Jump to content

Attentat de Conflans-Sainte-Honorine


Recommended Posts

il y a 8 minutes, Rincevent a dit :

Tu n'en dis pas assez. :)

 

Je te laisse deviner l'auteur d'un article sur la question. 

Il habite la même ville que celui qui a un gros zizi et porte des mocassins a glands. 

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, poney a dit :

Je te laisse deviner l'auteur d'un article sur la question.

Hmmm, je ne trouve pas d'article sur la question dans Google Scholar ni sur Academia.edu en partant du nom de cet auteur (mais peut-être n'est-ce pas clair dans le titre de l'article). ;)

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Bézoukhov a dit :

 

Les grandes autorités se sont prononcées :

 

 

 

C'est insuffisant. On a un barbare qui s'est permis au nom de leur religion de décapiter un innocent en France. Il faut plus qu'un message laconique à destination des non-musulmans suivi d'un message de compensation à destination des musulmans.

 

Quelle est la position réelle des autorités religieuses ? L'assassin était-il un bon musulman ? Est-il ou non au paradis ? La victime était-elle dans son droit ? Où sont les excuses des mosquées qui ont contribué à la diffusion de la vidéo ? Cet assassinat est un scandale particulier dans la mesure ou des mosquées non fondamentalistes ont été impliquées.

 

Donc je réitère ma position : l'islam fondamentaliste n'est pas le problème le plus important. L'éléphant dans le salon, c'est que, apparemment, les musulmans modérés ne rejettent pas réellement les fondamentalistes. De la même manière que les sociaux-démocrates pardonnent un peu trop aux communistes parce qu'ils les considèrent au fond comme des purs.

  • Ancap 1
Link to post
Share on other sites
Citation

Professeur décapité à Conflans : un prédicateur de Pantin placé en garde à vue

 

Une dixième personne a été placée en garde à vue dans l’enquête sur l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) qui a coûté la vie à un enseignant de 47 ans ce vendredi.

 

Nouvelle garde à vue après l’attaque terroriste de Conflans. Un homme a été interpellé ce samedi après-midi. Selon LCI, il s’agit d’un prédicateur de Pantin (Seine-Saint-Denis).

 

Parmi les autres personnes interrogées par les enquêteurs, les parents de l’assaillant, son grand-père et son petit frère de 17 ans qui ont été interpellés à Évreux, là où habitait le terroriste.

 

Le parent d’élève qui avait fait plusieurs vidéos pour critiquer et se plaindre de Samuel Paty, qu’il avait traité de « voyou », fait partie des personnes en garde à vue, tout comme Abdelhakim Sefraoui que l’on voit dans l’une des vidéos. Ce dernier, qui est fondateur du collectif pro-palestinien Cheikh Yassine et membre du « conseil des imams de France », est déjà connu des services de police et de renseignement.

 

Le procureur de la République antiterroriste Jean-François Ricard a donné de plus amples précisions ce samedi concernant l’attentat et l’enquête en cours. L’assaillant âgé de 18 ans, Abdoulakh A., avait obtenu le statut de réfugié en France. Il était « présent devant le collège dans l’après-midi » et a demandé à des élèves qu’ils lui désignent le professeur, Samuel Paty. Le terroriste n’était pas fiché S ni inscrit au FSPRT. Il était toutefois connu des services de police « pour des affaires de dégradation de biens publics et de violence en réunions ». Les investigations menées par la DGSI et la SDAT se poursuivent dans cette enquête ouverte pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

 

L’attentat de Conflans-Sainte-Honorine « est le 100ème acte de terrorisme islamiste ciblant la France depuis 2013 », rapporte Jean-Claude Brisard, le président du Centre d’Analyse du Terrorisme (CAT), « dont 17 attentats, 22 tentatives d’attentats et 61 projets d’attentats déjoués ».

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Rincevent a dit :

Hmmm, je ne trouve pas d'article sur la question dans Google Scholar ni sur Academia.edu en partant du nom de cet auteur (mais peut-être n'est-ce pas clair dans le titre de l'article). ;)

C'est en français 

Link to post
Share on other sites

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce livre a rapidement trouvé de l'écho : Comment on a laissé l'islamisme pénétrer l'école (Jean-Pierre Obin, 2 sept 2020)

 

Citation

Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école. L’enquête de Jean-Pierre Obin

 

Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école. Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur de l’Education Nationale, publie une enquête qui démontre l’apathie des services publics et la résignation de nombreux professeurs face à l’islam radical.

 

« J’ai écrit ce livre pour briser le silence qui règne sur la montée de l’islamisme, sur ses ravages parmi les jeunes et sur les dégâts qu’il provoque dans notre école publique. Pendant longtemps, le silence a été la seule réaction  : la célèbre formule “Surtout pas de vagues !” a permis pendant vingt  ans de mener une confortable politique de l’autruche.

