Jump to content

Je raconte my life 9 : hache de bûcheronnage et vaporetto


poney

Recommended Posts

il y a 6 minutes, Sekonda a dit :

Tu peux clarifier ? Manifestement personne ne comprend à quoi tu fais référence.

Je fais référence au post de Vilfredo, qui pour moi n'a pas lieu d'être dans le sens où ce genre d'échange sur le sujet ne mérite pas vraiment plus de considération que cela. D'où le "post de trop". Et le Mr connard est une signature, pas une attaque envers Vilfredo (meh).

  • Huh ? 1
Link to comment

(C'est @RaHaN qui va être content.) En anglais, quand quand tu as quelqu'un dont tu ne connais pas le sexe (par un exemple un narrateur dans un roman), tu dis "they". Parfois, certains auteurs écrivent même "she" de façon complètement aléatoire, juste pour ne pas écrire "he" tout le temps, quand ils parlent de the average person at that time par exemple. Mais la plupart écrivent "they". C'est limite impoli maintenant de dire "he", il ne faut pas assume the gender. Edit: Et ce n'est pas un pluriel dans ce cas.

https://en.wikipedia.org/wiki/Singular_they

Link to comment

Hmm pas si récent que ça mais c'est un débat assez subtil

Citation

In the 14th edition (1993) of The Chicago Manual of Style, the University of Chicago Press explicitly recommended using singular they and their, noting a "revival" of this usage and citing "its venerable use by such writers as Addison, Austen, Chesterfield, Fielding, Ruskin, Scott, and Shakespeare."[121] From the 15th edition (2003), this was changed. In Chapter 5 of the 17th edition (2017), now written by Bryan A. Garner, the recommendations are:[122]

Normally, a singular antecedent requires a singular pronoun. But because he is no longer universally accepted as a generic pronoun referring to a person of unspecified gender, people commonly (in speech and in informal writing) substitute the third-person-plural pronouns they, them, their, and themselves (or the nonstandard singular themself). While this usage is accepted in those spheres, it is only lately showing signs of gaining acceptance in formal writing, where Chicago recommends avoiding its use. When referring specifically to a person who does not identify with a gender-specific pronoun, however, they and its forms are often preferred.

 

  • Yea 1
Link to comment

Le "she" pour faire référence à une personne random dans un exemple et le "they" comme pronom neutre pour une personne dont on ne connaît pas/ne veut pas évoquer le sexe c'est très commun en anglais. Qu'une personne en particulier veuille se faire désigner par "they" ou d'autres pronoms folkloriques en revanche c'est du même niveau que l'écriture inclusive chez nous : une lubie que tout le monde trouve bizarre mais que le politiquement correct empêche de critiquer.

  • Yea 1
Link to comment
2 hours ago, Lancelot said:

Le "she" pour faire référence à une personne random dans un exemple et le "they" comme pronom neutre pour une personne dont on ne connaît pas/ne veut pas évoquer le sexe c'est très commun en anglais. Qu'une personne en particulier veuille se faire désigner par "they" ou d'autres pronoms folkloriques en revanche c'est du même niveau que l'écriture inclusive chez nous : une lubie que tout le monde trouve bizarre mais que le politiquement correct empêche de critiquer.

+1

 

"They" (et donc them) peut être utilisé comme un équivalent du très pratique "on" en français. D'ailleurs, il me semble que l'usage assez ancien s'était perdu avant de récemment revenir en force pour des raisons "pc".

Utiliser "she" dans ce sens est par contre un effet de mode que j'abhorre. "She", c'est pour une femme, un navire et l'Angleterre.

Link to comment

 

I thought we could mark this November the fifth, a day that is sadly no longer remembered, by taking some time out of our daily lives to sit down and have a little chat. There are, of course, those who do not want us to speak. I suspect even now orders are being shouted into telephones and men with guns will soon be on their way. Why? Because while the truncheon may be used in lieu of conversation, words will always retain their power. Words offer the means to meaning and for those who will listen, the enunciation of truth. And the truth is, there is something terribly wrong with this country, isn't there? Cruelty and injustice...intolerance and oppression. And where once you had the freedom to object, to think and speak as you saw fit, you now have censors and systems of surveillance, coercing your conformity and soliciting your submission. How did this happen? Who's to blame? Well certainly there are those who are more responsible than others, and they will be held accountable. But again, truth be told...if you're looking for the guilty, you need only look into a mirror. I know why you did it. I know you were afraid. Who wouldn't be? War. Terror. Disease. There were a myriad of problems which conspired to corrupt your reason and rob you of your common sense. Fear got the best of you and in your panic, you turned to the now High Chancellor Adam Sutler. He promised you order. He promised you peace. And all he demanded in return was your silent, obedient consent.

Link to comment
4 hours ago, Lancelot said:

Qu'une personne en particulier veuille se faire désigner par "they" ou d'autres pronoms folkloriques en revanche c'est du même niveau que l'écriture inclusive chez nous : une lubie que tout le monde trouve bizarre mais que le politiquement correct empêche de critiquer.

Pour le she/they, oui.

Pour le they/them, non, c'est bien pire. Ça tient plus de la secte ou de la maladie mentale que de la lubie, dans la mesure où ça déborde sur toute leur personnalité et les isole du reste du monde (qui sont des méchants qui croient bêtement que le genre/sexe est biologique).

Link to comment
Il y a 3 heures, Mathieu_D a dit :

Mince je considérais une offre d'emploi chez Revolut en full remote mais l'annonce se fini par "Ethically motivated to reduce financial crime".

 

C'est mort ?

Tiens LinkedIn m'a proposé la même offre d'emploi ce matin même :lol:

FinCrime Analyst c'est ça? 

Link to comment
Il y a 3 heures, Mathieu_D a dit :

Note pour moi : acheter des lactaires sanguins.

 

Les cueillir c'est mieux :)

 

mais c'est plus la saison, ici on est sur les champignons d'huver déjà. Ceci dit j'ai vu 3 ou 4 phalloïdes, je me suis demandé qui j'avais envie de tuer mais aucun nom ne m'est venu en tête.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...