Jump to content
Sign in to follow this  
Lameador

Google, do be evil

Recommended Posts

C'était tellement évident que ça ne m'atteint même pas. Si seulement ça peut réveiller certains qui balancent toute leur vie numérique (même si ce n'est qu'en backup), voire pire toute leur entreprise sur Google Cloud, c'est un mal pour un bien.

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut envoyer ça à Génération libre. Ca va leur plaire vu que la propriété des données est un de leur domaine de prédilection.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, cedric.org said:

C'était tellement évident que ça ne m'atteint même pas. Si seulement ça peut réveiller certains qui balancent toute leur vie numérique (même si ce n'est qu'en backup), voire pire toute leur entreprise sur Google Cloud, c'est un mal pour un bien.

J'ai pas mal de clients retail qui migrent vers GCP en ce moment, pour des gros montants.

Ce serait folklo qu'ils se mettent à censurer des dwh dans BigQuery.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Mathieu_D a dit :

J'ai pas mal de clients retail qui migrent vers GCP en ce moment, pour des gros montants.

Ce serait folklo qu'ils se mettent à censurer des dwh dans BigQuery.

Les données d'entreprise ne seront sans doute pas censurées. Par contre, il est évident qu'elles seront espionnées, si ce n'est pas déjà le cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Rincevent said:

Par contre, il est évident qu'elles seront espionnées, si ce n'est pas déjà le cas.

Je ne pense pas.

(Cela dit c'est une des craintes qui font que les retailers français évitent AWS)

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, Mathieu_D said:

Je ne pense pas.

(Cela dit c'est une des craintes qui font que les retailers français évitent AWS)

Mais bien sûr que si, c'est de notoriété publique que c'est utilisé pour de l'espionnage industriel via la nsa.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, cedric.org said:

Mais bien sûr que si, c'est de notoriété publique que c'est utilisé pour de l'espionnage industriel via la nsa.

 

Qu'attend la France pour lancer un cloud souverain ?

 

Oh, wait...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Mister_Bretzel said:

 

Qu'attend la France pour lancer un cloud souverain ?

 

Oh, wait...

Haha j'étais aux premières loges pour voir le massacre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment être surpris?

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, cedric.org said:

Mais bien sûr que si, c'est de notoriété publique que c'est utilisé pour de l'espionnage industriel via la nsa.

Mmmh concrètement on a le choix entre GCP, Azure et AWS. (Avec Alibaba en embuscade ?)

Je ne crois pas qu'on puisse éviter la backdoor NSA où qu'on soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
36 minutes ago, Mathieu_D said:

Mmmh concrètement on a le choix entre GCP, Azure et AWS. (Avec Alibaba en embuscade ?)

Je ne crois pas qu'on puisse éviter la backdoor NSA où qu'on soit.

Avec les technologies modernes, on n'est absolument pas obligé d'être sur une offre de db managée. Je pilote pour plusieurs centaines de milliers d'euros par an d'infra ailleurs que sur ces 3 plateformes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
16 minutes ago, cedric.org said:

Avec les technologies modernes, on n'est absolument pas obligé d'être sur une offre de db managée. Je pilote pour plusieurs centaines de milliers d'euros par an d'infra ailleurs que sur ces 3 plateformes.

Je connais surtout le côté décisionnel de la BDD (jamais fait de transactionnel par exemple) et je n'ai pas une expérience extensive des cloud. Juste que concrètement tout ce qui est on-premise est moins bien du point de vue de l'analyste. Après Digital Océan ou IBM par exemple niveau NSA ça ne doit pas être mieux.

Où tu mettrais ton Spark par exemple avec budget infini (mais pas journée homme infinies) sans autres contraintes par exemple ?

'fin bref.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, Mathieu_D said:

Je connais surtout le côté décisionnel de la BDD (jamais fait d'opérationnel par exemple) et je n'ai pas une expérience extensive des cloud. Juste que concrètement tout ce qui est on-premise est moins bien du point de vue de l'analyste. Après Digital Océan ou IBM par exemple niveau NSA ça ne doit pas être mimieux.

Où tu mettrais ton Spark par exemple avec budget infini (mais pas journée homme infinies) sans contraintes par exemple ?

Je n'ai pas de réponse absolue, mais c'est marrant parce que j'en ai débuté une sur le fil data, continuons la bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plupart de mes trucs perso sont sur gdrive, une partie de mes trucs pro sur mega, c'est surtout une question de taille et d'habitude qu'une autre raison.
La NSA peut aller espionner mon fichier excel d'investissement immobilier ou mes entretiens de thèse, ça ne me fait ni chaud ni froid, s'ils ont du temps à perdre...

Par contre si demain j'ai une boite privée avec, par exemple, des données de clientèle que je souhaite stocker, j'investi dans un serveur privé personnel que j'installe dans ma cave.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma boite (une grande entreprise) est en train de tout passer en cloud que ce soit stockage ou calculs, pas bien compris pourquoi, surement pour virer les gars d'IT en charge des serveurs internes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Télétravail ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Fagotto said:

Ma boite (une grande entreprise) est en train de tout passer en cloud que ce soit stockage ou calculs, pas bien compris pourquoi, surement pour virer les gars d'IT en charge des serveurs internes.