 

J’ai écrit ce livre parce que je suis attaché à la laïcité  : ce principe républicain nous protège et protège nos libertés, celle de croire ou de ne pas croire, celle de pratiquer librement un culte, celle de changer de conviction, celle de critiquer les religions ou l’absence de religion et, pour les parents, celle de confier leurs enfants à l’école publique sans crainte qu’ils y soient harcelés ou endoctrinés.


J’ai écrit ce livre parce que le temps presse et qu’il y a maintenant urgence à  agir. » 

 

 

Link to post
Share on other sites

Ce débat de sourd révèle notre mechanisms de survie qu’on observe aussi avec le Covid, chacun gère son anxiété de façon différentes entre la colère 😡la peur 😨, le déni 🙈, la paralysie 🥶, la violence 🥊 et la fuite ✈️

j’ai redécouvert le nihilisme récemment et je m’y retrouve assez bien. J’ai deux célèbres citations de Rick et Morty qui me viennent en tête :

 

« when you know nothing matters, the univers is yours » Rick Sanchez

 

 

« Nobody exists on purpose. Nobody belongs anywhere. We’re all gonna die. Come watch TV. » Morty Smith


 

 

 

 

  • Haha 1
  • Ancap 1
Link to post
Share on other sites

Plutôt que le nihilisme désabusé, j'aime beaucoup :

"Mais alors, dit Alice, si le monde n'a aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" - Alice au pays des Merveilles - Lewis Caroll

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites

J'ai appris ce meurtre par des amis vivant en France. Leur perception de l'islam a beaucoup changé en 20 ans : avant, c'était clairement "les attentats sont fait par des groupes islamistes, pas des musulmans, ne nous laissons pas prendre au piège".

 

Seulement les derniers attentats qui ont marqué les esprits ne sont pas fait par des groupes organisés type al qaeda mais par des musulmans isolés. Et les réactions des organisations musulmanes qui sont entendues depuis Charlie ressemblent beaucoup à " l'argument minijupe" : cet attentat, c'est mal, certes, mais ils l'avaient cherché, à caricaturer le prophète" (~ "ok, c'était pas bien de la violer mais elle l'a cherché à s'habiller comme ça").

 

Ceci déplace le curseur de "le problème sont les organisation islamistes dont les musulmans sont les premières victimes" à "le problème est que n'importe quel musulman peut devenir terroriste et leur clergé ne les condamne pas sans condition" pour beaucoup de gens. What could possibly go wrong? :(

  • Yea 7
Link to post
Share on other sites

Je crois que tu ne peux pas excommunier en Islam, ou plutôt les seuls qui excommunient sont justement les extrémistes.

Peut-être faudrait-il changer ça? Mais bon de l'extérieur ça n'a pas de sens, et bon ça fait tellement de temps que ça dure (et à la solution d'un culte centralisé a ses défauts aussi).

 

2 hours ago, Freezbee said:

Un « éducateur »...

 

 

 

ça ne m'étonne pas que des gens non-extrémistes relaient ce genre de trucs, c'est le principe des réseaux sociaux, tu t'indignes sur un truc dont tu connais pas le contexte, l'auteur, qui peut être déformé...etc... on voit ça tous les jours, c'est sur que ça aide pas. Et avant la tendance victimaire généralisé (plus un truc qui touche les enfants et l'identité) ça m'étonne pas que ça marche très bien...

Cela dit si le truc avait tourné sur les réseaux depuis quelques jours, il me semble que nos 'services' auraient peut-être du être au courant... choper un solitaire qui passe à l'action c'est quasi impossible mais là y a quand même eu une campagne avant...

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites

J’ai effectivement ce sentiment que même des musulmans « modérés » ne sont pas intérieurement contre ces attentats. 


Leur culture est attaquée, j’ai l’impression que dans leur esprit cela doit être puni mais que la sévérité des faits est trop importante. C’est donc une dichotomie qui se dessine entre « oui, il faut punir » et « non, c’est allé trop loin. » alors il ne peuvent pas condamner les faits parce que l’auteur de l’attaque sur leur culture méritait d’être puni en premier lieu. 

La violence se banalise, alors un mort,

qu’est-ce c’est? C’est horrible parce que cette banalisation de la violence va entraîner d’autres fous à rendre une justice qui n’en est pas une. 
 

À cela s’ajoute l’ignorance crasse de beaucoup de monde aujourd’hui. Leur horizon très proche, à défaut d’être lointain, les enferme dans un carcan de pensées si réduit qu’il ne laisse pas la place à autre chose que la haine de tout ce qui est en-dehors de leur champs de pensée très restreint.

