Jump to content

Vaccin : quand, qui, comment ?


Antoninov

Recommended Posts

On peut facilement tabler sur 10% des "vaccinés" qui ont fait des faux hein.

 

C'est un peu con de dire que ce sont les vrais chiffres de vaccination. Ce sont des chiffres donnés par les gouvernements. Répéter ces bêtises c'est rester dans le système.

 

En fait on a des statistiques sur la génération des QR Code. Le gvt veut maximiser ce chiffre, la population fait donc des QR Codes.

  • Yea 1
Link to comment
On 1/16/2022 at 7:58 PM, Nick de Cusa said:

Nous allons devoir revenir a plus de concorde et pour cela, il n'y a aucun mal a revenir sur ses erreurs qui sont inevitables en tant qu'humain.

Je lis, mais tu m'interrompts si je me trompe, "j'ai raison et tu as tort mais j'accepte tes excuses". Parce qu'il faut se lever tôt pour te faire "revenir sur [t]es erreurs".

 

1 hour ago, Waren said:

Il y a plusieurs centaines de milliers de personnes qui viennent de perdre leur pass sanitaire, alors pourquoi ne diminue-t-il pas ?

Attends un mois, ça va faire des millions qui n'en ont plus rien à faire de ces conneries ou qui trouvent que c'est totalement débile de piquer en rafale et être malade 4 fois un jour par an pour éviter 3 jours de maladie (j'en fais partie, la fête se termine demain pour moi, même si je n'ai jamais beaucoup utilisé le pass), ou encore qui trouvent que les règles qui se contredisent toutes les deux semaines ça va bien.

 

1 hour ago, ttoinou said:

On peut facilement tabler sur 10% des "vaccinés" qui ont fait des faux hein.

 

Ça me paraîtrait étonnamment élevé (mais je suis peut être naïf).

 

2 hours ago, Airgead said:

Les vaccins Moderna et Pfizer au microscope

C'est mignon, ça bouge et ça fait de jolies formes.

Fake news. Un vrai virus digne du covid aurait dessiné au minimum un doigt d'honneur. Au minimum.

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 13 heures, ttoinou a dit :

On peut facilement tabler sur 10% des "vaccinés" qui ont fait des faux hein.

 


Il y a tout un pan de la société française qui m’échappe, alors. C’est possible mais j’ai du mal à identifier le profil. Pour moi, on n’est même pas à 1%.

 

10%, ça serait plus la proportion qui utilise le pass de quelqu’un d’autre. Et encore, je vois peu cette pratique autour de moi.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 28 minutes, Johnnieboy a dit :

10%, ça serait plus la proportion qui utilise le pass de quelqu’un d’autre.

Ça doit rentrer dans le chef d'inculpation, je pense.

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 6 heures, Johnnieboy a dit :


Il y a tout un pan de la société française qui m’échappe, alors. C’est possible mais j’ai du mal à identifier le profil. Pour moi, on n’est même pas à 1%.

 

10%, ça serait plus la proportion qui utilise le pass de quelqu’un d’autre. Et encore, je vois peu cette pratique autour de moi.

 

Mon beau frère et un pote m'assurent que dans leur cercle, c'est très élevé les utilisations du pass d'un autre, genre "quasi tout le monde".

Ils en ont autant dans leur téléphone que de cartes pokemon, même de gens qu'ils ne connaissent ni d'Eve ni d'Adam.

Ils m'en proposent régulièrement :D

J'en ai pas besoin mais j'apprécie leur générosité financée avec le sang des autres.

 

Profil: jeunes urbains -30 ans.

 

D'après eux c'est une population qui se fiche complètement de tout, des infos, des annonces, des restrictions, des libertés. Le nihilisme complet, la résilience et l'adaptation totale.

Ça s'organise juste pour aller au bar et rencontrer les date Tinder.

Comme les boomers-jouisseurs, ils cadre-jouissent, sauf que eux se fichent complètement de la dimension politique.

 

Le terme qu'il a utilisé pour les décrire c'est "ça glisse".

 

PS: mon beau frère qui est un beau spécimen aussi a déjà réussi à faire passer plusieurs fois le pass de Macron

  • Haha 1
Link to comment
il y a 13 minutes, Airgead a dit :

 

Mon beau frère et un pote m'assurent que dans leur cercle, c'est très élevé les utilisations du pass d'un autre, genre "quasi tout le monde".

Ils en ont autant dans leur téléphone que de cartes pokemon, même de gens qu'ils ne connaissent ni d'Eve ni d'Adam.

Ils m'en proposent régulièrement :D

J'en ai pas besoin mais j'apprécie leur générosité financée avec le sang des autres.

