Jump to content
Freezbee

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?

Recommended Posts

il y a 35 minutes, Mathieu_D a dit :

Les Suédois parlent la même langue que leurs voisins ?

 

À peu près. Mais ma question des critères utilisés pour juger quels pays sont comparables était sérieuse. Je n’ai jamais rien lu qui le détaille. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Largo Winch a dit :

Il n'y a plus vraiment d'épidémie. Le virus ne circule plus que très faiblement. La France est désormais en capacité de faire 700 000 tests par semaine, mais n'en fait que la moitié... tout simplement parce qu'on peine à trouver des gens avec des symptômes. Et parmi ceux testés, seulement 2% de positifs. En deux semaines, les services de réa se sont vidés, y compris en région parisienne. Et surtout à l'avant poste, la médecine de ville n'a quasiment plus de consultations liées au Covid. Dans les pays qui ont déconfiné bien avant nous, Allemagne et Autriche, pas de rebond de l'épidémie.

 

Bref l'épidémie est quasiment finie mais on continue d'entretenir un climat anxiogène et culpabilisant, et l’État ne cesse pas de faire chier les gens avec des petites humiliations quotidiennes imbéciles : les plages "dynamiques", les parcs toujours fermés, les bars et restos qu'on continue de laisser faire faillite... On va donc continuer de bien faire chier les gens tout l'été avec des petites règles vexatoires alors que ça n'a plus vraiment d'intérêt, on va plomber la productivité des entreprises et donc l'économie avec des normes sanitaires ubuesques, jusqu'à ce que les gens en aient bien marre et finissent par passer outre (le fameux "relâchement" comme ils disent), pile au moment où éventuellement les comportements de prudence pourraient de nouveau avoir un intérêt en cas de 2e vague...

 

Tu avais partagé un article linkedin très interessant entre la France et l'Allemagne qui résumait bien le problème.

 

Il y a deux points qui explique la situation actuelle en France à mon sens:

-  Un mode de décision vertical: tout part de l'Etat et tout doit passer par lui. Du coup, on a gestion de la crise qui est dépendante des fonctionnaires (et tout particulièrement de ceux liés de la santé)  et des autorités d'Etat.

- Le comportement des médias: l'article disait qu'en Allemagne les journalistes sont factuels et plus froid dans leur approche du traitement de l'information. En France, les médias jouent la carte du sensationnalisme du un climat de peur instauré dans toute la population. D'ailleurs ce second problème de la culture de sensationnalisme se retrouve aussi dans le monde anglosaxon, ce qui explique aussi le coté très liberticide de la gestion de la crise là-bas.

 

Plus généralement, la crise actuelle dépasse le problème de l'Etat: il y a eu un fort lobbying pour rejeter  l'économie et le monde d'avant (et ce avant la crise du Covid-19, cf Greta et les écolos) de la part des médias, et de certains universitaires.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'étais pro- confinement (dans la mesure où on était pas capable de tester en masse, politique que j'ai toujours pensé plus efficace). Aujourd'hui, si c'était à refaire au vu des données actuelles, je dirai plutôt non. Si j'avais les mêmes données, mais pour un nouveau virus...je ne sais pas trop. 

 

En fait, je suis passé par plusieurs phases :

 

Phase 1 ou balec' : le virus est en chine comme le Sras à l'époque, très bien qu'il y reste. J'étais vaguement plus inquiet avec le confinement du Wuhan mais pas trop quand même. 

 

Phase 2 : le virus pénètre très rapidement en Italie. Je lis des articles de Philippe Lacoude ou des posts de H16, je suis vraiment inquiet. 

 

Concernant le nombre de cas, je pensais qu'on ne pouvait pas prévoir quand une épidémie s'arrêterait mais que potentiellement ceux-ci pouvaient être très nombreux.

 

Pour la létalité, j'avais l'impression qu'elle pouvait être très élevée, notamment si on regardait les chiffres italiens. 

 

La combinaison des deux faisait que j'étais pro-confinement.

 

Phase 3 : J'ai compris grâce à une vidéo de Raoult que la létalité était bien moindre que ce que l'on pensait parce qu'il y avait beaucoup plus de cas réels que de cas officiellement positif. 

 

En pratique, ça m'a quand même pas mal rassuré. 

