Jump to content

Présidentielle américaine 2020, l'ultime combat


Qui sera le prochain président des USA ?  

52 members have voted

  1. 1. Qui sera le prochain président des USA ?

    • L'éléphant orange
      31
    • L'âne grabataire vicieux
      18
    • Le porc-épic hésitant
      3

This poll is closed to new votes


Recommended Posts

à l’instant, Rincevent a dit :

Que ça nous plaise ou non, Trump restait le dernier contre-pouvoir face aux Silicon Lefties. Je crains que, parmi ceux des libéraux qui se félicitent de l'élection de Biden, peu y ont réfléchi.

 

La prochaine frontière de la liberté, pour les années qui arrivent, c'est 1- la liberté des citoyens de ne pas être assignés à résidence, et 2- la liberté d'expression concrète sur Internet (i.e. laisser des anonymes dire des choses controversées). Si on m'avait dit ça il y a dix ans, je ne l'aurais pas cru.

Les deux points que tu cites sont très pertinents. Et pour les réseaux sociaux je m'attend à une grande purge dans les mois qui viennent (qui peut étre sera critiqué par les actionnaires desdit entreprises quand ils perdront plein de monde maiis il sera trop tard). Plus inquiétant est l'idée de restreindre légalement la liberté d'expression aux Etats-Unis car ça rend Parler et co caduques (et il ne faut pas se leurrer si des loi anti hate speech anti-fake news passent ce seront ces réseaux là qui seront ciblés). J'ai de plus en plus envie de basculer vers VK au cas où, mais j'ai peur que ça me coupe la possibilité d'aller aux USA sans être emmerdé.  

Link to comment

@Rincevent

 

il y a 21 minutes, Lancelot a dit :

Ils l'ont perdue depuis (au minimum) 2016.

Mon expression était rhétorique !

 

il y a 17 minutes, Zagor a dit :

Les deux points que tu cites sont très pertinents. Et pour les réseaux sociaux je m'attend à une grande purge dans les mois qui viennent (qui peut étre sera critiqué par les actionnaires desdit entreprises quand ils perdront plein de monde maiis il sera trop tard). Plus inquiétant est l'idée de restreindre légalement la liberté d'expression aux Etats-Unis car ça rend Parler et co caduques (et il ne faut pas se leurrer si des loi anti hate speech anti-fake news passent ce seront ces réseaux là qui seront ciblés). J'ai de plus en plus envie de basculer vers VK au cas où, mais j'ai peur que ça me coupe la possibilité d'aller aux USA sans être emmerdé.  

Désolé pour la source mais c'est une transcription de Tucker Carlson sur la transition Biden sur le sujet.

https://www.breitbart.com/clips/2020/11/13/tucker-carlson-on-biden-transition-not-an-incoming-presidential-administration-a-corporate-takeover-of-the-country/

Il y aurait beaucoup de gens des big techs dans cette machinerie.

 

Les conservateurs gueulent depuis longtemps sur les purges régulières sur Twitter de gros comptes qui parfois finissent par être réactivés par Twitter après un gros barouf.

J'ai vu passer un article où ils considéreront le compte de Trump comme un compte normal après Janvier prochain, donc ils vont le bannir. Tout le monde suivra vers Parler s'il continue un show Trump TV après.

J'ai lu aussi que des lois anti hate speech, pro-SJW sont effectivement sur le feu, tout comme une réactivation très massive du "climate change" au niveau fédéral en premier des sujets à traiter. Je crois que dans un sondage passé, le "climate change" arrivait bon dernier des préoccupations des américains.

C'est pas très bon pour la sérénité et l'avenir des américains.

Ils ne peuvent pas cracher à la gueule de 75M de personnes sans effets de bords.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 8 minutes, h16 a dit :

 

Un ancien LR qui a basculé chez les macronistes

Link to comment
il y a 15 minutes, Zagor a dit :

Qui sera aussi reportée?

