Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

Il y a 6 heures, Brock a dit :

si vous n'avez pas de vagin, un dessous de bras peut faire l'affaire

Ou un rapport intercrural, ou même une turlutte. Choses représentées sur des vases grecs, ce qui tendrait à montrer que c'est connu depuis au moins vingt-cinq siècles. A l'inverse, il existe une seule pratique sexuelle qui soit une invention très moderne : la manuculation.

  • Yea 1
  • Sad 1
Link to comment

https://www.zerohedge.com/health/youtube-censors-video-medical-doctors-saying-hydroxychloroquine-might-help-treat-covid-19

 

Quote

"It's very cheap, easy to manufacture, been around for 70 years. It's generic. Remdesivir is a new drug that could be very expensive and very lucrative if it's ever approved. So I think we really do have to consider there's some financial interest involved here." 

 

 

https://youtu.be/Wx6L4FkKvPU?t=178

 

Joy Behar est en train se faire griller pour sa reaction ici, empreinte de TDS.

C'est marrant comme les consideration de Raoult et ce qui se passe en Europe n'a pas franchi l'atlantique.

 

Link to comment
Le 2/5/2020 à 11:50, Bézoukhov a dit :

 

Votre désaccord il est là je suis sur. La question est de savoir si on est sur un virus à 100/150k morts avec perte de 18/24 mois de vie, ce qui est grave mais ne justifie pas toutes les actions ; ou un truc à 300/300k avec perte de 5/10 ans de vie par décès.

On est 3 semaines plus tard loin des 150K et des 300K morts.

J'ai connu la même chose avec le SIDA, un emballement médiatique, même si le SIDA a fait quand même 40K morts

Je pense qu'il faudra vivre avec les virus respiratoires (comme les asiatiques) et changer ses comportements, mettre un préservatif lors d'une nouvelle relation, alors que je n'ai jamais mis une capote avant 1985, mettre un masque quand on est en situation de confinement. Apres tout un préservatif est bien peu de chose... mais en 1980 on n'a pas osé violer nos droits fondamentaux.

CPEF,  dirai H16 ;).

Link to comment

le covid est interessant parce que c'est une crise legere avec des consequences massives 99% due aux administrations d'etats strictement.

Dans n'importe quelle crise pire la reponse sera aussi contreproductive, mais avec la crise pire en plus.Ca illustre bien a quel point la resilience naturelle du systeme  en general ( infrastructures et reseaux) est mise a mal par la fragilite et la toxicite des etats. 

Ca s'est vu, internet a mis le coup de grace au medias mainstream qui sont en mode hamster-dans-sa-roue full speed pour retricoter une narrative.

Link to comment
3 hours ago, GilliB said:

On est 3 semaines plus tard loin des 150K et des 300K morts

Encore une fois, jusqu'à preuve du contraire, parce qu'il y a eu confinement. Ou masques + tests dans les pays développés.

Link to comment

Il n'y a plus vraiment d'épidémie. Le virus ne circule plus que très faiblement. La France est désormais en capacité de faire 700 000 tests par semaine, mais n'en fait que la moitié... tout simplement parce qu'on peine à trouver des gens avec des symptômes. Et parmi ceux testés, seulement 2% de positifs. En deux semaines, les services de réa se sont vidés, y compris en région parisienne. Et surtout à l'avant poste, la médecine de ville n'a quasiment plus de consultations liées au Covid. Dans les pays qui ont déconfiné bien avant nous, Allemagne et Autriche, pas de rebond de l'épidémie.

 

Bref l'épidémie est quasiment finie mais on continue d'entretenir un climat anxiogène et culpabilisant, et l’État ne cesse pas de faire chier les gens avec des petites humiliations quotidiennes imbéciles : les plages "dynamiques", les parcs toujours fermés, les bars et restos qu'on continue de laisser faire faillite... On va donc continuer de bien faire chier les gens tout l'été avec des petites règles vexatoires alors que ça n'a plus vraiment d'intérêt, on va plomber la productivité des entreprises et donc l'économie avec des normes sanitaires ubuesques, jusqu'à ce que les gens en aient bien marre et finissent par passer outre (le fameux "relâchement" comme ils disent), pile au moment où éventuellement les comportements de prudence pourraient de nouveau avoir un intérêt en cas de 2e vague...

