Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

il y a 2 minutes, Marlenus a dit :

Ca me fait marrer car je comprends que tu ne crois pas une seconde à ce que tu dis.

Que tu joues ton AW car c'est ce que tu aimes, faire ton spectacle :) .

C'est un show que tu nous fais, c'est drôle si on le prend comme tel.

 

Là si on te suis, tu vas expliquer à un ouïghour que ta situation est pire que la sienne et que si on est pas d'accord que ta situation est pire que celle d'un ouïghour c'est que l'on est aveugle.

Je vais même être cash, ta situation est même pas comparable à celle d'un migrant clandestin en France.

 

 

Ce qui ne veut pas dire que ce qui se passe en France n'est pas grave.

C'est grave, et cette covidémence va laisser des traces.

On va doucement mais sûrement nous supprimer des libertés individuelles.

Mais c'est bien car je sais que cela va être pire dans l'avenir que je ne me permettrais pas une seconde de me comparer à un juif allemand de 42.

Car l'inacceptable a des degrés.

 

Et que l'on est très très loin d'être au dernier degré en France en 2022 contrairement à ce que tu crois.

Tu vois, tu es l'optimiste et moi le pessimiste.

Pour toi, dans ton show en tout cas, on est déjà au pire.

 

Pour moi on en est loin, très loin, et j'ai peur que l'on continue dans ce sens.

 

 

 

Peut-être qu'on a le droit d'avoir comme projet de ne pas avoir envie de vivre comme un Ouïghour. Et même comme un Chinois. Possible ou pas ?

On a le droit de dire que ce projet de merde, on n'en partage pas les valeurs, et qu'on en veut pas ?

 

Ou on préfère enculer les mouches pour savoir si ça ressemble plutôt à 50% ou plutôt à 90% du projet d'autres fils de pute du passé ?

Quand déjà le premier pourcent te débecte et que t'as déjà compris comment ça allait se terminer pendant que la terre entière te demande de péter un coup parce que c'est comme ça.

  • Yea 1
Link to comment
Le 04/02/2022 à 15:56, Johnnieboy a dit :

Je ne comprends pas pourquoi la Chine a adopté cette stratégie. En Occident, j'ai une interprétation : on fait tout pour protéger les vieux qui votent (bon, j'en ai d'autres aussi mais ceci en est une). Mais, en Chine, quelle interprétation faites-vous de la politique de Xi Jinping ?

 

Le 04/02/2022 à 17:15, Zagor a dit :

Je me pose souvent cette question.

Le gouvernement chinois est capable de truquer les chiffres et à un contrôle total de la population, donc pourquoi s'exciter sur un virus qu'il peut rendre invisible.

D'autant plus que ces restrictions impactent négativement l'économie chinoise...

 

Le 04/02/2022 à 17:33, Mégille a dit :

Hypothèse 1 (la plus réaliste ?) : ils sont objectivement cons, ils ont réellement un biais leur faisant croire que tout ira mieux s'ils contrôlent tout, et ils voient honnêtement dans le covid un bonne opportunité de le prouver, et par là, de prouver la supériorité de la Chine au reste du monde. Supposer autant de stupidité de l'ennemi est rarement bon, mais après tout, c'est pertinent avec le reste de leur politique en générale (économique en particulier).

 

Hypothèse 2 (modérément complotiste) : bien que ce soit très coûteux, ils y voient une bonne façon d'augmenter leur contrôle sur leur population.

 

Hypothèse 3 (complotiste +) : ils veulent "contaminer" l'occident par leur manière de faire, en espérant que ça nous impact plus nous qu'eux. 

