Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

il y a 8 minutes, Prouic a dit :

C'est la métaphore qu'on utilise en avionique, comme tu peux le voir avec le nombre d'avion qui tombe par an, c'est efficace.

 

Il faut multiplier les couches a probabilités faibles pour obtenir des probabilités quasi nulles, même si toujours possible. l'avionique avion est 10^-10, c'est à dire qu'il faut qu'un problème critique aie une chance d'un sur 10 milliards d'arriver. Vu que c'est une probabilité d'échec vraiment basses, il y a donc des redondances partout.  Juste pour avoir la trajectoire de l'avion, il y a 2 appareils, , chacun doublés, mis sur deux calculateurs differents, avec un 3eme qui contrôle que les deux disent pareil. Si l'électronique marche pas, et que tout pète, il y a l'electromécanique, si l'electrique pête, il y a la mécanique, et si la mécanique pête il y a la physique ( une boussole ^^ ) c'est avec toute ces couches qu'on s'en sort safe en aéronautique, mais de temps en temps un 737 max oublie une redondance dans un redesign, et paf.  bref, l'image est pas si dégueux, mais dedans ils oublient de dessiner qu'un covid passera toujours, juste qu'il y a 1 milliard à gauche pour un à droite.

Historiquement on appelle ça une défense en profondeur. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Rincevent a dit :

Historiquement on appelle ça une défense en profondeur. 

 

ça s'apelle toujours comme ça en doctrine militaire et en management, avec toujours un indien qui passe.

Link to comment
il y a 17 minutes, poney a dit :

ça s'apelle toujours comme ça en doctrine militaire et en management, avec toujours un indien qui passe.

Je sais bien. Je soulignais l'effondrement de la culture stratégique des décideurs et relais d'opinion. 

Link to comment
il y a 23 minutes, Bisounours a dit :

J'aimerais bien en savoir davantage 

https://at.ambafrance.org/Coronavirus-Covid-19-Situation-en-Autriche-10527

 

Citation

Pendant 10 jours au moins à compter d’aujourd’hui, un confinement strict est imposé à toute personne âgée de 12 ans ou plus et qui ne dispose pas d’un certificat de vaccination valide ou qui ne peut pas prouver une guérison d’une infection au Covid-19 au cours des 180 derniers jours. Dans le détail :

Pour les personnes ni vaccinées ni guéries :

- Ces personnes ne sont autorisés à quitter leur domicile que pour assurer les besoins de base : courses pour les premières nécessités, travail, école, rendez-vous médicaux, lieux de culte, loisirs en plein air (promenades) à chaque fois avec un masque FFP2 ;

- Au travail, ils doivent présenter un test PCR valide et négatif ; le travail à domicile est possible en concertation avec l’employeur ;

- Ils ne sont pas autorisés à fréquenter les établissements culturels et restaurants (à Vienne : y compris la restauration de rue type Imbiss) ou les installations sportives (y compris les salles de sport), ni les prestataires de services liés au corps (coiffeurs, massages, manucures...) ;

- Les contacts sociaux directs ne sont essentiellement autorisés qu’au sein de la famille et avec des soignants dont l’importance est démontrée ;

- En cas d’infraction, ils se verront infliger une amende de 500 euros, les employeurs de 3 600 euros et les propriétaires jusqu’à 30 000 euros ;

Des exceptions sont mentionnées pour les femmes enceintes et les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées pour des raisons de santé.

Dernière modification : 15/11/2021

  • Yea 1
  • Sad 2
Link to comment

Ce festival de carpettes, les 2 dernières pages de ce topic sont une honte aux idées que vous prétendez défendre.

Je suis obligé de revenir, ça fait trop mal et je dois sanctionner.

 

En même temps, une communauté libérale FR c'est déjà rigolo à la base, la liberté c'est pas un truc de français comme le prouvent tous ces écrits ici, c'est un truc qui vous sera à jamais inaccessible, c'est comme ça, c'est dans votre ADN. C'est un truc d'américain, c'est pas eux qui l'ont inventé mais c'est eux qui l'ont compris, c'est tout, faut l'accepter. Quand t'as les 3/4 qui bosse pour l'Obèse ou qui dépend de ses largesses, ou pire, que tu matrix dans des zones qui ne peuvent exister que dans l'abomination d'un construct gauchiste, dans des métiers qui n'existent même pas genre sociologue, fonctionnaire, journaliste et autre industrie de la branlologie, le réel ne te sera jamais accessible, que tu le veuilles ou non. Et pourtant je vous vois porter en apparence mes valeurs et mes idées et bordel que c'est douloureux de vous voir vous débattre et les salir.

 

Ce topic, c'est la preuve que l'instruction sans les valeurs ça donne toujours la même chose, des esclaves frétillants qui rationalisent comme ils peuvent pour essayer péniblement de trouver un sens au chemin que leur trace le Maître. Ils se pensent juste moins cons que les autres. Mais tous les livres de la terre ne changeront rien à l'affaire, sans le socle essentiel, les valeurs, l'esclave se contentera d'esclaver sans rien comprendre du monde qui l'entoure. Il y a du monde pour critiquer le ventre mou, ces fameux 90% de masse suiveuse dont on se gausse bien. Mais msieurs dames, le secret c'est celui-ci, il est ici le ventre mou. C'est juste que vous pensez que c'est les autres. Quelle ironie.