 

Ce meurtre va entraîner des futurs profs à ne pas devenir profs, cela va engendrer toujours plus de jeunes ignorants. Laisser la place à des prédicateurs soit-disant éducateurs. C’est un cercle vicieux qui ne peut être être cassé que par la violence maintenant, comme le disait h16...

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Tiens tiens...

 

Citation

Selon les tous derniers éléments de l’enquête, le père de l'élève à l'origine de la vidéo ne dit pas la vérité dans son message. En réalité, sa fille ne se trouvait pas dans la classe le jour où l'enseignant à montré la caricature aux élèves, et n'a même jamais eu cours avec la victime, ayant un autre professeur d'histoire. Peut-être avait-elle entendu parler de l’épisode des caricatures et l’a-t-elle raconté chez elle.

 

Source : https://www.europe1.fr/societe/professeur-decapite-un-parent-deleve-au-coeur-de-lenquete-3999248

 

Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, SilenT BoB a dit :

même des musulmans « modérés » ne sont pas intérieurement contre ces attentats

En tout cas une majorité n'approuve pas la diffusion des caricatures

https://www.marianne.net/societe/sondage-ifop-pour-69-des-musulmans-et-47-des-moins-de-25-ans-publier-des-caricatures

 

Concernant l'attentat de Charlie hebdo

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/charlie-hebdo-26-des-jeunes-musulmans-refusent-de-condamner-l-attentat-selon-un-sondage-7800768652

  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Fagotto a dit :

ça ne m'étonne pas que des gens non-extrémistes relaient ce genre de trucs...

 

On ne sait rien de ses opinions, et s'il s'agit d'un extrémiste ou non. Il a fait parler de lui par son engagement dans une ONG baptisée Ummah Charity et il semble pratiquer la prière de façon soutenue.

 

Citation

La zabiba ou zebiba (arabe : زَبِيبَة, litt. « raisin »), ou tabaâ (du bambara ou de l'arabe, litt. « tampon »), ou encore seere en bambara ou seede en peul (dérivés de chahada), est une marque sur le front de certains musulmans. Il s'agit d'une forme d'hyperkératose, due à la friction générée par le contact régulier du front avec le tapis de prière ou le sol lors du sujud (prosternation) qui a lieu au moins 34 fois par jour en effectuant les cinq prières quotidiennes (deux fois par rak'ah, ou unité de prière). Son existence traduit donc une certaine assiduité religieuse, telle que la pratique de prières surérogatoires.

 

a2efd93dbd9979ccbc5fa160bc787a7f81d071d5

Link to post
Share on other sites

Globalement, c’est donc bien ce que je pense: ils sont contre un atteinte à leur religion et ne condamnent pas des faits très grave parce qu’initialement les faits devaient être punis.

 

Ça risque d’aller se plus en plus loin, malheureusement. Jusqu’au point où plus rien ne pourra être dit de mal sur l’Islam, même une petite critique...

Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Fagotto a dit :

il me semble que nos 'services' auraient peut-être du être au courant... choper un solitaire qui passe à l'action c'est quasi impossible mais là y a quand même eu une campagne avant...

 

Ah oui, les "services" de l'Etat, cet Etat qui s'effondre avec un virus dont on connaît assez bien le profil de victimes, cet Etat qui est infoutu de connaître seulement le nombre précis de profs qui émargent à l'EdNat, cet Etat qui découvre 77 millions de n°INSEE pour une population de 65 millions, cet Etat etc. Tu places ta confiance dans des services à l'historique particulièrement explicite. 

 

Les services auraient peut-être dû être au courant ? Mais le pompon, c'est que la hiérarchie a été prévenue et ... elle allait coller un blâme au prof ! 

https://www.lepoint.fr/societe/enseignant-assassine-la-note-explosive-du-renseignement-territorial-17-10-2020-2396862_23.php

 

Sérieusement. Quelle bouffonnerie.

Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Freezbee a dit :

En réalité, sa fille ne se trouvait pas dans la classe le jour où l'enseignant à montré la caricature aux élèves, et n'a même jamais eu cours avec la victime, ayant un autre professeur d'histoire.

wtf :blink:

 

Ça doit être la quatrième version que je lis sur cette journée de classe.

Link to post
Share on other sites

Ah les inspecteurs de l'EdNat, on trouvera pas plus lâches et nuisibles c'est sur.

Enfin les renseignements étaient bien au courant, ce qui montre quand même que même ce genre d'attentat n'est pas inarrêtable.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, SilenT BoB a dit :

Ça risque d’aller se plus en plus loin, malheureusement. Jusqu’au point où plus rien ne pourra être dit de mal sur l’Islam, même une petite critique...