 

Profil: jeunes urbains -30 ans.

 

D'après eux c'est une population qui se fiche complètement de tout, des infos, des annonces, des restrictions, des libertés. Le nihilisme complet, la résilience et l'adaptation totale.

Ça s'organise juste pour aller au bar et rencontrer les date Tinder.

Comme les boomers-jouisseurs, ils cadre-jouissent, sauf que eux se fichent complètement de la dimension politique.

 

Le terme qu'il a utilisé pour les décrire c'est "ça glisse".

 

PS: mon beau frère qui est un beau spécimen aussi a déjà réussi à faire passer plusieurs fois le pass de Macron

 

Oui, je vois à peu près quel genre. De toute façon, il ne pouvait s'agir quasiment que de cette tranche d'âge et de population. Mais j'en vois quand même peu autour de moi, du moins quand j'étais en France en septembre et octobre. Et j'étais dans plusieurs villes dont Marseille (où là, il y avait pas mal d'endroits qui ne le demandaient pas).

Link to comment
Il y a 6 heures, Johnnieboy a dit :


Il y a tout un pan de la société française qui m’échappe, alors. C’est possible mais j’ai du mal à identifier le profil. Pour moi, on n’est même pas à 1%.

 

10%, ça serait plus la proportion qui utilise le pass de quelqu’un d’autre. Et encore, je vois peu cette pratique autour de moi.

10% des - de 60 ans peut être alors

Link to comment

Un franchement bon texte, qui explique un point de vue tout en tentant d'etre sensible aux autres. Non scientifique, bien entendu. Ne pas s'arreter au personnes de sa maman qui en agacera certains. Le type semble centre-gauche normal, il trouve que ce serait bien d'arreter la viande et la voiture.

 

https://www.coryzue.com/writing/coming-clean/

Link to comment

Sur 46 millions de vaccinés en France, l'évolution du risque cardiovasculaire dans les 3 semaines suivant la vaccination.

 

L'étude intégrale. PDF

 

Citation

L’incidence des différents événements ne différait pas significativement entre les trois semaines suivant la première ou la deuxième dose des vaccins à ARNm (BNT162b2 et d'ARNm-1273) et les périodes de référence. Après la première dose de BNT162b2, l’IR la plus élevée était observée au cours de la troisième semaine post-vaccination, atteignant 0,92 (IC à 95 % 0,80 à 1,06) pour l'embolie pulmonaire, 1,00 (IC à 95 % 0,92 à 1,10) pour l'infarctus aigu du myocarde, 0,97 (95 % IC 0,87 à 1,08) pour l’AVC ischémique et 1,10 (95 % IC 0,91 à 1,34) pour l’AVC hémorragique. Après la deuxième dose, l’IR la plus élevée atteignait 1,15 (IC à 95 % de 0,91 à 1,44) pour l'AVC hémorragique au cours de la troisième semaine. Après la première et la deuxième dose d‘ARNm-1273, bien que les IR aient été estimées avec moins de précision que pour le vaccin BNT162b2 en raison d'un nombre total de cas moins important, elles étaient généralement inférieures à 1. L’IR la plus élevée était observée pour l'embolie pulmonaire, au cours de la première semaine après la deuxième dose (36 cas au total), avec une IR de 1,31 (IC à 95 % 0,90 à 1,91).

 

L’incidence de l’infarctus aigu du myocarde était significativement plus élevée au cours de la première et de la deuxième semaine suivant l'injection de la dose d'Ad26.COV2.S (IR 1,57 [IC à 95 % 1,02 à 2,44] et 1,75 [1,16 à 2,62], respectivement) que pendant les périodes de référence. L’incidence de l’embolie pulmonaire, de l’AVC ischémique et de l’AVC hémorragique ne différait pas significativement entre les trois semaines suivant la dose d'Ad26.COV2.S et les périodes de référence.


