Jump to content

Que feriez vous si vous n'aviez plus besoin de travailler pour gagner votre vie ?


POE

Recommended Posts

Il y a 14 heures, POE a dit :

 

Bah, je pense que tu as les moyens de ton rêve, en Polynésie, Moorea par exemple, tu dois pouvoir trouver ton bonheur en cherchant un peu.

Deux bémols : le boulanger et la distance, tes amis et ton pain risquent de rester virtuel.


oui enfin c’est minimum 1 million d’euros pour une cabane à toit de tôles sur 600 m2 de terrain au bord de l’eau. Des boulangers il y en a plein en Polynésie (le pain, c’est la nourriture de base 🤣) mais il est mauvais (tout mou). Quant aux amis, je paie leur voyage bien entendu!

Link to comment
Il y a 5 heures, poney a dit :

L'alternative si t'es millionnaire c'est payer un peu la mafia corse et te trouver un beau terrain en bord de mer.

 

La mafia corse/de Marseille est réellement comme la 'Ndragheta ou Cosa Nostra? Ou est une blague sur la Corse/les Corses/les Marseillais?

Link to comment
il y a 1 minute, Hugh a dit :

 

La mafia corse/de Marseille est réellement comme la 'Ndragheta ou Cosa Nostra? Ou est une blague avec la Corse?

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crime_organisé_corse

 

Je crois que c'est très différent dans son organisation, en particulier le fait que ce n'est pas des clans familiaux mais je raconte peut-etre des conneries.

  • Yea 1
Link to comment

Non, les corses ne sont clairement pas au même niveau que les mafias italienne.

 

Le crime organisé en Corse n'imprègne pas toute la société, mais juste certains secteurs bien précis (en résumé, si vous voulez lancer un commerce en Corse, évitez le BTP, les ordures, les boites de nuit, la politique et la sécurité).

On est plus au niveau de Marseille que de Naples (pour résumer et pour les français. Je suppose qu'Hugh ne verra pas la différence du Brésil ;) ).

Si tu reste en dehors de ces champs là, logiquement tu n'auras pas affaire avec les mafieux locaux.

 

Ah oui, évite quand même aussi de réussir mieux que les locaux, c'est plus sûr, même si cela peut aller tant que tu n'étales pas trop ta réussite.

 

Par contre, les corses règlent beaucoup plus facilement leurs problèmes entre eux. Et il y a des explosions de villa qui n'ont que peu à voir avec la mafia.

Si tu achètes une maison à un Corse et que le lendemain cela saute. Ce n'est pas forcément la mafia. Cela peut être le cousin de ton vendeur qui ne supporte pas qu'un étranger occupe la maison de famille.

Dans la mentalité Corse, il vaut mieux voir une maison détruite que prendre du pognon et laisser un étranger dedans. Alors elle n'est pas partagée par tous, mais suffisamment pour que toutes personnes sait qu'il vaut mieux bien se renseigner avant d'acheter.

 

Et comme dit un comique Corse "Nous n'avons pas inventé la poudre, mais on sait s'en servir".

 

 

Mon père s'est fait braquer 3 fois, jamais par la mafia. Une fois par un délinquant (mais pas mafieux), une fois par un chasseur et une fois dans un litige commercial, comme il dit "Une fois c'est le hasard, trois fois c'est la Corse".

 

 

 

 

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to comment
Il y a 10 heures, Calembredaine a dit :


oui enfin c’est minimum 1 million d’euros pour une cabane à toit de tôles sur 600 m2 de terrain au bord de l’eau. Des boulangers il y en a plein en Polynésie (le pain, c’est la nourriture de base 🤣) mais il est mauvais (tout mou). Quant aux amis, je paie leur voyage bien entendu!