 

Phase 4 : peu après la phase 3 est monté le thème de l'immunité de masse et des 70 % de la population qui devaient "forcément" être contaminé. Ce n'était pas évident pour moi au départ (j'avais ouvert un sujet sur la question), mais comme tout le monde semblait admettre cette notion... J'étais tout de même moins inquiet que dans la phase 2 mais le confinement restait à mon avis nécessaire. 

 

Phase 5 : Phase actuelle. J'ai commencé à penser sous  l'influence des arguments de Raoult et avec les chiffres suédois que l'idée d'immunité de masse n'était pas si évidente. 

 

Du coup, si une nouvelle épidémie, survenait avec les mêmes données (létalité et vitesse de progression connues mais pic indéterminé) je ne sais pas trop ce que je penserais. 

 

Première difficulté : rapporter le degré de contrainte légitimé par l'"espérance" de mourir ou comparer coût économique et mortalité.

 

Deuxième difficulté : D'un côté on ne peut pas attendre stupidement le franchissement du seuil car une épidémie peut aller très vite. Ce serait équivalent pour un piéton de décider de traverser une route en prenant en compte uniquement la distance des véhicules et d'ignorer leur vitesse. De l'autre les épidémies peuvent se terminer "sans explication" comme ici et on risquerait de confiner beaucoup trop tôt. 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Domi a dit :

Perso, j'étais pro- confinement (dans la mesure où on était pas capable de tester en masse, politique que j'ai toujours pensé plus efficace). Aujourd'hui, si c'était à refaire au vu des données actuelles, je dirai plutôt non. Si j'avais les mêmes données, mais pour un nouveau virus...je ne sais pas trop. 

 

En fait, je suis passé par plusieurs phases :

 

Phase 1 ou balec' : le virus est en chine comme le Sras à l'époque, très bien qu'il y reste. J'étais vaguement plus inquiet avec le confinement du Wuhan mais pas trop quand même. 

 

Phase 2 : le virus pénètre très rapidement en Italie. Je lis des articles de Philippe Lacoude ou des posts de H16, je suis vraiment inquiet. 

 

Concernant le nombre de cas, je pensais qu'on ne pouvait pas prévoir quand une épidémie s'arrêterait mais que potentiellement ceux-ci pouvaient être très nombreux.

 

Pour la létalité, j'avais l'impression qu'elle pouvait être très élevée, notamment si on regardait les chiffres italiens. 

 

La combinaison des deux faisait que j'étais pro-confinement.

 

Phase 3 : J'ai compris grâce à une vidéo de Raoult que la létalité était bien moindre que ce que l'on pensait parce qu'il y avait beaucoup plus de cas réels que de cas officiellement positif. 

 

En pratique, ça m'a quand même pas mal rassuré. 

 

Phase 4 : peu après la phase 3 est monté le thème de l'immunité de masse et des 70 % de la population qui devaient "forcément" être contaminé. Ce n'était pas évident pour moi au départ (j'avais ouvert un sujet sur la question), mais comme tout le monde semblait admettre cette notion... J'étais tout de même moins inquiet que dans la phase 2 mais le confinement restait à mon avis nécessaire. 

 

Phase 5 : Phase actuelle. J'ai commencé à penser sous  l'influence des arguments de Raoult et avec les chiffres suédois que l'idée d'immunité de masse n'était pas si évidente. 

 

Du coup, si une nouvelle épidémie, survenait avec les mêmes données (létalité et vitesse de progression connues mais pic indéterminé) je ne sais pas trop ce que je penserais. 

 

Première difficulté : rapporter le degré de contrainte légitimé par l'"espérance" de mourir ou comparer coût économique et mortalité.

 

Deuxième difficulté : D'un côté on ne peut pas attendre stupidement le franchissement du seuil car une épidémie peut aller très vite. Ce serait équivalent pour un piéton de décider de traverser une route en prenant en compte uniquement la distance des véhicules et d'ignorer leur vitesse. De l'autre les épidémies peuvent se terminer "sans explication" comme ici et on risquerait de confiner beaucoup trop tôt. 

