Jump to content

Je raconte my life 9 : hache de bûcheronnage et vaporetto


poney

Recommended Posts

7 hours ago, Johnnieboy said:


Bravo et tu finiras bien par atteindre ce genre de postes et de rémunération. Cependant, t'as déjà fait des simulations de salaires après impôts ? Parfois, je le fais et ça me décourage de me battre pour passer de tant à tant, car même en doublant, je serai loin de doubler en net, très loin.


J'ai l'impression que passé un certain stade, il faut essayer d'utiliser ses compétences pour en faire le commerce autrement que par le salariat.

J'ai fait des enfants pour limiter la casse. :D

 

Ça me paraît un peu mouton à 5 pattes cette histoire. Chez nous les data-eng font leur métier avec une approche devops mais poussée par une équipe platform dédiée. pourtant start-up éditeur de logiciel.

 

25 minutes ago, Bézoukhov said:

 

Ben en gros j'ai l'impression que vers les 40 ans, pour les cadres, tu as trois grands choix :

  • Soit tu lèves le pied et tu n'auras plus d'augmentation matérielle, mais une superbe qualité de vie ;
  • Soit tu vas faire du freelance / ta propre boîte sur ton champ de spécialité ou tu gagneras un peu plus brut, nettement plus net, mais en étant ton chef ;
  • Soit tu rentres dans la courses aux gros et très gros salaires en visant les postes de partner / dirigeant.

Rentrer tôt dans une start up qui marche en poste clef est une alternative à ton point 3, et nettement plus amusant à mon sens : tu crées tout, plutôt que de subir.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 16 heures, Mathieu_D a dit :

Ouais 100k c'est 5000 net net mensuel et presque 60% du salaire complet dans une autre poche. Et encore tu as seulement quelques milliers d'euros dans la tranche à 41%.

C'est bien loin de la fortune.


sur ce genre de postes en start-up, ce sont surtout les actions qui font la différence. Et plus encore en LBO où tu peux aspirer à des *10 sur ton investissement.

 

La fiscalité est celle des revenus du capital donc 30%, voire 17% dans un PEA.

Link to comment
Il y a 10 heures, Bézoukhov a dit :

 

Ben en gros j'ai l'impression que vers les 40 ans, pour les cadres, tu as trois grands choix :

  • Soit tu lèves le pied et tu n'auras plus d'augmentation matérielle, mais une superbe qualité de vie ;
  • Soit tu vas faire du freelance / ta propre boîte sur ton champ de spécialité ou tu gagneras un peu plus brut, nettement plus net, mais en étant ton chef ;
  • Soit tu rentres dans la courses aux gros et très gros salaires en visant les postes de partner / dirigeant.

C'est tout-à-fait ça.

Et le choix se fait en fonction de ta personnalité.

pour 3 demande à faire de la politique en interne pour te positionner, mais, te mets moins en danger que 2.

2. te permet de faire des choses plus prosaïques et productives, mais tu dois te battre comme un chacal pendant 3 ans sans garantie de salaire.

 

Link to comment

C'est toi le CA, c'est ta boîte.

 

Oui, quelqu'un de compétent, à 40 ans, donc avec 20 ans de bouteille, qui se lance en solo avec son bagage et son carnet de contacts, va non seulement économiser en taxes mais va pouvoir renégocier à chaque projet sa valeur apportée et augmenter ses revenus progressivement beaucoup plus rapidement. Et il peut lancer ses propres produits aussi, et là il n'y a plus vraiment de limite sur ce que ca peut rapporter

Link to comment
il y a 8 minutes, ttoinou a dit :

C'est toi le CA, c'est ta boîte.

 

Oui, quelqu'un de compétent, à 40 ans, donc avec 20 ans de bouteille, qui se lance en solo avec son bagage et son carnet de contacts, va non seulement économiser en taxes mais va pouvoir renégocier à chaque projet sa valeur apportée et augmenter ses revenus progressivement beaucoup plus rapidement. Et il peut lancer ses propres produits aussi, et là il n'y a plus vraiment de limite sur ce que ca peut rapporter

Oui, c'est vrai. Mais, c'est long et risqué. Il faut être prêt à sacrifier du revenu immédiat au profit de l'indépendance et du long terme.

Option 2, pas de baisse de salaire immédiate.

Beaucoup ne sont pas près à accepter une baisse du niveau de vie (limiter les vacances en famille, faire gaffe, ...)  et préfèrent se projeter dans une boite en gravissant les échelons. Réussite non garantie, mais, pas de risque de tout perdre. Mieux vu dans la cellule familiale en général.

