Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

il y a 49 minutes, Hugh a dit :

Dans les régimes militaires peut être le pain et le cirque (Football), une opposition contrôlée (peut participer aux élections mais sera une minorité), etc. 

J'avais compris le reste. C'était sur cette partie, sur la nature des soupapes d'échappement que j'aurais aimé avoir plus de détails. :)

Link to comment

Je ne serais pas étonné que le passage du pass sanitaire au pass vaccinal (et son extension à l'entreprise) prépare les confinements nouvelle version d'après les fêtes : ne confiner que les non vaccinés (à qui ont interdirait tout sauf d'aller à l'épicerie du coin, par exemple).

S'il y a saturation des services de réa en janvier-février et pression des bureaucrates hospitaliers enfermistes, confiner uniquement les non vaccinés permettrait au gouvernement de calmer les covidéments tout en évitant de se mettre à dos la plus grosse partie de la population, ce qui ne serait pas bon à quelques semaines des élections. Un truc parfaitement inutile mais qui permettrait de satisfaire à la fois les covidéments qui veulent une action de l'Etat et une grande partie de la population qui trouve qu'elle a déjà fait beaucoup de sacrifices. Du "en même temps"...

 

 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 18 minutes, Largo Winch a dit :

Je ne serais pas étonné que le passage du pass sanitaire au pass vaccinal (et son extension à l'entreprise) prépare les confinements nouvelle version d'après les fêtes : ne confiner que les non vaccinés (à qui ont interdirait tout sauf d'aller à l'épicerie du coin, par exemple).

S'il y a saturation des services de réa en janvier-février et pression des bureaucrates hospitaliers enfermistes, confiner uniquement les non vaccinés permettrait au gouvernement de calmer les covidéments tout en évitant de se mettre à dos la plus grosse partie de la population, ce qui ne serait pas bon à quelques semaines des élections. Un truc parfaitement inutile mais qui permettrait de satisfaire à la fois les covidéments qui veulent une action de l'Etat et une grande partie de la population qui trouve qu'elle a déjà fait beaucoup de sacrifices. Du "en même temps"...

 

 


Ils sont fabuleux avec leurs mesures, quand même. Quel Français n'est pas assez malin pour se faire placer en arrêt maladie par son médecin plutôt que d'être suspendu ? Je n'en connais aucun, tout le monde connaît la combine.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 59 minutes, Johnnieboy a dit :


Ils sont fabuleux avec leurs mesures, quand même. Quel Français n'est pas assez malin pour se faire placer en arrêt maladie par son médecin plutôt que d'être suspendu ? Je n'en connais aucun, tout le monde connaît la combine.

 

C'est la stratégie de ma femme, cette fois elle lâche l'affaire c'est bon. Et s'ils trouvent le moyen de contrer ça, elle est prête à se mettre au RSA et à glander à la maison.

Le reste de son train de vie sera assuré par nos investissements qui dépassent de toute façon très largement son salaire annuel par mois.

Elle sera la RSA-iste la plus riche de France.

Ca va être drôle d'aller chercher les 500 balles avec tous les pauvres.

J'ai hâte qu'elle le fasse et de voir bosser tous ces glands pour elle, ce foutage de gueule d'ampleur biblique n'a pas fini de me faire marrer.

  • Haha 2
Link to comment
Il y a 14 heures, Rincevent a dit :

J'avais compris le reste. C'était sur cette partie, sur la nature des soupapes d'échappement que j'aurais aimé avoir plus de détails. :)

 

Bien, par exemple,  au Brésil un championnat national de football a été crée pour le régime militaire  et la blague était "où l'ARENA (le parti du gouvernement militaire) est mal plus un club au (championnat) nationale", en un moment étaient 94 clubs dans le 1er niveau (aujourd'hui sont 20). Et l'Argentine et la Coup du Monde 1978? https://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_du_monde_de_football_1978#Un_contexte_controversé_pour_une_finale_controversée

 

Citation

L'ultime match de la troisième et dernière journée du second tour disputé entre l'Argentine et le Pérou a été sujet à controverse, autant de par son horaire que de par le score final au tableau d'affichage. Pour le Mundial 1978, les horaires de coup d'envoi les jours de match étaient fixés comme suit (en dehors du match d'ouverture et des finales prévus à 15h00) : 13h45 et 16h45, avec les deux matches d'un même groupe disputés à la même heure. Les matches de l'Argentine au premier tour faisaient toutefois exception et étaient fixés en nocturne à 19h15.