 

Je note que vous avez en majorité un pass mais pas un seul d'entre vous ne l'a fait en accord avec ce qu'il est sensé délivrer et représenter. Relisez cette phrase et comptez-vous. Pas un n'y croit une seconde, lol quoi. Même quand vous esclavez, vous ne le faites même pas droit dans vos bottes. Genre en faisant semblant d'y croire au moins un petit peu. La dissonance cognitive est complète, et au lieu de faire un auto-diagnostique salutaire, ça rationalise du cul comme ça peut pour essayer de faire rentrer les morceaux de réel dans les cases et penser que vous avez encore la moindre dose de contrôle sur ce que vous croyez être votre vie.


Je vais vous aider à vous libérer plus rapidement, je vais vous aider à accélérer le processus dans un élan de bonté. Ne me remerciez pas c'est gratuit.

 

Vous n'avez pas ce qu'il faut pour le comprendre mais les historiens du futur vous le diront et ça vous semblera évident à ce moment là. Chaque pass sanitaire sorti, chaque masque porté, c'est un homme au nez et aux doigts crochus de plus que vous mettez dans un petit train. Oh bien sûr, ça vous paraît irréel, inaccessible, lointain... ça ne vous donne pas l'impression de faire quelque chose de mal, c'est pas vous, c'est pas votre faute, après tout, vous ne faites que respecter les ordres, vous ne cautionnez pas trop, vous faites juste ce que l'on vous demande. Mais quelqu'un qui connaît bien l'Histoire sait précisément comment tout cela va se terminer, et n'oubliez jamais, parce que moi je serai toujours là pour vous le rappeler, qu'à chaque masque que vous avez porté, à chaque QR code que vous avez scanné, vous avez aidé et activement contribué à créer ce monde qui est le vôtre et dont vous portez l'entière responsabilité.

 

 

Le 14/11/2021 à 14:55, Mégille a dit :

Je m'attendais naïvement à ce qu'on arrête avec ce pass d'ici la fin de validité du miens. 

 

Puisse ce millième rappel t'être salutaire et te faire réaliser enfin que le Maître, peu importe la couleur et la saveur que tu crois le voir porter ne te voudra jamais du bien.

 

Un libéral qui pense l'Etat comme un moindre mal ou comme une entité dotée d'un minimum de rationnel et de bienveillance est condamné à la dissonance cognitive à tout jamais, il ne comprendra jamais d'où ça vient, pourquoi ça pique, il va commenter et essayer de verbaliser, mais il n'accèdera jamais à la lumière, il ne comprendra jamais que la totalité de son socle de réflexion repose sur des fondations destinées à s'écrouler, il ne se libèrera jamais de l'emprise du Maître.

 

Le 14/11/2021 à 15:03, Bézoukhov a dit :

Ca doit dépendre du métier et sur des jobs moins cadres, on peut sûrement vivre sans pass.

 

Oui, les hommes libres.

Cadre <> valeur, preuve en est ici.

Tes collègues te respecteront plus par les valeurs que tu portes que par la qualité de tes reportings et autres tableaux excel.

Même s'ils ne savent pas le verbaliser, c'est quelque chose que les autres esclaves sentent et respectent d'instinct. C'est quelque chose qu'ils envient. C'est ce qui fait la différence entre celui qui donne les ordres, et celui qui les exécute.

Si tu es déjà coincé dans la boucle infernale de la réunionite et que tu es un passe plat des inepties top-down qui t'arrivent entre les mains, il est déjà trop tard et mes mots ne doivent avoir aucun sens pour toi.

 

Le 14/11/2021 à 15:22, Dardanus a dit :

La plupart des gens vont dans des restaurants qui demandent le pass et présentent leur propre pass. 

 

 

Pas ceux qui ont une colonne vertébrale.

 

Le 14/11/2021 à 15:44, Nick de Cusa a dit :

On omet qu'il ne s'agit pas de l'aiguille mais de la substance active qu'on injecte via elle. 

 

 

Merci de ce rappel, l'esclave a tellement visualisé et accepté les murs de sa prison qu'il ne se pose même plus la question de savoir s'il est légitime ou pas d'y être entré. Il a accepté, comme il accepterait le droit de cuissage si on lui promettait que ça lui garantirait de meilleures récoltes, comme il accepterait un sacrifice au dieu Soleil si on lui promettait l'abondance. Il faut juste le travailler correctement, suffisamment longtemps, et il te donnera tout ce que tu as envie de lui prendre.

 

C'est le malheur éternel auquel s'exposent tous les gens à qui il manque le plus important, le socle, de bonnes valeurs. Mais ils ne le verront jamais, leur servitude a ceci de confortable qu'elle réécrit le construct pour les protéger de cette abrupte réalité.

 

Le 14/11/2021 à 18:00, Dardanus a dit :

Très sincèrement je ne vois pas en quoi utiliser un "faux" pass serait plus méritoire.

Soit on refuse d'utiliser le pass.

Soit on utilise le pass et donc on cautionne la situation que le pass soit "faux" ou pas. 

 

Et je vous le dis, je ne vois pas comment je peux faire quand je dois par exemple aller aux archives pour faire des recherches ni comment je puis dire non quand une amie très proche m'invite à l'accompagner à telle manifestation où il faut le produire.

 

A moins de renoncer à toute vie familiale, sociale et amicale j'ai déjà tiré un trait sur les concerts et l'opéra ce qui est déjà un gros sacrifice de ma part mais là j'y vais seul et cela n'engage que moi.