 

 

 

Personnellement, au début j'étais inquiet, je suis une population à risque et j'habite dans un cluster des début mars. Donc de ma propre initiative je me confine et limite mes contacts.Le cluster en question a fait pschitt. Nada. Je regardait les chiffres qui sont toujours resté tres modérés, je sais un doublement tout les 3 jours, c'est toujours inquiétant, mais les arbres ne montent pas jusqu'aux ciel. Je n'ai jamais été pour le confinement qui est inadmissible.J'aurai été au pouvoir, il fallait protéger les populations cibles, les hommes de plus de 50 ans.. ceux de plus de 62 sont à la retraite, qu'ils se planquent. L'état aurait pu en effet faire qqchose pour les travailleurs mâles de plus de 50 ans, (arret de travail?) en particulier les médecins qui sont en première ligne et qui n'avaient pas de protection. Dans ma commune le médecin a 72 ans, travaille tjs, il a bien du courage. Moi je suis à la retraite depuis 1 an et bien content de ne pas voir défiler dans mon cabinet des malades COVID19.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Tramp a dit :

Quel est le critère pour dire que la Suède est comparable au Danemark et pas au Royaume Uni ?

 

Le climat et le patrimoine génétique j'imagine.

 

Il y a 6 heures, Bisounours a dit :

le confinement était la moins pire des solutions, au début

 

Si tu le permets, je propose d'attendre que la récession prenne fin, donc quelques années, avant de faire le point.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/05/2020 à 17:03, Domi a dit :

De l'autre les épidémies peuvent se terminer "sans explication" comme ici

On n'a pas le détail de la mécanique du pourquoi, mais on n'est pas non plus face à un machin 100% nouveau.

C'est un corona, dans une famille connue, aux effets connus.

Les chances qu'il ne se comporte pas comme un membre de cette famille sont ama faibles (et l'évolution récente semble aller dans ce sens).

 

On n'a certes pas une explication complète,

- mais pour combien de pathologies est-ce le cas ?

- on a quand même connu un paquet d'épidémies avant celle là, dont des coronas, ça nous donnait bel et bien des infos, via les pros expérimentés (je ne range pas Greta dans le tas).

 

L'affreux Raoult était, obstinément et insolement, dans la tempérance depuis le tout début,

ce qui dissonait très fort avec les narrations étatiques/médiatiques.

S'il faut additionner qui s'est le plus éloigné de la réalité, c'est ama tout vu.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Rübezahl a dit :

On n'a certes pas une explication complète,

- mais pour combien de pathologies est-ce le cas ?

- on a quand même connu un paquet d'épidémies avant celle là, dont des coronas, ça nous donnait bel et bien des infos, via les pros expérimentés (je ne range pas Greta dans le tas).

 

 

Par contre, le boulot mondial abattu autour de cette épidémie est proprement hallucinant face à ce qui se passe habituellement.

Du coup, en réalité, on s'est rendu compte qu'on ne savait que très peu de choses sur ces épidémies : mutation du virus, effets des mesures barrières, fiabilité des tests...et comme c'est une première d'avoir autant de données, on n'a pas vraiment d'éléments de comparaison.

Les coronavirus n'intéressaient personne jusqu'à présent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, L'affreux said:

Si tu le permets, je propose d'attendre que la récession prenne fin, donc quelques années, avant de faire le point.

Ce qu'on observe chez nos clients (en France) c'est que ça repart bien. (On pourrait dire très bien, mais bon, l'effet yahou fini le confinement ne durera pas assez pour effacer deux mois quasi-blanc.)

 

Franchement, pour l'instant je parie plus sur une reprise après la pause  plutôt que sur une récession profonde et durable. Après ça sera dans un contexte fiscal pourri donc bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis, ce qui va causer la crise ce ne sont pas les 8 semaines au ralenti mais l’ensemble de taxes, réglementations, interdictions et arrosage de pognon sous contrainte de le dépenser de façon contre productive (cf Air France ou Renault) qui vont ruiner le pays.

  • Yea 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes façons, la pauvreté est consubstantielle et asymptotique du socialisme.

Si on prend la comparaison avec la grenouille ébouillantée doucettement, mais ébouillantée in fine,

peut-être que l'accélération de la cuisson aura des effets bénéfiques ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Mathieu_D a dit :

Franchement, pour l'instant je parie plus sur une reprise après la pause  plutôt que sur une récession profonde et durable. Après ça sera dans un contexte fiscal pourri donc bon.