  • Yea 8
  • Contrepoints 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Largo Winch a dit :

... les bars et restos qu'on continue de laisser faire faillite...

entre autres secteurs.

Preuve ama que l'état n'a pas grand chose à foutre de l'économie et des finances du pays.

Nos politiques et notre administration fonctionnent basiquement comme à Cuba (et nous y emmènent).

 

Il est aussi possible, complémentairement, que l'état ait une dent contre certains secteurs et en profite pour les punir (sans le dire).

 

Cette indifférence à la souffrance des personnes concernées mériterait châtiment, exemplaire.

Link to comment
Il y a 10 heures, cedric.org a dit :

Encore une fois, jusqu'à preuve du contraire, parce qu'il y a eu confinement. Ou masques + tests dans les pays développés.

Hallélluia Hallélluia!!

Deo gracias, Ite missa est.

 

Notre maître, l'état dans sa grande clairvoyance nous a sauvé d'une mort certaine.

Fermons liborg. :lol:

 

Link to comment
9 minutes ago, L'affreux said:

 

Non.

Merci de cette affirmation scientifique étayée.

24 minutes ago, GilliB said:

Hallélluia Hallélluia!!

Deo gracias, Ite missa est.

 

Notre maître, l'état dans sa grande clairvoyance nous a sauvé d'une mort certaine.

Fermons liborg. :lol:

 

Merci de ce strawman merveilleux.

Link to comment

En l'absence de dispositifs style masques et dépistages, de places en réa, bref, de la gestion merdique de l'État, le confinement était la moins pire des solutions, au début. Sachant que l'idéal aurait été qu'il soit davantage ciblé sur les personnes fragiles.

Link to comment

Merci bisounours.

Qui parlait de la bi-polarisation extrême de la société moderne deja ? Il est absolument impossible chez certains d'être autre chose que bassement binaire, c'est dommage et ça n'élève pas du tout la qualité du débat (et je l'admets sans détour : j'étais probablement dans la position inverse il y a peu). Alors je vais le répéter, vu que je suis frappé de liberaldoutisme : je considère que le confinement fera à terme plus de mort que l'absence de confinement. Voilà, c'est dit, maintenant on peut se mettre à réfléchir un peu plus sereinement ?

 

Donc, SAUF PREUVE CONTRAIRE qui arrivera peut être ultérieurement et qui prouverait que le pic à été atteint avant le confinement, empêcher les gens de se voir permet tout de même, scientifiquement, d'arrêter une progression. C'est même la base : si tu ne vois pas le malade, tu ne vas pas choper sa maladie. Je ne vois pas vraiment ce qui est difficile à comprendre.

Link to comment
il y a 37 minutes, cedric.org a dit :

Merci bisounours.

Qui parlait de la bi-polarisation extrême de la société moderne deja ? Il est absolument impossible chez certains d'être autre chose que bassement binaire, c'est dommage et ça n'élève pas du tout la qualité du débat (et je l'admets sans détour : j'étais probablement dans la position inverse il y a peu). Alors je vais le répéter, vu que je suis frappé de liberaldoutisme : je considère que le confinement fera à terme plus de mort que l'absence de confinement. Voilà, c'est dit, maintenant on peut se mettre à réfléchir un peu plus sereinement ?

 

Donc, SAUF PREUVE CONTRAIRE qui arrivera peut être ultérieurement et qui prouverait que le pic à été atteint avant le confinement, empêcher les gens de se voir permet tout de même, scientifiquement, d'arrêter une progression. C'est même la base : si tu ne vois pas le malade, tu ne vas pas choper sa maladie. Je ne vois pas vraiment ce qui est difficile à comprendre.

Dans toute épidémie, on confine les malades, pas les gens bien portants.

"SAUF PREUVE CONTRAIRE": non réfutable.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 3 minutes, Bisounours a dit :

Pourquoi tu écris ça ? Personne ici ne prétend cela.

C'est de l'ironie...