  • Yea 1
Link to comment
11 minutes ago, BirdyNamNam said:

Oui, c'est vrai. Mais, c'est long et risqué. Il faut être prêt à sacrifier du revenu immédiat au profit de l'indépendance et du long terme.

Option 2, pas de baisse de salaire immédiate.

Beaucoup ne sont pas près à accepter une baisse du niveau de vie (limiter les vacances en famille, faire gaffe, ...)  et préfèrent se projeter dans une boite en gravissant les échelons. Réussite non garantie, mais, pas de risque de tout perdre. Mieux vu dans la cellule familiale en général.

J'hésite à plusser ou à mettre le smiley sad...

Link to comment
il y a 24 minutes, BirdyNamNam a dit :

Oui, c'est vrai. Mais, c'est long et risqué. Il faut être prêt à sacrifier du revenu immédiat au profit de l'indépendance et du long terme.

Option 2, pas de baisse de salaire immédiate.

Beaucoup ne sont pas près à accepter une baisse du niveau de vie (limiter les vacances en famille, faire gaffe, ...)  et préfèrent se projeter dans une boite en gravissant les échelons. Réussite non garantie, mais, pas de risque de tout perdre. Mieux vu dans la cellule familiale en général.

Il faut profiter de la période de salariat pour mettre de côté. Sur l'option 2 en économisant les taxes employeurs il y a augmentation du net immédiate il me semble

Link to comment
21 minutes ago, ttoinou said:

Il faut profiter de la période de salariat pour mettre de côté. 

C'est surtout qu'en cas de rupture éligible au chômage tu peux convertir 40% de ton chômage futur (2 ans) en aide à la création d'entreprise. C'est potentiellement plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Link to comment
il y a 33 minutes, Mathieu_D a dit :

C'est surtout qu'en cas de rupture éligible au chômage tu peux convertir 40% de ton chômage futur (2 ans) en aide à la création d'entreprise. C'est potentiellement plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Oui, c'est ce que j'ai fait.

C'est déjà ca.

Link to comment

Ou remettre un cause un mode de vie huilé, où le niveau de dépense s'est callé sur le revenu et où faire un sacrifice devient trop complexe à accepter et à faire accepter.

Tu peux en effet considérer cela comme de la peur et de la fainéantise de sortir de son pseudo cocon, qu'on a mis 20 ans à construire. 

  • Yea 3
Link to comment
55 minutes ago, ttoinou said:

Et y'a les ruptures à l'amiable où tu peux récupérer un petit pactole 

 

Par défaut, la rupture conventionnelle c'est 1/4 de mois de salaire par année d'ancienneté, c'est pas ouf.

C'est ce que j'ai eu quand j'ai quitté mon dernier CDI après deux ans, mais je l'ai fait pour le chomage (1 tu touches les allocs quand tu ne déclare pas d'activité , 2 tu as des cotisations réduites (ACRE) et 3 tu peux récupérer 40% du magot)

Link to comment
il y a une heure, Johnnieboy a dit :

Ma coloc' doit payer 5K pour obtenir son visa de 2 ans au Royaume-Uni. Elle est en PLS mais elle trouve que c'est bien de réguler l'immigration de cette manière.

 

Moi aussi je trouve cela très bien. Au moins tu entres légalement sur un territoire, tu peux bosser, te loger, etc.

Bien évidemment je milite pour la disparition des papiers mais faut bien bouffer alors autant adopter la législation la plus claire et la plus simple.

  • Nay 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Calembredaine a dit :

 

Moi aussi je trouve cela très bien. Au moins tu entres légalement sur un territoire, tu peux bosser, te loger, etc.

Bien évidemment je milite pour la disparition des papiers mais faut bien bouffer alors autant adopter la législation la plus claire et la plus simple.


Je ne suis pas certain de comprendre. Ce qu'elle trouve bien, c'est le principe même, pas le fait de se plier aux règles.

Link to comment
il y a 4 minutes, Johnnieboy a dit :


De devoir payer pour aller dans un pays dans lequel tu as déjà un travail et un logement et dans lequel tu vas payer des impôts ? Je ne sais pas quelle mouche t'a piqué ! :D

 

Ha oui, en effet. Je pensais aux migrants qui filent certainement plus de 5000 euros aux passeurs et qui se retrouvent sans rien, sans possibilité de louer un logement ou de travailler légalement. Le visa payant règle cela.

Link to comment

Hier soir j'ai 2 copains qui m'invitent dans un resto de couscous.

 

C'était clairement un boui-boui mais dans le bon sens du terme.

3€ la pinte, le couscous plus que correct, patron pas ch... et aucune demande de pass sanitaire.

 

Le pied quoi.

 

 

  • Yea 6
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...