Jump to content

Reseaux Sociaux, Bi Tech et Liberte


Nick de Cusa

Recommended Posts

  • 2 weeks later...
Le 04/04/2022 à 18:20, Adrian a dit :

Qu'est-ce que serait drôle si Musk poussait au dé-banissement de Trump

 

Le Monde : Musk prouve une nouvelle fois que la passerelle libertarienne-extrême droite est bien réelle. 

 

Bouzou : les libéraux de pacotille démontrent encore une fois leur absence de prise sur le réel, et fantasment sur une liberté d'expression non contrôlée par l'état de droit.

 

 

 

  • Love 1
Link to comment
Il y a 6 heures, RaHaN a dit :

 

Le Monde : Musk prouve une nouvelle fois que la passerelle libertarienne-extrême droite est bien réelle. 

 

Bouzou : les libéraux de pacotille démontrent encore une fois leur absence de prise sur le réel, et fantasment sur une liberté d'expression non contrôlée par l'état de droit.

 

Ce sont de vrais commentaires? Mon dieu...

Link to comment
  • 2 weeks later...

Le compte d’Elon Musk devrait être banni de Twitter (Numérama)

Personne ne censure Elon Musk, mais nous devrions.

 

Citation

Appeler à bannir Elon Musk de Twitter peut sembler complètement idiot, alors que l’intéressé ne cesse de dénoncer la prétendue « censure » du réseau social à son égard. Ne serait-il pas donner de l’eau à son moulin ? Ne risque-t-on pas de renforcer son syndrome de persécution, lui qui ne manque pas une occasion de se plaindre des « wokistes » ? Le paradoxe ne nous a pas échappé. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous prenons le problème à l’envers, en avançant cet argument parfaitement sérieux : il est temps que Twitter censure vraiment Elon Musk.

 

Pour ne pas faire perdre de temps à certains : c'est évidemment du ouin ouin, et il n'y a aucun argument remarquable. Voyez cela comme de la lecture de cabinet. Poussez bien, donc.

Link to comment
il y a 1 minute, Azref a dit :

C'est quoi la "désinformation" ?
C'est quoi la "haine en ligne" ?

C'est ce que le législateur en décidera. Beware...

Link to comment
On 4/25/2022 at 8:34 PM, Pelerin Dumont said:

WTF il va vraiment le faire ??

Yep, ceci dit c'est pas encore fait.

Si le stock de Tesla a perdu 12% aujourd'hui c'est pas pour rien. Si un financier local connait plus les détails je prends volontiers, mais de ce que j'ai compris, il compte emprunter la somme nécessaire pour éviter de vendre ses parts et de payer des impôts dessus. @Neomatix @Bézoukhov @Tramp?

Pour cela il va devoir mettre des actions Tesla en collatéral. Quel effet ça va avoir sur la valeur de Tesla et surtout si la valeur de Tesla perd 10% ou 20% dans les prochains moins quels appels de marge il risque ?

De plus comme il emprunte la somme ça va lui coûter des intérêts. Et si les revenus de Twitter ne lui permettent pas de payer les intérêts ça peut vite virer au cauchemar. D'après ce que j'ai lu, les intérêts représenteraient enter 80% et 100% de l'EBITDA de twitter.

Peut-être qu'il tentera le coup quand même mais ça peut aussi lui coûter mega cher.

 

Ensuite sur le fond on a beau gueuler sur la censure de Twitter, c'est pas tellement les employés wokes qui en sont responsables que les clients qui veulent y mettre de la pub et ils seront aussi obligés de faire respecter les lois des différents pays. Pas sûr que ça change grand chose en tout cas pour les européens. Peut-être qu'au USA oui, mais il y aura toujours la pression des annonceurs.

Link to comment
il y a 11 minutes, Noob a dit :

Ensuite sur le fond on a beau gueuler sur la censure de Twitter, c'est pas tellement les employés wokes qui en sont responsables

Mouais. Staff is policy, malgré tout. Sans doute pas le seul facteur, mais si à chaque étape de la chaîne de commandement l'impulsion est transmise selon un biais, même léger mais toujours le même, alors ce n'est plus vraiment la direction qui dirige.

