Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

il y a 26 minutes, Alchimi a dit :

Je veux dire, je veux bien qu'on dénonce les brutalités policières, les appareils d'état de kapo, et tout ce qu'on veut. Mais quand un jour on se retrouve avec des individus violents chez soi ou dans la rue, on quitte ce magnifique pays du nom de théorie, et on le quitte vite.

Faux dilemne.

Link to comment
il y a 2 minutes, Alchimi a dit :

Je... oulà. Je crois qu'il y a plus de problème de violence policières aux states qu'en France. Y compris dans la gestion des émeutes et des interpellations musclées.

 

C'est tout à fait possible qu'en valeur absolue comme en valeur relative, la société US soit plus violente y compris les policiers.

Je suis tout à fait enclin à te croire, je ne conteste pas.

 

Ces objections me viennent en tête :

  • Peut être que la société US est beaucoup plus transparente aussi ce qui peut introduire des biais. Chez eux ils mesurent plus et sont moins complexés à prendre des datas pragmatiques (race notamment). En France, c'est la culture de l'omerta et le rouleau compresseur administratif qui désincite à mesurer les chiffres qui fâchent.
    Je pense que les US sont surtout plus transparents que les français.
  • Toute la culture populaire et littéraire que j'ai pu lire des années 50 à 80 montre très clairement en France que les interrogatoires policiers se réglaient à coup de baffes dans la tronche et de brûlures de cigarette sur les avant-bras. Soit ce sport national a complètement été éradiqué, soit on est juste moins transparent et "ouvert" aujourd'hui pour le reconnaître.

Ce n'est peut être qu'un "sentiment d'oppression autoritaire" qui ne représente statistiquement rien. Comme le "sentiment d'insécurité".

Je veux bien accepter que sur les chiffres ça représente peanuts.

 

Néanmoins : dans tous les cas le fond de ma pensée est clair et net, même si tu me sors des fichiers excels de sources accréditées montrant qu'ailleurs c'est pire, ou qu'ici c'est pas si grave, je considère personnellement que rien ne justifie que 10 hommes tabassent 2 gamines à moins qu'elles aient commis un crime extrêmement grave.

 

Ce n'est juste pas dans mes valeurs.

  • Yea 1
Link to comment

Petit rappel : en 2019 le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe (https://www.coe.int/en/web/commissioner/-/maintaining-public-order-and-freedom-of-assembly-in-the-context-of-the-yellow-vest-movement-recommendations-by-the-council-of-europe-commissioner-for-) et le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (https://www.ohchr.org/EN/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=24166) ont exprimé leur "vive inquiétude" concernant l'usage excessif de la force de la part de la police française. Regardez les vidéos de répréssions des gilets jaunes et des manifs à Hong-Kong, peut-être que là vous vous rendrez enfin compte de la brutalité de la police française.

 

Continuez de faire l'autruche concernant la brutalité de la police française si vous le souhaitez (c'est pas comme si on avait plus de 200 pages sur l'autre fil avec suffisamment d'incidents pour que ce soit "a feature, not bug"). Le jour où ça vous tombera dessus (et vu où va la société et l'Etat français, ça vous tombera dessus) faudra pas venir pleurer.

 

Oui j'en ai marre de voir toujours le même "on a pas tout le contexte" et autres sophismes sur liborg quand il s'agit de la brutalité de la police française alors que dans 95% des évènements la responsabilité / culpabilité est belle et bien sur la police. Que ce soit pour la manif pour tous, la loi travail, pour les gilets jaunes, pour les anti-pass : c'est à chaque fois la même chose. Il faut vous rappeler la loi de sécurité globale et son article 24 ? Vous croyez que c'est un hasard que le gouvernement ait tenté de faire passer cela après un fort lobbying de la police ?

