Jump to content

Je raconte my life 9 : hache de bûcheronnage et vaporetto


poney

Recommended Posts

il y a 28 minutes, NoName a dit :

On a pas d'emoticone jalousie ?

Les spaghettis bolognaise, c'est quand même moins cher que le homard. Ta nana, au moins, est plus low-maintenance. Maintenant, visualise bien tout le pognon que tu viens d'économiser : tu devrais te sentir mieux. ;)

Link to comment
On 11/30/2021 at 4:32 PM, Mathieu_D said:

Bon ça ne va pas le faire dans mon cas. J'ai un profil plus PoC et projets quand l'éditeur cherchait un techos de la prod'.

(Ce que je ne suis pas. ) Tant pis, si je ne suis pas un bon fit je n'ai aucun intérêt à y aller.

 

Mais j'ai fait bonne impression apparemment pour le jour où ils chercheront quelqu'un comme moi. (Ce qui semble être dans le pipe à horizon 6 mois-1 an.)

 

Sans jugement de valeur aucun, c'est amusant : pour une boîte de 50 personnes, 35 postes tech, 6 profils data eng / data science, on a tenté les gens "loin de la prod", et on n'a jamais réussi à en faire quoi que ce soit une fois sorti de jupyter.

Je dis ça tout en ayant des années de profil ingé de recherche / cdp innovations à mon actif.

Link to comment

A côté de chez moi on rase un immeuble, le chantier a accaparé le trottoir qui se reporte de facto sur la piste cyclable. La mairie a mis des panneaux "cyclistes pied à terre" et t'as quand-même des cyclistes pour demander leur petite priorité. 

 

On dirait que les connards ont laissé leurs Smart immatriculées 75 au parking pour être au plus près de l'emmerdement des autres et du pensage qu'à sa gueule dans celle des autres.

 

Tout ce bon vivre ensemble miam miam. 

Link to comment
47 minutes ago, cedric.org said:

Sans jugement de valeur aucun, c'est amusant : pour une boîte de 50 personnes, 35 postes tech, 6 profils data eng / data science, on a tenté les gens "loin de la prod", et on n'a jamais réussi à en faire quoi que ce soit une fois sorti de jupyter.

C'est un peut exagéré pour parler de moi, je suis le premier à prendre toutes les contraintes de prod' en considération en phase de cadrage !

Et ce n'est pas simple car mes métiers n'ont pas l'habitude. (Et pourtant ils ont l'habitude des projets reportés pour x raison à cause de l'IT, va comprendre...)

 

Je suis plus projets que prod' c'est vrai mais je sais que c'est une faiblesse (une grosse faiblesse même) et je me soigne.

 

Enfin des fois je me dis qu'il faudrait carrément que je bifurque vers le product management parce que je me sens trop faible du côté engineering.

Je ne sais pas si c'est le meilleur move ou s'il vaut mieux que je me blinde en vraie software engineering (que je n'ai jamais pratiquée).

Link to comment
9 hours ago, Mathieu_D said:

C'est un peut exagéré pour parler de moi, je suis le premier à prendre toutes les contraintes de prod' en considération en phase de cadrage !

Et ce n'est pas simple car mes métiers n'ont pas l'habitude. (Et pourtant ils ont l'habitude des projets reportés pour x raison à cause de l'IT, va comprendre...)

 

Je suis plus projets que prod' c'est vrai mais je sais que c'est une faiblesse (une grosse faiblesse même) et je me soigne.

 

Enfin des fois je me dis qu'il faudrait carrément que je bifurque vers le product management parce que je me sens trop faible du côté engineering.

Je ne sais pas si c'est le meilleur move ou s'il vaut mieux que je me blinde en vraie software engineering (que je n'ai jamais pratiquée).

Le second + tes compétences valent sûrement plus que le premier + tes compétences... Mais au final qu'est-ce qui te fait tripper ?

Après rien n'est incompatible avec le temps... Un profil de patron d'equipe data eng avec approche complémentaire software, ca, ca vaut cher.

Link to comment
Il y a 16 heures, Cthulhu a dit :

Tiens puisqu'on parle de JPB, je viens d'acheter mes tickets pour son tour 2022.

 

Le main floor est quasiment sold out à $300 le ticket en 24h dans une des villes les plus à gauche des US. Sacrée rock star.

