Jump to content

Attentat de Conflans-Sainte-Honorine


Recommended Posts

il y a 8 minutes, Tramp a dit :


Ca te met au même niveau de pensée magique que Darmanin et ses amendes pour le cannabis. 

 

Darmanin ne fait rien, nuance.

 

Et diminuer le nombre de titre de séjour seul ne suffirait pas, c'est toute la machine institutionnelle et étatique liée à l'arrivée des étrangers qu'il faudrait dessouder (ou, lui soutirer).

 

  

il y a 8 minutes, Tramp a dit :

Et tu pense donc bien qu’on serait mieux avec 2-3 millions de clandestins. 

 

Je pense que l'on se porterait fondamentalement mieux si la France n'était pas l'un des principaux catalyseurs européens des âmes perdues et extrémistes (y compris celles qui sont nées ici).

 

Pour être plus concret, mon idée est simple, moins tu as à gérer de population avec une culture antagoniste à celle de ton peuple autochtone (ie : avec une forte antériorité, n'ayant pas connu de profonds bouleversements, ne traversant pas une crise de conscience existentielle...), moins tu as d'emmerdes.

 

Mais je le répète, le problème il est principalement chez nous, c'est trop tard, ils ont bien leur papier français.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, poney a dit :

 

 

Un gars qui bloque une mosquée 6 semaines et qui fait flipper jn imam parce qu'il a dit qu'il a des amis juif c'est un mec dangereux. 

Le gars est né a Moscou. 

 

Les Gilets Jaunes et l’Etat français me terrifient donc cent fois plus. Du reste, je ne crois pas à ce que tu dis : si l’Etat français engage ses moyens pour démontrer ta culpabilité, alors tu n’y échapperas pas, tu seras attrapé. Entre les écoutes, l’espionnage des téléphones, des ordinateurs, les indicateurs, les infiltrations, les repentis qui balancent, etc. T’as aucune chance de t’en sortir.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Johnnieboy a dit :

 

Les Gilets Jaunes et l’Etat français me terrifient donc cent fois plus.

 

A un moment il faut apprendre a faire la différence entre un acte et la logique rt l'idéologie qui sous tend l'acte. 

il y a 1 minute, Johnnieboy a dit :

 

 

Du reste, je ne crois pas à ce que tu dis : si l’Etat français engage ses moyens pour démontrer ta culpabilité, alors tu n’y échapperas pas, tu seras attrapé. Entre les écoutes, l’espionnage des téléphones, des ordinateurs, les indicateurs, les infiltrations, les repentis qui balancent, etc. T’as aucune chance de t’en sortir.

 

 

C'est pas moi qui le dit, c'est toute la littérature sur le sujet y compris les rapports des services secrets librement accessibles en ligne. 

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Loi a dit :

Darmanin ne fait rien, nuance.


Ah ben si : il a mis en place des amendes pour les consommateurs de cannabis. 
 

 

il y a 3 minutes, Loi a dit :

Et diminuer le nombre de titre de séjour seul ne suffirait pas, c'est toute la machine institutionnelle et étatique liée à l'arrivée des étrangers qu'il faudrait dessouder (ou, lui soutirer).


Éclaire nous, tu as l’air de bien la connaitre. 

Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, L'affreux a dit :

À un moment il faudra qu'ils choisissent. Si un musulman au fond "comprend" les assassinats pour cause de blasphème, pourquoi sont-ils en France. 

Je ne pensais pas lire ça ici, mais du coup, this, this, this.

 

il y a 3 minutes, Domi a dit :

Ensuite s'explique-t-il par un contexte d'humiliation des pays arabes au moment de la suprématie occidentale (de la colonisation et du démantèlement de l'empire ottoman) ou du fait des caractéristiques intrinsèques des civilisations musulmanes ? La grippe se répand-elle par ce qu'elle est la grippe ou parce que c'est l'hiver ? Les deux sans doute. 