En fait on en sait rien, ni du nombre de morts du covid (ils sont où les morts en moins d'infartus ou d'AVC), ni du nombre de morts en moins ou en plus dû au confinement.

On sait pas est la bonne réponse. 

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 12 heures, cedric.org a dit :

Encore une fois, jusqu'à preuve du contraire, parce qu'il y a eu confinement. Ou masques + tests dans les pays développés.

 

Si on avait dit 25m de morts au lieu de 150k, tu ne pourrais pas dire la même chose. Les baselines de modélisation des universitaires étaient complétement foireuses ; le delta n'a pas à être mis sur le confinement.

 

D'autant plus que les allures de pic épidémique semblent relativement semblables dans toute l'Europe, quelle qu'ait été la sévérité du confinement.

 

Il y a 3 heures, Largo Winch a dit :

Bref l'épidémie est quasiment finie mais on continue d'entretenir un climat anxiogène et culpabilisant, et l’État ne cesse pas de faire chier les gens avec des petites humiliations quotidiennes imbéciles

 

C'est toujours la même médiocrité. lls ont peur d'être tenus pour responsables d'un redémarrage et donc font semblant de s'agiter.

  • Yea 2
Link to comment
il y a une heure, Bézoukhov a dit :

lls ont peur d'être tenus pour responsables d'un redémarrage et donc font semblant de s'agiter.

En tout cas, ils ne risquent pas d'être tenus pour responsable d'un redémarrage économique, hein.

  • Haha 1
Link to comment

Je me demande si ce n'est même pas encore plus cynique. Mieux vaut avoir une crise dégueulasse qu'on puisse mettre à 100% sur le COVID, plutôt qu'une crise moyenne qui pourrait nous revenir dans les urnes.

 

(et quand on voit ce qui se passe en Inde...)

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 3 heures, cedric.org a dit :

Donc, SAUF PREUVE CONTRAIRE

 

Il y a 14 heures, cedric.org a dit :

jusqu'à preuve du contraire, parce qu'il y a eu confinement

 

Non.

Pourquoi faudrait-il admettre que le confinement a significativement réduit le nombre de morts ? La charge de la preuve est plutôt du côté des pro-confinement. Pour le moment le pays s'est fait confiné sans preuve que ça ait eu un effet. Et les pays qui n'ont pas confiné, n'ont pas vécu la catastrophe annoncée.

  • Yea 1
Link to comment

Dans le contexte français pourri, j'aurais tendance à intuiter que ça aurait été plus pire.

Mais, la seule certitude c'est que ce confinement généralisé et qui n'en finit pas de finir aura ruiné l'économie et foutu la frousse à des milliers de Français, creusé l'écart entre les protégés du système et les autres, confirmé l'absurdité et le grand n'importe quoi à l'oeuvre de la part de ceux qui sont supposés servir et protéger la population.

 

  • Yea 2
Link to comment
26 minutes ago, L'affreux said:

 

 

Non.

Pourquoi faudrait-il admettre que le confinement a significativement réduit le nombre de morts ? La charge de la preuve est plutôt du côté des pro-confinement. Pour le moment le pays s'est fait confiné sans preuve que ça ait eu un effet. Et les pays qui n'ont pas confiné, n'ont pas vécu la catastrophe annoncée.

Tu as quand même des échantillons de pays comparables avec ou sans confinement qui montrent bien l'effet confinement (surtout Suède vs Danemark/Finlande/Norvège).

 

Après l'effet exact c'est plus compliqué à établir. 

 

Et je ne dis pas non plus que c'est un argument en faveur du confinement.

Link to comment
il y a 1 minute, Mathieu_D a dit :

Tu as quand même des échantillons de pays comparables avec ou sans confinement qui montrent bien l'effet confinement (surtout Suède vs Danemark/Finlande/Norvège).


Quel est le critère pour dire que la Suède est comparable au Danemark et pas au Royaume Uni ?

Link to comment
il y a 4 minutes, Mathieu_D a dit :

Le nombre de reliques olmèques.


Disons que parler à peu près la même langue, ça me semble un peu frêle sur le plan épidémiologique 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...