 

Il fair une tournée Europe dans passage en France putain je suis trop deg

Link to comment

jrml, ça faisait longtemps : le mari d'une amante m'invite chez lui ce soir, je me demande comment ça va se passer. En tout cas, j'espère que je ne vais pas encore me retrouver par accident au milieu d'une soirée bdsm, ça m'est déjà arrivé deux fois cette semaine, ça commence à bien faire.

  • Confused 1
  • Haha 5
Link to comment

L'organisation de la pénurie, version numérique.

 

L'ouverture des réservations au centre de loisir pour les mercredi et vacances de janvier à juillet 2022 s'est faite à 9h00.

Comme il n'y a pas assez de place pour tout le monde, l'intégralité des habitants est sur le site toupourri de la ville pour essayer de s'inscrire. Il faut cliquer en moyenne 5 fois sur un bouton pour ne pas avoir d'erreur, et ~25 secondes entre chaque page, sachant que la navigation a sans doute été étudiée par un aveugle manchot : il faut en moyenne une douzaine de clics pour réserver pour un mois.

 

On vient de finir...

Link to comment

Dans le même genre, la ville nous a demandé des dizaines de papiers pour renouveller l'inscription en crèche de la cadette. l'inscription initiale s'étant faite en aout, nous avions envoyé les fiches de paies, d'imposition, domicile, etc, etc. J'ai eu l'impression d'inscrire ma fille à la DGSE.

Donc, pour la ré-inscription, il a fallu renvoyer TOUS les mêmes papiers, parce que vous comprenez madame, c'est la procédure. J'ai eu une nana de la mairie au téléphone à qui j'ai dit que si ça lui faisait plaisir, elle ressortait mon dossier, photocopiait les documents pour les mettre deux fois dans son dossier. Autant dire que c'est mal passé.

 

Bref, c'est comme la sécu, il manque à chaque fois le papier bidule, en l'occurrence un papier d'attestation employeur. J'en ai fait un signé moi photoshopé tout moche, tout comme l'attestation Covid.

 

Ces gens sont littéralement payés pour nous faire perdre notre temps, et tout le monde applaudit.

  • Yea 2
Link to comment

Si t'as l'occasion un jour de discuter avec un architecte/urbaniste Bruxellois sur les dossier bilingues en 7 exemplaires papiers parce qu'il y a 7 chefs qui vont regarder + numériques parce qu'il faut pas déconner, qu'il faut systématiquement rendre (un dossier d'urbanisme pour la moindre placette c'est très vite 200 pages), c'est toujours rigolo.

 

Pour la planète évitez quand même d'imprimer ce mail, on ne sait jamais.

  • Sad 1
Link to comment
31 minutes ago, cedric.org said:

L'organisation de la pénurie, version numérique.

Chez nous ils ne préviennent pas quand les réservations du centre aéré ouvrent, ce qui est une contrariété quand les places sont limitées et qu'il vaut mieux être à fond pour en avoir...

Link to comment
Il y a 3 heures, Mégille a dit :

jrml, ça faisait longtemps : le mari d'une amante m'invite chez lui ce soir, je me demande comment ça va se passer. En tout cas, j'espère que je ne vais pas encore me retrouver par accident au milieu d'une soirée bdsm, ça m'est déjà arrivé deux fois cette semaine, ça commence à bien faire.


Les pratiques et préférences sexuelles des gens sont quelquefois surprenantes, touchantes, intéressantes. Tu nous en dis jamais plus, ça m’intéresse, moi.

Link to comment

Je suis dans un café il y a deux mecs chacun sur son portable apparemment potes. Il y en a juste un des deux qui parle et qui répète environ 60 fois par minute que la chute du cours du bitcoin “ça me régale frère”. Il commente les courbes (“regarde ça remonte regarde ça redescend sa mère frère!”). Ils doivent être au lycée. Je ne sais pas ce que je trouve le plus pénible à supporter entre leurs avis de debiles ou juste leur manie de dire “frère” comme ils respirent

 

Bon ils sont partis. Il y a maintenant un autre mec qui arrive, se penche loin en avant le nez contre la vitrine où sont les paninis, attend une dizaine de secondes puis demande: vous avez quoi comme paninis?