 

Si c'est le cas, tant mieux.

Mais le rebond sera suivi d'une redescente.

Mais franchement j'aimerais y croire. Tant mieux.

Mais les économies avant la crise était déjà fragiles.

 

il y a 35 minutes, Tramp a dit :

A mon avis, ce qui va causer la crise ce ne sont pas les 8 semaines au ralenti mais l’ensemble de taxes, réglementations, interdictions et arrosage de pognon sous contrainte de le dépenser de façon contre productive (cf Air France ou Renault) qui vont ruiner le pays.

 

Oui, le sauvetage des boites devenues non-viables pèsera.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, cedric.org a dit :

Qui parlait de la bi-polarisation extrême de la société moderne deja ? Il est absolument impossible chez certains d'être autre chose que bassement binaire, c'est dommage et ça n'élève pas du tout la qualité du débat

C'est un de mes dadas (mais je ne dois pas être le seul).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, POE a dit :

Les coronavirus n'intéressaient personne jusqu'à présent.

 

Tu veux dire que les deux grosses paniques derrière le H1N1 (SARS et MERS) n'intéressaient personne ? Les mecs payés à bosser là dessus se sont plantés, tant pis pour eux. Ils ont mis toute leur force d'analyse dans des modèles qui reposent sur des hypothèses trop simplifiées et fait paniquer les gens (tiens, ça me rappelle quelque chose).

 

Par contre, je me souviens des demi-habiles qui rigolaient quand la SCOR a dit que grosso modo ça les toucherait à peine.

 

Il y a 2 heures, Tramp a dit :

A mon avis, ce qui va causer la crise ce ne sont pas les 8 semaines au ralenti mais l’ensemble de taxes, réglementations, interdictions et arrosage de pognon sous contrainte de le dépenser de façon contre productive (cf Air France ou Renault) qui vont ruiner le pays.

 

D'un point de vue macro, toutes les boîtes qui tiennent sur des FCF trop serrés vont casser, mais une fois la réallocation de capital faite, comme les destructions sont modérées, ça devrait pas être trop dégueulasse (enfin, pas 1930 quoi).

En France, ça sera amorti par les PGE pour les PME (avec un second effet kiss cool très violent dans un an), et par la transformation en zombies de certaines GE.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Bézoukhov a dit :

 

Tu veux dire que les deux grosses paniques derrière le H1N1 (SARS et MERS) n'intéressaient personne ? Les mecs payés à bosser là dessus se sont plantés, tant pis pour eux. Ils ont mis toute leur force d'analyse dans des modèles qui reposent sur des hypothèses trop simplifiées et fait paniquer les gens (tiens, ça me rappelle quelque chose).

 

 

Je parlais plutôt des coronavirus en général, les rhumes hivernaux. Je reste convaincu que l'on devrait davantage s'intéressait aux petites maladies qui ont beaucoup à nous apprendre sur les grandes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
19 hours ago, Mathieu_D said:

Tu as quand même des échantillons de pays comparables avec ou sans confinement qui montrent bien l'effet confinement (surtout Suède vs Danemark/Finlande/Norvège).

 

Je lis souvent cet argument mais je le trouve peu convaincant car il y a beaucoup d'autres cas de pays limitrophes qui ont également des écarts statistiques de décès énormes : Espagne vs Portugal, Équateur vs Colombie, Iran vs Irak.

 

Pour la Suède on nous avait prédit une progression épidémique exponentielle jusqu'à 70 000 morts :

- on est très loin de l'explosion de morts annoncée

- la courbe épidémique suédoise a la même forme que celle des autres pays

5.jpg

 

Enfin, la différence de nombre de décès entre Suède et Danemark/Finlande/Norvège est-elle due au confinement ou aux pratiques de dépistage ?

 

6.jpg

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est intéressant surtout c'est que malgré le peu de confinement en Suède il n'y a pas eu tant de morts que ça.

(Tout de même 396 par million au moment où j'écris ces lignes cependant, mais bon.)

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 5/21/2020 at 8:58 AM, h16 said:

 

En terme de surmortalité, les courbes donnent ceci :

Spoiler

 

covid-2020-comparaison-grippe-hong-kong-

 

En gros, covid19, c'est tout à fait comparable à la grippe de Hong Kong de 1969.

