Jump to content

Recommended Posts

il y a 31 minutes, Arna a dit :

Reddit est depuis longtemps un shithole à la solde de Sanders. 

 

Alors tu te retires du Reddit Mainstream et tu te restreins aux subreddit que tu aimes, notamment ceux qui interdisent la politique.

 

Et puis un jour tu te connectes et tu tombes sur ça : 

Fais chier.

https://www.reddit.com/r/WatchRedditDie/

Link to post
Share on other sites

Boo boo, un membre du Conseil pense que plus de diversité serait la bienvenue pour sa société et le quitte de son chef.

Boo boo, un nouveau subreddit m'oppresse.

Link to post
Share on other sites

Pas plus de diversité. Une certaine diversité. 

Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, Kosher said:

Boo boo, un membre du Conseil pense que plus de diversité serait la bienvenue pour sa société et le quitte de son chef.

Boo boo, un nouveau subreddit m'oppresse.

Boo boo il y a des émeutes dans la rue et des gens meurent.

Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Kosher a dit :

Voir vos réactions me font rire. Comme si tout cela importait.

 

C'est le but ; on va pas parler sérieusement des crétins non plus.

 

il y a 1 minute, Lancelot a dit :

Boo boo il y a des émeutes dans la rue et des gens meurent.

 

Restez chez vous, sauvez des vies. Ah, non mauvais topic ; mais ça marche aussi.

 

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Bézoukhov said:

Restez chez vous, sauvez des vies. Ah, non mauvais topic ; mais ça marche aussi.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Link to post
Share on other sites

"Il y a des émeutes dans la rue et des gens meurent". Si les gens étaient resté chez eux, ils ne seraient pas morts. Faudrait appliquer les préconisations Covid de lockdown à la vie entière.

  • Yea 1
  • Ancap 1
Link to post
Share on other sites

Donc je ne vois pas le rapport avec le sens de mon message, qui est que l'idéologie derrière le fait de vouloir des quotas raciaux et celle qui défend les émeutes de BLM est la même. Que si on se croit malin en se foutant de la gueule des gens qui la dénoncent dans le premier cas il ne faut pas venir se plaindre quand le second cas finit par arriver.

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Lancelot a dit :

Donc je ne vois pas le rapport avec le sens de mon message, qui est que l'idéologie derrière le fait de vouloir des quotas raciaux et celle qui défend les émeutes de BLM est la même. Que si on se croit malin en se foutant de la gueule des gens qui la dénoncent dans le premier cas il ne faut pas venir se plaindre quand le second cas finit par arriver.

Où t'as vu une question de quotas... Et pour un mouvement décentralisé, tu sembles connaître leur intention bien mieux qu'eux.

Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Kosher said:

Où t'as vu une question de quotas... Et pour un mouvement décentralisé, tu sembles connaître leur intention bien mieux qu'eux.

aaNy45B.gif

Si tu as quelque chose à dire, dis-le clairement.

Link to post
Share on other sites

Maintenant il semble une religion (ou probablement une secte).

 

Il y a le péché originel ou péché ou malédiction ou Satan ou donnez quelque nom.

 

Et alors la confession, l'humiliation, la pénitence, la rédemption et l'espoir de faire partie du groupe des élus.

 

Il y a aussi personnes que déjà sont partie des élus, sans la nécessité de faire quelque chose.

 

Et etc.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Lancelot a dit :

Si tu as quelque chose à dire, dis-le clairement.

Lol j'étais sérieux, je ne vois pas où le point sur les quotas raciaux est venu lorsqu'il s'agit vraisemblablement d'une décision individuelle. Et si tu prends cela comme une sorte de pente glissante, alors, pour le dire clairement :

- tu te plains de problèmes sous couvert de possibilités qu'ils arrivent, au lieu de t'attarder sur les problèmes réels présents.