 

J'ai invité ma mère au restaurant pour son anniversaire car je savais que c'était la chose qui lui ferait le plus grand plaisir : j'ai donc donc utilisé le pass. J'ai eu tort ? 

Jeudi par exemple je dois faire une communication (prévue initialement en 2020 et reporté pour des raisons bien connues) dans un colloque où le pass est obligatoire. Je dois l'annuler ? 

Je dois également rendre prochainement un texte pour le catalogue d'une exposition qui exigeait des recherches en archive. Je dois renoncer à toute activité d'historien ? 

 

Que feriez-vous ? 

 

 

2 sujets :

 

1) Si tu était vraiment historien, tu saurais précisément dans quel engrenage tu as mis les doigts, à quoi tu participes, et comment cela va se terminer.

Si tes patrons en étaient aussi, ils le sauraient également.

Donc soit ils le savent et donc ils ne te demanderaient jamais le pass pour accéder jusqu'à eux, soit ils ne le savent pas, auquel cas, l'ensemble de leur œuvre n'a absolument aucune valeur et ils ne valorisent donc pas les tiennes également, tu pourrais leur rendre une copie blanche que ça ne changerait rien à la marche du monde. Mais facture les quand même, il n'y a pas de raison.

 

2) Anniversaire, restaurant, jouissance, jouissance, droit inaliénable à la jouissance, droit incompressible d'être un boomer avant l'âge, tout ça pour ça.

Que feriez-vous dis-tu ? Est-ce une vraie question ? Faut-il vraiment répondre à ça ?

 

Le 14/11/2021 à 19:21, fm06 a dit :

A chacun de faire usage de sa liberté.  Perso j'ai renoncé au théatre, aux musées et aux restos, y-compris le midi avec mes collègues dont certains me prennent sans doute pour un cinglé (mais se gardent bien de me le dire).  J'ai renoncé aussi au sport en club, ainsi qu'aux voyages.   Je précise que je suis vacciné et que j'ai donc le grigri, mais je refuse de m'en servir.  J'ai fait une exception en allant au resto pour un mariage.

 

Bravo!

 

Citation

@Largo Winch

 

Selon moi, s'interdire toute vie sociale est le plus mauvais des choix.

Certains voient cela comme un acte de résistance personnelle. Je respecte cette position, mais je ne la partage pas du tout. De mon point de vue c'est soit du virtue signaling, soit une fierté mal placée. C'est juste ma façon de voir : je ne porte pas de jugement, hein, chacun fait comme il le sent (d'ailleurs mon amie a refusé de se vacciner et utilise un faux pass par amour-propre, alors qu'elle n'est pas du tout antivax). Selon moi, s'interdire toute vie sociale est l'opposée d'une résistance à l'Etat, puisque c'est se comporter exactement comme il le souhaite : pas de pass, pas de vie sociale... 

 

Pour rien au monde je renoncerai à ce qui constitue le sel de ma vie : les concerts, les voyages.

 

Le conditionnement est puissant, ton chemin va être long et douloureux.

Ce n'est pas nous, les hommes libres, "qui nous interdisons" tout vie sociale et de vivre.

C'est le Maître.

Tu as oublié que c'était le désir du Maître, tu as oublié que c'était lui qui tenait le bâton, et que c'était lui qui nous forçait à supporter ce faux choix qui ne repose sur aucune base morale.

 

Tu as déjà trop réécrit l'histoire pour satisfaire ton besoin de jouissance, ton désir de jouissance immédiat t'a fait jeter tes valeurs par la fenêtre très très facilement. Ce n'est pas joli. Un jour cela te rattrapera. Tu ne le sais pas encore mais la relation avec ton amie est condamnée, elle l'a déjà senti instinctivement, même si elle ne le sait peut-être pas encore, la graine a été plantée et elle va grossir, elle ne pourra jamais te respecter complètement, à moins de faire le même chemin que toi, c'est votre seule chance.

 

Citation

@Salim32

Oui c'est le moyen pour un pays de l'Ouest pour ne pas ressembler aux horribles dictatures qui lui servent bien souvent de faire valoir  , à la limite une obligation vaccinale à la dure (avec des agents qui débarquent chez toi pour te vacciner de force) serait bien plus honnête (et sèmerait des graines révolutionnaires potentiellement intéressantes à terme)   

 

Ca passe des heures à parler des totalitarismes du passé sans en tirer les leçons, ça croit encore, cf le meme de @h16, que le fascisme c'est des storm troopers dans la rue qui contrôlent des ausweis.

 

C'est dramatique pour ceux qui sont tombés dans le piège, on est encore à l'exercice "soft" du totalitarisme, c'est juste l'étape 1 et ils sont déjà tombés à 99% d'entre eux pour leur désir de jouissance, même s'ils n'arrivent pas à l'admettre, la dissonance cognitive finira par les rattraper, et elle sera meurtrière.

 

Citation

... pleins d'autres posts qui parlent du drame de la perte du droit à la jouissance ... whatever, déjà dit ...

 

Citation

@Mathieu_D
Je sors mon pass car sinon de petits entrepreneurs perdront leurs business.

(Je dois avoir une tête d'inspecteur sanitaire car même dans les kebabs on me demande mon passe alors qu'il paraît que plus personne ne le réclame.)

 

(Non en vrai je n'ai pas de raisons nobles je ne veux juste pas perdre en confort de vie. Et le prix à payer c'est un geste pour lequel je suis d'accord. Je ne suis pourtant pas pour le pass, loin de là, mais ne pas m'en servir ça aurait aussi l'effet secondaire de me faire passer pour un gros naze au boulot.)