Ça fait bien côté décideur et investisseurs pour réduire le capex. Many économie, much benefice. Alors qu'une bonne équipe infra peut faire des merveilles à 2 a 5 (!) fois moins chère que sur un gros provider de cloud.

 

A force de dire que tout le monde doit passer en cloud vite vite, tout le monde finit par le faire. Alors que la logique serait de faire l'inverse une fois une taille critique établie si la charge ne varie pas trop dans le temps.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, cedric.org a dit :

une bonne équipe infra

C'est rare. Ca suppose des techies compétents, un manager d'équipe compétent, et un CIO compétent. C'est beaucoup demander. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Rincevent said:

C'est rare. Ca suppose des techies compétents, un manager d'équipe compétent, et un CIO compétent. C'est beaucoup demander. :lol:

Pourquoi crois-tu que j'ai décidé de bosser seulement en start-up ou à la limite pour un gros américain ? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, cedric.org a dit :

un gros américain

39AS4xH.jpg

:mrgreen:

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
26 minutes ago, POE said:

Télétravail ?

 

ça change rien.

 

15 minutes ago, cedric.org said:
3 hours ago, Fagotto said:

 

Ça fait bien côté décideur et investisseurs pour réduire le capex. Many économie, much benefice. Alors qu'une bonne équipe infra peut faire des merveilles à 2 a 5 (!) fois moins chère que sur un gros provider de cloud.

 

Voilà, c'est déjà sur que ça va couter plus cher.

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, Fagotto said:

Voilà, c'est déjà sur que ça va couter plus cher.

 

Au total oui. Mais comptablement, ca fait moins de CAPEX

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Lameador said:

 

Au total oui. Mais comptablement, ca fait moins de CAPEX

Eclairez-moi, moi qui suis un vulgus techus.

Diminuer le capex (à priori en amortissement sur 5 ans sur ce type de matériel) mais obtenir un opex supérieur ou égal, ou à minima proche, à l'ancien capex, en quoi est-ce avantageux ?

 

Les cas réellement avantageux sont pour moi réservés à des sites b2c (et encore, tous les gros b2c ont leur datacenters) avec beaucoup de variation difficile à prévoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, cedric.org a dit :

Eclairez-moi, moi qui suis un vulgus techus.

Diminuer le capex (à priori en amortissement sur 5 ans sur ce type de matériel) mais obtenir un opex supérieur ou égal, ou à minima proche, à l'ancien capex, en quoi est-ce avantageux ?

J'intuite deux réponses, sans être certain ni qu'elles soient exactes, ni qu'elles couvrent l'intégralité du problème.

  1. Les OpEx, c'est très compliqué à mesurer pour ce qui est de l'IT (notamment le coût humain, sans parler des managers et PMO pour lesquels l'existence même d'OpEx est une menace à l'atteinte de leurs KPIs), et c'est encore plus difficile à prévoir (on peut planifier la maintenance d'une chaîne de production pour graisser les rouages et faire un tour d'inspection, mais pas en IT).
  2. Les managers et salariés restent rarement très longtemps en place (moins longtemps que la plupart des systèmes informatiques), et du coup gratter sur les CapEx en foutant les copeaux d'OpEx sous le tapis est tout bénèf pour eux, puisque c'est leur successeur qui morflera. La dette technique se transmet telle une patate chaude, si tu veux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une Capex, ca se valide à haut niveau, et ca doit être lourdement justifié. C'est un investissement. C'est parfois refusé.

 

Une Opex, c'est doing business as usual.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fiscalement, le capex s'amortit, l'opex se déduit day one.

Comptablement, les solutions in-house immobilisent du pognon pour pas grand chose.

Operationellement, le cloud scale plus vite et plus efficacement.

 

En plus oui, ça fait bander la dircom de parler "transformation digitale" et "cloud" dans la plaquette.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Fagotto a dit :

ça change rien.

 

Maintenir un serveur performant avec une ligne haut débit c'est beaucoup plus onéreux que de la place sur un cloud.

Je suppose que pour une grosse entreprise qui a déjà l'infra, c'est discutable mais pour une TPE/PME, le cloud quel confort!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Neomatix said:

Fiscalement, le capex s'amortit, l'opex se déduit day one.

Comptablement, les solutions in-house immobilisent du pognon pour pas grand chose.

Operationellement, le cloud scale plus vite et plus efficacement.

 

En plus oui, ça fait bander la dircom de parler "transformation digitale" et "cloud" dans la plaquette.

90% des gens n'ont pas besoin de scale outre mesure, mais ils ne le savent pas.

 

1 hour ago, Calembredaine said:

 

Maintenir un serveur performant avec une ligne haut débit c'est beaucoup plus onéreux que de la place sur un cloud.

Je suppose que pour une grosse entreprise qui a déjà l'infra, c'est discutable mais pour une TPE/PME, le cloud quel confort!

 

Détrompe toi, à partir d'une certaine taille (je dirais 200k / an d'infra) la tendance s'inverse très clairement.

 

Oui, quand tu as 3 pauvres services qui se battent en duel pour 10k par an, osef.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...