 

(C'est aussi un des mécanismes de la croissance tendantielle de l'État, d'ailleurs.)

  • Yea 2
Link to comment
7 minutes ago, Rincevent said:

Mouais. Staff is policy, malgré tout. Sans doute pas le seul facteur, mais si à chaque étape de la chaîne de commandement l'impulsion est transmise selon un biais, même léger mais toujours le même, alors ce n'est plus vraiment la direction qui dirige.

 

(C'est aussi un des mécanismes de la croissance tendantielle de l'État, d'ailleurs.)

moui, mais en l'occurrence la censure est un truc beaucoup trop vaste pour qu'elle implique les salariés de twitter dans la silicon valley.

La modération c'est vraiment un truc qui vaut rien, c'est 100% du coût, c'est pire que les call-center je te laisse imaginer où ça peut s'outsourcer pour chaque langue et s'il y a des biais dans quels sens ils vont. 

Link to comment

Bon courage quand il se rendra compte que la moitié des tweets censurés le sont  à cause de quelque chose de "peut être" illégal.

Mais risquer sa carrière pour traiter ce problème, profond respect. S'il y croit vraiment...

Je n'ai jamais vrailent compris le succès de Twitter. Je dois être idiot. Le fait est que c'est Twitter qui a les parts de ce marché, et non Facebook, alors que je pensais profondément l'inverse il y a presque 15 ans.

signal-2022-04-26-22-30-42-083.jpg

  • Yea 4
Link to comment
Il y a 6 heures, Noob a dit :

Yep, ceci dit c'est pas encore fait.

Si le stock de Tesla a perdu 12% aujourd'hui c'est pas pour rien. Si un financier local connait plus les détails je prends volontiers, mais de ce que j'ai compris, il compte emprunter la somme nécessaire pour éviter de vendre ses parts et de payer des impôts dessus.

Pour cela il va devoir mettre des actions Tesla en collatéral. Quel effet ça va avoir sur la valeur de Tesla et surtout si la valeur de Tesla perd 10% ou 20% dans les prochains moins quels appels de marge il risque ?

De plus comme il emprunte la somme ça va lui coûter des intérêts. Et si les revenus de Twitter ne lui permettent pas de payer les intérêts ça peut vite virer au cauchemar. D'après ce que j'ai lu, les intérêts représenteraient enter 80% et 100% de l'EBITDA de twitter.

Peut-être qu'il tentera le coup quand même mais ça peut aussi lui coûter mega cher.

Disclaimer: je n'ai rien suivi de cette opération... Mais, en extrapolant ton post et en lisant ce qui a été mis plus haut, il semble juste vouloir prendre la voie la plus logique imho, c.à.d. un mélange de liquidités et de dettes avec des partenaires de capital-investissement sans vente d'actions Tesla.
Il a vraisemblablement mis en gage des actions en 2019 et 2020 ; la valeur de ses actions mises en gage augmente, donc ses actifs nets augmentent et sa capacité de crédit également (le rapport prêt-valeur restant au niveau ou en dessous du plafond). Il peut donc très probablement emprunter la totalité de la somme pour acheter Twitter contre ses actions, mais ne le fera pas. Plutôt, il crée une nouvelle société où il peut mettre ses parts Twitter en tant que capitaux propres; elle pourrait recevoir des apports de capitaux supplémentaires de lui, mais elle empruntera le reste de la somme nécessaire pour rembourser les autres actionnaires de Twitter. Il y a plus de dettes disponibles que ce qu’il peut emprunter contre ses actions. Et tout cela n’a rien de particulier, c’est ce que tu vois le plus concernant les achats à effet de levier. Il peut également rechercher des financements auprès de partenaires de capital-investissement qui investiront leurs propres capitaux dans l'opération, ou un grand nombre de ceux qui ont investi dans Twitter pourraient participer dans sa société privée. Puis, comme autres sources de fonds, il a aussi des actions SpaceX qui peuvent servir de dettes ou de liquidités s'il devait vendre certaines de ces actions, ainsi que des stock-options.