La Chine, le Japon, l'Allemagne, ont été humiliés aussi, et pas qu'à moitié. On n'a pas du tout ce genre de problème avec eux. Quand tu te comportes comme un homme bien dans sa tête, après une humiliation, tu reprends des forces, tu te reconstruis et tu fais mieux que le type qui t'a humilié. Si ce n'est pas le cas, c'est soit qu'ils ne se comportent pas en hommes mais en garçonnets capricieux, soit qu'ils s'inventent des humiliations comme une pucelle.

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, poney a dit :

Le gars est né a Moscou. 

Le fait qu'on ait des ouin-ouineurs (un parent d'élève) laisse le champ libre à des psychopathes (né à Moscou) pour s'exprimer (no check & balance et même au contraire). 

Je n'ai pas écrit : "le fait de ouin ouiner va transformer le père en terroriste" ; j'ai dit que ce comportement enfantait de terroristes. 

Et je n'ai pas écrit non plus "c'est la SEULE ET UNIQUE recette" hein : c'est celle qui prévaut en France.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, poney a dit :

 

 

C'est pas moi qui le dit, c'est toute la littérature sur le sujet y compris les rapports des services secrets librement accessibles en ligne. 


Depuis toujours, les leaders extrémistes se font soit buter extralegalement ou légalement via des charges bidons. 

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Rincevent a dit :

Si ce n'est pas le cas, c'est soit qu'ils ne se comportent pas en hommes mais en garçonnets capricieux, soit qu'ils s'inventent des humiliations comme une pucelle.

Oh. Tiens donc.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Rincevent a dit :

Je ne pensais pas lire ça ici, mais du coup, this, this, this.

 

La Chine, le Japon, l'Allemagne, ont été humiliés aussi, et pas qu'à moitié. On n'a pas du tout ce genre de problème avec eux. Quand tu te comportes comme un homme bien dans sa tête, après une humiliation, tu reprends des forces, tu te reconstruis et tu fais mieux que le type qui t'a humilié. Si ce n'est pas le cas, c'est soit qu'ils ne se comportent pas en hommes mais en garçonnets capricieux, soit qu'ils s'inventent des humiliations comme une pucelle.

 

Lol, attends que les Chinois viennent te chercher.

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Johnnieboy a dit :

 

 

 

Vous êtes pathétiques. Ça glose sur des pages et des pages pour trouver des solutions pour contrer l’islamo-totalitarisme mais vous rejetez violemment les musulmans lorsqu’ils expriment pacifiquement un désaccord. Votre haine vous aveugle et jettera dans les bras des plus radicaux de plus en plus de monde. Bien joué, vous tombez tout droit dans le piège qui vous est tendu.

Allons. On doit pouvoir discuter entre nous. 

 

En l'occurrence d'après ce que j'ai pu entendre ici où là, le professeur avait montré des caricatures en classe à des élèves et pour ne pas choquer ceux qui étaient musulmans, il leur a demandé de sortir et de se signaler. Cela partait d'une bonne intention mais pouvait être perçu comme maladroit.

 

La réaction équilibrée à cela est-elle de porter plainte de la part du père d'une élève qui n'a pas assisté au cours ? de traiter le professeur en question de "voyou" et d'appeler à son renvoi ? de faire des pétitions et d'afficher sa photo ? Même dans un contexte normal on serait dans un délire victimaire. 

 

Mais là, il faut y ajouter le contexte islamiste que tu ne peux ignorer. En montant en épingle tous les incidents dont ta communauté est victime et en oubliant les crimes commis par les membres de ta communauté, tu facilites le jeu de l'islamisme. Cela ne veut pas dire qu'un musulman n'a pas le droit de se défendre contre l'islamophobie qui existe par ailleurs mais qu'il doit le faire de manière équilibrée. 

  • Yea 5
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Domi a dit :

Allons. On doit pouvoir discuter entre nous. 

 

En l'occurrence d'après ce que j'ai pu entendre ici où là, le professeur avait montré des caricatures en classe à des élèves et pour ne pas choquer ceux qui étaient musulmans, il leur a demandé de sortir et de se signaler. Cela partait d'une bonne intention mais pouvait être perçu comme maladroit.

