Jump to content

Attentat de Conflans-Sainte-Honorine


Freezbee

Recommended Posts

13 minutes ago, Johnnieboy said:

Quelle serait la réaction des liborgiens si un libéral plutôt gauchiste proposait des mesures liberticides pour lutter contre le communautarisme ? Pourquoi pas la discrimination positive, par exemple ? En soi, si on doit naviguer contre le vent, pourquoi passer à droite plutôt qu’à gauche ?

Mon impression est que les libéraux sont contre et les libéraux de droite radicalement contre, n’est-ce pas ?

La même réaction que quand on propose des mesures liberticides de droite en ce qui me concerne.

Ceci dit l'instruction civique républicaine, tout ça, ce n'est pas spécialement de droite.

Link to comment
il y a 14 minutes, Johnnieboy a dit :

Quelle serait la réaction des liborgiens si un libéral [...] proposait des mesures liberticides [...]

Ils ne seraient pas contents et douteraient du libéralisme de l'autoproclamé "libéral".

Link to comment

Le communautarisme n'est pas un mal en soi. Enfin il me semble. Il va peut-être falloir chercher une définition. Le problème vient des individus dont le sentiment d'appartenance à une communauté les amène à vouloir régir la vie d'autrui selon les règles de sa communauté. La communauté en elle-même est rarement le mal. Les communautés sont au fondement de la vie humaine.

Link to comment
il y a 5 minutes, L'affreux a dit :

Le communautarisme n'est pas un mal en soi. Enfin il me semble. Il va peut-être falloir chercher une définition. Le problème vient des individus dont le sentiment d'appartenance à une communauté les amène à vouloir régir la vie d'autrui selon les règles de sa communauté. En soi la communauté n'est pas le mal.

 

Je suis d’accord. Mais, en l’occurrence, en France, ce n’est pas la communauté musulmane (qui n’est absolument pas représentée politiquement) qui tente de régir les autres communautés selon ses propres règles. Globalement, je pense que les musulmans français, si on pouvait leur poser la question, répondrait qu’ils aimeraient avant tout qu’on les laisse un peu tranquilles. Dans un système d’instruction privée et offrant un vrai service à ses clients, on aurait pas ce problème lié aux caricatures, par exemple.

 

 

C’est bien l’idéologie laïciste, représentée par tout un spectre de la classe politique française allant de la gauche à la droite, qui empêche les musulmans de pratiquer leur religion pacifiquement. Et ça ne va pas aller en s’arrangeant. La direction que l’on prend, c’est toujours plus de difficultés pour les musulmans via des mesures liberticides. 

  • Yea 2
  • Nay 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Johnnieboy a dit :

Globalement, je pense que les musulmans français, si on pouvait leur poser la question, répondrait qu’ils aimeraient avant tout qu’on les laisse un peu tranquilles.

 

Il se trouve que je connais concrètement des femmes qui se font emmerder voire menacer par des musulmans dès qu'elles portent des jupes ou même des robes.

Depuis plusieurs années.

À Paris.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 6 minutes, L'affreux a dit :

 

Il se trouve que je connais concrètement des femmes qui se font emmerder voire menacer par des musulmans dès qu'elles portent des jupes ou même des robes.

Depuis plusieurs années.

À Paris.

 

Je sais que ça existe mais il y a zéro volonté véritablement politiquement organisée de la part de ces musulmans et l’Etat a déjà les armes pour régler ce problème. Ça ne relève pas d’un véritable débat de société concernant les musulmans et l’islam mais d’un travail de police qui n’est pas fait. Pour tout un tas de raisons liées à l’inefficacité de l’Etat. En gros, il suffirait de taper sur les doigts de ces types et faire respecter le droit. C’est pas demander la lune, non ? Et ça ne requiert aucune mesure extraordinaire.

Sauf que l’Etat s’en fout. L’Etat s’en fout complètement du sort des victimes de l’islam radical, il ne faut pas croire le contraire une seule seconde. L’Etat français préfère voir la police courir après des vendeurs de weed.