Link to post
Share on other sites

Tout ça relève de la même idéologie (celle qui dit que nous vivons dans une "white supremacist capitalist patriarchy"), idéologie qui peut faire sourire quand elle se limite au monde académique ou à tumblr mais qui finit par s'imposer dans les médias et exacerber les tensions jusqu'à ce qu'on ait des émeutes et surtout des gens qui défendent les émeutes. La pente glissante est déjà loin derrière nous à ce stade.

Link to post
Share on other sites

Ok, en lisant ce fil je me suis rendu compte que ce sentiment semble être partagé par de nombreuses personnes ici... Je ne vais pas dire que tu as complètement tort et que cela n'existe pas, mais je pense que tu enfles bien la part de cette idéologie dans ces émeutes, sans parler si tu comprends toutes les manifestations (comme j'ai dit BLM est encore très décentralisé, les demandes ne sont pas uniformes et une partie de la communauté essaye de rediriger les dons vers d'autres assocs plutôt que les chapitres de BLM).

Aussi, je noterais que l'exacerbation se fait des deux côtés et lorsqu'on voit qui se trouve à leur présidence et les dirigeants, il est bizarre de s'attarder tant sur les minorités et médias progs (mais bon, ce n'est que mon sentiment en tant que "non-white", fait ce que tu en veux).

Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Lancelot a dit :

Tout ça relève de la même idéologie (celle qui dit que nous vivons dans une "white supremacist capitalist patriarchy"), idéologie qui peut faire sourire quand elle se limite au monde académique ou à tumblr mais qui finit par s'imposer dans les médias et exacerber les tensions jusqu'à ce qu'on ait des émeutes et surtout des gens qui défendent les émeutes. La pente glissante est déjà loin derrière nous à ce stade.

 

Et elle commence à faire des "victimes" hors des Etats-Unis:

 

https://www.bbc.com/news/world-europe-isle-of-man-52936980

 

Franchement, je suis métis et je ne comprends rien à ce qu'il faut bien appeler une hystérie collective. La mort de George Floyd s'inscrit dans un contexte spécifiquement américain et manifester en criant "Black Lives Matter" en Europe de l'Ouest n'a aucun sens. Je ne dis pas que la situation des Noirs soit absolument idyllique en France, mais tout de même... On manifeste même au Japon, où les Noirs sont quasi-inexistants!

 

Ce que toute cette histoire prouve, c'est que les prophètes qui au début du siècle nous annonçaient des lendemains radieux grâce à la mondialisation et aux nouvelles technologies se sont fourrés le doigt dans l'oeil jusqu'au coude, puisqu'elles ont accouché au final d'une société irrationnelle, panurgique et intolérante, à tel point qu'on peut se dire que le relatif libéralisme de la fin du XXème siècle n'aura été qu'une parenthèse avant une longue, longue nuit. 

 

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Taranne a dit :

Franchement, je suis métis et je ne comprends rien à ce qu'il faut bien appeler une hystérie collective. La mort de George Floyd s'inscrit dans un contexte spécifiquement américain et manifester en criant "Black Lives Matter" en Europe de l'Ouest n'a aucun sens. Je ne dis pas que la situation des Noirs soit absolument idyllique en France, mais tout de même... On manifeste même au Japon, où les Noirs sont quasi-inexistants!

Les manifestations en Asie sont spécifiquement de soutiens, comme lorsqu'ils manifestent pour Hong Kong etc. T'as pas besoin d'avoir des noirs dans ton pays pour manifester contre les violences policières ; bon, je ne vais pas rentrer dans l'hypocrisie asiatique qui fait sourire vu que j'étais encore en Corée jusqu'à COVID, mais vraiment je ne vois pas de problèmes avec celles-ci.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Frenhofer a dit :

'Vache, ça pique les yeux.

 

il y a 17 minutes, Taranne a dit :

puisqu'elles ont accouché au final d'une société irrationnelle, panurgique et intolérante

Là, force est de reconnaitre que...

Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Taranne a dit :

ce qu'il faut bien appeler une hystérie collective

Oui je suis d'accord. Le dérapage du bordel est dingue. Alors oui les émeutes raciales font partie de l'adn des usa historiquement. Oui ils avaient et ont encore des problèmes avec la vie entre différentes communautés et le racisme, avouons-le. Ils n'en finissent pas de régler médiatiquement l'esclavage.

 

Mais là, c'est dingue, et quand je vois le bordel qui s'exporte ailleurs (ça et en france, des gens qui font la teuf non stop sans plus aucune retenue parce que de toute façon "c'est les vacances lol") j'ai presque l'impression que le grand public craque. Et encore plus tous les cassos et les cintrés.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Ce que je trouve triste dans toute cette histoire c’est que le point de départ sur les abus de la police a été complètement éclipsé par le mouvement noir.

 

C’est pas qu’il n’y a rien à redire, parce que oui c’est possible que la police aux Etats-unis fasse chier les noirs plus que les blancs, mais elle gêne et vexe aussi considérablement les blancs, probablement pour d’autres motifs et ça on n’en parle pas. Et on ne parle pas non plus des policiers noirs qui se comportent aussi de manière inacceptable et grossière, et j’en ai vus.

 

C’est pas qu’il n’y a rien à redire non plus sur la pauvreté des noirs aux Etats-unis et qu’un système en place fait que ça perdure, notamment l’Etat-providence qui est généreux aux US (contrairement à ce que nous racontent comme salade les médias européens) et subventionne la pauvreté. Il y a les autorisations administratives, les diplômes pour pratiquer ou ouvrir un négoce, le salaire minimum et autres délires socialistes hérités des lois eugénistes et racistes du début du 20e siècle et qui expulsent des millions de noirs du marché du travail.

Mais ces lois expulsent aussi des millions de blancs, et il y a aussi une fraction de la communauté afro-américaine qui se complait dans un discours et une culture du gangster qui se met dans des problèmes, du loser qui va dire que de toute façon il n’y a rien à faire pour s’en sortir.

 

Autre chose qui me dérange, le contexte américain est spécial. Les blancs et les noirs la-bas ne sont pas les blancs et les noirs ailleurs. Donc voir le monde entier suivre les manifs et soutenir me laisse circonspect. Et attention je ne dis pas qu’en France ou ailleurs on ne doit pas non plus faire un travail dessus, surtout en France. D’ailleurs les efforts faits aux Etats-unis pour être plus inclusifs depuis des années tranchent pas mal avec l’auto-satisfaction et l’aveuglement de la population, des médias et des politiques en France.

 

Et je ne parle pas de l’idéologie black supremacist qui nait sans qu’on n’en dise rien.

 

Pointer uniquement les problèmes dans une direction et pas mettre carte sur table me fait hésiter à soutenir totalement ce mouvement qui pourtant partait bien.

  • Yea 3
  • Love 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kosher a dit :

je pense que tu enfles bien la part de cette idéologie dans ces émeutes

C'est vrai, il ne faut pas sous-estimer la part de plaisir qu'il y a à casser, à cramer et à souiller ; ni l'utilité qu'il y a à piller les boutiques dont on a éclaté les devantures. Tout le monde dans ces manifestations n'est pas idéologisé. :) 

 

Il y a 2 heures, Taranne a dit :

Franchement, je suis métis

[Hors sujet] Ah bon ? J'ai toujours cru que tu étais noir-noir (coucou à Muriel Robin). [/Hors sujet]

 

Il y a 2 heures, Taranne a dit :

Ce que toute cette histoire prouve, c'est que les prophètes qui au début du siècle nous annonçaient des lendemains radieux grâce à la mondialisation et aux nouvelles technologies se sont fourrés le doigt dans l'oeil jusqu'au coude, puisqu'elles ont accouché au final d'une société irrationnelle, panurgique et intolérante

Hmmm, ce n'est pas comme si ce n'était pas un de mes sujets de prédilection ces derniers temps. ;)

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Taranne a dit :

Franchement, je suis métis et je ne comprends rien à ce qu'il faut bien appeler une hystérie collective.