 

Hypothèse 4 (complotiste +++++) : ils s'apprêtent à balancer un nouveau virus pire que le précédent, genre fièvre hémorragique. Toutes ces mesures ont pour but de les dédouaner afin de pouvoir accuser les Américains, et de protéger leur population. Quelques mois plus tard, en pleine hécatombe, ils annoncent avoir trouvé un traitement. Les survivants sont prêts à accepter leurs conditions, et le monde passe sous domination chinoise. Nous sommes réduits à l'esclavage et assistons à l'avènement du communisme mondial. Conformément à sa prédiction, @Airgeadest envoyé en camp de redressement par le travail.

  • Yea 1
  • Haha 2
Link to comment
4 hours ago, Philiber Té said:

 

Imaginez, il me prend un jour l'idée de lui répondre sérieusement... est-ce que je risque de finir avec la même maladie du rolleye que Mathieu_D ??

 

come-in-my-arms.jpg

 

Link to comment

Un article très intéressant au sujet de l'obligation généralisée des confinements et des choix individuels spontanés de réduire ses interactions lorsqu'on est en situation de fragilité. Pour faire simple : faut pas prendre les gens pour des cons...

Je ne sais pas si c'est possible en termes de droits de le publier dans Contrepoints.... @F. mas (tu connais la source...) ?

 

https://www.city-journal.org/individual-choices-not-lockdowns?fbclid=IwAR2OqcQTG2gflkH8H-SjZ3Aac3ORVQvpHfWDdDguv-owBJ_tt4oHE8QMQfA

 