 

La réaction équilibrée à cela est-elle de porter plainte de la part du père d'une élève qui n'a pas assisté au cours ? de traiter le professeur en question de "voyou" et d'appeler à son renvoi ? de faire des pétitions et d'afficher sa photo ? Même dans un contexte normal on serait dans un délire victimaire. 

 

Mais là, il faut y ajouter le contexte islamiste que tu ne peux ignorer. En montant en épingle tous les incidents dont ta communauté est victime et en oubliant les crimes commis par les membres de ta communauté, tu facilites le jeu de l'islamisme. Cela ne veut pas dire qu'un musulman n'a pas le droit de se défendre contre l'islamophobie qui existe par ailleurs mais qu'il doit le faire de manière équilibrée. 

 

On peut discuter mais les dés de la conversation sont pipés depuis le début. Car, si je dis ce pense de ce professeur, on va me taxer d’islamo-totalitarisme au pire, ou, au mieux, de servir d’idiot utile. Sauf que, le fait est que ce que faisait régulièrement ce professeur était humiliant pour les élèves musulmans.

Et je suis sûr (même si je ne peux pas le démontrer donc vous pouvez oublier cette dernière phrase) qu’il prenait un petit plaisir malveillant à le faire.

Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Je ne me suis pas du tout intéressé à ce personnage. J’ai simplement écouté la vidéo et je n’y ai rien vu de choquant ni aucune responsabilité à engager concernant l’attentat terroriste. Si un libertarien dérangé commence à plastiquer des canapés dans des bâtiments  administratifs publics, je ne pense pas que l’association liberaux.org devra voir sa responsabilité engagée.

Je pense que la différence est que si un liborgien commençait par multiplier des allusions au fait que des attentats seraient une bonne idée, il serait rapidement remis à sa place par les autres.

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Johnnieboy a dit :

Sauf que, le fait est que ce que faisait régulièrement ce professeur était humiliant pour les élèves musulmans.

 

OK peut-être mais on s'en fout. Ça ne compte plus.

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Domi a dit :

Je pense que la différence est que si un liborgien commençait par multiplier des allusions au fait que des attentats seraient une bonne idée, il serait rapidement remis à sa place par les autres.

 

Cet imam, combien de divisions ? 2 milliards de musulmans doivent-ils passer leurs journées à rejeter publiquement ceux qui peuvent être dérangeant parmi leurs rangs ? 

Le problème, et on en a déjà parlé, est plutôt lié à l’islam d’un point de vue organisationnel (en gros, il est difficile de rejeter les musulmans de la communauté musulmane). 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
à l’instant, L'affreux a dit :

 

OK peut-être mais on s'en fout. Ça ne compte plus.

 

On parle de la réaction appropriée au comportement du professeur. Aller voir le directeur de l’école me semble tout à fait approprié.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Johnnieboy a dit :

 

On peut discuter mais les dés de la conversation sont pipés depuis le début. Car, si je dis ce que je pense de ce qu’a fait ce professeur, on va me taxer d’islamo-totalitarisme au pire, ou, au mieux, de servir d’idiot utile. Sauf que, le fait est que ce que faisait régulièrement ce professeur était humiliant pour les élèves musulmans.

Je ne savais pas qu'il le faisait régulièrement. Cela est lié à une problématique plus large d'éducation nationale vs liberté de conscience des élèves sachant tout de même que tu as le choix du privé. 

 

Et tu penses qu'il le faisait dans l'intention d'humilier ? ou de faire la part des choses : est-ce que vous pensez que les caricatures  sont si graves que ça ?

 

Et le problème fondamental n'est-il pas dans une religion qui accorde autant d'importance à l'image, au blasphème et à la pureté ? Je veux dire par là qu'avec ce genre de compréhension du sacré tu en arrives mécaniquement à te sentir humilié et agressé par plein de choses et à vouloir t'en venger ? 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Johnnieboy a dit :

Sauf que, le fait est que ce que faisait régulièrement ce professeur était humiliant pour les élèves musulmans.

 

Et il serait intéressant d'explorer le pourquoi de cet excès de précaution pour aborder un thème au programme. Beaucoup reconnaissent la maladresse, c'en est une pour ma part, elle est néanmoins explicable par un certain climat ambiant, cette volonté de ne pas froisser (à tort).