 

Rationalisation, rationalisation...

Non, tu ne sauves personne en tendant ton pass, toi le premier.

 

Comme pour le point des cadres répondu plus haut, le gros naze au boulot, c'est le bulbe, celui à qui on peut tout faire accepter, les autres esclaves le sentent, ils respectent la force et les convictions, et craignent le caractère, n'oublie jamais ça si un jour tu souhaites t'élever.

 

 

Il est toujours bon que les autres te craignent et sachent que c'est toi qui déroule la partition, pas eux. Sinon tu resteras condamné à ouvrir les 200 emails qu'ils t'envoient chaque jour et pire, tu seras condamné à devoir y apporter une réponse.

 

 

100% des employés du monde critiquent le patron qui se barre l'après midi et te file tout le boulot pendant qu'il glande ou qu'il part troncher sa secrétaire. Mais c'est bien lui qui met les pieds sous la table et qui te dit ce que tu dois faire à la fin de la journée.

 

P.S. @ttoinou , bitch, tu me pourris je ne sais combien de fois avec tes "grocervo" pour m'envoyer un PM pour me demander des trucs quand je dis que je pars. Fuck off c'est non bro.

 

Ca fait du bien, j'en avais besoin.

Let's go Brandon.

 

giphy.gif?cid=790b76111ae8d0089421f54214

 

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 13 heures, RaHaN a dit :

https://at.ambafrance.org/Coronavirus-Covid-19-Situation-en-Autriche-10527
En cas d’infraction, ils se verront infliger une amende de 500 euros, les employeurs de 3 600 euros et les propriétaires jusqu’à 30 000 euros ;

En gros, on menace surtout les autres s'ils refusent de collaborer à ta mort sociale...

Cela signifie qu'ils craignent plus la résistance de vaccinés.

 

Link to comment
il y a 21 minutes, Airgead a dit :

Vous n'avez pas ce qu'il faut pour le comprendre mais les historiens du futur vous le diront et ça vous semblera évident à ce moment là.

... j'ai peur que ce soit dans un futur lointain.
Sinon, liborg est principalement un forum de discussion (sur le libéralisme).

Faut le voir un peu comme un jeu en ligne où les joueurs enfilent un avatar de guerrier le temps de la connexion.
Le temps de la connexion.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 28 minutes, Bisounours a dit :

Sauf toi et airgead, bien sûr ? Ou bien tu t'inclus parmi ces rebelles de clavier ?

On collabore tous, à des degrés divers, au système existant actuel. Moi compris.

 

Sinon, je ne pense pas qu'il soit malvenu de rappeler cette schizophrénie de temps en temps,

même si c'est l'un des tabous majeurs du forum.

  • Yea 3
Link to comment
1 hour ago, Airgead said:

Bravo!

 

Merci ?  Je suis content que tu sois revenu sur ce forum.  Pas seulement pour ce qui précède mais surtout parce que tu bouscules le train-train quotidien.  Je ne suis pas toujours en phase avec tes prises de positions tranchées, mais je m'y retrouve un peu (j'ai conscience d'être cassant par moment).

 

Bref, pour ajouter de l'eau à ton moulin, depuis que je suis sur liborg je lis plein de choses intéressantes mais je vois bien peu de passage à l'action.  Certains contribuent à CP et c'est déjà très bien.  Mais ça ne suffit pas.  Cela fait du bien de râler sur liborg et de ricaner en se moquant de l'absurdité du monde dans lequel on vit.   J'aimerais un peu moins de sarcasmes et un peu plus de retroussage de manches pour (au moins tenter de) changer le monde.

 

  • Yea 6
Link to comment
il y a 8 minutes, fm06 a dit :

 

Merci ?  Je suis content que tu sois revenu sur ce forum.  Pas seulement pour ce qui précède mais surtout parce que tu bouscules le train-train quotidien.  Je ne suis pas toujours en phase avec tes prises de positions tranchées, mais je m'y retrouve un peu (j'ai conscience d'être cassant par moment).

 

Bref, pour ajouter de l'eau à ton moulin, depuis que je suis sur liborg je lis plein de choses intéressantes mais je vois bien peu de passage à l'action.  Certains contribuent à CP et c'est déjà très bien.  Mais ça ne suffit pas.  Cela fait du bien de râler sur liborg et de ricaner en se moquant de l'absurdité du monde dans lequel on vit.   J'aimerais un peu moins de sarcasmes et un peu plus de retroussage de manches pour (au moins tenter de) changer le monde.

 


C'est un délire de socialiste, ça. 

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 1 heure, Airgead a dit :

Ce festival de carpettes, les 2 dernières pages de ce topic sont une honte aux idées que vous prétendez défendre.

Je suis obligé de revenir, ça fait trop mal et je dois sanctionner.

 

En même temps, une communauté libérale FR c'est déjà rigolo à la base, la liberté c'est pas un truc de français comme le prouvent tous ces écrits ici, c'est un truc qui vous sera à jamais inaccessible, c'est comme ça, c'est dans votre ADN. C'est un truc d'américain, c'est pas eux qui l'ont inventé mais c'est eux qui l'ont compris, c'est tout, faut l'accepter. Quand t'as les 3/4 qui bosse pour l'Obèse ou qui dépend de ses largesses, ou pire, que tu matrix dans des zones qui ne peuvent exister que dans l'abomination d'un construct gauchiste, dans des métiers qui n'existent même pas genre sociologue, fonctionnaire, journaliste et autre industrie de la branlologie, le réel ne te sera jamais accessible, que tu le veuilles ou non. Et pourtant je vous vois porter en apparence mes valeurs et mes idées et bordel que c'est douloureux de vous voir vous débattre et les salir.