Révélation
"Après une année de mesures de santé publique en dents de scie, plus souvent guidées par l'intuition que par la science, des études confirment ce que les économistes soupçonnaient depuis longtemps : les mesures de confinement liées au Covid-19 ont été un échec coûteux et inutile, fondées sur des modèles qui ont surestimé le nombre de cas et de décès parce qu'ils ne tenaient pas compte des réactions individuelles à la pandémie.
Les épidémiologistes considéraient les mesures de confinement comme la réponse logique à un nouveau virus contre lequel les êtres humains n'étaient pas immunisés et qui pouvait submerger les hôpitaux et causer de nombreux décès. Pourtant, les économistes de la santé, à la suite des travaux précurseurs de Tomas Philipson, ont compris depuis longtemps que les gens réagissent aux incitations et modifient leurs comportements pour éviter les risques et les coûts des maladies infectieuses. Les épidémiologistes n'ont pas tenu compte de ces changements volontaires de comportement dans leur évaluation de ce qui se passerait sans confinement.
Le modèle de l'Imperial College of London, qui a eu une grande influence, était typique de ce point de vue-là. En mars 2020, il prévoyait une croissance exponentielle des cas de Covid qui dépasserait la capacité des unités de soins intensifs au début du mois d'avril et causerait 2,2 millions de décès aux États-Unis en juillet. Les auteurs recommandaient des confinements prolongés jusqu'à ce que des vaccins soient disponibles.
Le modèle a largement surestimé les décès en raison d'erreurs rédhibitoires, notamment un taux de létalité infectieuse irréaliste. Plus important encore, ses prédictions étaient fondées sur le scénario « improbable » selon lequel il n'y aurait aucun changement dans les comportements individuels. Le modèle utilisait un taux de reproduction, ou Rt - le nombre moyen d'infections secondaires que chaque personne infectée produit dans une population donnée - qui était trop élevé et, contrairement à la pratique épidémiologique standard, ne variait pas dans le temps. En fait, Rt diminue à mesure que les gens évitent volontairement tout contact avec d'autres personnes et que le nombre de personnes guéries qui ne sont plus susceptibles d'être infectées augmente.
Le modèle de l'Imperial College supposait également que la capacité des hôpitaux et des unités de soins intensifs était fixe et immuable. Mais les hôpitaux se sont volontairement adaptés à l'augmentation des hospitalisations de Covid en limitant leurs interventions non urgentes et en réorientant leurs ressources pour augmenter leur capacité, même sans directives gouvernementales. Les cas d'hôpitaux américains atteignant, voire dépassant, leur capacité étaient rares.
D'autres entreprises ont également procédé à des ajustements. Les employeurs ont été incités à limiter les infections sur le lieu de travail afin de réduire l'absentéisme, de diminuer les coûts d'assurance et d'améliorer leur réputation comme lieu de travail et de consommation sûrs. L'économiste Casey Mulligan, de l'Université de Chicago, a constaté que les entreprises privées mettaient volontairement en œuvre des mesures de prévention des infections qui abaissaient la transmission du Covid-19 sur le lieu de travail à des niveaux inférieurs à ceux des ménages.
Le fait de ne pas tenir compte des actions volontaires des acteurs privés a exagéré les risques de la pandémie, créant un scénario catastrophe qui ne se produirait jamais. Par ailleurs, cela a conduit à surestimer les avantages d'un confinement, en attribuant entièrement aux obligations édictées par les gouvernements les améliorations qui étaient en fait une combinaison de réponses volontaires et de réponses à ces obligations.
Un autre article largement cité de l'Imperial College, datant de juin 2020, a illustré cette erreur en attribuant la diminution des décès liés au Covid-19 en Europe entièrement aux confinements. Pourtant, comme l'ont reconnu les auteurs, « Nous ne tenons pas compte des changements de comportement ; en réalité, même en l'absence d'interventions gouvernementales, nous nous attendrions à ce que Rt diminue et donc à ce que les décès soient surestimés dans le modèle sans intervention gouvernementale. »
En effet, les changements dans les comportements individuels précèdent généralement les actions gouvernementales et peuvent avoir un impact plus important. Une étude s’appuyant sur les données des téléphones mobiles a révélé que les gens avaient déjà commencé à réduire le temps passé à l'extérieur de leur domicile avant que le gouvernement ne mette en place des restrictions. Dans une autre étude, le taux de croissance des décès dus au Covid dans 23 pays et dans tous les États américains est passé de niveaux initialement élevés à près de zéro en 20 à 30 jours, indépendamment des différences dans le type ou le degré de confinement imposé. L'économiste canadien Douglas Allen a examiné près de 20 études qui distinguent les effets du confinement volontaire et obligatoire. Toutes ont conclu que les confinements n'ont que des effets marginaux et que les changements volontaires de comportement expliquent la plupart des changements dans les cas et les décès.
En fait, il existe peu de corrélation entre le nombre de décès et l'existence ou la sévérité des confinements, que ce soit dans les États américains ou dans d'autres pays. La Suède, critiquée pour ses restrictions légères, a enregistré moins de décès cumulés par million d'habitants (1 443) que l'Union européenne (1 648), les États-Unis (1 812) ou le Royaume-Uni (1 888). La Floride, condamnée pour avoir levé complètement les restrictions trop tôt (septembre 2020), et le Texas, accusé de « pensée néandertalienne » pour avoir levé complètement les restrictions en mars 2021, ont enregistré moins de décès pour 100 000 habitants que les États ayant des restrictions strictes et à long terme comme New York, le New Jersey, le Connecticut, le Massachusetts, le Michigan et l'Illinois.
Les gens ont réagi en fonction du degré de risque auquel ils étaient confrontés. Les taux de mortalité liés au Covid-19 sont étroitement liés à l'âge - faibles pour les jeunes mais en forte hausse pour les personnes âgées de 60 ans et plus. De nombreuses personnes ont réduit leurs dépenses de consommation en réponse à la pandémie, mais les consommateurs plus âgés ont réduit les leurs - en particulier pour les biens susceptibles d'impliquer un contact étroit avec d'autres personnes - davantage que les jeunes consommateurs, ce qui reflète la dépendance de l'âge dans les taux de mortalité du Covid-19. Cet effet était plus prononcé dans les périodes où les taux d'infection étaient élevés. De même, les personnes présentant des comorbidités qui les exposaient à un risque plus élevé réduisaient davantage leurs dépenses que les personnes en bonne santé, un effet qui s'est avéré indépendant de l'âge.
Une autre étude, utilisant les données de géolocalisation des téléphones portable des clients dans des millions de commerces, a montré que la baisse du trafic précédait les fermetures et que la quasi-totalité de la baisse globale s'expliquait par le choix de rester chez soi, qui était fortement influencé par le nombre de décès locaux liés au Covid-19. Les restrictions imposées par le gouvernement ont eu peu d'impact.
Les confinements sont un outil indiscriminé qui peut nuire à des réponses privées plus efficaces et plus spécifiques. Les obligations imposées par les gouvernements affectent tout le monde, des personnes à haut risque qui auraient de toute façon pris des précautions aux personnes à faible risque qui n'ont peut-être pas besoin du même niveau de protection. Les obligations de rester chez soi court-circuitent la découverte et la mise en œuvre de mesures innovantes pour limiter la transmission sur le lieu de travail et forcent les travailleurs à quitter des environnements de travail plus sûrs pour rester dans leurs foyers, où les taux de transmission du Covid sont plus élevés.
En bref, les changements de comportement volontaires sont plus importants que les obligations. La plupart des gens n'ignorent pas les risques, et ils peuvent réagir plus rapidement que les gouvernements. Même aujourd'hui, alors que le variant Delta se propage dans certaines régions et que les autorités débattent de nouvelles mesures de confinement et d'autres obligations, les gens réagissent déjà à un risque accru en modifiant leurs propres actions, notamment en se faisant vacciner à des taux plus élevés."
“Individual Choices, Not Lockdowns”, Joel Zinberg, City Journal - Summer 2021
 