  • Yea 5
Link to comment
il y a 2 minutes, Wayto a dit :

toujours le même "on a pas tout le contexte" et autres sophismes

Je suis d'accord avec ton post concernant les remarques (bon je crois qu'on pourrait gloser sur la pertinence des "vives inquiétudes" du Haut Commissariat de l'ONU, mais c'est un autre sujet)... mais rappeler que l'on n'a pas le contexte d'un extrait de vidéo n'est pas un sophisme.

Link to comment
il y a 46 minutes, SilenT BoB a dit :

De plus, on voit bien que le pouvoir caresse dans le sens du poil la milice policière française. 
Le fait de prendre le train gratuitement, c’est quand même gros!

 

Sans compter l'absence d'obligation vaccinale, du moins au début.

  • Yea 1
Link to comment

Je donnais le bénéfice du doute au camps du "c'est pour ne pas blesser" avant de regarder la vidéo, mais je viens de le faire, et je ne vois vraiment pas comment on peut défendre ça. Se jeter à dix en donnant direct de grands coups de matraque, c'est ça votre technique pour faire le moins de dommage possible, sérieux ?! Même sous l'hypothèse où elles seraient violentes, elles ne sont clairement pas en mesure de mettre en danger des gaillards en armures. 

 

Il y a 4 heures, Alchimi a dit :

Question legit: Tu t'y prend comment pour maitriser deux individus jeunes et en bonne santé, en évitant au maximum de les blesser, sans te blesser toi même, et en étant sûr de pouvoir arrêter les personnes sans qu'elles tapent le 100m pour éviter l'arrestation?

 

Aïki-do sa mère, les vrais savent. Ou alors bicrave-maga, pour les agoristes.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 3 heures, Alchimi a dit :

mais rappeler que l'on n'a pas le contexte d'un extrait de vidéo n'est pas un sophisme.

Quand c'est utilisé ad nauseum pour couper net toute critique / discussion ou pour faire dévier le sujet, comme c'est trop souvent le cas (imo) sur l'autre fil, c'en est un. Un mix des stratagèmes 6 et 18 de Schopenhauer.

Link to comment

Je lis les avis des 2 camps pour bien comprendre la situation. 

D'un point de vue purement technique, la technique de frappe de matraque ou de bâton entre les côtes flottantes et le haut du bassin, c'est effectivement une technique spectaculaire dans le visuel du geste, mais redoutable pour faire lâcher la tension musculaire en face. Elle a un gros défaut : si on vise mal, on tape trop haut et on casse les côtes flottantes ; si on vise trop derrière, on frappe la colonne vertébrale, avec des conséquences qui peuvent être gravissimes.

L'alternative, c'est de frapper avec la matraque ou le tonfa de haut en bas, sur l'arrière de la cuisse, pour provoquer le relâchement des muscles de la jambe. 

Sur la vidéo, on ne voit pas bien ce que la matraque cogne. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 31 minutes, WBell a dit :

c'est effectivement une technique spectaculaire dans le visuel du geste, mais redoutable pour faire lâcher la tension musculaire en face. Elle a un gros défaut : si on vise mal, on tape trop haut et on casse les côtes flottantes ; si on vise trop derrière, on frappe la colonne vertébrale, avec des conséquences qui peuvent être gravissimes

 

Bah dis donc, réjouissant.

Je ne suis pas spécialiste en fracassage d'être humain donc je te crois mais si le choix se résume au brisage de côtes ou au fauteuil roulant, il ne fait pas bon contester son Etat totalitaire 😕 

 

Rappelons-le, pour deux gamines de 20 ans dont le seul crime est certainement d'être rentrées quelque part sans passe sanitaire.

 

Ceux qui cautionnent ça auront intérêt à faire un put### de mea culpa à la libération.

Link to comment
il y a 39 minutes, WBell a dit :

Je lis les avis des 2 camps pour bien comprendre la situation. 

D'un point de vue purement technique, la technique de frappe de matraque ou de bâton entre les côtes flottantes et le haut du bassin, c'est effectivement une technique spectaculaire dans le visuel du geste, mais redoutable pour faire lâcher la tension musculaire en face. Elle a un gros défaut : si on vise mal, on tape trop haut et on casse les côtes flottantes ; si on vise trop derrière, on frappe la colonne vertébrale, avec des conséquences qui peuvent être gravissimes.