 

Ce topic, c'est la preuve que l'instruction sans les valeurs ça donne toujours la même chose, des esclaves frétillants qui rationalisent comme ils peuvent pour essayer péniblement de trouver un sens au chemin que leur trace le Maître. Ils se pensent juste moins cons que les autres. Mais tous les livres de la terre ne changeront rien à l'affaire, sans le socle essentiel, les valeurs, l'esclave se contentera d'esclaver sans rien comprendre du monde qui l'entoure. Il y a du monde pour critiquer le ventre mou, ces fameux 90% de masse suiveuse dont on se gausse bien. Mais msieurs dames, le secret c'est celui-ci, il est ici le ventre mou. C'est juste que vous pensez que c'est les autres. Quelle ironie.

 

Je note que vous avez en majorité un pass mais pas un seul d'entre vous ne l'a fait en accord avec ce qu'il est sensé délivrer et représenter. Relisez cette phrase et comptez-vous. Pas un n'y croit une seconde, lol quoi. Même quand vous esclavez, vous ne le faites même pas droit dans vos bottes. Genre en faisant semblant d'y croire au moins un petit peu. La dissonance cognitive est complète, et au lieu de faire un auto-diagnostique salutaire, ça rationalise du cul comme ça peut pour essayer de faire rentrer les morceaux de réel dans les cases et penser que vous avez encore la moindre dose de contrôle sur ce que vous croyez être votre vie.


Je vais vous aider à vous libérer plus rapidement, je vais vous aider à accélérer le processus dans un élan de bonté. Ne me remerciez pas c'est gratuit.

 

Vous n'avez pas ce qu'il faut pour le comprendre mais les historiens du futur vous le diront et ça vous semblera évident à ce moment là. Chaque pass sanitaire sorti, chaque masque porté, c'est un homme au nez et aux doigts crochus de plus que vous mettez dans un petit train. Oh bien sûr, ça vous paraît irréel, inaccessible, lointain... ça ne vous donne pas l'impression de faire quelque chose de mal, c'est pas vous, c'est pas votre faute, après tout, vous ne faites que respecter les ordres, vous ne cautionnez pas trop, vous faites juste ce que l'on vous demande. Mais quelqu'un qui connaît bien l'Histoire sait précisément comment tout cela va se terminer, et n'oubliez jamais, parce que moi je serai toujours là pour vous le rappeler, qu'à chaque masque que vous avez porté, à chaque QR code que vous avez scanné, vous avez aidé et activement contribué à créer ce monde qui est le vôtre et dont vous portez l'entière responsabilité.

 

 

 

Puisse ce millième rappel t'être salutaire et te faire réaliser enfin que le Maître, peu importe la couleur et la saveur que tu crois le voir porter ne te voudra jamais du bien.

 

Un libéral qui pense l'Etat comme un moindre mal ou comme une entité dotée d'un minimum de rationnel et de bienveillance est condamné à la dissonance cognitive à tout jamais, il ne comprendra jamais d'où ça vient, pourquoi ça pique, il va commenter et essayer de verbaliser, mais il n'accèdera jamais à la lumière, il ne comprendra jamais que la totalité de son socle de réflexion repose sur des fondations destinées à s'écrouler, il ne se libèrera jamais de l'emprise du Maître.

 

 

Oui, les hommes libres.

Cadre <> valeur, preuve en est ici.

Tes collègues te respecteront plus par les valeurs que tu portes que par la qualité de tes reportings et autres tableaux excel.

Même s'ils ne savent pas le verbaliser, c'est quelque chose que les autres esclaves sentent et respectent d'instinct. C'est quelque chose qu'ils envient. C'est ce qui fait la différence entre celui qui donne les ordres, et celui qui les exécute.

Si tu es déjà coincé dans la boucle infernale de la réunionite et que tu es un passe plat des inepties top-down qui t'arrivent entre les mains, il est déjà trop tard et mes mots ne doivent avoir aucun sens pour toi.

 

 

Pas ceux qui ont une colonne vertébrale.

 

 

Merci de ce rappel, l'esclave a tellement visualisé et accepté les murs de sa prison qu'il ne se pose même plus la question de savoir s'il est légitime ou pas d'y être entré. Il a accepté, comme il accepterait le droit de cuissage si on lui promettait que ça lui garantirait de meilleures récoltes, comme il accepterait un sacrifice au dieu Soleil si on lui promettait l'abondance. Il faut juste le travailler correctement, suffisamment longtemps, et il te donnera tout ce que tu as envie de lui prendre.

 

C'est le malheur éternel auquel s'exposent tous les gens à qui il manque le plus important, le socle, de bonnes valeurs. Mais ils ne le verront jamais, leur servitude a ceci de confortable qu'elle réécrit le construct pour les protéger de cette abrupte réalité.

 

 

2 sujets :

 

1) Si tu était vraiment historien, tu saurais précisément dans quel engrenage tu as mis les doigts, à quoi tu participes, et comment cela va se terminer.

Si tes patrons en étaient aussi, ils le sauraient également.