 
 
 
 

 

Link to comment
il y a 3 minutes, Bisounours a dit :

(tu connais la source...) ?

City Journal, ce sont des libertariens pro-urbains. Des gars bien, ils publient des chroniques de Theodore Dalrymple. ;)

Link to comment
Il y a 3 heures, ttoinou a dit :

Késako?

Des libertariens qui considèrent que la ville, et plus encore la mégalopole, est la plus grande invention de l'humanité. Ce qui se discute.

Link to comment
Il y a 2 heures, Rincevent a dit :

Des libertariens qui considèrent que la ville, et plus encore la mégalopole, est la plus grande invention de l'humanité. Ce qui se discute.

En un mot, l'élite des libéraux ?

  • Love 1
Link to comment
il y a 12 minutes, Carl Barks a dit :

En un mot, l'élite des libéraux ?

Il ne faut pas non plus prendre l'étage auquel on habite pour la hauteur de vue de son intellect. :lol: 

  • Haha 4
Link to comment

https://www.ladepeche.fr/2022/02/10/covid-19-toujours-positif-apres-78-tests-un-turc-isole-chez-lui-depuis-novembre-2020-10101675.php

 

Citation

En novembre 2020, Muzaffer Kayasan est testé positif au Covid-19. Depuis, il a réalisé 78 tests, tous positifs. L'homme de 56 ans atteint de leucémie vit donc reclus chez lui depuis près de 14 mois. 

 

"Je ne peux pas serrer ma famille dans mes bras, je ne peux parler à personne. Il ne reste rien de ma vie sociale, de ma vie de famille. La Covid-19 a mis fin à mon mode de vie", déplore Muzaffer Kayasan, qui ne parvient pas à se faire vacciner. "Je vais chez le médecin, il me dit que comme j'ai la Covid-19, je ne peux pas recevoir de dose de vaccin."

 

  • Sad 2
  • Huh ? 1
Link to comment

La Macarena et Baby Shark diffusés à tue-tête pour disperser le «convoi de la liberté» néo-zélandais

 

Citation

Dimanche, sur une décision du Parlement, les autorités ont fait usage d'arroseurs automatiques et tenté d'assommer les manifestants antivax en diffusant à tue-tête des musiques infernales, notamment Baby Shark , Macarena et Mandy de Manilow. Mais les centaines de manifestants inspirés par les autoproclamés «convois de la liberté» canadiens, ont dansé dans la boue sur les airs censés les obliger à se disperser. Pire, ils ont riposté en passant dans leur sono leurs tubes favoris, prenant les forces de l'ordre entre deux terribles feux.