 

 

 

Merci :)

Intéressant, probablement moi s pire que la grippe de HK bien que comparble (nombre de décès en valeur et non en proportion et la population a augmenté). La saisonnalité est intéressante.

J'avais vue des stats par âge, je vais regarder cet après midi et les posterai.

 

20 hours ago, Largo Winch said:

 

Spoiler

 

nfin, la différence de nombre de décès entre Suède et Danemark/Finlande/Norvège est-elle due au confinement ou aux pratiques de dépistage ?

 

6.jpg

 

 

 

Amusant ; semblerait confirmer le biais (dans le doute on ajoute covid en plus du reste)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/04/2020 à 14:45, Prouic a dit :

Pour s'en assurer, il a commencé a se positionner plus à gauche depuis des mois, donc y a effectivement pas de raisons qu'il en soit autrement. L'argument "imagine si on avait élu un des autres en 2017" devrait finir d'achever le débat.

edit Enfin, je dis ça dans avoir de projections sur les têtes naissantes, on pourrait voir debarquer zemmour par exemple :D

 

auto promo 😛 

 

https://www.valeursactuelles.com/politique/ca-fout-la-trouille-lelysee-redoute-une-candidature-incarnee-par-hanouna-raoult-ou-zemmour-119697

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Prouic a dit :

 

Citation

l'Élysée redoute une candidature incarnée par Hanouna, Raoult ou Zemmour

Pourquoi "ou"? Moi j'imagine une liste commune!

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

auto édit

100087018_298650174495068_53603778884681

On devrait mettre ça en illustration de l'article de VA.

 

For something completely different, Raoult riposte contre The Lancet: http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-raoult-qualifie-de-foireuse-l-etude-remettant-en-cause-l-hydroxychloroquine-25-05-2020-8322894.php

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

donc en fait c'etait pas de la propagande mais un peu quand meme ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lalalala : https://www.telegraph.co.uk/politics/2020/05/28/lack-evidence-lockdowns-actually-worked-world-scandal/

Je vais encore passer pour un salaud en société quand je lancerai un regard ironique aux gens qui essaieront de justifier le lockdown.

 

PS : l'affirmation selon laquelle le pic épidémique a été atteint avant début lockdown + 4 semaines, elle tient bien ? J'ai l'impression.

 

Le 24/05/2020 à 10:13, Largo Winch a dit :

Je lis souvent cet argument mais je le trouve peu convaincant car il y a beaucoup d'autres cas de pays limitrophes qui ont également des écarts statistiques de décès énormes : Espagne vs Portugal, Équateur vs Colombie, Iran vs Irak.

 

L'intuition que j'ai c'est que ça recouvre des manières très différentes de vivre chez les vieux (maisons de retraite, en famille, vieux plutôt solitaires ou en groupe...). Mais ça demande des vraies études techniques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous pouvez physically remove ce post si ce n'est pas le bon topic mais en cherchant sur lesswrong des présentations de l'inférence bayésienne pour poney, je suis tombé sur ça: https://www.lesswrong.com/posts/P7crAscAzftdE7ffv/covid-19-my-current-model

et j'ai commencé à lire. et c'est bien (comme souvent). en fait on dirait un peu Taleb sauf que c'est bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le lockdown n'avait aucune raison d'être quelle que soit la date de sa mise en place.

Tout au plus cela aurait pu être nécessaire à l’échelle d'une ville ou d'un quartier mais jamais au niveau de la France.
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A-t-on des études portant sur l'impact du confinement sur la santé mentale de nos concitoyens?

 

Parce qu'il me semble bien que la période soit marquée par une forte dégradation de l'hygiène mentale. En quelques jours j'ai assisté de visu à différents comportements avec une fréquence inhabituellement élevée : neuneus paumés qui racontent leurs vies sans que tu leur aies rien demander, personnes qui déambulent dans la rue en gueulant comme des putois, altercation avec attaque au couteau et intervention du raid après que l'agresseur s'est réfugié chez lui, souillure et dégradation de l'espace public (je veux dire plus qu'à l'accoutumé).

 

Vos expériences rejoignent-elles la mienne (je suis actuellement à Lyon), ou j'ai pas de bol? 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je pense que la violence actuelle qui s'exprime dans les rues

est aussi en partie une réaction mécanique à la violence du confinement qui a été imposé aux gens pendant presque 2 mois.