 

Donc bon, le résultat qui gênerait vraiment les investisseurs de Tesla, c’est s’il vent une partie de ses actions Tesla non gagées, et après une telle baisse, je veux bien qu’une des raisons soit que les investisseurs sont anxieux des limitations de financement (a-t-il annoncé officiellement des partenaires ?) et du risque de la vente d’actions, mais compte tenu de la capacité globale et de ce que valent ses actions et stock-options acquises mais non exercées (et même sans options et en comptant les emprunts antérieurs), le risque d'un appel de marge me semble faible.

 

édit : si rien ne change, le montant des capitaux propres utilisés pour garantir les prêts sur marge doit être divulgué dans les prochaines déclarations à la Securities and Exchange Commission, donc on verra bien. Après tu n'as pas tort que rien n'est fait, il peut toujours se dégonfler (le rachat de Twitter se fait entièrement en liquide et l'action Tesla chute...) ; ce risque se voit davantage dans la baisse de Twitter.

  • Yea 1
Link to comment
8 hours ago, Noob said:

Ensuite sur le fond on a beau gueuler sur la censure de Twitter, c'est pas tellement les employés wokes qui en sont responsables

Je pense que si. Mais résoudre le problème ne sera pas simple, et ce même si je soupçonne qu'une bonne partie des cadres de Tesla, SpaceX ou TheBoring company sont plutôt à droite.

 

8 hours ago, Noob said:

que les clients qui veulent y mettre de la pub et

Ah, la crainte des sleeping giants.

 

8 hours ago, Noob said:

ils seront aussi obligés de faire respecter les lois des différents pays. Pas sûr que ça change grand chose en tout cas pour les européens.

Un peu comme Starlink qui doit respecter la loi russe en Ukraine ?

Plus sérieusement, il est possible que les comptes européens doivent respecter les lois européennes, ce qui serait dans l'esprit "web 2.0" disant que l'auteur d'un Twitt en reste responsable.

 

5 hours ago, cedric.org said:

Bon courage quand il se rendra compte que la moitié des tweets censurés le sont  à cause de quelque chose de "peut être" illégal.

Illégal où ? Je ne suis pas sur que toutes ces photos de bouffe postées en plein jour pendant le ramadan soient très compatibles avec la loi séoudienne.

 

5 hours ago, cedric.org said:

Je n'ai jamais vrailent compris le succès de Twitter. Je dois être idiot. Le fait est que c'est Twitter qui a les parts de ce marché, et non Facebook, alors que je pensais profondément l'inverse il y a presque 15 ans.

Disons que Twitter est inlfuent ... chez les influenceurs et les journalistes. Ce qui en fait un des endroits importants du "marché des idées".

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Lameador said:

Illégal où ? Je ne suis pas sur que toutes ces photos de bouffe postées en plein jour pendant le ramadan soient très compatibles avec la loi séoudienne.

 

Au delà de ça, quand la boîte a un risque légal à laisser une publication qui a une petite chance d'etre considérée comme un appel à la haine ou whatever autre connerie, la gestion du risque fait que tu dégages tout ça préventivement. Ce n'est certes pas nouveau, tout le monde, dont la quadrature du cercle en France, prevenait de ces dérives il y a déjà 15 ans. Et j'ai bien peur que ça plus la peur du bad buzz soit aussi pregnant qu'une volonté de faire taire le républicain antivax negationiste voire sataniste du coin.

Link to comment
Il y a 10 heures, Noob a dit :

moui, mais en l'occurrence la censure est un truc beaucoup trop vaste pour qu'elle implique les salariés de twitter dans la silicon valley.

Staff is policy, et les gens de la Valley y ont un rôle actif, que ce soit personnellement ou en intégrant délibérément des biais qui vont bien dans les algorithmes de flicage.

https://www.washingtonpost.com/news/the-switch/wp/2017/11/02/trumps-twitter-account-was-temporarily-deactivated-due-to-human-error/

https://www.washingtonpost.com/technology/2021/01/16/how-twitter-banned-trump/

 

il y a 13 minutes, cedric.org a dit :

Au delà de ça, quand la boîte a un risque légal à laisser une publication qui a une petite chance d'etre considérée comme un appel à la haine ou whatever autre connerie, la gestion du risque fait que tu dégages tout ça préventivement. Ce n'est certes pas nouveau, tout le monde, dont la quadrature du cercle en France, prevenait de ces dérives il y a déjà 15 ans. Et j'ai bien peur que ça plus la peur du bad buzz soit aussi pregnant qu'une volonté de faire taire le républicain antivax negationiste voire sataniste du coin.