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Je me demande à quoi ça ressemble un cours de l’éducation nationale sur la liberté d’expression vu son état déplorable en France. 

  • Yea 1
  • Ancap 1
Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Johnnieboy a dit :

 

On peut discuter mais les dés de la conversation sont pipés depuis le début. Car, si je dis ce pense de ce professeur, on va me taxer d’islamo-totalitarisme au pire, ou, au mieux, de servir d’idiot utile. Sauf que, le fait est que ce que faisait régulièrement ce professeur était humiliant pour les élèves musulmans.

 

Régulièrement? ie une fois par an dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression?

 

Qu'est-ce qu'il faut avoir dans la tête pour être choqué par un dessin qu'on ne t'oblige même pas à voir? 

 

Tu te rends compte que tes propos sont gravissimes/problématiques?

 

Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, h16 a dit :

Le fait qu'on ait des ouin-ouineurs (un parent d'élève) laisse le champ libre à des psychopathes (né à Moscou) pour s'exprimer (no check & balance et même au contraire). 

Je n'ai pas écrit : "le fait de ouin ouiner va transformer le père en terroriste" ; j'ai dit que ce comportement enfantait de terroristes. 

Et je n'ai pas écrit non plus "c'est la SEULE ET UNIQUE recette" hein : c'est celle qui prévaut en France.

 

Ok

 

il y a 18 minutes, Tramp a dit :


Depuis toujours, les leaders extrémistes se font soit buter extralegalement ou légalement via des charges bidons. 

 

Ou par des procès a charge comme Nuremberg (que je ne regrette pas, des fois faut passer par là). 

 

il y a 2 minutes, Domi a dit :

Je ne savais pas qu'il le faisait régulièrement. Cela est lié à une problématique plus large d'éducation nationale vs liberté de conscience des élèves sachant tout de même que tu as le choix du privé. 

 

 

Une fois par an dans le cadre d'un cours donné dans toute l'école et les autres aux alentours. Et par de nombreux profs. 

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Zehlaie a dit :

 

Et il serait intéressant d'explorer le pourquoi de cet excès de précaution pour aborder un thème au programme. 

Qu'est-ce qui était spécifiquement au programme ? les caricatures ? la liberté d'expression en général ? 

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, poney a dit :

 

Ok

 

 

Ou par des procès a charge comme Nuremberg (que je ne regrette pas, des fois faut passer par là). 

 

 

Une fois par an dans le cadre d'un cours donné dans toute l'école et les autres aux alentours. Et par de nombreux profs. 

Ok ça répond à ma question. 

Link to post
Share on other sites

Je peux accorder à Johnnieboy le fait que la conception étatiste de l'enseignement a tendance à imposer à des familles des valeurs que celles-ci ne partagent pas alors qu'elles n'ont pas toujours la possibilité de préférer le privé. 

 

Mais il y a un problème plus grand à mon avis dans une conception du sacré qui rend impossible le pluralisme et la cohabitation avec ceux qui ne la partagent pas. 

 

Car si je suis humilié par des caricatures je serai aussi humilié par l'athée qui écrira que ma religion est une invention.  

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Cet imam, combien de divisions ? 2 milliards de musulmans doivent-ils passer leurs journées à rejeter publiquement ceux qui peuvent être dérangeant parmi leurs rangs ? 

Le problème, et on en a déjà parlé, est plutôt lié à l’islam d’un point de vue organisationnel (en gros, il est difficile de rejeter les musulmans de la communauté musulmane). 

Il y a un équilibre entre "passer son temps à" et faire comme si ça n'existait pas. 

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Domi a dit :

Je ne savais pas qu'il le faisait régulièrement. Cela est lié à une problématique plus large d'éducation nationale vs liberté de conscience des élèves sachant tout de même que tu as le choix du privé. 

 

Et tu penses qu'il le faisait dans l'intention d'humilier ? ou de faire la part des choses : est-ce que vous pensez que les caricatures  sont si graves que ça ?