Si on se réfère au calendrier officiel de la Coupe du monde 1978 publié avant la compétition, au second tour tous les matches étaient prévus à 13h45 ou 16h45, les équipes d'un même groupe jouant à la même heure. Or au moment de valider le calendrier des poules quart/demi-finales une dérogation a été accordée au pays hôte par le comité d'organisation de la FIFA : les trois matchs de l'équipe d'Argentine dans le groupe B ont ainsi été programmés en nocturne à 19h15, comme lors du premier tour; tandis que les autres matches du groupe B étaient maintenus en journée à l'heure prévue initialement.

Ce changement décidé entre deux tours qui donnait à l'Argentine le même régime de faveur qu'au premier tour - jouer à chaque fois en connaissant le résultat de ses autres adversaires de poule - créa un malaise et déclencha une polémique qui ne fit que s'amplifier au fil des jours.

 

et aussi des influences dans le Copa Libertadores (équivalent de la ligue des champions d'Europe).

 

Ou ignorer des crimes un peu populaires comme le Jogo do Bicho ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Jogo_do_bicho ) ou combat de coqs ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_de_coqs  )

 

Bien, il y a aussi le même dans les régimes non militaires (un populisme d'Amérique Latine) mais est dans les régimes militaires qu'il y a un système pensée pour être des soupapes d'échappement, c'est donc une politique d'État (ou peut-être très organisé. comme les militaires et j'ai cette impression).

Link to comment
5 hours ago, Bisounours said:

Excellent, mais je ne comprends pas qu'elle écrive que l'État de droit n'est pas le respect de la hiérarchie des normes...

 

 

C'est parce que pour tout bon étudiant en droit frotté des définitions de Hans Kelsen, le sens positiviste de l'état de droit suppose simplement la hiérarchie des normes (le droit est une pyramide de normes avec au sommet une norme suprême qui donne sens à l'ensemble) et rien d'autres. Si on respecte la hiérarchie entre les différents types de normes, c'est à dire si on coche mécaniquement les bonnes cases des formes du droit, on est dans les clous.

Link to comment
il y a 24 minutes, F. mas a dit :

Un texte impeccable. Tu as lu son ouvrage, qu'elle mentionne en passant ? Et aussi, un petit entretien dans CP ? :)

Link to comment
Il y a 4 heures, Largo Winch a dit :

Je ne serais pas étonné que le passage du pass sanitaire au pass vaccinal (et son extension à l'entreprise) prépare les confinements nouvelle version d'après les fêtes : ne confiner que les non vaccinés (à qui ont interdirait tout sauf d'aller à l'épicerie du coin, par exemple).

S'il y a saturation des services de réa en janvier-février et pression des bureaucrates hospitaliers enfermistes, confiner uniquement les non vaccinés permettrait au gouvernement de calmer les covidéments tout en évitant de se mettre à dos la plus grosse partie de la population, ce qui ne serait pas bon à quelques semaines des élections. Un truc parfaitement inutile mais qui permettrait de satisfaire à la fois les covidéments qui veulent une action de l'Etat et une grande partie de la population qui trouve qu'elle a déjà fait beaucoup de sacrifices. Du "en même temps"...

 

 

 

Je suis très sceptique pour plusieurs raisons: d'abord rien n'est acté sur le pass en entreprise, même si le Figaro a écrit hier que c'était déjà "dans la tuyauterie de l'Elysée".

Confiner les non-vaccinés revient à une habituelle "rupture d'égalité" qui est un motif très régulièrement utilisé pour ne pas faire passer quelque chose.