 

Je te vend ceci si cela t’intéresse 😏 

  • Yea 1
Link to comment
Le 28/09/2020 à 10:13, poney a dit :

je suis un vrai occidental au fond, j'ai besoin d'aller de temps en temps dans un bar avec mes copains, faire du sport le we, avoir mon confort, la chaleur, le soleil, ça me dit rien, je déteste ça, l'humidité j'en parle pas, devoir rentrer à chaque fois que j'ai un pépin physique parce que le niveau de soin dans ces pays pas cher, yolo. Et si tu veux tout ça comme ici t'es dans un pays qui n'est plus dans la catégorie "avec 2k tu vis comme un nabab", parce que pour vivre comme un nabab avec 2k faut que, au maximum, le salaire moyen local soit de 3 ou 400€ et donc ça reste des pays pauvres. Y le Maghreb à la limite mais ça me dit rien. Et si c'est pour me retrouver en Asie entouré de lubriques qui y collectionnent les adolescentes ou qui ont fuit la justice européenne, pas beaucoup plus. Et puis il fait humide, non franchement non.

Le sud de l'europe c'est le sweet spot, je penche pour la péninsule ibérique pour l'instant avec sports nautiques en été et ski en hiver

Link to comment
Il y a 6 heures, Hugh a dit :

Et personne n'a dit "je vais acheter un bateau/plate-forme et créer un pays dans l'océan...."

J'y pense. Mais l'argent n'est ama pas du tout le verrou principal/premier pour ces projets,

on peut donc parfaitement y contribuer sans être millionnaire.

Link to comment
il y a 24 minutes, Rincevent a dit :

Ah, et si j'étais riche, le carrelage de ma salle de bain serait un pavage de Penrose. (Merci à Veritasium de m'avoir rappelé ce vieux rêve).

Sauf erreur, il y a des vendeurs de carreaux de Penrose.

Et même, qqs m2 de carreaux, ça doit pas être compliqué à produire ou faire produire.

Link to comment
Il y a 21 heures, Marlenus a dit :

 

Si tu reste en dehors de ces champs là, logiquement tu n'auras pas affaire avec les mafieux locaux.

 

Heu, pas de pizzo, pas d'impôt révolutionnaire ?  

Link to comment
5 hours ago, Drake said:

Heu, pas de pizzo, pas d'impôt révolutionnaire ?  

Pas entendu parlé pour ce qui est des artisans, des professions libérales et des petites PME.

 

Pour les gros groupes qui veulent s'installer, tu n'as pas d'impôt révolutionnaire, mais faut savoir graisser les bonnes pattes, oui.

Après la différence entre graisser la patte d'un mafieux ou d'un politique...

 

Après on parle de 2020. Ce n'est pas la fin du XXème siècle.

 

A la fin des années 90 on a beaucoup parlé de cet "impôt révolutionnaire".

Comme quand Nouvelle Frontière a dut sponsoriser le club de Bastia pour être tranquille, ou que le Club med a payé les mafieux locaux pour s'installer comme il le souhaite. Ou encore pour ceux qui voulait décrocher un contrat public.

Mais c'était juste un "beau" terme pour payer pour avoir le droit d'avoir des parts de marché comme tu pouvais l'avoir dans les hauts de seine à l'époque.

 

Et cela s'est bien calmé depuis 20ans.

Le FLNC n'existe plus, ils se sont entretué entre eux et les survivants se sont embourgeoisé et sont devenu des politiques.

 

Il faut bien voir aussi que l'assassinat du Docteur Lafay a beaucoup marqué les esprits en Corse (même si totalement oublié sur le continent). Les indépendantistes ayant compris qu'ils étaient allé trop loin.

Depuis (et c'était en 1987) il n'y a pas eu d'assassinat de personnes lambda. Le seul qui se rapproche c'est celui du préfet Erignac, mais on ne peut dire que c'est une personne lambda.

Et que ce qui était arrivé à Lafay, en général (les raisons de son assassinat, ce qu'il avait subit) ben cela n'avait pas bonne presse.
Les assassinats en Corse, c'est entre mafieux, où à la rigueur, celui qui veut absolument entrer dans un monde tenu par les mafieux et qui ne comprends qu'il ne faut pas aller les chatouiller sur leurs terres.