Donc soit ils le savent et donc ils ne te demanderaient jamais le pass pour accéder jusqu'à eux, soit ils ne le savent pas, auquel cas, l'ensemble de leur œuvre n'a absolument aucune valeur et ils ne valorisent donc pas les tiennes également, tu pourrais leur rendre une copie blanche que ça ne changerait rien à la marche du monde. Mais facture les quand même, il n'y a pas de raison.

 

2) Anniversaire, restaurant, jouissance, jouissance, droit inaliénable à la jouissance, droit incompressible d'être un boomer avant l'âge, tout ça pour ça.

Que feriez-vous dis-tu ? Est-ce une vraie question ? Faut-il vraiment répondre à ça ?

 

 

Bravo!

 

 

Le conditionnement est puissant, ton chemin va être long et douloureux.

Ce n'est pas nous, les hommes libres, "qui nous interdisons" tout vie sociale et de vivre.

C'est le Maître.

Tu as oublié que c'était le désir du Maître, tu as oublié que c'était lui qui tenait le bâton, et que c'était lui qui nous forçait à supporter ce faux choix qui ne repose sur aucune base morale.

 

Tu as déjà trop réécrit l'histoire pour satisfaire ton besoin de jouissance, ton désir de jouissance immédiat t'a fait jeter tes valeurs par la fenêtre très très facilement. Ce n'est pas joli. Un jour cela te rattrapera. Tu ne le sais pas encore mais la relation avec ton amie est condamnée, elle l'a déjà senti instinctivement, même si elle ne le sait peut-être pas encore, la graine a été plantée et elle va grossir, elle ne pourra jamais te respecter complètement, à moins de faire le même chemin que toi, c'est votre seule chance.

 

 

Ca passe des heures à parler des totalitarismes du passé sans en tirer les leçons, ça croit encore, cf le meme de @h16, que le fascisme c'est des storm troopers dans la rue qui contrôlent des ausweis.

 

C'est dramatique pour ceux qui sont tombés dans le piège, on est encore à l'exercice "soft" du totalitarisme, c'est juste l'étape 1 et ils sont déjà tombés à 99% d'entre eux pour leur désir de jouissance, même s'ils n'arrivent pas à l'admettre, la dissonance cognitive finira par les rattraper, et elle sera meurtrière.

 

 

 

Rationalisation, rationalisation...

Non, tu ne sauves personne en tendant ton pass, toi le premier.

 

Comme pour le point des cadres répondu plus haut, le gros naze au boulot, c'est le bulbe, celui à qui on peut tout faire accepter, les autres esclaves le sentent, ils respectent la force et les convictions, et craignent le caractère, n'oublie jamais ça si un jour tu souhaites t'élever.

 

 

Il est toujours bon que les autres te craignent et sachent que c'est toi qui déroule la partition, pas eux. Sinon tu resteras condamné à ouvrir les 200 emails qu'ils t'envoient chaque jour et pire, tu seras condamné à devoir y apporter une réponse.

 

 

100% des employés du monde critiquent le patron qui se barre l'après midi et te file tout le boulot pendant qu'il glande ou qu'il part troncher sa secrétaire. Mais c'est bien lui qui met les pieds sous la table et qui te dit ce que tu dois faire à la fin de la journée.

 

P.S. @ttoinou , bitch, tu me pourris je ne sais combien de fois avec tes "grocervo" pour m'envoyer un PM pour me demander des trucs quand je dis que je pars. Fuck off c'est non bro.

 

Ca fait du bien, j'en avais besoin.

Let's go Brandon.

 

giphy.gif?cid=790b76111ae8d0089421f54214

 


J'avais parié que tu reviendrais après ton théâtral ragequit. Tous les ragequitters reviennent, moi le premier. J'en suis à mon troisième en un peu plus de dix ans. Fais gaffe, on devient une drama queen au bout de deux.

  • Yea 2
  • Love 1
  • Haha 11
Link to comment
il y a 3 minutes, fm06 a dit :

changer le monde.

Si on s'y prend comme tout le monde, ie stricto sensu en s'attaquant au monde entier globalement, soit on n'y arrive pas, soit on fait du mal.

En tant que libéral, j'apprécie(rais) que le monde me foute la paix, et je la lui dois en retour.

Si on veut changer le monde, sans lui faire de mal, ie aider à l'empêcher de s'enfoncer, alors de fait, ce n'est pas au monde qu'il faut s'adresser,

mais à la minorité positive responsable des progrès qui, pour le coup, changent bel et bien le monde.

C'est avec eux qu'il faut travailler.

Pour les moutons, non seulement on ne peut rien, mais le lynchage n'est jamais loin.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 22 minutes, Rübezahl a dit :

Sinon, je ne pense pas qu'il soit malvenu de rappeler cette schizophrénie de temps en temps,

même si c'est l'un des tabous majeurs du forum.

 

Bof, je pense que ça fait un bail que les membres du forum ont compris que nous (êtres humains) vivons avec un certain nombre de contradictions (politiques ou autre hein) que nous cherchons à justifier pour les (contradictions) rendre acceptables. On peut critiquer, du haut de son magistère moral hein, pourquoi pas ?, ou faire preuve de charité (parce que paille, poutre, tout ça).

 

Dernier exemple en date ? @Airgead qui ragequit (parce que liborg, c'est tous des socialistes !) et revient 5 jours après (welcome back au passage, fait gaffe à ce que ça ne devienne pas une habitude, le ragequit).

 

C'était la minute enfonçage de porte ouverte/philo de comptoir/anthropologie du quotidien. De rien !