 

Pour finir, même si le phénomène dont tu parles existe, il est minoritaire. Donc, encore une fois, facilement gérable.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 2 minutes, L'affreux a dit :

Le communautarisme n'est pas un mal en soi. Enfin il me semble. Il va peut-être falloir chercher une définition. Le problème vient des individus dont le sentiment d'appartenance à une communauté les amène à vouloir régir la vie d'autrui selon les règles de sa communauté. En soi la communauté n'est pas le mal.

Les liens communautaires sont un bien (ils relient des gens partageant des croyances, une conception du juste et du bien, et ces derniers sont d'autant plus prêts à tisser un réseau stable de services mutuels qu'ils ne se défileront pas en loucedé).

 

Le tribalisme communautaire (i.e. l'effacement de l'individu face à sa communauté, le fait que le premier ne soit pas simplement membre, mais appartienne à cette dernière comme un esclave à son maître) est une horreur primitiviste.

  • Yea 1
Link to comment
à l’instant, Johnnieboy a dit :

Je sais que ça existe mais il y a zéro volonté véritablement politique de la part de ces musulmans et l’Etat a déjà les armes pour régler ce problème. Sauf que l’Etat s’en fout. L’Etat s’en fout complètement du sort des victimes de l’islam radical, il ne faut pas croire le contraire une seule seconde.

L'oppression n'est pas un monopole étatique et ne passe pas nécessairement par la politique. Le mec qui en décapite un autre à cause de ce qu'il dit cause du tort à la liberté d'expression, État ou pas État.

Après, que l'État ne fasse pas son boulot, c'est pas nouveau.

Link to comment
à l’instant, Johnnieboy a dit :

Je sais que ça existe mais il y a zéro volonté véritablement politique de la part de ces musulmans et l’Etat a déjà les armes pour régler ce problème. Sauf que l’Etat s’en fout. L’Etat s’en fout complètement du sort des victimes de l’islam radical, il ne faut pas croire le contraire une seule seconde.

 

Ce n'est pas de l'islam radical, ou alors on devrait s'inquiéter parce que c'est un comportement répandu ils sont vraiment nombreux.

Et je ne suis pas convaincu que ce soit à l'État de régler le problème.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Neomatix a dit :

L'oppression n'est pas un monopole étatique et ne passe pas nécessairement par la politique. Le mec qui en décapite un autre à cause de ce qu'il dit cause du tort à la liberté d'expression, État ou pas État.

Après, que l'État ne fasse pas son boulot, c'est pas nouveau.

Tu as raison. Les mafias ne sont pas organisées politiquement et peuvent avoir un impact conséquent sur la vie en société. Néanmoins, les mecs dont parlent L’Affreux sont probablement des petites bandes pas du tout organisées qui méritent un bon coup sur le museau, c’est tout. Ils profitent de la veulerie de l’Etat.

il y a 2 minutes, L'affreux a dit :

 

Ce n'est pas de l'islam radical, ou alors on devrait s'inquiéter parce que c'est un comportement répandu ils sont vraiment nombreux.

Et je ne suis pas convaincu que ce soit à l'État de régler le problème.

 

C’est avant tout à l’Etat d’assurer la sécurité des Français. Sinon, je vois pas trop comment il pourrait justifier son existence. D’ailleurs, c’est probablement le moment de créer des milices pour régler le compte aux types dont tu parles. Soutien assuré de la population.

Link to comment

Ça suffit les blagues maintenant les demi habiles !

 

 

Il y a 6 heures, cedric.org a dit :

Tu n'as rien suivi. Le tacos c'est chretien, ça respecte les valeurs de la république. Mais le humus c'est séparatiste par contre.

 

Même les pédologues, qui sont pourtant des gens bizarres, ne mangent pas d'humus !

Révélation

xworm-cating1_960x420.jpg.pagespeed.ic.u

 

 

Bon plus sérieusement, après toutes ces blagues culinaires, etc., ce qui me tue le plus dans cette histoire, c'est que Darmanin ne se rend pas compte qu'il raconte n'importe quoi à la télé et persiste plutôt que d'esquiver sur un sujet sérieux, mais surtout que le lendemain, il revient sur l'extrait et assume fièrement ses propos ?! Faut être obstinément con à ce niveau. Et il y a toujours des gens pour applaudir.

