Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

12 minutes ago, Rübezahl said:

Les sondages en Ukraine montrent que les gens y sont en moyenne plus confiants dans l'avenir maintenant, qu'avant la guerre.

Oui, la psyché humaine s'épanouit dans la difficulté.

 

C'est théorisé par l'agent Smith dans Matrix, mais aussi de façon plus sérieuse par Nassim Taleb dans Antifragile.

 

Corrollaire : dans une société sans problèmes, certains en inventent, ou en importent. Pendant que les autres se créent des buts moins tragiques, mais à même de mobiliser leurs ressources. Progresser en sport, par exemple.

  • Yea 2
Link to comment
2 hours ago, Rincevent said:

les taux de dépression chutent dans les périodes de crises où les gens sont amenés à être plus actifs.

 

C'est vrai lorsque les personnes en question sont en mesure de faire face.  Lorsque les contraintes deviennent trop fortes, elles ont l'impression de ne pas pouvoir s'en sortir et elles craquent. 

 

C'est archi connu en gestion du stress en entreprise (ou ailleurs).  Un peu de pression stimule; trop de pression fait fuir; si on ne peut pas fuir on se bat ou on s'effondre.  Le seuil de "trop" de pression dépend énormément des circonstances et des personnalités.  Dans le cas des confinements, on a littéralement empêché  les gens d'agir, ce qui était un bon moyen d'envoyer beaucoup de monde à la case "effondrement".

 

 

  • Yea 1
Link to comment

J'ajoute que (dans la société française en tout cas), être déprimé est mal vu: il faut être fort dans l'adversité.  Du coup beaucoup de personnes sous pression disent que tout va bien même si elles sont prêtes à craquer.

Link to comment
  • 2 weeks later...

https://en.wikipedia.org/wiki/Learned_helplessness

 

Quote

Learned helplessness is the behavior exhibited by a subject after enduring repeated aversive stimuli beyond their control. It was initially thought to be caused by the subject's acceptance of their powerlessness, by way of their discontinuing attempts to escape or avoid the aversive stimulus, even when such alternatives are unambiguously presented. Upon exhibiting such behavior, the subject was said to have acquired learned helplessness.[1][2]

In humans, learned helplessness is related to the concept of self-efficacy; the individual's belief in their innate ability to achieve goals. Learned helplessness theory is the view that clinical depression and related mental illnesses may result from a real or perceived absence of control over the outcome of a situation.[3]

[...]

People who perceive events as uncontrollable show a variety of symptoms that threaten their mental and physical well-being. They experience stress, they often show disruption of emotions demonstrating passivity or aggressivity, and they can also have difficulty performing cognitive tasks such as problem-solving.[18][19][20] They are less likely to change unhealthy patterns of behavior, causing them, for example, to neglect diet, exercise, and medical treatment.[21][22]

 

(ou pourquoi le déterminisme est malsain)

  • Yea 1
Link to comment
  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

Confirmation ce 18 avril 2023 par la Cour d'Appel de Liège de la décision de mars 2022 du tribunal de première instance de Namur: La prolongation du Covid Safe Ticket par la Région Wallonne était bien illégale...

 

 

Quote

"Prolongation du CST en Wallonie: la Cour d'appel confirme la victoire de Notre Bon Droit face à la région wallonne

Dans sa décision du 18 avril 2023, la Cour d'appel de Liège, saisie en référé, a fait intégralement droit à l’argumentation de l’ASBL Notre Bon Droit, représentée par Me Audrey Lackner et Me Audrey Despontin, contre la prolongation du CST en Wallonie à partir du 14 janvier 2022. Elle confirme donc la décision de mars 2022 prononcée par le tribunal de première instance de Namur.

Dans son arrêt, la Cour estime que la Région wallonne a manqué à son obligation de s'assurer que le CST était pertinent pour atteindre les objectifs de réduction de propagation, de diminution de la pression hospitalière ainsi que d'éviter un nouveau confinement. 

Elle relève que la Région wallonne ne s'est pas livrée à cette analyse de proportionnalité, ce qui manque de sérieux et constitue notamment une violation du RGPD. La Cour relève que la Région wallonne s’est notamment appuyée sur des données épidémiologiques remontant à plusieurs semaines voire plusieurs mois. Elle souligne également que la Région wallonne n’a produit aucune étude permettant de démontrer que la vaccination aurait permis de réduire la propagation du virus et qu’elle n’a pas pu contredire les nombreuses études scientifiques produites par l’ASBL Notre Bon Droit.

