Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

1 hour ago, Dardanus said:

Il est hors de question que les enseignants fassent deux cours en même temps. 

 

C'est ce qui a été pratiqué dans beaucoup de formations universitaires, quand il y a eu les jauges de 50%. Ou quand Macron a eu la lumineuse idée de faire revenir les étudiants pour 20% des cours durant le deuxième semestre (il était devenu impossible pour certains étudiants qui avaient lâché leur logement d'être présents).

Je connais des collègues qui ont dû faire des cours avec une partie des étudiants devant eux et une autre partie en distanciel.

 

Le retour d'expérience montre que c'est clairement la pire des solutions : donc il y a de fortes chances que notre ministre finisse par l'imposer aux universités.

 

Ce n'est pas le cas pour l'instant, mais je ne serais pas étonné que le pass sanitaire soit étendu aux universités à l'automne (pour la Macronie et son électorat de boomers les étudiants sont les pires des inconscients propagateurs du virus, qu'il faut contrôler), mais avec le discours que la vaccination n'est pas obligatoire, tout en garantissant l'accès aux études pour tous bien sûr... Bref, aux profs de se démerder pour faire cours simultanément aux vaccinés présents et aux non-vaccinés en ligne.

  • Yea 1
Link to comment

@Largo WinchLes deux cours en même temps, sans parler des conditions techniques qui n'existent pas à l'heure actuelle dans les établissements secondaires, supposent je présume le cours magistral qui n'existe pas vraiment dans le secondaire où on pratique un mixte de cours dialogué et de travail sur documents. 

D'ailleurs quand on a pratiqué la demi jauge au lycée c'était avec l'alternance une semaine sur deux vacances, une semaine sur deux présence en classe. 

Link to comment

https://www.lci.fr/politique/covid-19-coronavirus-pandemie-quarantaine-pour-les-francais-vaccines-en-angleterre-clement-beaune-juge-la-mesure-discriminatoire-2192609.html
 

l’hopital qui se fout de la charité!! Il établissent une discrimination en mode légende en France et ils parlent de discrimination avec l’Angleterre.

🤣 les politiciens, ces gens qui ont subi une hontectomie.

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to comment
14 minutes ago, Dardanus said:

@Largo WinchLes deux cours en même temps ... supposent je présume le cours magistral

 

Je dirais plus simplement... cours de merde !

Les CM devaient être faits en ligne. Ce sont les TD qui ont été réalisés ainsi. Et comme tu l'imagines bien avec deux groupes en parallèle dans des conditions pédagogiques différentes, ça devient impossible de faire un travail en interaction avec les étudiants ou de les faire bosser sur des documents, l'essence même des TD...

Link to comment
Il y a 17 heures, Wayto a dit :

Pareil pour la voiture.

Pareil pour les armes à feu.

 

J'ai du mal à voir comment tu arriveras à autre chose que du totalitarisme avec ton schéma de pensée.

J'ai l'impression de lire Utopia XXI D'Aymeric Caron. 

 

il y a 9 minutes, SilenT BoB a dit :

https://www.lci.fr/politique/covid-19-coronavirus-pandemie-quarantaine-pour-les-francais-vaccines-en-angleterre-clement-beaune-juge-la-mesure-discriminatoire-2192609.html
 

l’hopital qui se fout de la charité!! Il établissent une discrimination en mode légende en France et ils parlent de discrimination avec l’Angleterre.

🤣 les politiciens, ces gens qui ont subi une hontectomie.

Y a souvent des têtes à claques, mais alors lui il en a une bonne. 

 

Citation

Le gouvernement en a décidé ainsi en raison de la "présence persistante de cas en France du variant Beta (du coronavirus)", a-t-il annoncé vendredi soir. Pourtant, fait remarquer Clément Beaune, ce variant "représente moins de 5% des cas en France et est surtout dans des territoires d'Outre-mer qui ne sont pas concernés par les flux vers le Royaume-Uni".