Pourquoi ? Ceux qu'il faut sont au pouvoir ou à ses portes (Biden, Macron, Trudeau, Ardern...), plus besoin d'en changer. :devil:

  • Yea 3
  • Haha 1
Link to comment

Charles Koch regrets his partisanship: 'Boy, did we screw up!'

 

Citation

GOP mega-donor Charles Koch said he regrets his decades of partisanship and now wants to focus on bridging the political divide, The Wall Street Journal reported Friday.

 

In an interview shortly before the election, the 85-year-old libertarian tycoon told the newspaper that after funding conservative causes, he is turning his attention to issues like poverty, addiction, gang violence, homelessness and recidivism.

 

Over the years, the Koch brothers — Charles and David Koch — built an influence network that poured money into conservative causes and candidates. Charles Koch remains head of Koch Industries, a multibillion-dollar conglomerate with 130,000 employees.

 

In a new book co-authored by Koch — "Believe in People: Bottom-Up Solutions for a Top-Down World," slated for publication Tuesday — he reflects on what he called the divisiveness of his partisan politics.

 

"Boy, did we screw up!" he writes in the book. "What a mess!"

 

Despite Koch's calls for unity, his political contributions largely favored GOP candidates in the 2020 election cycle, with $2.8 million donated to Republicans and just $221,000 for Democratic candidates, the Journal reported.

 

Still, Koch congratulated President-elect Joe Biden and Vice President-elect Kamala Harris on their election victory, saying, "I hope we all use this post-election period to find a better way forward."

 

President Trump and most congressional Republicans refuse to refer to Biden as the president-elect, instead siding with the Trump campaign's legal efforts to dispute the election results.

 

"Because of partisanship, we've come to expect too much of politics and too little of ourselves and one another," Koch said.

 

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to comment
16 hours ago, Lexington said:

Sur les autres analyses statistiques, pointées il me semble par @Jesradprécédemment, il y a désormais eu pas mal de couverture de ces sujets. Et... grosse erreur d'arrondi dans la méthode, d'après la série de posts twitter que vous trouvez plus bas. 

 

L'actuaire en question est très clairement pro démocrate et ne semble pas particulièrement connu donc à prendre avec les pincettes nécessaire mais je ne vois pas de bug dans le raisonnement qu'il fait, Excel à l'appui. La data source utilisée pour certains Etats ne prenait d'après ses tweets pas la répartition réelle des votes D/R dans chacun des batch, mais la déduisait en regardant l'évolution du score total en %. Ce qui sur des batch de petite taille est totalement faux évidemment puisque ça revient à supposer que tous ces batch, qui ne peuvent pas faire bouger le score total en %, étaient des batch répartis exactement comme le score total. Ce qui aplatit toute la courbe et limite massivement la déviation autour de la moyenne... Exactement ce qui était observé sur les courbes...

 

 

 

Avec tout le temps que tu as passé à creuser intelligemment le sujet des prétendues fraudes électorales, ce serait un acte de salut public que de compiler ça dans un article pour Contrepoints, surtout au vu du nombre de trumpistes qui foncent tête baissée dans n'importe quelle allégation de fraude parmi notre lectorat. Un article avec des faits, pas condescendant, aurait un vrai impact sur les lecteurs qui nous font confiance mais sont abreuvés depuis bientôt deux semaines par la propagande trumpiste. Ce qui n'empêcherait d'ailleurs pas d'admettre que l'élection n'est jamais totalement jouée tant que les grands électeurs n'ont pas voté hein, mais qu'il y a toutefois moins de suspense que certains ne voudraient le croire. 

 

  • Yea 2
  • Ancap 1
  • Contrepoints 4
Link to comment
 
Avec tout le temps que tu as passé à creuser intelligemment le sujet des prétendues fraudes électorales, ce serait un acte de salut public que de compiler ça dans un article pour Contrepoints, surtout au vu du nombre de trumpistes qui foncent tête baissée dans n'importe quelle allégation de fraude parmi notre lectorat. Un article avec des faits, pas condescendant, aurait un vrai impact sur les lecteurs qui nous font confiance mais sont abreuvés depuis bientôt deux semaines par la propagande trumpiste. Ce qui n'empêcherait d'ailleurs pas d'admettre que l'élection n'est jamais totalement jouée tant que les grands électeurs n'ont pas voté hein, mais qu'il y a toutefois moins de suspense que certains ne voudraient le croire. 
 