La Cour souligne également que la prolongation du CST ne se justifiait pas par rapport à l'objectif de diminution de la pression hospitalière puisque le variant Omicron était dominant à la mi-janvier 2022 et que les tendances hospitalières étaient déjà à la baisse depuis de nombreuses semaines.

Rappelant que le droit à la santé est un droit parmi d'autres et qui ne prime donc pas sur les autres, la Cour estime que la prolongation du CST a été décidée avec une certaine légèreté par la Région wallonne qui, outre qu’elle a légiféré sans examiner la question de proportionnalité de la mesure, n’a pas pris en les effets de la prolongation du CST sur la population, notamment en termes de santé mentale.

Enfin, elle estime que la prolongation du CST ne se justifiait pas pour éviter de nouvelles fermetures et que le premier confinement n'avait été justifié principalement qu'en raison du manque de matériel ce qui ne pouvait plus être le cas deux ans plus tard.

En résumé, dit la Cour, "La région wallonne ne justifie pas, au moment où elle a décidé de prolonger la mesure, de la nécessité impérieuse de maintenir le régime attentatoire aux libertés et droits fondamentaux en regard des objectifs poursuivis".

Une nouvelle victoire pour Notre Bon Droit!"

 

  • Yea 4
Link to comment
il y a 20 minutes, Antoninov a dit :

Confirmation ce 18 avril 2023 par la Cour d'Appel de Liège de la décision de mars 2022 du tribunal de première instance de Namur: La prolongation du Covid Safe Ticket par la Région Wallonne était bien illégale...

Et donc ? Les coupables seront-ils condamnés et les victimes dédommagées ?

Link to comment
19 minutes ago, Lugaxker said:

Et donc ? Les coupables seront-ils condamnés et les victimes dédommagées ?

Well.. j'imagine que ce jugement pourrait service de base à un autre procès au civil, si tu peux prouver un dommage réel et concret. Ce jugement lui, montrerait qu'il y a eu faute. Mais bon.. IANAL.

 

Link to comment
il y a 7 minutes, Antoninov a dit :

Well.. j'imagine que ce jugement pourrait service de base à un autre procès au civil, si tu peux prouver un dommage réel et concret. Ce jugement lui, montrerait qu'il y a eu faute. Mais bon.. IANAL.

En France, j'ai été interdit d'acheter le service fourni par les restaurants, cinémas, etc. J'imagine que ça a aussi été le cas en Belgique avec le CST. Est-ce un dommage réel et concret ? 

 

Pour moi, cette condamnation semble être purement esthétique, même si elle est bénéfique pour rappeler aux plus légalistes que l'État peut faire le mal.

  • Yea 2
Link to comment
24 minutes ago, Lugaxker said:

En France, j'ai été interdit d'acheter le service fourni par les restaurants, cinémas, etc. J'imagine que ça a aussi été le cas en Belgique avec le CST. Est-ce un dommage réel et concret ? 

 

Pour moi, cette condamnation semble être purement esthétique, même si elle est bénéfique pour rappeler aux plus légalistes que l'État peut faire le mal.

 

On pourrait imaginer une "class action" (la Belgique a un tel mécanisme mais c'est plutôt contre les entreprises). 

 

Oui, on peut saluer la persévérance de ces associations qui vont en justice... pour le principe... quand tout le monde préfère tourner la page et/ou minimiser...

  • Yea 3
Link to comment
il y a 49 minutes, Antoninov a dit :

Oui, on peut saluer la persévérance de ces associations qui vont en justice... pour le principe... quand tout le monde préfère tourner la page et/ou minimiser...

Voire nier qu'il y a une page à tourner :( 

Link to comment
1 hour ago, Lugaxker said:

Pour moi, cette condamnation semble être purement esthétique, même si elle est bénéfique pour rappeler aux plus légalistes que l'État peut faire le mal.

 

Elle peut aussi servir pour d'autres affaires.  C'est de la jurisprudence.

  • Yea 2
Link to comment
  • 2 weeks later...

 

Quote

https://archive.is/xhJ6l

Anthony Fauci Says Don't Blame Him for COVID Lockdowns and School Closures

 

"Show me a school that I shut down and show me a factory that I shut down," says Fauci, the former White House coronavirus czar and now-retired public health official who became the face of both the Trump and Biden administrations' handling of the COVID-19 pandemic, in a lengthy sit-down with The New York Times. "Never. I never did."

[...]

"I gave a public-health recommendation that echoed the C.D.C.'s recommendation, and people made a decision based on that," says Fauci. "I'm not an economist. The Centers for Disease Control and Prevention is not an economic organization. The surgeon general is not an economist. So we looked at it from a purely public-health standpoint. It was for other people to make broader assessments—people whose positions include but aren't exclusively about public health. Those people have to make the decisions about the balance between the potential negative consequences of something versus the benefits of something."