De quoi parle-t-il ? Je ne comprends pas.. 

Link to comment

Je rattrape un peu mon retard avec cet article du Financial Times qui pointe que les résultats alarmants du sondage de The Economist étaient principalement dû à la formulation des questions.

 

Citation
Just 3 per cent support a permanent curfew, compared to 19 per cent according to Ipsos.
Just 6 per cent support permanent closure of nightclubs, compared to 26 per cent according to Ipsos.
13 per cent supported a permanent 10-day quarantine when returning from foreign holidays, compared with 31 per cent according to Ipsos.

 

https://archive.is/wzPtR#selection-1975.0-1983.136

 

Bon, mon biais anarcap me fait voir ça comme un point en plus contre la démocratie, mais j'imagine être dans la minorité :D

  • Yea 2
Link to comment
il y a 33 minutes, Cthulhu a dit :

Je rattrape un peu mon retard avec cet article du Financial Times qui pointe que les résultats alarmants du sondage de The Economist étaient principalement dû à la formulation des questions.

Je ne suis pas surpris un instant de la cause de cette mascarade, mais je suis déçu que cette dernière ait vu le jour à l'instigation de The Economist. Peut-être Berlusconi avait-il eu de la prescience, en surnommant le journal "The Ecommunist".

  • Yea 1
Link to comment
il y a 24 minutes, Rincevent a dit :

Je ne suis pas surpris un instant de la cause de cette mascarade, mais je suis déçu que cette dernière ait vu le jour à l'instigation de The Economist. Peut-être Berlusconi avait-il eu de la prescience, en surnommant le journal "The Ecommunist".

 

Oui le Financial Times reste un journal intéressant mais The Economist est devenu de plus en plus désagréable à lire.

Link to comment

Mais non, la logique du pass sanitaire n'introduit aucune restriction de liberté, pas plus qu'avec le permis de conduire. Vraiment, vous exagérez les anti-pass en parlant de "contrôle social"...

 

Exemple de ce qu'est devenu la société française : Dijon.

 

Quote

Il est parti se faire vacciner pour obtenir son passe sanitaire, mais se retrouve quelques heures plus tard en garde à vue ! 

 

Un homme d'une cinquantaine d'années s'est présenté, ce mardi 27 juillet 2021, au centre de vaccination du Zénith à Dijon, pour y recevoir sa deuxième injection mais au lieu de rentrer chez lui avec son précieux sésame, il a dû s'expliquer devant les policiers. En cause : son document attestant de sa première injection a paru frauduleux au médecin qui devait le piquer (il a présenté un scan sur son smartphone au lieu d'un document papier). Le médecin intrigué a préféré appeler la police qui s'est rendu sur place. Résultat : le quinquagénaire s'est retrouvé au poste. 

 

"Les investigations ont permis de montrer qu'il n'y avait pas de faux ni d'infraction donc logiquement la garde à vue a été levée", confirme Éric Mathais, le procureur de la République à Dijon. 

 

Celui-ci estime que la garde à vue était logique et légitime puisque d'une part"les conditions dans lesquelles les documents qu'il a amené étaient douteuses" et d'autre part il faut vérifier "pour faire la chasse aux personnes qui essaient de frauder la loi."

 

Il ajoute : "Cette affaire est emblématique et montre bien la grande réactivité des différents services, entre le préfet, le procureur et les services de police." Le procureur insistant sur la "vigilance particulièrement forte qu'il y aura sur ce genre de tentative ou de suspicion, qu'il y aura systématiquement des enquêtes, systématiquement des gardes à vue et que, s'il y a des infractions, les personnes seront systématiquement et rapidement poursuivies."