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 1 heure, Airgead a dit :

Ce festival de carpettes, les 2 dernières pages de ce topic sont une honte aux idées que vous prétendez défendre.

Je suis obligé de revenir, ça fait trop mal et je dois sanctionner.

 

En même temps, une communauté libérale FR c'est déjà rigolo à la base, la liberté c'est pas un truc de français comme le prouvent tous ces écrits ici, c'est un truc qui vous sera à jamais inaccessible, c'est comme ça, c'est dans votre ADN. C'est un truc d'américain, c'est pas eux qui l'ont inventé mais c'est eux qui l'ont compris, c'est tout, faut l'accepter. Quand t'as les 3/4 qui bosse pour l'Obèse ou qui dépend de ses largesses, ou pire, que tu matrix dans des zones qui ne peuvent exister que dans l'abomination d'un construct gauchiste, dans des métiers qui n'existent même pas genre sociologue, fonctionnaire, journaliste et autre industrie de la branlologie, le réel ne te sera jamais accessible, que tu le veuilles ou non. Et pourtant je vous vois porter en apparence mes valeurs et mes idées et bordel que c'est douloureux de vous voir vous débattre et les salir.

 

Ce topic, c'est la preuve que l'instruction sans les valeurs ça donne toujours la même chose, des esclaves frétillants qui rationalisent comme ils peuvent pour essayer péniblement de trouver un sens au chemin que leur trace le Maître. Ils se pensent juste moins cons que les autres. Mais tous les livres de la terre ne changeront rien à l'affaire, sans le socle essentiel, les valeurs, l'esclave se contentera d'esclaver sans rien comprendre du monde qui l'entoure. Il y a du monde pour critiquer le ventre mou, ces fameux 90% de masse suiveuse dont on se gausse bien. Mais msieurs dames, le secret c'est celui-ci, il est ici le ventre mou. C'est juste que vous pensez que c'est les autres. Quelle ironie.

 

Je note que vous avez en majorité un pass mais pas un seul d'entre vous ne l'a fait en accord avec ce qu'il est sensé délivrer et représenter. Relisez cette phrase et comptez-vous. Pas un n'y croit une seconde, lol quoi. Même quand vous esclavez, vous ne le faites même pas droit dans vos bottes. Genre en faisant semblant d'y croire au moins un petit peu. La dissonance cognitive est complète, et au lieu de faire un auto-diagnostique salutaire, ça rationalise du cul comme ça peut pour essayer de faire rentrer les morceaux de réel dans les cases et penser que vous avez encore la moindre dose de contrôle sur ce que vous croyez être votre vie.


Je vais vous aider à vous libérer plus rapidement, je vais vous aider à accélérer le processus dans un élan de bonté. Ne me remerciez pas c'est gratuit.

 

Vous n'avez pas ce qu'il faut pour le comprendre mais les historiens du futur vous le diront et ça vous semblera évident à ce moment là. Chaque pass sanitaire sorti, chaque masque porté, c'est un homme au nez et aux doigts crochus de plus que vous mettez dans un petit train. Oh bien sûr, ça vous paraît irréel, inaccessible, lointain... ça ne vous donne pas l'impression de faire quelque chose de mal, c'est pas vous, c'est pas votre faute, après tout, vous ne faites que respecter les ordres, vous ne cautionnez pas trop, vous faites juste ce que l'on vous demande. Mais quelqu'un qui connaît bien l'Histoire sait précisément comment tout cela va se terminer, et n'oubliez jamais, parce que moi je serai toujours là pour vous le rappeler, qu'à chaque masque que vous avez porté, à chaque QR code que vous avez scanné, vous avez aidé et activement contribué à créer ce monde qui est le vôtre et dont vous portez l'entière responsabilité.

 

 

 

Puisse ce millième rappel t'être salutaire et te faire réaliser enfin que le Maître, peu importe la couleur et la saveur que tu crois le voir porter ne te voudra jamais du bien.

 

Un libéral qui pense l'Etat comme un moindre mal ou comme une entité dotée d'un minimum de rationnel et de bienveillance est condamné à la dissonance cognitive à tout jamais, il ne comprendra jamais d'où ça vient, pourquoi ça pique, il va commenter et essayer de verbaliser, mais il n'accèdera jamais à la lumière, il ne comprendra jamais que la totalité de son socle de réflexion repose sur des fondations destinées à s'écrouler, il ne se libèrera jamais de l'emprise du Maître.

 

 

Oui, les hommes libres.

Cadre <> valeur, preuve en est ici.

Tes collègues te respecteront plus par les valeurs que tu portes que par la qualité de tes reportings et autres tableaux excel.

Même s'ils ne savent pas le verbaliser, c'est quelque chose que les autres esclaves sentent et respectent d'instinct. C'est quelque chose qu'ils envient. C'est ce qui fait la différence entre celui qui donne les ordres, et celui qui les exécute.

Si tu es déjà coincé dans la boucle infernale de la réunionite et que tu es un passe plat des inepties top-down qui t'arrivent entre les mains, il est déjà trop tard et mes mots ne doivent avoir aucun sens pour toi.

 

 

Pas ceux qui ont une colonne vertébrale.

 

 

Merci de ce rappel, l'esclave a tellement visualisé et accepté les murs de sa prison qu'il ne se pose même plus la question de savoir s'il est légitime ou pas d'y être entré. Il a accepté, comme il accepterait le droit de cuissage si on lui promettait que ça lui garantirait de meilleures récoltes, comme il accepterait un sacrifice au dieu Soleil si on lui promettait l'abondance. Il faut juste le travailler correctement, suffisamment longtemps, et il te donnera tout ce que tu as envie de lui prendre.