L'alternative, c'est de frapper avec la matraque ou le tonfa de haut en bas, sur l'arrière de la cuisse, pour provoquer le relâchement des muscles de la jambe. 

Sur la vidéo, on ne voit pas bien ce que la matraque cogne. 

Je ne comprends pas cette excuse à la violence. On ne frappe pas quelqu'un parce qu'il résiste.

Il m'est arrivé de nombreuses fois de faire de la contention pour un malade dangereux, mais jamais un médecin va utiliser les méthodes de la police, matraque ou lance grenade, ou autres brutalités policières. La police est coutumière du fait. La police française est brutale sans raison.

Ce sont des méthodes inadmissibles, l'état peut tout. Un malade psychiatrique est toujours perdant et il le sait. Je subodore que bcp de policier adore la violence, alors que les soignants ne la recherchent pas.

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 46 minutes, GilliB a dit :

Je subodore que bcp de policier adore la violence, alors que les soignants ne la recherchent pas.

This.

Et la réponse (texto sur l'autre fil) de certains liborgiens "Non mais il faut les comprendre, ils font un métier stressant alors il faut les excuser s'ils dérapent, il faut faire preuve d'empathie".

Link to comment

@Airgead @GilliB je ne cautionne pas du tout la violence illégitime ! Je rapporte juste une information technique : en effet il existe des techniques pour immobiliser pour incapaciter des gens sans causer de dommages (que ce soit à court terme ou à moyen terme). N'ayant pas moi même été témoin de l'assaut, et ne voyant rien d'autre que cette vidéo (tournée clairement à l'arrache au vu des conditions), sans contexte, c'est difficile de se prononcer. Le moment qui m'a fait grincer des dents, c'est le matraquage : impossible de voir ce qui est tape, ni dans quel but, j'ai eu mal pour l'être humain à l'autre bout... 

Link to comment
il y a 29 minutes, WBell a dit :

@Airgead @GilliB je ne cautionne pas du tout la violence illégitime ! Je rapporte juste une information technique : en effet il existe des techniques pour immobiliser pour incapaciter des gens sans causer de dommages (que ce soit à court terme ou à moyen terme). N'ayant pas moi même été témoin de l'assaut, et ne voyant rien d'autre que cette vidéo (tournée clairement à l'arrache au vu des conditions), sans contexte, c'est difficile de se prononcer. Le moment qui m'a fait grincer des dents, c'est le matraquage : impossible de voir ce qui est tape, ni dans quel but, j'ai eu mal pour l'être humain à l'autre bout... 

En fait c'est la notion de violence légitime qui est en cause. La violence n'est jamais légitime. Même légale, l'utilisation de la violence est un constat d'échec. encore plus quand c'est d'usage courant. La violence n'est jamais normale. N'est jamais légitime surtout si c'est l'état. L'état peut tout, même enfermer sa population sans raison. Utiliser la violence pour qq pourcent de la population qui ont pété un plomb, c'est outrepasser la mesure.

  • Nay 2
Link to comment
il y a 2 minutes, GilliB a dit :

Utiliser la violence pour qq pourcent de la population qui ont pété un plomb, c'est outrepasser la mesure.

Cependant que les quelques pourcents en question ne se priveront pas d'employer la violence, eux. La recette de l'extinction. 

 

(Ça ne s'applique sans doute pas à la situation qui a engendré cette discussion, je parle ici de la manière la plus générale possible.)

  • Yea 1
Link to comment
il y a 4 minutes, Rincevent a dit :

Cependant que les quelques pourcents en question ne se priveront pas d'employer la violence, eux. La recette de l'extinction. 

 

(Ça ne s'applique sans doute pas à la situation qui a engendré cette discussion, je parle ici de la manière la plus générale possible.)