 

 

Link to comment
il y a 29 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Je sais que ça existe mais il y a zéro volonté véritablement politiquement organisée de la part de ces musulmans et l’Etat a déjà les armes pour régler ce problème. Ça ne relève pas d’un véritable débat de société concernant les musulmans et l’islam mais d’un travail de police qui n’est pas fait. Pour tout un tas de raisons liées à l’inefficacité de l’Etat. En gros, il suffirait de taper sur les doigts de ces types et faire respecter le droit. C’est pas demander la lune, non ? Et ça ne requiert aucune mesure extraordinaire.

Sauf que l’Etat s’en fout. L’Etat s’en fout complètement du sort des victimes de l’islam radical, il ne faut pas croire le contraire une seule seconde. L’Etat français préfère voir la police courir après des vendeurs de weed.

 

Pour finir, même si le phénomène dont tu parles existe, il est minoritaire. Donc, encore une fois, facilement gérable.

L'état ne peut pas materiellement se retrouver derrière chaque petite raclure qui considère qu'une femme est un morceau de bidoche à baiser ou à dresser selon ses principes.

Que les principes en question soient sur-représentés chez nos jeunes (ou pas d'ailleurs) de banlieues et que l'on puisse en outre le retrouver dans les préceptes islamiques me pose un léger souci qu'il conviendrait de corriger. Mais là encore, ça n'est pas à l'Etat de le faire.

Il n'y a aucune volonté politiquement organisée de la part de l'Islam mais l'Islam est par essence politique. Le suivi de ses préceptes et son prosélytisme n'ont aucun besoin d'une structure pour être intrinsèques à sa pratique...

Link to comment
5 minutes ago, L'affreux said:

 

La mauvaise foi et l'entêtement dans les conneries. Quand je vous dis qu'il est la nouvelle Sibeth.

 

C'est bien pire que Sibeth qui n'était qu'une porte-parole, Darmanin c'est Sibeth+Sarko+Valls.

Et on en a pas fini avec lui. (et encore une fois je pense pas du toutque ses propos le rendent impopulaires)

  • Yea 8
Link to comment
il y a 5 minutes, Erzatz a dit :

L'état ne peut pas materiellement se retrouver derrière chaque petite raclure qui considère qu'une femme est un morceau de bidoche à baiser ou à dresser selon ses principes.

Que les principes en question soient sur-représentés chez nos jeunes (ou pas d'ailleurs) de banlieues et que l'on puisse en outre le retrouver dans les préceptes islamiques me pose un léger souci qu'il conviendrait de corriger. Mais là encore, ça n'est pas à l'Etat de le faire.

Il n'y a aucune volonté politiquement organisée de la part de l'Islam mais l'Islam est par essence politique. Le suivi de ses préceptes et son prosélytisme n'ont aucun besoin d'une structure pour être intrinsèques à sa pratique...

supprimez moi toutes ces aides sociales et ils seront occupés à faire des choses utiles comme trouver du taf par exemple. ils emmerderont sans doute moins les filles.

  • Yea 2
Link to comment

 

 

il y a 44 minutes, Neomatix a dit :

Ils ne seraient pas contents et douteraient du libéralisme de l'autoproclamé "libéral".

 

Du genre contraindre les musulmans de répondre à un questionnaire et si les réponses ne conviennent pas : les ficher, leur interdire de travailler dans le secteur public, les expulser à la première alerte (s'ils sont étrangers), leur donner automatiquement la peine maximale lorsqu'ils commentent un délit, etc. ?

  • Love 1
Link to comment
3 hours ago, Johnnieboy said:

Tu as raison. Les mafias ne sont pas organisées politiquement et peuvent avoir un impact conséquent sur la vie en société. Néanmoins, les mecs dont parlent L’Affreux sont probablement des petites bandes pas du tout organisées qui méritent un bon coup sur le museau, c’est tout. Ils profitent de la veulerie de l’Etat.

Oui sauf qu'on retombe sur notre problème de ce weekend. La veulerie de l'État ne vient pas de nulle part. Une partie importante de la population tolère voir encourage le recul de l'État dans ses situations.