La boîte n'a de risque légal que dans la mesure où elle pratique une "curation" du contenu, d'une manière ou d'une autre. Si elle en revient à l'idée d'il y a 20 ans qu'elle est simplement un intermédiaire, un tuyau, alors elle peut plaider qu'elle n'a pas de responsabilité dans le contenu.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 12 minutes, Rincevent a dit :

La boîte n'a de risque légal que dans la mesure où elle pratique une "curation" du contenu, d'une manière ou d'une autre. Si elle en revient à l'idée d'il y a 20 ans qu'elle est simplement un intermédiaire, un tuyau, alors elle peut plaider qu'elle n'a pas de responsabilité dans le contenu.

Tu parles de la fameuse distinction hébergeur vs. éditeur ?

Link to comment
il y a 4 minutes, ttoinou a dit :

Tu parles de la fameuse distinction hébergeur vs. éditeur ?

En gros, oui.

Link to comment
23 minutes ago, cedric.org said:

Au delà de ça, quand la boîte a un risque légal à laisser une publication qui a une petite chance d'etre considérée comme un appel à la haine ou whatever autre connerie, la gestion du risque fait que tu dégages tout ça préventivement. Ce n'est certes pas nouveau, tout le monde, dont la quadrature du cercle en France, prevenait de ces dérives il y a déjà 15 ans. Et j'ai bien peur que ça plus la peur du bad buzz soit aussi pregnant qu'une volonté de faire taire le républicain antivax negationiste voire sataniste du coin.

Bien sûr, rien que pour une question d'échelle tu peux pas te faire chier à vouloir tout vérifier. C'est pour ça que le déclencheur de base ce sont les utilisateurs qui signalent les contenus à suspendre. Tout le monde se plein des algos, mais il y a rien de mieux pour l'instant. La seule chose qui peut passer à l'échelle ce sont les recours qui peuvent être limités et sur lesquels on peut avoir un contrôle (si un utilisateur fait recours mais que sa demande est rejeté la sanction devient plus lourde).

6 minutes ago, Rincevent said:

Staff is policy, et les gens de la Valley y ont un rôle actif, que ce soit personnellement ou en intégrant délibérément des biais qui vont bien dans les algorithmes de flicage.

https://www.washingtonpost.com/news/the-switch/wp/2017/11/02/trumps-twitter-account-was-temporarily-deactivated-due-to-human-error/

Rogue employee, c'est pas une politique ça.  

6 minutes ago, Rincevent said:

Oui mais justement rien qu'avec les règles en place avant il aurait pu être suspendu c'est une question d'interprétation. Alors oui dans les zones grises les gens en charge d'interprêter le contenu font les règles, mais ça dépend toujours d'où ils bossent et ceux qui modèrent le contenu français sont pas dans la Silicon Valley.

Ça aura sûrement de l'influence aux USA, mais en dehors je pense pas trop. Faudrait déjà que Musk en ait qqch à foutre.

2 hours ago, Lameador said:

Plus sérieusement, il est possible que les comptes européens doivent respecter les lois européennes, ce qui serait dans l'esprit "web 2.0" disant que l'auteur d'un Twitt en reste responsable.

Justement du coup je vois pas trop en quoi ça va changer grand chose tellement les lois sont mal foutues. 

2 hours ago, Lameador said:

Illégal où ? Je ne suis pas sur que toutes ces photos de bouffe postées en plein jour pendant le ramadan soient très compatibles avec la loi séoudienne.

:lol:

2 hours ago, Lameador said:

Disons que Twitter est inlfuent ... chez les influenceurs et les journalistes. Ce qui en fait un des endroits importants du "marché des idées".

Exactement, c'est aussi le format qui s'y prête le mieux. Généralement les journalistes veulent pointer vers leur sites le format carte de visite avec miniature est idéal. Facebook avec son format texte brut est assez peu attractif.   

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...