L’incidence de l’infarctus aigu du myocarde et de l’embolie pulmonaire était plus élevée au cours de la deuxième semaine suivant l'injection de la première dose de ChAdOx1 nCoV-19 que pendant les périodes de référence. L'IR pour l'embolie pulmonaire atteignait 1,41 (IC à 95 % 1,13 à 1,75) dans l'analyse du « traitement tel qu’initialement prévu » (tableau 3) et 1,30 (IC à 95 % 1,04 à 1,62) dans l'analyse avec « uniquement le traitement étudié » (tableau 4). L'IR pour l'infarctus du myocarde atteignait 1,29 (IC à 95 % 1,11 à 1,51) dans l'analyse du « traitement tel qu’initialement prévu » et 1,28 (IC à 95 % 1,12 à 1,47) dans l'analyse avec « uniquement le traitement étudié ». L’incidence de l’embolie pulmonaire était également augmentée au cours de la deuxième semaine suivant la deuxième dose de ChAdOx1 nCoV-19, bien que de manière légèrement moins marquée qu'après la première dose (IR 1,29 [IC à 95 % 0,94 à 1,78]) dans l’analyse avec le « traitement tel qu’initialement prévu » et 1,19 [IC à 95 % 0,84 à 1,69] dans l'analyse avec « uniquement le traitement étudié »). L’incidence de l’AVC ischémique et de l’AVC hémorragique ne différait pas significativement entre les trois semaines suivant la vaccination par ChAdOx1 nCoV-19 et les périodes de référence.

 

  • Yea 3
Link to comment

Denieres donnees disponibles sur hospitalisations et morts, non injectes vs double injectes. (J'imagine que le site en question ne plait pas, la question est, a-t-il maquille les donnees des sources citees ?)

 

https://notrickszone.com/2022/01/17/scotlands-fully-vaccinated-now-twice-as-likely-to-be-infected-and-50-more-likely-to-die/

Link to comment
3 minutes ago, Lexington said:

Une chose que je fais quand je rencontre des gens qui ont des effets secondaires des injections, et desormais c'est frequent, sans avoir a chercher, c'est de leur demander si leur cas est rapporte a des fins de pharmacovigilance.

 

La reponse est unanime. 

Link to comment
Il y a 4 heures, Nick de Cusa a dit :

Denieres donnees disponibles sur hospitalisations et morts, non injectes vs double injectes. (J'imagine que le site en question ne plait pas, la question est, a-t-il maquille les donnees des sources citees ?)

 

https://notrickszone.com/2022/01/17/scotlands-fully-vaccinated-now-twice-as-likely-to-be-infected-and-50-more-likely-to-die/

 

Oui, c'est bidonné en effet. Ils ont caché la colonne 3 doses... Voici le vrai tableau exhaustif, qui raconte une histoire totalement différente :

 

image.png

 

Dans l'article, c'est non seulement tronqué, mais ils ont pris la peine de rajouter un logo absent de la présentation... Ils ont modifié la longueur de la ligne de titre aussi, déplacé des mots pour faire croire que l'image initiale n'avait pas les colonnes 1 dose et 3 doses. Ce n'est pas que tronquer l'information, c'est la modifier. De la désinformation volontaire, assumée

 

image.png

 

Et la conclusion, à l'opposé là aussi de ce que dit ce site qui vient de démontrer une nouvelle fois sa non fiabilité :

Citation

Age-standardised mortality rates for COVID-19 deaths shown in Table 13 are significantly lower for people who have received a booster or third dose of a COVID-19 vaccine compared to individuals that are unvaccinated or have received one or two dose of a COVID-19 vaccine.

 

Le commentaire référait par erreur à la table 3 mais c'estbien la 13

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to comment
il y a 18 minutes, Nick de Cusa a dit :

Une chose que je fais quand je rencontre des gens qui ont des effets secondaires des injections, et desormais c'est frequent, sans avoir a chercher, c'est de leur demander si leur cas est rapporte a des fins de pharmacovigilance.

 

La reponse est unanime. 

Là c'est partant de tous les cas d'accidents cardiaques, sans connaître la cause. Pas de lien avec la pharmacovigilance

  • Yea 2
Link to comment
il y a 9 minutes, Lexington a dit :

 

Oui, c'est bidonné en effet. Ils ont caché la colonne 3 doses...

 

image.png

 

Et la conclusion :

 

Le commentaire référait par erreur à la table 3 mais c'estbien la 13

Oui d'après l'étude il faut 3 doses. Mais peut-être que le vaccin est efficace 3 mois seulement et que les mono et bivaccinés ont un vaccin trop lointain (plus de 3 mois) et ne sont plus protégés.

Ou peut être qu'il faut un schéma vaccinal identique aux vaccins classiques (tétanos, diphtérie etc..).

On verra dans 6 mois.

  • Yea 5
Link to comment
il y a 3 minutes, GilliB a dit :

Oui d'après l'étude il faut 3 doses. Mais peut-être que le vaccin est efficace 3 mois seulement et que les mono et bivaccinés ont un vaccin trop lointain (plus de 3 mois) et ne sont plus protégés.

Ou peut être qu'il faut un schéma vaccinal identique aux vaccins classiques (tétanos, diphtérie etc..).

On verra dans 6 mois.