 

not gorafi

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 11 heures, Wayto a dit :

388lc7n34g151.jpg

 

 

Quand je regarde cette image je réalise que Hong Kong a juste 3 ans d'avance sur ce qui nous attend.

Je n'avais pas bien réalisé ce que je regardais à ce moment là mais c'est exactement la même chose.

 

Une partie de la population, avide de liberté, qui résiste de toutes ses forces, complètement désarmée, avec ses ridicules moyens (la tronche du mec de la photo, sérieusement) contre un supra-état totalitaire qui va te passer au rouleau compresseur pour te priver de tes libertés et t'assujettir au crédit social.

 

Hong Kong 2019 = the West 2022

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Rübezahl said:

Pour info, les manifestants ont été identifiés (puis poursuivis) grâce à leur paiement du métro.

Une illustration de plus des soucis liberticides des monnaies non anonymes.

Mais ça fait 15/20 ans qu'on sait qu'on ne va JAMAIS en manif en utilisant son pass Navigo / sa carte bancaire pour le péage / son téléphone connecté etc. Non?

Link to comment
il y a 5 minutes, Miss Liberty a dit :

Mais ça fait 15/20 ans qu'on sait qu'on ne va JAMAIS en manif en utilisant son pass Navigo / sa carte bancaire pour le péage / son téléphone connecté etc. Non?

Sauf erreur, à Hong Kong ils n'étaient pas trop habitués à manifester. Et pas contre le PCC.

Et ils semblent n'avoir fait l'erreur qu'une fois.

Vidéo de A. Antonopoulos (qqs minutes) qui mentionne ces évenements : https://yewtu.be/watch?v=p4oOrMejI3k

Link to comment
13 minutes ago, Rübezahl said:

Sauf erreur, à Hong Kong ils n'étaient pas trop habitués à manifester. Et pas contre le PCC.

Et ils semblent n'avoir fait l'erreur qu'une fois.

Vidéo de A. Antonopoulos (qqs minutes) qui mentionne ces évenements : https://yewtu.be/watch?v=p4oOrMejI3k

Ah oui d'accord, je croyais que tu parlais des manifestants français des dernières semaines. 

Link to comment

https://www.lemonde.fr/societe/article/2022/02/15/la-vaccination-des-detenteurs-d-un-faux-passe-vaccinal-facilitee_6113744_3224.html

Citation

La loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire votée à la fin de janvier prévoit une procédure pour les « repentis » : en vertu de ce texte, les personnes détenant un faux passe ne se verront infliger aucune sanction si elles se font injecter une première dose de vaccin dans les trente jours suivant la commission de l’infraction.

Citation

Le centre procédera alors à « l’annulation du cycle vaccinal frauduleux » et à « l’enregistrement du nouveau cycle vaccinal » sans « contrôler le délai de trente jours » ni en « informer les forces de l’ordre », selon les préconisations du document de la DGS.

 

2c6qoo.jpg

Link to comment
Il y a 2 heures, Largo Winch a dit :

On assiste à un sacré retournement d'opinion : 71% des Français souhaitent un arrêt anticipé du pass vaccinal.

https://www.cnews.fr/france/2022-02-17/covid-19-71-des-francais-favorables-une-levee-anticipee-du-pass-vaccinal-1183735

 

 

 

Même trend chez les boomers et les riches : https://www.lefigaro.fr/sciences/faut-il-supprimer-le-passe-vaccinal-20220215

ça pue pour le gouvernement s'il ne trouve pas un moyen créatif de refaire fonctionner la machine à flaquer

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...