 

C'est le malheur éternel auquel s'exposent tous les gens à qui il manque le plus important, le socle, de bonnes valeurs. Mais ils ne le verront jamais, leur servitude a ceci de confortable qu'elle réécrit le construct pour les protéger de cette abrupte réalité.

 

 

2 sujets :

 

1) Si tu était vraiment historien, tu saurais précisément dans quel engrenage tu as mis les doigts, à quoi tu participes, et comment cela va se terminer.

Si tes patrons en étaient aussi, ils le sauraient également.

Donc soit ils le savent et donc ils ne te demanderaient jamais le pass pour accéder jusqu'à eux, soit ils ne le savent pas, auquel cas, l'ensemble de leur œuvre n'a absolument aucune valeur et ils ne valorisent donc pas les tiennes également, tu pourrais leur rendre une copie blanche que ça ne changerait rien à la marche du monde. Mais facture les quand même, il n'y a pas de raison.

 

2) Anniversaire, restaurant, jouissance, jouissance, droit inaliénable à la jouissance, droit incompressible d'être un boomer avant l'âge, tout ça pour ça.

Que feriez-vous dis-tu ? Est-ce une vraie question ? Faut-il vraiment répondre à ça ?

 

 

Bravo!

 

 

Le conditionnement est puissant, ton chemin va être long et douloureux.

Ce n'est pas nous, les hommes libres, "qui nous interdisons" tout vie sociale et de vivre.

C'est le Maître.

Tu as oublié que c'était le désir du Maître, tu as oublié que c'était lui qui tenait le bâton, et que c'était lui qui nous forçait à supporter ce faux choix qui ne repose sur aucune base morale.

 

Tu as déjà trop réécrit l'histoire pour satisfaire ton besoin de jouissance, ton désir de jouissance immédiat t'a fait jeter tes valeurs par la fenêtre très très facilement. Ce n'est pas joli. Un jour cela te rattrapera. Tu ne le sais pas encore mais la relation avec ton amie est condamnée, elle l'a déjà senti instinctivement, même si elle ne le sait peut-être pas encore, la graine a été plantée et elle va grossir, elle ne pourra jamais te respecter complètement, à moins de faire le même chemin que toi, c'est votre seule chance.

 

 

Ca passe des heures à parler des totalitarismes du passé sans en tirer les leçons, ça croit encore, cf le meme de @h16, que le fascisme c'est des storm troopers dans la rue qui contrôlent des ausweis.

 

C'est dramatique pour ceux qui sont tombés dans le piège, on est encore à l'exercice "soft" du totalitarisme, c'est juste l'étape 1 et ils sont déjà tombés à 99% d'entre eux pour leur désir de jouissance, même s'ils n'arrivent pas à l'admettre, la dissonance cognitive finira par les rattraper, et elle sera meurtrière.

 

 

 

Rationalisation, rationalisation...

Non, tu ne sauves personne en tendant ton pass, toi le premier.

 

Comme pour le point des cadres répondu plus haut, le gros naze au boulot, c'est le bulbe, celui à qui on peut tout faire accepter, les autres esclaves le sentent, ils respectent la force et les convictions, et craignent le caractère, n'oublie jamais ça si un jour tu souhaites t'élever.

 

 

Il est toujours bon que les autres te craignent et sachent que c'est toi qui déroule la partition, pas eux. Sinon tu resteras condamné à ouvrir les 200 emails qu'ils t'envoient chaque jour et pire, tu seras condamné à devoir y apporter une réponse.

 

 

100% des employés du monde critiquent le patron qui se barre l'après midi et te file tout le boulot pendant qu'il glande ou qu'il part troncher sa secrétaire. Mais c'est bien lui qui met les pieds sous la table et qui te dit ce que tu dois faire à la fin de la journée.

 

P.S. @ttoinou , bitch, tu me pourris je ne sais combien de fois avec tes "grocervo" pour m'envoyer un PM pour me demander des trucs quand je dis que je pars. Fuck off c'est non bro.

 

Ca fait du bien, j'en avais besoin.

Let's go Brandon.

 

giphy.gif?cid=790b76111ae8d0089421f54214

 

 

Tu aurais plutôt dû utiliser ce gif

 

https://gfycat.com/soulfulthirstybullmastiff

  • Yea 2
Link to comment
il y a 2 minutes, Johnnieboy a dit :


Il s'affiche en entier chez toi ? De mon côté, quand je cite un WOT, il n'y a que les premières lignes qui s'affichent dans la citation. 

 

oué mais ma curiosité l'emporte et je clique sur expand

 

je reste un gauchiste plein de faiblesse sans colone vertébrale 

 

edit : et en plus j'ai Laurent Voulzy en tête...

Link to comment
il y a 12 minutes, fm06 a dit :

depuis que je suis sur liborg je lis plein de choses intéressantes mais je vois bien peu de passage à l'action.  Certains contribuent à CP et c'est déjà très bien.  Mais ça ne suffit pas.

Comme je le disais l'autre jour, si un jour les libéraux se font traîner devant les tribunaux pour avoir œuvré à faire réellement avancer la liberté, pour beaucoup leur avocat n'aura aucun problème à trouver de quoi les disculper.

  • Haha 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...