Je vais voir si c'est possible sans y passer trop de temps
  • Yea 3
  • Love 1
Link to comment

Je finis l'article, il sortira demain ( @Séverine Bje le planifierai mais vous pouvez le rejeter évidemment). Ca m'a permis de découvrir une perle. Vous savez, les votants de plus de 110 ans ? Il s'avère que quand la date de naissance rentrée est fantaisiste, c'est souvent pour protéger la confidentialité de la personne, dans le cas de violences conjugales en particulier... https://data.pa.gov/Government-Efficiency-Citizen-Engagement/2020-General-Election-Mail-Ballot-Requests-Departm/mcba-yywm

 

Citation

 

The reason some birth dates will display as 1/1/1800 is due to confidentiality reasons of the registered votes. Usually this is for victims of domestic violence.

 

 

Ca n'explique surement pas tout et il doit rester une dose d'erreurs administratives aussi, mais mon rasoir d'Ockham est bien plus satisfait par une explication de ce genre que par une fraude massive qu'on ne voit toujours pas...

 

Une deuxième découverte intéressante, c'est que les avocats de Trump ne jouent pas du tout la carte fraude une fois devant les juges. https://lawandcrime.com/2020-election/bye-bye-sharpiegate-trump-campaign-hastily-retreats-from-conspiracy-laden-lawsuit-after-brutal-hearing/

 

Citation

Emphasizing the remarkable disconnect between the Trump campaign’s public rhetoric and their remarks in court, Langhofer walked back the complaint’s portrait of a vast Grand Canyon State conspiracy to disenfranchise the president’s supporters through a sinister use of Sharpies.

“This is not a fraud case,” Langhofer said, remarkably off-message with the White House. “It is not a stealing-the-election case.”

 

Les actions judiciaires en court sont toutes sur de l'erreur mineure ou de la procédure, et se gardent bien de partir sur le terrain de la fraude, qu'ils ne peuvent toujours pas démontrer. Il y en a peut-être, mais à ce stade elle est bien cachée. Et dans ce qui semble être une très belle démonstration de la force du modèle US, avec la justice qui est en train de traiter toutes les plaintes, la campagne Trump est en train de perdre tous ses procès... Et ses avocats aussi d'ailleurs https://www.ft.com/content/ab58d3ef-00c2-46bf-ac8e-6d32449afd9b

  • Yea 4
Link to comment
il y a 3 minutes, Lexington a dit :

Je finis l'article, il sortira demain ( @Séverine Bje le planifierai mais vous pouvez le rejeter évidemment). Ca m'a permis de découvrir une perle. Vous savez, les votants de plus de 110 ans ? Il s'avère que quand la date de naissance rentrée est fantaisiste, c'est souvent pour protéger la confidentialité de la personne, dans le cas de violences conjugales en particulier... https://data.pa.gov/Government-Efficiency-Citizen-Engagement/2020-General-Election-Mail-Ballot-Requests-Departm/mcba-yywm

 

 

Ca n'explique surement pas tout et il doit rester une dose d'erreurs administratives aussi, mais mon rasoir d'Ockham est bien plus satisfait par une explication de ce genre que par une fraude massive qu'on ne voit toujours pas...

 

Je suis encore dispo un moment, si tu veux que je m'occupe des derniers détails ;)

 

Link to comment

J'ai repéré une formulation que j'aimerais corriger (on croirait que Philadelphie est dans le midwest) et aussi je pense que "ont été en justice" peut être remplacé par "sont allés en justice". 

 

J'attends demain pour le lire attentivement puis le partager, mais vraiment c'est un bel article de journalisme, qui honore CP. Quoi qu'on pense de ces accusations, au moins on aura fait le job que plein de MSM n'ont pas fait, se contentant de rigoler et de citer les deux experts à qui ils font confiance. Merci Lexington :chine:

Link to comment
2 minutes ago, Axpoulpe said:

J'ai repéré une formulation que j'aimerais corriger (on croirait que Philadelphie est dans le midwest) et aussi je pense que "ont été en justice" peut être remplacé par "sont allés en justice". 