 

On imagine que pour le quinquagénaire placé en garde à vue, cette journée n'a pas dû être simple, et rien ne dit s'il a pu - ou pas - retourner au centre de vaccination, pour y recevoir (enfin) son passe sanitaire.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/dijon-un-homme-part-se-faire-vacciner-pour-une-deuxieme-dose-et-se-retrouve-en-garde-a-vue-1627413564

 

 

 

  • Sad 3
  • Confused 2
Link to comment
il y a 11 minutes, Largo Winch a dit :

Mais non, la logique du pass sanitaire n'introduit aucune restriction de liberté, pas plus qu'avec le permis de conduire. Vraiment, vous exagérez les anti-pass en parlant de "contrôle social"...

 

Exemple de ce qu'est devenu la société française : Dijon.

 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/dijon-un-homme-part-se-faire-vacciner-pour-une-deuxieme-dose-et-se-retrouve-en-garde-a-vue-1627413564

 

 

 

Il y a une illustration parfaite pour cette triste histoire 

21989615lpw-21989873-article-antivax-mac

Link to comment
il y a 30 minutes, Kyouki a dit :

Il y a une illustration parfaite pour cette triste histoire 

21989615lpw-21989873-article-antivax-mac

 

Illustration tellement idiote qu'elle pourrait être faite en sous-main par des pro-macron.

Et voir du Hitler partout condamne à ne pas comprendre le phénomène. 

 

  • Yea 2
Link to comment
il y a 58 minutes, Largo Winch a dit :

Mais non, la logique du pass sanitaire n'introduit aucune restriction de liberté, pas plus qu'avec le permis de conduire. Vraiment, vous exagérez les anti-pass en parlant de "contrôle social"...

 

Exemple de ce qu'est devenu la société française : Dijon.

 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/dijon-un-homme-part-se-faire-vacciner-pour-une-deuxieme-dose-et-se-retrouve-en-garde-a-vue-1627413564

 

 

 

 

Je me demande s'il n'y a pas moyen de porter plainte contre le docteur pour accusation mensongère. 

Link to comment
il y a 18 minutes, Zagor a dit :

 

Je me demande s'il n'y a pas moyen de porter plainte contre le docteur pour accusation mensongère. 

Personnellement, c’est ce que j’aurais fait même si ce n’était pas recevable.

appel de mon avocat immédiatement.

Link to comment
Il y a 1 heure, Largo Winch a dit :

Un homme d'une cinquantaine d'années s'est présenté, ce mardi 27 juillet 2021, au centre de vaccination du Zénith à Dijon, pour y recevoir sa deuxième injection mais au lieu de rentrer chez lui avec son précieux sésame, il a dû s'expliquer devant les policiers. En cause : son document attestant de sa première injection a paru frauduleux au médecin qui devait le piquer (il a présenté un scan sur son smartphone au lieu d'un document papier). Le médecin intrigué a préféré appeler la police qui s'est rendu sur place. Résultat : le quinquagénaire s'est retrouvé au poste. 

Quel intérêt de falsifier le premier certificat et d'aller se faire injecter la deuxième dose ? À quoi pensait ce médecin ? 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 11 minutes, Lugaxker a dit :

 À quoi pensait ce médecin ? 

 

Il ne pensait pas. C'est justement le problème.

  • Yea 1
  • Haha 3
Link to comment
21 minutes ago, GilliB said:

 

Je suis idiot de chercher une logique, mais tout de même : le nord de la France et la Bretagne ont des taux d'incidence parmi les plus bas de France. La Côte d'Armor, c'est fascinant : taux d'incidence de 76 pour 100 000 hab et 1 seule personne en service de réa. Et le préfet juge important d'imposer le port du masque en extérieur...

 

Même délire en Savoie parce qu'il y a 3 personnes en réa (oui, 3 !!), le préfet impose le port du masque et interdit la consommation d'alcool en ville en dehors des terrasses. Cécile Philippe doit jubiler : on se rapproche de plus en plus de sa dystopie zéro covid.