 

Sans commentaire.

  • Huh ? 1
Link to comment
Il y a 2 heures, Lancelot a dit :

Sans commentaire.

C'est exactement la défense "Hitler n'a tué aucun Juif durant la Seconde guerre Mondiale". Très exactement.

 

Donc, "Fauci did nothing wrong", je suppose. :facepalm:

  • Yea 1
Link to comment
8 hours ago, Rincevent said:

C'est exactement la défense "Hitler n'a tué aucun Juif durant la Seconde guerre Mondiale". Très exactement.

 

Donc, "Fauci did nothing wrong", je suppose. :facepalm:

Si on veut se faire l'avocat du diable, Fauci n'a pris aucune décision, il a conseillé.

Faut-il blâmer McKinsey pour les décisions de Macron?

 

Link to comment
3 hours ago, Marlenus said:

Si on veut se faire l'avocat du diable, Fauci n'a pris aucune décision, il a conseillé.

Mon cul

 

3 hours ago, Marlenus said:

Faut-il blâmer McKinsey pour les décisions de Macron?

Oui, sans le moindre doute, up to the last shirt button

Je pense qu'une des causes de la crise démocratique actuelle vient du fait qu'on a trop de gens qui "influencent" ou "orientent" les décisions publiques sans être tenus responsables des conneries générées

  • Yea 5
Link to comment
il y a 9 minutes, Lameador a dit :

Je pense qu'une des causes de la crise démocratique actuel vient du fait qu'on a trop de gens qui "influencent" ou "orientent" les décisions publiques sans être tenus responsables des conneries générées

Oui, et ce, depuis des décennies. 

  • Yea 1
Link to comment
2 hours ago, Lameador said:

Mon cul

 

Oui, sans le moindre doute, up to the last shirt button

Je pense qu'une des causes de la crise démocratique actuelle vient du fait qu'on a trop de gens qui "influencent" ou "orientent" les décisions publiques sans être tenus responsables des conneries générées

Sur le papier je serais plutôt pour.

 

Mais c'est une pente très savonneuse.

Si on veut faire que les conseilleurs deviennent des payeurs, cela va changer pas mal de choses.

 

 

  • Yea 1
Link to comment

Le culot du mec m'impressionne quand même. "Fallait pas être suffisamment con pour m'écouter, it was just a prank bro."

Je suis tout à fait d'accord quand il dit que son avis n'aurait jamais dû avoir le moindre poids. C'est quoi déjà la jurisprudence pour les gens qui crient "au feu" dans un théâtre ?

  • Yea 4
Link to comment
13 hours ago, Marlenus said:

Mais c'est une pente très savonneuse.

Si on veut faire que les conseilleurs deviennent des payeurs, cela va changer pas mal de choses.

Si un médecin recommande une lobotomie pour soigner une dépression, il peut être condamné. Je ne vois pas pourquoi ça serait différent pour une politique publique.

Quand on parle en tant qu'expert et qu'on assume très clairement l'autorité qui va avec, on en assume aussi la responsabilité.

 

On ne parle pas de s'être tromper ici, mais d'avoir fait du lobbying intensif pour obtenir des mesures dont l'effet désastreux était parfaitement prévisible. S'il avait été un peu plus mesuré dans ces propos, et avait proposé une alternative avec les conséquences prévisibles des choix possibles au lieu d'être dans le "faites X ou on va tous mourrir!!" j'aurais une opinion différente.

  • Yea 2
  • Love 1
Link to comment
4 hours ago, Jensen said:

On ne parle pas de s'être tromper ici, mais d'avoir fait du lobbying intensif pour obtenir des mesures dont l'effet désastreux était parfaitement prévisible. S'il avait été un peu plus mesuré dans ces propos, et avait proposé une alternative avec les conséquences prévisibles des choix possibles au lieu d'être dans le "faites X ou on va tous mourrir!!" j'aurais une opinion différente.

Est-ce qu'il faut condamner les scientifiques du GIEC?

 

Faut-il condamner ceux qui font du lobbying intensif pour un communisme dur?

 

  • Yea 1
Link to comment

C'est pourtant super intéressant ce qu'il dit. Il dit bien "Je ne suis pas un économiste" (il aurait pu dire un psy, aussi). Un dirigeant est censé écouter tous les experts et trancher parmi leurs avis parfois contradictoires. Cela n'a pas été fait durant le Covid. Ou alors, on a toujours tranché en faveur des Fauci. Pourquoi ? C'est une question intéressante que l'on a souvent posé ici. On connaît tous la réponse.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...