 

Toutafé. A mon humble avis, le biais au-dessus vient du fait que tu dois avoir un paquet de vieux entre les 2 et 3 doses + tout petit échantillon (on parle de moins de 10 morts à chaque fois, généralement moins de 5), il faudrait confirmer tout ça mais la faible durée de protection du vaccin qui se confirme doit créer des effets de bord certains dans la donnée.

 

Vu tout ça, la stratégie de la vaccination de masse semble chaque jour moins justifiable en tout cas.

  • Yea 4
Link to comment
il y a 53 minutes, Nick de Cusa a dit :

Une chose que je fais quand je rencontre des gens qui ont des effets secondaires des injections, et desormais c'est frequent, sans avoir a chercher, c'est de leur demander si leur cas est rapporte a des fins de pharmacovigilance.

 

La reponse est unanime. 

Même constat par ici, la réponse est toujours la même. 

 

Avec un peu de chance, les assurances vont un jour se bouger le cul pour faire porter sur la Confédération le surcoût du traitement des trucs qui arrivent après injection (et qui sont, contractuellement, définis comme des pas-effets-secondaires).

  • Yea 1
  • Love 1
Link to comment
1 hour ago, Lexington said:

 

Oui, c'est bidonné en effet.

 

En même temps, tout comme j'arrête systématiquement de lire quand je vois de l'écriture inclusive parce que ce qui suit est TOUJOURS de la bouillie intellectuelle, j'ai arrêté de lire à la première ligne qui mentionne "Big Pharma". Comme quoi ça ne loupe jamais.

  • Yea 4
Link to comment

 

Il y a 4 heures, Rincevent a dit :

Même constat par ici, la réponse est toujours la même. 

 

 

 

Tout à fait. La sous-déclaration des effets indésirables liés à la médication est avérée, que ce soit pour la vaccination comme pour le reste des traitements d'ailleurs. Ça ne manque pas d'études là-dessus. Le système de notification spontanée, ça sert en premier niveau à avoir des signaux, ça ne permet pas de les quantifier, ça n'a jamais été le cas. Et tu as aussi le biais inverse, déclarations qui n'ont rien à voir avec la vaccination après analyse, type, exemple réel, suicide par arme à feu... Les données brutes de la pharmacovigilance n'ont à peu près aucun intérêt sans retravail, n'en déplaisent aux deux bords, c'est juste la base en fait.

 

Une fois qu'on a dit ça, la question derrière, c'est est-ce que ces biais sont intégrés dans les conclusions des agences en conséquence. Leur discours c'est que oui, une partie de la pharmacovigilance c'est justement d'extrapoler les données parcellaires disponibles pour en tirer des conclusions. C'est surement fait de manière incomplète, imparfaite, biaisée à certains niveaux, c'est évident. En tout cas c'est au moins sur le papier indépendant des labos et le biais à la baisse est connu/intégré. C'est clairement plus complexe que "seul un cas sur 10 est déclaré donc on doit multiplier les chiffres officiels par 10".

 

C'est bien en raison de ces différents biais que l'analyse postée plus haut est intéressante imho, elle prend les choses dans l'autre sens. Elle compare sur un sujet donné, où la pharmacovigilance a flagué un risque, le nombre de cas avant / après vaccination. Le seul changement c'est la vaccination, le mode de comptage n'a pas changé, etc.

  • Yea 3
Link to comment
On 1/19/2022 at 12:15 PM, Lexington said:

 

Oui, c'est bidonné en effet. Ils ont caché la colonne 3 doses... Voici le vrai tableau exhaustif, qui raconte une histoire totalement différente :

 

image.png

 

Dans l'article, c'est non seulement tronqué, mais ils ont pris la peine de rajouter un logo absent de la présentation... Ils ont modifié la longueur de la ligne de titre aussi, déplacé des mots pour faire croire que l'image initiale n'avait pas les colonnes 1 dose et 3 doses. Ce n'est pas que tronquer l'information, c'est la modifier. De la désinformation volontaire, assumée

 

image.png

 

Et la conclusion, à l'opposé là aussi de ce que dit ce site qui vient de démontrer une nouvelle fois sa non fiabilité :

 

Le commentaire référait par erreur à la table 3 mais c'estbien la 13

Bien detaille a 4 minutes

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 31 minutes, Nick de Cusa a dit :

Bien detaille a 4 minutes

 

Ou, avec les données non caviardées, merci de la confirmation :)

 

S’il y a une explication au delta 2 doses vs 3 doses, je ne l’ai pas entendue là où tu m’as pointé. Ravi de l’avoir si je l’ai ratée 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...