 

C'est déjà le cas. Il y a une poignée d'amuseurs publics dont c'est devenu le rôle social de critiquer le  mahométisme (El Rhazoui, Zemmour). Mais cette fonction cathartique est bien limitée et plus aucun journaliste n'osera publier les caricatures.

 

il y a 3 minutes, h16 a dit :

 

Les services auraient peut-être dû être au courant ? Mais le pompon, c'est que la hiérarchie a été prévenue et ... elle allait coller un blâme au prof ! 

 

C'est aussi ça qui choque et qui commence à briser des digues (il y a quelques mois, on aurait trouvé un euphémisme dans les titres de journaux pour "decapiter").

 

Les gens se rendent compte qu'il y a une contre-societe musulmane avec qui ils ne partagent rien qui existe. Et qu'elle est protégée par une administration inconsciente (et par des journalistes complices).

 

Enfin, si Macron avait des couilles, il aurait exigé la démission du recteur hier. Mais bon, c'est une copine de promo.

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Bézoukhov a dit :

Enfin, si Macron avait des couilles, il aurait exigé la démission du recteur hier. Mais bon, c'est une copine de promo.

 

Les médias, l'intelligentsia et une partie des habitants de ce pays sont hors sol : abreuvés par une presse complètement propagandiste qui raconte à peu près n'importe quoi pour plaire au pouvoir et non faire de l'info, il y en a encore qui croient dur comme fer que c'est un malencontreux accident de vivrensemble. 

 

image.png

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Bisounours a dit :

 

Oui enfin ça dépend de comment la question est posée. Mon opinion sur le sujet n'a pas changé. Faudrait-il interdire de publier des caricatures ? Non. Est-ce que j'approuve les caricatures de Mahomet publiées par CH ? Non. Elles sont irrespectueuses, insultantes, haïssables. Une honte internationale.

  • Ancap 1
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, L'affreux a dit :

Elles sont irrespectueuses, insultantes, haïssables

Au même titre que les caricatures de Charlie sur les catholiques oul les juifs. Aimer ou pas n'est pas le problème.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Bisounours a dit :

Au même titre que les caricatures de Charlie sur les catholiques oul les juifs. Aimer ou pas n'est pas le problème.

 

Je dis juste que le résultat de ton sondage dépend de la question et dans l'article ce n'est pas clair.

Link to post
Share on other sites

Comme le Diable se cache dans les détails, je reçois parmi une pile de tracts syndicaux, tous plus indignés les uns que les autres, un tract de la CGT qui ne se contente pas de pratique l'inclusivité mais revoit de façon, je présume involontaire, l'orthographe.

Il y est question d'un "acte audieu".

 

 

  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, poney a dit :

Apprenez qu'il existe des noirs qui se disent blanc. 

Blanc est une catégorie sociale comme les autres. 

 

Donc c'est bien ce que je dis depuis 3 posts. Il est beaucoup plus logique de demander des comptes "aux musulmans français" puisqu'on peut les caractériser sans trop de difficultés (et eux, s auto-declarer comme tels), alors que le groupe blanc lui, est beaucoup trop abstrait. Il n'y a pas de caractéristiques fondamentales indiscutables les liant entre eux hors cette couleur de peau. Comprendre... Ça n'en fait pas un groupe sensé. Alors à moins de s appeler Lilian Thuram, on ne demande pas de compte aux blancs. 

 

Il y a 10 heures, Tramp a dit :


Ouh, les religions sont un mode de vie et d’appréhension du monde
 

Dans le prochain épisode, l’eau mouille. 

 

C'est tellement évident que certains confondent un groupe religieux avec une couleur de peau... 

Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, h16 a dit :

il y en a encore qui croient dur comme fer que c'est un malencontreux accident de vivrensemble. 

 

 

Effectivement :

 

Le Monde - Attentat de Conflans : comment un « incident mineur » dans une classe est devenu « hors de contrôle »
 
Au lendemain de l’assassinat de Samuel Paty, les Conflanais s’interrogeaient sur l’enchaînement des événements qui ont précédé le drame, et pointaient notamment le rôle des réseaux sociaux.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/10/18/attentat-de-conflans-comment-un-incident-mineur-est-devenu-hors-de-controle_6056460_3224.html

Link to post
Share on other sites

Un petit hors-sujet pour décrire l'atmosphère en Tchétchénie :

 

Citation

Le martyre des femmes tchétchènes

 

Viols, rapts et assassinats au quotidien: voilà comment elles vivent et meurentsous le régime du président de la République Ramzan Kadyrov, qui a les pleins pouvoirs à Grozny, cette nécropole où les assassins vivent en toute sécurité

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...