 

Et le problème fondamental n'est-il pas dans une religion qui accorde autant d'importance à l'image, au blasphème et à la pureté ? Je veux dire par là qu'avec ce genre de compréhension du sacré tu en arrives mécaniquement à te sentir humilié et agressé par plein de choses et à vouloir t'en venger ? 

 

Une fois par an, c’est régulier. Je voulais dire par là que c’était pas une maladresse qui serait arrivée qu’une seule fois. Et, le truc, c’est que je ne suis même pas musulman. Mais, d’expérience, je sais que lorsque l’on est arabe et musulman en France, on n’a pas besoin en plus, lorsque l’on est adolescent, de se faire sortir de la classe et de se sentir encore plus à l’écart du reste de la société. On le ressent déjà quotidiennement à moins de se renfermer dans sa communauté (tiens, donc). 

 

Et je sais qu’ils n’étaient pas obligés de sortir. Mais, de fait, ils l’étaient.


 

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Domi a dit :

Il y a un équilibre entre "passer son temps à" et faire comme si ça n'existait pas. 

 

Je pense que la plupart des musulmans ne font pas comme si ça n’existait pas. Le truc, c’est qu’il n’y a pas de véritable communauté musulmane en France, avec un porte-parole qui pourrait parler en son nom. Et quand je dis qu’il n’y en a pas, je veux dire qu’il n’y en a ni une, ni plusieurs. C’est complètement non-organisé.

 L’autre problème, c’est que dans les pays arabo-musulmans, la liberté n’existe pas.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Zehlaie a dit :

 

Le pourquoi, ils sont en France n'est pas la meilleure question je pense. Ils y sont car Français ayant grandi en France pour la très grande majorité.

Le pourquoi en arriver à comprendre (souhaiter, légitimer) ces assassinats en étant Français et en ayant grandi en France est déjà plus intéressant.

 

Un musulman modéré qui "comprend" les assassinats pour cause de blasphème n'a pas sa place en France. S'il est né en France sur un malentendu, par exemple parce que ses parents n'ont jamais eu l'occasion de révéler leur position, alors il faudra bien remettre les choses à l'endroit. C'est à lui de prendre sa perte et de partir ou sinon le pays est réellement foutu.

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Johnnieboy a dit :

Le problème, et on en a déjà parlé, est plutôt lié à l’islam d’un point de vue organisationnel (en gros, il est difficile de rejeter les musulmans de la communauté musulmane). 

Il se trouve que c'est tout aussi difficile, voire davantage, de rejeter des Juifs. Pourtant, ça n'a jamais empêché des Juifs de dire pis que pendre d'autres Juifs, pour une raison simple : on a d'autres critères de jugement que "c'est un Juif, il est dans l'ingroup donc il est gentil / c'est un Gentil, il est dans l'outgroup donc il est méchant". On sait qu'il y a des gentils Gentils et des Juifs salauds. 

 

J'ai parfois l'impression que les imans n'arrivent pas à trouver de catégorie mentale non-thêologique (i.e. autre que "ce n'est pas l'islam, ce n'est pas ainsi qu'un musulman se comporte, donc il n'est pas musulman") pour juger les terroristes islamistes de manière appropriée. Quoique peut-être chez les Hanafis, je n'en sais rien (en tous cas, on n'en trouve pas en France).

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, L'affreux a dit :

 

Un musulman modéré qui "comprend" les assassinats pour cause de blasphème n'a pas sa place en France. S'il est né en France sur un malentendu, par exemple parce que ses parents n'ont jamais eu l'occasion de révéler leur position, alors il faudra bien remettre les choses à l'endroit. C'est à lui de prendre sa perte et de partir ou sinon le pays est réellement foutu.

Je pense que c'est un aspect du problème qui rejoint la question du communautarisme.

 

Nous sommes tous hostiles à la fabrication par "en haut" d'une identité nationale, ce n'est pas la question mais lorsque la majorité des individus du territoire régi par un Etat donnés s'identifient à autre chose qu'à leur pays, il y a un problème. (je me demande dans quelle mesure la suisse pourrait être un contre-exemple de ce que je dis). 

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...