 

J'attends demain pour le lire attentivement puis le partager, mais vraiment c'est un bel article de journalisme, qui honore CP. Quoi qu'on pense de ces accusations, au moins on aura fait le job que plein de MSM n'ont pas fait, se contentant de rigoler et de citer les deux experts à qui ils font confiance. Merci Lexington :chine:

Il est en ligne?

Link to comment
Il est en ligne?

Maintenant il l’est :-)
Super article, merci pour cette synthèse.
Les premières réactions dans les commentaires sont négatives... mais n’apportent pas de preuve... ce qui je pense conforte l’article!
  • Ancap 1
Link to comment

Maintenant il l’est :-)
Super article, merci pour cette synthèse.
Les premières réactions dans les commentaires sont négatives... mais n’apportent pas de preuve... ce qui je pense conforte l’article!
Je pense que la conclusion pourrait être musclée sur le message libéral, si vous voyez des points à ajouter je suis preneur

P.S: oui clairement ce n'est pas dans les commentaires que je m'attends à des louanges^^
  • Yea 1
Link to comment
4 minutes ago, Lexington said:

Je pense que la conclusion pourrait être musclée sur le message libéral, si vous voyez des points à ajouter je suis preneur

Dans un autre article peut-être?

Insister sur la liberté d'expression: les déçus de l'élection ont parfaitement le droit de le dire; ils peuvent aussi sortir tous les mensonges qu'ils veulent.

Insister sur la justice: si les déçus ont des arguments solides avec faits et des preuves à apporter, ils doivent pouvoir ester en justice.

Insister sur la responsabilité: les accusations calomnieuses doivent être sanctionnées.

Développer la raison pour laquelle l'élection présidentielle déchaîne tant de passions: les dirigeants politiques ont tout simplement trop de pouvoir. Avec un Etat réduit au régalien il y n'aurait pas les mêmes enjeux.

Voilà voilà... y'a plus qu'à...

Link to comment

Extrait du premier commentaire en-dessous de l'article :facepalm:

 

Quote

L’auteur de cet article de propagande -dont on devine sans peine les motivations intéressées (il va y avoir des places de courtisan à prendre près de la nouvelle équipe dirigeante)- a donné au mot « lèche-cul » une dimension stratosphérique.

 

  • Love 1
  • Huh ? 1
  • Haha 5
Link to comment
Il y a 1 heure, fm06 a dit :

Dans un autre article peut-être?

Insister sur la liberté d'expression: les déçus de l'élection ont parfaitement le droit de le dire; ils peuvent aussi sortir tous les mensonges qu'ils veulent.

Insister sur la justice: si les déçus ont des arguments solides avec faits et des preuves à apporter, ils doivent pouvoir ester en justice.

Insister sur la responsabilité: les accusations calomnieuses doivent être sanctionnées.

Développer la raison pour laquelle l'élection présidentielle déchaîne tant de passions: les dirigeants politiques ont tout simplement trop de pouvoir. Avec un Etat réduit au régalien il y n'aurait pas les mêmes enjeux.

Voilà voilà... y'a plus qu'à...

 

Intéressant, je me note ça si j'ai le courage.

 

Pour information sur la Pennsylvanie et comment le fiasco du dépouillement qui a pris une éternité aurait pu être évité

 

 

 

Link to comment
Il y a 3 heures, Axpoulpe a dit :

Extrait du premier commentaire en-dessous de l'article :facepalm:

 

L’auteur de cet article de propagande -dont on devine sans peine les motivations intéressées (il va y avoir des places de courtisan à prendre près de la nouvelle équipe dirigeante)- a donné au mot « lèche-cul » une dimension stratosphérique.

C'est dans ces moments-là que j'aimerais qu'on ait le smiley de réaction "Napalm".

 

Sinon excellent article @Lexington.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...