Par exemple pourquoi le problème des bagnoles cramées n'est toujours pas résolus ? Il suffit de voir les fréquentations de LFI avec les islamistes pour comprendre que certains voient les délinquants comme des victimes d'un système injuste. Cet article sur un blog de mediapart qui voit du fascisme dans le fait que le terroriste ait été abattu parait complètement lunaire de ce point vue là. Ensuite, il y aussi des questions de priorités, faire la chasse aux joints quand l'État est incapable de poursuivre (et encore moins condamner) 90% des personnes ayant envoyé des menaces de mort à Mila, 

Quote

D’ailleurs, c’est probablement le moment de créer des milices pour régler le compte aux types dont tu parles. Soutien assuré de la population.

Seulement d'une partie de la population en fait. Les milices en question seront très probablement vues comme des fascistes islamophobes et racistes. Surtout que bon, constituer une milice de gens très équilibrés reste un exercice ultra compliqué.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 3 minutes, Noob a dit :

Oui sauf qu'on retombe sur notre problème de ce weekend. La veulerie de l'État ne vient pas de nulle part. Une partie important de la population tolère voir encourage le recul de l'État dans ses situations. Pourquoi le problème des bagnoles cramées n'est toujours pas résolus ? Il suffit de voir les fréquentations de LFI avec les islamistes pour comprendre que certains voient les délinquants comme des victimes d'un système injuste. Cet article sur un blog de mediapart qui voit du fascisme dans le fait que le terroriste ait été abattu parait complètement lunaire de ce point vue là.

Ensuite, il y aussi des questions de priorités, faire la chasse aux joints quand l'État est incapable de poursuivre (et encore moins condamner) 90% des personnes ayant envoyé des menaces de mort à Mila, 

Seulement d'une partie de la population en fait. Les milices en questions seront très probablement vues comme des fascistes islamophobes et racistes. Surtout que bon, constituer une milice de gens très équilibrés reste un exercice ultra compliqué.

 

Je souscris entièrement à tout ça. Je ne comprends simplement pas la solution : « Donnons encore plus de pouvoirs liberticides à l’État pour régler un problème qu’il suscite et ne souhaite visiblement pas régler. »

Link to comment
5 minutes ago, Johnnieboy said:

Je souscris entièrement à tout ça. Je ne comprends simplement pas la solution : « Donnons encore plus de pouvoirs liberticides à l’État pour régler un problème qu’il suscite et ne souhaite visiblement pas régler. »

Ah mais on est totalement d'accord que c'est très con. Je fais juste le constat assez pessimiste qu'en France faire respecter l'ordre et la justice est très mal vu.

En cela c'est même une caractéristique forte de l'identité française, qu'on aille de Hugo ou Brassens au rappeur d'aujourd'hui, l'obsession française pour la moindre injustice paralyse le progrès des minorités en les confortant dans leur positions de victimes.

Link to comment

À chaque fois que je pense que les politocards ont touché le fond, j'en voie qui creusent en accord. Autant pour Hollande je peux encore être convaincu par l'explication "ce n'est pas de la bêtise crasse, juste des magouilles politiciennes de bas étages sans regard pour les conséquences sur le pays combiné à un charisme d'huitre", autant Darmanin plus je l'entends ou le lis plus je pense que c'est un con fini. 

 

 

15 minutes ago, Noob said:

, l'obsession française pour la moindre injustice paralyse le progrès des minorités en les confortant dans leur positions de victimes.

L'un des noeuds du problème je pense. Cette espèce de jalousie maladive et d'obsession sur les inégalités, combiné à un penchant certain pour le jacobinisme et l'homme providentiel : une recette pour un succès. 

Link to comment
Il y a 19 heures, h16 a dit :

A ce tarif là, à la fin de la semaine, ils remettent l'ISF. On se demande s'ils attaqueront la sécu et la CAF pour financement du terrorisme, tiens.

 

CAISSE QUE JE VOUS DISAY !!

 

 

Link to comment

De source sûre : :lol:

 

Bordeaux – Un jeune homme a été placé en garde à vue après s’être radicalisé suite à un couscous mangé entre amis hier soir.

 

Un drame de plus d’évité avec l’arrestation d’un dangereux séparatiste. Ses proches ont appelé les forces de police après avoir constaté une radicalisation express qui ferait suite à l’absorption d’un plat à base de couscous. Après avoir proclamé « C’est bon comme là bas dis !» l’homme aurait chanté «  fais moi du couscous chérie … Fais-moi le couscous chérie » l’homme aurait affirmé   « franchement j’avais plein d’à priori dessus alors que c’est suber bon » avant de dire qui voulait l’entendre « Je vais tester d’autres plats du même style !! ».