 

Je vais mettre de la musique sur mon portable, c’est une mauvaise journée pour être avec des gens aujourd’hui. 
 

So yes, we are enthralled toward technology! I do see a sense of disconnect in contemporary society everywhere. But I wouldn’t attach any hand-wringing or morale to that. I can’t get that anguished over it; we can’t go back. And on a certain level I think, ‘Good!’… because people are hell!

  • Yea 3
  • Haha 1
Link to comment
1 hour ago, G7H+ said:


Les pratiques et préférences sexuelles des gens sont quelquefois surprenantes, touchantes, intéressantes. Tu nous en dis jamais plus, ça m’intéresse, moi.

Je suis fétichiste des procédures kafkaiennes. Parler avec un fonctionnaire de l'absence de l'attestation employeur de moins de 3 mois pourtant fournie il y a 1 mois me met dans tous mes états. Jizz in my pants.

 

Edit : ou encore : https://www.nicematin.com/faits-divers/branle-bas-de-combat-dans-un-hopital-britannique-un-patient-sest-presente-avec-un-obus-de-la-seconde-guerre-mondiale-dans-le-rectum-731340

  • Haha 3
Link to comment
Il y a 1 heure, cedric.org a dit :

Je suis fétichiste des procédures kafkaiennes. Parler avec un fonctionnaire de l'absence de l'attestation employeur de moins de 3 mois pourtant fournie il y a 1 mois me met dans tous mes états. Jizz in my pants.

 

Edit : ou encore : https://www.nicematin.com/faits-divers/branle-bas-de-combat-dans-un-hopital-britannique-un-patient-sest-presente-avec-un-obus-de-la-seconde-guerre-mondiale-dans-le-rectum-731340

 

 

Hypothèse : les personnes ont des phantasmes contraires à leur penchant politique. 

Link to comment
Il y a 3 heures, G7H+ a dit :


Les pratiques et préférences sexuelles des gens sont quelquefois surprenantes, touchantes, intéressantes. Tu nous en dis jamais plus, ça m’intéresse, moi.

A priori ce sera juste une soirée normale. Mais je me méfie, mes deux dernières soirées "normales" ne s'étaient pas passé comme prévu. WE dernier, je me ramène à l'anniversaire d'une amie d'ami, ou je ne connaissais personne (enfin, il s'est avéré plus tard que l'hôte et quelques autres convives étaient des personnes avec qui j'avais déjà matché sur diverses appli mais sans les avoir rencontrées). Et bien je me retrouve à être le seul vêtu "normalement", au milieu d'une troupe tous en latex ou en cuir noir moulant, avec deux nanas culs nus, dont une avec un pénis, qui se fouettent les fesses dans un coin. Mais les gens étaient sympa, et assez soft dans leur pratique, rien de plus hard que du knife play. Je regrette presque de ne pas avoir pris quelques numéros de téléphone.

Plus tard, en milieu de semaine, je vais à une soirée "sexpo" pour rencontrer de nouvelles personnes, et il se trouve que juste à coté, il y avait une soirée bdsm. Bon, ils y faisaient surtout des initiations pour les nouveaux, mais ils étaient quand même beaucoup plus trash dans l'ensemble.

 

Bref, ce ne sont pas mes pratiques/préférences à moi, je me retrouve littéralement dans ce genre de soirée sans le faire exprès, ces temps-ci.

  • Haha 3
Link to comment
14 minutes ago, Mégille said:

 

Bref, ce ne sont pas mes pratiques/préférences à moi, je me retrouve littéralement dans ce genre de soirée sans le faire exprès, ces temps-ci.

C'est étrange, car sans le faire exprès cela arrive à personne d'autres sur ce forum :D

 

 

  • Haha 7
Link to comment

Basiquement des scarifications légères au couteau pendant le sexe. Je crois que l'un des intérêts (à ce qu'on m'a dit), c'est que tu revis ta partie de jambes en l'air à chaque fois que tu as mal ensuite, pendant des jours. Je trouvais ça extrême jusqu'à ce que je vois ce que d'autres font. Anyway, je ne fais pas ça, ma limite c'est la cire chaude. Pendant ce temps, dans la communauté sex positive, on parlais de fellation au sorbet et de cuni à la badoit. Il y a une entente cordiale entre les deux communautés, mais mêlé d'incompréhension. 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...