Comme disait Mitterrand; "ajouter la guerre à la guerre"  :jesors:

Link to comment

Je ne comprends pas très bien de quoi vous parlez avec la violence, il me semble qu'on mélange des trucs.

 

Le pouvoir désigne la capacité de l’homme à agir. Il n’est pas individuel mais institutionnel, càd qu’il appartient à un groupe tant que ce groupe reste uni : potestas in populo, auctoritas in senatu (Cicéron, De Legibus). Le pouvoir est donc un fait institutionnel. La puissance est la même chose, mais pour un individu. La force est une énergie qui se libère au cours de mouvements physiques ou sociaux (à ne pas confondre avec la violence). L’autorité peut s’appliquer à une personne ou une institution et elle suscite l’obéissance sans recours à la contrainte. Elle s’apparente au pouvoir. La violence, enfin, se distingue par son caractère instrumental, qui vise à augmenter, jusqu’à la remplacer, la puissance individuelle. Le pouvoir et la violence s’excluent donc aux extrêmes : lorsque le pouvoir domine, la violence est inutile (elle n’est jamais qu’un instrument), et lorsque la violence domine, il n’y a plus de pouvoir : les sociétés totalitaires sont des exemples de règne par la violence. Autrement dit, la violence est le signe d’un pouvoir faible (Arendt corrèle même les flambées de violence avec la diminution du taux de résolution d’enquêtes de la police et le laxisme de la justice dans Du mensonge à la violence).

 

Il existe différentes formes de violence auxquelles sont attribuées différents coefficients moraux selon le contexte culturel (meilleur exemple: la guerre); je ne défends pas son interprétation sociologique mais ça donne une idée: Sorel, dans ses Réflexions sur la violence, donne l'exemple de l'agression et du meurtre, aujourd'hui violemment réprimés par les valeurs bourgeoises, alors que le vol et la corruption le seraient moins (?) dans une société assagie, sécularisée, embourgeoisée, physiquement faible, alors qu'avant c'était (apparemment) l'inverse: on tuait pour une injure et les hommes gardaient leur honneur. Comme je dis, l'analyse sociologique vaut ce que vaut l'analyse sociologique d'un anarcho-syndicaliste léniniste et fascisant, mais le point que je relève, c'est qu'il est impossible d'être moral sans être capable de violence. Un être faible n'est pas bon, il est en-dessous du bien et du mal. C'est ce qu'écrit Nietzsche (colossale parenté intellectuelle avec Sorel). Pour les NTs: become a monster, Walter White/Heisenberg.

 

Et pour @Johnnieboy

https://youtu.be/6gDvZRH-HCY?t=5648

  • Post de référence 2
Link to comment
1 hour ago, GilliB said:

En fait c'est la notion de violence légitime qui est en cause. La violence n'est jamais légitime. Même légale, l'utilisation de la violence est un constat d'échec. encore plus quand c'est d'usage courant. La violence n'est jamais normale. N'est jamais légitime surtout si c'est l'état. L'état peut tout, même enfermer sa population sans raison. Utiliser la violence pour qq pourcent de la population qui ont pété un plomb, c'est outrepasser la mesure.

J'ai répondu un peu vite tout à l'heure, je n'ai pas eu le temps de détailler. Il y a pour moi au moins un cas de violence légitime, c'est la légitime défense. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 37 minutes, Adrian a dit :

Bien sûr. Il y aura de nouveaux confinements (temporaires bien entendu) et les non-vaccinés seront accusés de tous les maux, d'être égoïstes, d'empêcher le retour à la vie d'avant, de gâcher l'existence des vaccinés, de tuer les gens vulnérables. Attendez-vous à une chasse aux sorcières comme on en a pas vu depuis longtemps. Préparez-vous à fuir si vous ne voulez pas vous faire inoculer vos rappels semestriels ad vitam æternam.