 

Des stocks de houmous et harissa

 

Par chance l’homme a été interpellé ce matin alors qu’il se fournissait en houmous et harissa. Selon d’autres sources, l’homme aurait connu d’autres formes de radicalisation, par exemple après avoir mangé un kig-ha-farz il y a quelques semaines, avec un prosélytisme culinaire appuyé en proposant à de nombreuses personnes de venir partager une « bonne andouille de Guéméné arrosée de chouchen ».

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 4 heures, Erzatz a dit :

L'état ne peut pas materiellement se retrouver derrière chaque petite raclure qui considère qu'une femme est un morceau de bidoche à baiser ou à dresser selon ses principes.

Que les principes en question soient sur-représentés chez nos jeunes (ou pas d'ailleurs) de banlieues et que l'on puisse en outre le retrouver dans les préceptes islamiques me pose un léger souci qu'il conviendrait de corriger. Mais là encore, ça n'est pas à l'Etat de le faire.

Il n'y a aucune volonté politiquement organisée de la part de l'Islam mais l'Islam est par essence politique. Le suivi de ses préceptes et son prosélytisme n'ont aucun besoin d'une structure pour être intrinsèques à sa pratique...

 

Laffreux parlait de Paris. Si un État avec autant de flics par habitants que le nôtre ne peut pas rendre toute sa capitale (de superficie très petite) sûre, alors c’est que cet État est extrêmement mal géré. Car, Paris, c’est pas non plus NYC dans les 70s.

  • Yea 2
Link to comment

Pour ceux qui ont du talent que moi, il y a peut-être de bonnes idées de dialogues concernant les mesures toutes plus absurdes les unes que les autres envisagées récemment :

 

Pour donner une idée du fond plus que de la forme, par exemple

 

- enfin, plus d'hésitation de compromis, de faux semblants, il faut des mesures fortes. Détention des fichés S, Régulation des cryptos monnaies, lutte contre la haine en ligne par une commission spéciale, suppression de l'anonymat sur internet. 

- ça n'est pas contradictoire de protéger la liberté d'expression en réduisant celle-ci ? 

- il en faut en finir avec l'angélisme.

- tu veux que celui qui diffuse une caricature de Mahomet sur internet donne son nom et son adresse ?

- (hésitation)... non, bien sûr que non, ce n'est pas ce que je veux bien sûr. Ce n'est pas eux qui sont visés..

- ils pourront rester anonyme ?

- signe de tête hésitant et positif ...

- Et les autres, non ?

- gène pour répondre...

- Mais comment tu distingues les deux ? Tu leur permet d'abord d'être anonyme et tu enlèves l'anonymat ensuite ? 

- (très vite) non ! surtout pas ! (temps de réflexion), on pourrait créer des commissions de l'anonymat qui statueraient sur les demandes...

 

 

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By h16
      Je note la bousculade dans les urnes et les 7 threads différents sur liborg pour parler des régionales. C'est vraiment de la palpitance pure.
       
      Et vous verrez que malgré cette abstention record, on aura encore une des crevures politiques pour revendiquer une victoire (lol) ou une pourriture journalistique pour ne pas remettre les 30% de voix en rapport (15% réels). 
       
      CPEF. 
    • By fm06
      7 anciens membres de brigades rouges arrêtés en France "sur décision d'Emmanuel Macron".
       
      Depuis quand le Président de la république a-t-il le pouvoir de faire arrêter quelqu'un?  Il n'y a pas de juge dans cette affaire?
    • By Freezbee
      Incendie sur un site d'OVH :
       

       
      D'après BFM de nombreux sites seraient indisponibles, je trouve curieux qu'il n'y ait pas de redondance...
       
       
    • By Adrian
      Parce que c'est aussi la France.
       
      VIDEO. Coupures à répétition, "tours d'eau", réseau défaillant... la Guadeloupe appelle "eau secours"
       
      Que vois-je sur le site du préfet de Guadeloupe ?
       
       
    • By Lancelot
      Tant qu'à avoir l'école commune on pourrait aussi y forcer la mixité. On appellerait ça la carte scolaire
×
×
  • Create New...