...

Ce que toute cette histoire prouve, c'est que les prophètes qui au début du siècle nous annonçaient des lendemains radieux grâce à la mondialisation et aux nouvelles technologies se sont fourrés le doigt dans l'oeil jusqu'au coude, puisqu'elles ont accouché au final d'une société irrationnelle, panurgique et intolérante, à tel point qu'on peut se dire que le relatif libéralisme de la fin du XXème siècle n'aura été qu'une parenthèse avant une longue, longue nuit. 

ok pour l'hystérie.

Mais que vient faire la mondialisation là-dedans ?

C'est plutôt ama une affaire de réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux, inexistants/confidentiels il y a 30 ans, et qui connectent plusieurs milliards d'individus aujourd'hui.

Bref, un outil récent que l'humanité va mettre un moment à maîtriser et utiliser efficacement.

En attendant, il est clair que c'est un accélérateur à attracteurs/hystérie.

L'humanité à déjà appris à maîtriser des outils plus dangereux que ça.

Il va juste nous falloir un peu de temps.

 

Sur la longue, longue nuit. On verra bien.

Ceux qui se couchent ont le sort des gens couchés. Bref, ils ont le sort qu'ils ont choisi.

Ceux qui ne veulent pas de ce sort, doivent prendre leurs dispositions.

Rien n'est inéluctable. C'est une bataille (parmi d'autres).

Bref, chacun reçoit à la mesure de ce qu'il a choisi.

Moi libéral, ça ne me choque pas trop.

 

Je me balade pas mal sur internet et je vois les usages, divers et variés, qui sont fait des réseaux sociaux.

Oui, les réseaux sociaux sont ama bel et bien un catalyseur de mouvements panurgiques.

Mais, réduire l'apport des réseaux sociaux à ça ... c'est ama passer complètement à coté de la plaque.

Je pense qu'on peut voir les réseaux sociaux comme une sorte de grand réseau de neurones un peu bordélique,

(avec aussi un turnover permanent et considérable de nouveaux acteurs entrants complètement noobs).

Cet immense réseau peut adopter différents états à différents moments.

Les grandes convergences (panurgiques) comme on voit en ce moment, déjà elles n'affectent pas tout le réseau,

et puis, ce n'est pas l'état de fonctionnement usuel du réseau, qui est plutôt hétérogène 90% du temps.

Je pense d'ailleurs que la capacité de convergence comme on voit actuellement est probablement

duale et consubstantielle de la capacité de fonctionnement "paisible" en temps normal. On ne peut pas avoir l'un sans l'autre.

Tout outil puissant, peut aussi puissamment faire des conneries.

Il y a un tas de causes valables et intéressantes pour lesquelles les réseaux sociaux sont une aide très précieuse.

Pour le dire autrement, certaines causes ne décolleraient pas sans les réseaux sociaux.

C'est pas pour rien que dans certains pays, internet est débranché.

Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Rincevent a dit :

C'est vrai, il ne faut pas sous-estimer la part de plaisir qu'il y a à casser, à cramer et à souiller ;

C'était donc toi.. 

IMG_20200607_080527.thumb.jpg.9bb415496a06c519e93e47644e9437f0.jpg

 

  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Désolé si cette vidéo a déjà été postée.

Je crois qu'elle dit peut-être beaucoup de choses.

 

 

Difficile aussi de ne pas noter que les ventes d'armes avaient bien grimpé/explosé aux US

pendant l'épisode covid, et avant les événements actuels.

"Sagesse des foules" ?

 

 

La video originale semble provenir de

14 Millions de vues

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...