Link to comment
il y a 5 minutes, Bézoukhov a dit :

:icon_ptdr:

Ils ont fait quoi cette fois ? Un modèle linéaire qu'un stagiaire pas trop con d'école d'ingé pourrait refaire en 2 mois ?

En 2 semaines, ouais.

Link to comment
Il y a 9 heures, Vilfredo Pareto a dit :

Un être faible n'est pas bon, il est en-dessous du bien et du mal. C'est ce qu'écrit Nietzsche (colossale parenté intellectuelle avec Sorel). Pour les NTs: become a monster, Walter White/Heisenberg.

 

Nietzsche massacre d'ailleurs la Révolution française, explosion de ressentiment contre "la seule noblesse politique qui subsistât en Europe, celle des 17 et 18e siècles français". Le covid ou la morale de la pitié portée jusqu'au ridicule.

  • Love 1
Link to comment
8 hours ago, Bézoukhov said:

Ils ont fait quoi cette fois ? Un modèle linéaire qu'un stagiaire pas trop con d'école d'ingé pourrait refaire en 2 mois ?

 

8 hours ago, Rincevent said:

En 2 semaines, ouais.

 

Vous pouvez voir :

Le dashboard : https://modelisation-covid19.pasteur.fr/realtime-analysis/hospital/

La publi : https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-03149082

 

[quote]

Dans notre analyse rétrospective, l’erreur relative pour les projections du nombre de lits de soins critiques au niveau national est de 6% à 7 jours et de 11% à 14 jours. A l’échelle régionale, l’erreur relative est de 14% à 7 jours et 20% à 14 jours.

[/quote]

 

C'est un peu plus élaboré et backtesté que tirer une tendance sur Excel...

  • Yea 2
Link to comment
Le 03/09/2021 à 21:13, Waren a dit :

Ma fille à l'école: qui n'est pas vacciné dans la classe ? Elle est la seule ...

"Alors, c'est un peu embêtant parce que j'ai prévu des sorties dans des musées, des parcs, etc. où il faudra obligatoirement un laissez-passer. Est-ce que tu pourras faire des tests pour ces sorties ?"

 

J'ai pratiquement vomi de rage lorsqu'elle m'en a parlé 👿

 

Ce dont je me réjouis, c'est que ma fille m'a dit que cela ne regardait personne qu'elle soit ou non vaccinée et qu'en définitive, on devrait plutôt s'en foutre plutôt que "démolir ma jeunesse avec ces saletés de masques qui me font plein de boutons sur le visage, ce gel qui détruit mes mains et ce pass qui m'empêche de vivre ma vie et d'aller au cinéma avec papa." (dixit)   

 

En attendant, je sens quand même des soucis arriver. Un vieux hibou de 51 ans saura toujours dire m... à une bande de fascistes, mais il n'est pas certain qu'une jeune sauterelle de 16 ans puisse en faire de même pendant longtemps.

 

Même situation chez moi sauf qu'ils sont trois à ne pas être vacciné dans sa classe de seconde.

A l'internat par contre c'est la seule sur une cinquantaine. Dés le premier jour on l'a bien prévenu qu'elle ne pourrait pas faire les sorties cinéma. Du genre ma pauvreeee fait toi vite vacciner sinon tu va louper la sortie cinéma.

Du coup je lui ai pris un abonnement 5g illimité chez free comme ça elle pourra voir les films avant qu'ils ne sortent au ciné et spoiler les copains/copines.

  • Yea 5
  • Ancap 1
Link to comment
1 hour ago, Lexington said:

J'ai raté quelques pages sur ce fil donc possible doublon mais l'interview de Quatremer vaut la lecture https://www.lexpress.fr/actualite/idees-et-debats/jean-quatremer-ceux-qui-s-opposent-au-passe-sanitaire-sont-systematiquement-caricatures_2157466.html

Franchement très bon, en tout cas dans le contexte ambiant ou l'on considère qu'il importe d'occulter l'angle essentiel de la santé du terrain, de la personne, pour se protéger de ce virus. 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...