Je pense aussi qu'il n'y aura pas que les novax qui risquent de "poser problème" dans le sens où depuis le début on a forcé la main à une bonne partie de la population qui, à mon avis, n'adhère absolument pas à la vaccination. Leur remettre une couche supplémentaire de contraintes n'est certainement pas le bienvenu, après les efforts qu'ils ont consentis. Ne pas oublier aussi qu'une bonne partie va perdre le sesame nazitaire, ou l'a même déjà perdu, faute de place dans les centres de vaccinations. 

Au vue de la cadence infernale promise par les rappels, cela m'étonnerait fortement que la "logistique" au sens large (vaccination et renouvellement du laisser-passer) rentre dans leur case; on parle tout de même de rappels tous les 4 mois, avec boom les élections en plein dedans. Ce n'est franchement pas le moment de foutre la pagaille dans le pays.

Et je m'attend aussi à quelques gros soucis avec le secteur public qui est aussi concerné et qui n'a pas trop l'habitude de faire ce que l'on lui demande. On va bien voir comment réagit l'Ednat. Surtout que la CGT et FO y sont clairement opposés. 

 

Au pire, je verrais bien un ersatz avec une situation proche de ce qui s'est passé avec les centres commerciaux: on met en place les laisser-passer et finalement face à tous les recours et aussi la pagaille, ils ont finalement renoncé à peine quelques semaines après. On parle quand même de 25 millions de personnes et aussi d'un code du travail complètement abscons mais qui tranche quand même beaucoup plus pour l'employé que pour l'employeur. La France n'est pas l'Allemagne.  

 

 

  • Yea 2
Link to comment
41 minutes ago, F. mas said:

 

Très beau texte en effet.  Seulement 4 commentaires pour l'instant, tous positifs.

25 minutes ago, Bisounours said:

Excellent, mais je ne comprends pas qu'elle écrive que l'État de droit n'est pas le respect de la hiérarchie des normes...

 

Pas compris non plus, mais cela n'enlève rien au texte.

Link to comment
Le 18/12/2021 à 12:18, Vilfredo a dit :

Justement c'est quand il fait ses envolées lyriques sur le totalitarisme impliqué par l'usage des pronoms transgenres que je me dis qu'il "réagit" encore trop. Je préfère soit JBP de maintenant qui, quand il parle de l'actualité, se tient à un point de vue moral (collapse of moral values) ou un universitaire qui se tait et produit des années plus tard une analyse raffinée de la situation au lieu d'un tweet ou d'une connerie à chaud comme on en a vu inonder les librairies depuis un an, et j'aime moins JBP qui parle du changement climatique, d'économie et d'histoire. Et puis quand il dit qu'il a "étudié" le totalitarisme je crois que ça veut juste dire qu'il a lu des livres sur l'URSS. Simplement quand c'est Jordan Peterson qui le dit ça a tout de suite plus de gueule parce qu'il va se mettre à bouger les mains et marcher vers toi en disant I've read about everything I could get my hands on about the shaping and organization of totalitarian regimes throughout the world over the past decades and even before you were born and I'm not buying any of *that*! mais au fond ça reste un prof de psycho qui a lu Soljenitsyne comme des millions d'autres gens.

 

Quant à savoir si ce qui se passe au Canada ou même en Australie est du totalitarisme, je crois que non, vraiment pas, et que la résurgence de ce signifié avec les antivax qui sortent les étoiles jaunes et les vieux qui répondent vous n'avez pas connu la guerre, ça montre seulement que Hitler est devenu le mal absolu et que ça, c'est un problème. La différence principale entre ça et le totalitarisme, c'est que le totalitarisme, c'est extrêmement violent. Or ce qui me frappe avec ce qui se passe aujourd'hui est au contraire le torrent compassionnel et infantilisant (protégeons-nous, protégeons les autres, les cinémas qui affichent "on prend soin de vous" en bas des recommandations geste barrière), le despotisme doux. Et si on veut aller au bout, le totalitarisme finit par l'extermination des inaptes en faveur de la jeunesse. Si je voulais troller je dirais que c'est du totalitarisme à l'envers et que la violence nous manque un peu. Mais je ne vais pas troller et je pense pas vraiment ça (même si la disparition de la violence de nos vies n'a pas nécessairement un effet moral positif). Les autres parallèles (c'est du totalitarisme si c'est hygiéniste, c'est du totalitarisme si c'est une violation des droits de l'homme (lol), c'est du totalitarisme si c'est pas du libéralisme) sont superficiels.