 

Sur Lafay:

 

https://www.universalis.fr/evenement/15-26-juin-1987-assassinat-de-jean-paul-lafay-en-corse/

 

Et pourquoi on en est arrivé là:

 

https://www.lemonde.fr/archives/article/1987/06/19/assassinat-du-docteur-lafay-en-corse-un-homme-courageux_4049219_1819218.html

 

 

  • Yea 2
Link to comment

Allez voici mes deux "rêves" :

-le big projet si bcp d'argent : créer des communautés semblable aux monastères mais sans le dogme obligatoire, communautés qui pourraient accueillir des individus en difficultés ou en quête en leur offrant l'hospitalité et la nourriture en échange de la participation au travail de la communauté, et à des sortes d'offices (méditation, prière ou autre), bref des monastères du XXIeme siècle qui pourraient apporter un peu de lumière et d'espérance dans les villes et villages

-le little projet si je n'avais plus besoin de travailler : faire un tour du monde de la spiritualité pour visiter la plupart des lieux saints de tous les pays, et rencontrer la plupart des figures spirituelles encore vivantes, deux options : l'option roots où je pars  sur la route sans un sou comme un mendiant du Christ, ou un sadhu, ou l'option youtubeur, où je fais financer mon périple par mes videos...

Pour l'instant, vu les deux projets, je ne sais pas si je suis prêt !

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 9 heures, POE a dit :

-le big projet si bcp d'argent : créer des communautés semblable aux monastères mais sans le dogme obligatoire, communautés qui pourraient accueillir des individus en difficultés ou en quête en leur offrant l'hospitalité et la nourriture en échange de la participation au travail de la communauté, et à des sortes d'offices (méditation, prière ou autre), bref des monastères du XXIeme siècle qui pourraient apporter un peu de lumière et d'espérance dans les villes et villages

 

E que s'apelerio kibboutz?

Link to comment
Le 01/10/2020 à 05:57, Rincevent a dit :

Ah, et si j'étais riche, le carrelage de ma salle de bain serait un pavage de Penrose. (Merci à Veritasium de m'avoir rappelé ce vieux rêve).

Mais c'est très coûteux?

Link to comment
Le 02/10/2020 à 13:40, POE a dit :

-le little projet si je n'avais plus besoin de travailler : faire un tour du monde de la spiritualité pour visiter la plupart des lieux saints de tous les pays, et rencontrer la plupart des figures spirituelles encore vivantes, deux options : l'option roots où je pars  sur la route sans un sou comme un mendiant du Christ, ou un sadhu, ou l'option youtubeur, où je fais financer mon périple par mes videos...

 

J'ai hébergé un moment un type qui faisait un truc un peu similaire. C'était un frère religieux originaire de Chimay en Belgique. Il avait passé sans doute la moitié de sa vie à faire l'aller/retour Chimay ST Jacques de Compostelle à pied, s'arrêtant sur le passage chez les personnes qui accueillent les pèlerins. Il payait en faisant des petits travaux, du genre réparation. Sa démarche était essentiellement spirituelle.    

  • Yea 1
Link to comment
  • 1 month later...

Version budget illimité

Franchement ça serait un mix de : geeker sur le pc (config hors de prix bien sûr), muscu, boxe, poker, échecs, costumes bespoke, restaurants, hôtels, salons de massage & spa.

Le tout en voyageant un peu partout dans le monde en m'alignant sur les tournois de poker et en me prenant à chaque fois des hôtels de luxe et des profs particuliers dans les disciplines que j'ai énoncées.

Je déprime un peu en faisant cette liste sachant que ça n'arrivera jamais...

 

Version réaliste d'un mec qui vise le FIRE à $24k/an de rente :

J'habiterais dans une ville pas trop chère (nomadlist.com me donne des idées), et ça resterait geeker sur le pc (config de pauvre), muscu, boxe, poker, échecs.

Mais sans profs particuliers, sans restos à tire larigot et juste 1h de massage / semaine. Avec le minimum de possessions matérielles possibles.

Tant que je vis pas dans une poubelle, que j'ai une connexion internet haut débit et qu'il y a une salle de sport dans mon quartier, je suis bien.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...