On a compressé un gaz pendant 2 mois, contraint les particules à de la proximité/frottement pas toujours apprécié,

et maintenant on est dans la phase de détente du gaz.

J'ajoute à ça la compréhension diffuse que le confinement a été idiot dans 95% des cas,

bref, pas mal de gens ont le sentiment d'avoir été roulés, ce qui n'arrange rien.

 

C'est pas une excuse pour cette violence hein.

En même temps, si ça pouvait aider les états à être un peu moins con la prochaine fois, ça serait pas tout à fait perdu.

Les 2 mois de confinement auront probablement généré plus de dégâts que les manifs en cours.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
37 minutes ago, Drake said:

A-t-on des études portant sur l'impact du confinement sur la santé mentale de nos concitoyens?

 

Parce qu'il me semble bien que la période soit marquée par une forte dégradation de l'hygiène mentale. En quelques jours j'ai assisté de visu à différents comportements avec une fréquence inhabituellement élevée : neuneus paumés qui racontent leurs vies sans que tu leur aies rien demander, personnes qui déambulent dans la rue en gueulant comme des putois, altercation avec attaque au couteau et intervention du raid après que l'agresseur s'est réfugié chez lui, souillure et dégradation de l'espace public (je veux dire plus qu'à l'accoutumé).

 

Vos expériences rejoignent-elles la mienne (je suis actuellement à Lyon), ou j'ai pas de bol? 

 

 

 

Il y a un point là dessus dans la surveillance de la covid par santé publique https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rübezahl a dit :

Perso, je pense que la violence actuelle qui s'exprime dans les rues

est aussi en partie une réaction mécanique à la violence du confinement qui a été imposé aux gens pendant presque 2 mois.

On a compressé un gaz pendant 2 mois, contraint les particules à de la proximité/frottement pas toujours apprécié,

et maintenant on est dans la phase de détente du gaz.

J'ajoute à ça la compréhension diffuse que le confinement a été idiot dans 95% des cas,

bref, pas mal de gens ont le sentiment d'avoir été roulés, ce qui n'arrange rien.

 

C'est pas une excuse pour cette violence hein.

En même temps, si ça pouvait aider les états à être un peu moins con la prochaine fois, ça serait pas tout à fait perdu.

Les 2 mois de confinement auront probablement généré plus de dégâts que les manifs en cours.

 

Entièrement d'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'oubliais les millions d'amendes généreusement distribuées.

L'état s'amuse, depuis longtemps, à aller aussi loin que possible avec les nerfs de la population.

ça fait partie de la jouissance du pouvoir d'en abuser. Surtout pour des idiots comme macron, castaner, etc.

L'état est violent quotidiennement avec les gens.

Certes, c'est une violence intégrée/admise officiellement,

mais ça reste bel et bien de la violence, et également sans consentement individuel.

Dans le quotidien normal, peu de gens osent se révolter individuellement.

Peu de gens déchirent leur PV devant un poulet. Peu de gens arrachent des radars.

 

Donc, quand une occase se présente (n'importe laquelle) où un bloc un peu solide commence à se former,

c'est pas forcément étonnant de voir des individus atomiques faibles tenter de se grouper en un bloc moins vulnérable.

J'ai tendance à voir les événements actuels bien plus comme un tonneau déjà rempli qui déborde car déjà très plein,

que comme une réaction spécifique à un déclic spécifique, et méritant une analyse spécifique au déclic.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Mathieu_D a dit :

Merci pour le lien : https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/covid-19-une-enquete-pour-suivre-l-evolution-des-comportements-et-de-la-sante-mentale-pendant-l-epidemie#block-249162

 

Bon en fait , visiblement tout va bien  : "La santé mentale s’est améliorée entre le début de la mise en place des mesures de confinement  (vague 1 : 23-25 mars) et la fin mai (vague 9 : 27-29 mai) pour l’ensemble des indicateurs à l’exception des problèmes de sommeil. "

 

Prévalences et évolutions des indicateurs de santé mentale et des problèmes de sommeil (% pondérés),

Enquête CoviPrev, France métropolitaine, 2020

 

Fig1_SM.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...