J’ai un néologisme pour toi, cadeau :

Régime totalicare

  • Yea 7
  • Love 1
Link to comment
il y a 27 minutes, F. mas a dit :

Non. Si ça intéresse @Zagor why not? Là je suis en off pour quelques jours.

 

Oui c'est une personne à contacter. Je garde ca de coté pour essayer de la contacter.

Interessant c'est une privatiste, mais qui nous fait un très beau texte de droit public.

Link to comment

Apparemment, pas de pass en entreprise, ouf ! 

https://www.bfmtv.com/sante/en-direct-covid-19-le-nombre-de-rendez-vous-pour-les-primo-injections-en-hausse_LN-202112210045.html

 

@Airgead: tu peux dire à ta femme de retourner bosser. Faudrait pas qu'elle arrête de payer nos retraites, b... de m.. !

 

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 2 heures, Waren a dit :

Apparemment, pas de pass en entreprise, ouf ! 

https://www.bfmtv.com/sante/en-direct-covid-19-le-nombre-de-rendez-vous-pour-les-primo-injections-en-hausse_LN-202112210045.html

 

@Airgead: tu peux dire à ta femme de retourner bosser. Faudrait pas qu'elle arrête de payer nos retraites, b... de m.. !

 

 

Tu sous-estime leur niveau de filsdeputerie :

 

 

 

Link to comment
Il y a 3 heures, F. mas a dit :

 

Subtile, la technique des professeurs de droit pour traiter les autres de nazis : "Elle est faite du respect de règles ou, comme le dit Olivier Jouanjan dans son magistral dernier livre (Justifier l'injustifiable. L'ordre du discours juridique nazi, PUF, 2017)".

 

Moi quand je fais ça, on me dit : ouin, ouin, point Godwin.

  • Haha 2
Link to comment
il y a 56 minutes, Bézoukhov a dit :

Tant que ça marchera, ils rejoueront ; jusqu'ici, les Français continuent à tomber dans le panneau.

 

Combien de fois encore faudra-t-il ce manège, pour cesser de croire en la naïveté des thuriféraires de Macron-le-moindre-mal, et reconnaître leur culpabilité de collabos ?

  • Yea 4
Link to comment

Toute façon, là, je suppose que le plan c'est de nous forcer la main sur le vote à distance.

 

On aura les cogniscienti de demain qui nous assurerons que c'est complotiste de penser que ça peut être du bourrage d'urne. Vous voyez, ça a été audité par des spécialistes dont on ne peut pas remettre la compétence en cause.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 22 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Ouais enfin comme le dit l'article il faudrait une modification de la constitution avec l'accord des sénateurs (qui ne pourront pas étre outrepassé). Et j'imagine mal les LR du Sénat laisser Macron au pouvoir.

Où alors ces derniers acceptent le report des présidentielles mais c'est le président du Sénat, Larcher, qui devient président par interim.

 

Surtout que bon même en Russie ils ont voté en période de pandémie.

Link to comment
il y a 9 minutes, Zagor a dit :

 

Ouais enfin comme le dit l'article il faudrait une modification de la constitution avec l'accord des sénateurs (qui ne pourront pas étre outrepassé). Et j'imagine mal les LR du Sénat laisser Macron au pouvoir.

Où alors ces derniers acceptent le report des présidentielles mais c'est le président du Sénat, Larcher, qui devient président par interim.

 

Surtout que bon même en Russie ils ont voté en période de pandémie.

 

J'ai pas dit qu'ils allaient repousser. Mais qu'ils allaient forcer la main sur le vote par correspondance.

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...