 

Pour moi, donner les pleins pouvoirs aux préfets, c'est vraiment ce qu'il y a de pire : c'est la pente glissante vers un régime profondément arbitraire et liberticide.

  • Yea 4
  • Haha 1
Link to comment
il y a 43 minutes, Lugaxker a dit :

Quel intérêt de falsifier le premier certificat et d'aller se faire injecter la deuxième dose ? À quoi pensait ce médecin ? 

Obtenir le pass plus rapidement. 

  • Yea 1
Link to comment
11 minutes ago, Largo Winch said:

Même délire en Savoie parce qu'il y a 3 personnes en réa (oui, 3 !!), le préfet impose le port du masque et interdit la consommation d'alcool en ville en dehors des terrasses.

Je crois que ce qui m'énerve le plus dans cette histoire ce sont les machins liberticides et vexants qui s'ajoutent de manière visiblement aléatoire. L'Absurdistan.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 49 minutes, Lugaxker a dit :

On tient bon dans le Finistère ! (pour l'instant)

finistere-masque-envahisseurs.png.9b1e040a9f65e704b071e4424216cb80.png

avec le vent, impossible de conserver ce p-tain de masxq !

  • Haha 3
Link to comment
il y a 17 minutes, RaHaN a dit :

C'est quand même la merde, donc bon.. 

c'est *toujours* la merde en réalité (plus ou moins, avec des périodes de calme relatif, mais voilà)

 

Et qui prend les paris que, indépendamment du virus, novembre sera la merde aussi ?

Link to comment
7 minutes ago, h16 said:

c'est *toujours* la merde en réalité (plus ou moins, avec des périodes de calme relatif, mais voilà)

 

Et qui prend les paris que, indépendamment du virus, novembre sera la merde aussi ?

 

Oui, on a là une illustration parfaite de ce que tu nous prédis pour l'hiver prochain : les bureaucraties hospitalières et l'Etat vont instrumentaliser la crise covid pour pallier les défaillances chroniques de l'organisation hospitalière et nous imposer de nouvelles restrictions.

  • Contrepoints 1
Link to comment
Il y a 2 heures, h16 a dit :

c'est *toujours* la merde en réalité (plus ou moins, avec des périodes de calme relatif, mais voilà)

 

Et qui prend les paris que, indépendamment du virus, novembre sera la merde aussi ?

 

Pari tenu!

- retour des manifestations hardcore

- chômage 

- fermeture en masse d’entreprises

- un exécutif toujours plus violent pour contrer la violence

- inflation

- l’Allemagne siffle la fin de l’argent gratuit des générations futures

etc...

Link to comment
Il y a 3 heures, Largo Winch a dit :

 

Je suis idiot de chercher une logique, mais tout de même : le nord de la France et la Bretagne ont des taux d'incidence parmi les plus bas de France. La Côte d'Armor, c'est fascinant : taux d'incidence de 76 pour 100 000 hab et 1 seule personne en service de réa. Et le préfet juge important d'imposer le port du masque en extérieur...

 

Même délire en Savoie parce qu'il y a 3 personnes en réa (oui, 3 !!), le préfet impose le port du masque et interdit la consommation d'alcool en ville en dehors des terrasses. Cécile Philippe doit jubiler : on se rapproche de plus en plus de sa dystopie zéro covid.

 

Pour moi, donner les pleins pouvoirs aux préfets, c'est vraiment ce qu'il y a de pire : c'est la pente glissante vers un régime profondément arbitraire et liberticide.

Le préfet en question s'entre-fiche que les masques seront jetés n'importe où dans la nature comme on jette les mégots de cigarettes et que ça prends un temps fou à se biodégrader...

Link to comment

Il serait intéressant de se questionner sur la responsabilité de l'ordre des médecins par rapport à la crise.

L'ordre, en tant que corporation, oeuvre pour organiser une pénurie d'offre des médecins pour maintenir des prix élevés, ce qui se fait sentir durant une épidémie...

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...