Jump to content

Conséquences économiques des confinements


Prono-faillites  

18 members have voted

  1. 1. À quel moment la vague des faillites débutera ?

    • En 2020
      0
    • Janvier-février 2021
    • Mars-avril 2021
    • Mai-juin 2021
    • Entre juillet et décembre 2021
    • Il n'y aura pas de vague de faillites d'ici fin 2021
  2. 2. Y aura-t-il un éclatement de la zone euro d'ici fin 2022 ?



Recommended Posts

Pensez-vous que les confinements hardcore de la France, l'Espagne, l'Italie, et les conséquences économiques qui en découleront, pourraient aboutir à l'éclatement de la zone euro ?

 

En France, est-il possible d'anticiper à quel moment la vague des faillites débutera ?

Link to post
Share on other sites

Moi, je pense printemps. I.e. Je pense que la vague de faillite sera au printemps prochain...

 

Et pour l'euro, non je ne pense pas : tous ces pays vont en vouloir absolument, de l'euro, par piscines olympiques remplies. Donc pas d'éclatement.

 

Link to post
Share on other sites

Si on croit à une vague de faillites au printemps, ce que je pense aussi, alors les pays qui ont flingué leurs économies (france et à priori italie, espagne), vont voir leurs finances publiques déraper.

Contrairement a l'europe du nord.

(Sans parler de la montée des populistes)

Donc il y a un vrai risque d'éclatement de l'euro à moyen terme.

 

Link to post
Share on other sites

Si je regarde les comparaisons de lockdown ce n'est pas seulement tout le monde contre France-Espagne-Italie https://www.politico.eu/article/europes-coronavirus-lockdown-measures-compared/

(ici celui de mars)

 

https://www.connexionfrance.com/French-news/How-does-France-s-lockdown-compare-in-Europe

(ici celui de novembre)

 

Je ne vois pas du tout un éclatement de la zone euro, bien au contraire, fête du slip monétaire généralisée partout.

 

 

Sinon concernant la situation économique globale, tout peut arriver à tout moment bien sûr, mais je reste personnellement confiant. Sur le bassin d'emplois où je suis ("retail-land") les résultats sont globalement bons et j'ai des échos de bon nombre de distributeurs qui font mieux que les prévisions réalisées avant le confinement de mars.

Après c'est sûr, si j'étais dans "Entertainement-land" je ne dirais pas la même chose.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Je ne crois pas à un éclatement de l'euro non plus.... Par contre la vague de faillites va être quelque chose au printemps.

Link to post
Share on other sites

Je pense que les faillites vont arriver en masse à partir du printemps. Il va falloir rattraper celles qui auraient dû arriver pendant les injections massives de thunes. En plus vont arriver celles liées à la baisse d'activité.

le chômage va sûrement arriver à 13/15% et va rester élevé pour plusieurs années.

le tissu économique principal français, essentiellement, des PME/PMI va crever.

il va certainement y avoir une grosse redistribution des cartes en France sur l’immobilier, ceux qui peuvent être en télétravail risquent d’aller vivre en campagne loin du bordel des villes. 

 

L’euro pourrait se fissurer mais pas en 2022, plus tard, quand les problèmes locaux auront atteint les états. 

 

Je vais protéger mon épargne dès maintenant d’ailleurs. 

Pour moi, dans ma situation, tant que le tourisme de luxe ne repart pas, on fera pas un copec.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
à l’instant, L'affreux a dit :

Mais pourquoi le printemps et pas avant ou après ? Prévoyez-vous un événement déclencheur ?

La fin des prêts garantis par l'État ?

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Par provocation j'ai voté qu'il n'y aura pas de vague de faillites. En fait, celle-ci serait déclenchée par la fin de l'aide étatique, ce qui, au vu du « quoi qu'il en coûte » de Macron (qu'il reprend de Drahi), me paraît peu probable. Par contre le contribuable et l'épargant risquent de morfler en payant pour tout ça. Électoralement (d'après ce que je vois), la chose à faire est de cacher la poussière sous le tapis, en faisant mine d'avoir sauvé les entreprises qu'on a contribué à couler préalablement. J'espère me tromper.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, SilenT BoB a dit :

Je vais protéger mon épargne dès maintenant d’ailleurs.

 

J'invite tout le monde à être bien conscient de cela. L'idéologie expropriatrice monte lentement mais surement. L'épargne supérieure à 100k est déjà légalement saisissable en "cas de force majeur" (i.e. quand l'aura décidé la bureaucratie), et j'imagine bien une "taxe épargne" pour rembourser le covid, au nom de la solidarité envers les plus fragiles, ne soyons pas égoïstes etc etc. Si on peut assigner une résidence une population entière durant 3 mois sans contestation, alors on peut tout faire.

 

il y a 17 minutes, Lugaxker a dit :

Électoralement (d'après ce que je vois), la chose à faire est de cacher la poussière sous le tapis, en faisant mine d'avoir sauvé les entreprises qu'on a contribué à couler préalablement. J'espère me tromper.

 

Franchement, si le vaccin est là d'ici septembre 2021, Macron sera réélu dans un fauteuil. La légion des tremblotants sera derrière lui. Et ils sont nombreux.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Mathieu_D a dit :

Si je regarde les comparaisons de lockdown ce n'est pas seulement tout le monde contre France-Espagne-Italie https://www.politico.eu/article/europes-coronavirus-lockdown-measures-compared/

(ici celui de mars)

 

https://www.connexionfrance.com/French-news/How-does-France-s-lockdown-compare-in-Europe

(ici celui de novembre)

 

Je ne vois pas du tout un éclatement de la zone euro, bien au contraire, fête du slip monétaire généralisée partout.

 

 

Sinon concernant la situation économique globale, tout peut arriver à tout moment bien sûr, mais je reste personnellement confiant. Sur le bassin d'emplois où je suis ("retail-land") les résultats sont globalement bons et j'ai des échos de bon nombre de distributeurs qui font mieux que les prévisions réalisées avant le confinement de mars.

Après c'est sûr, si j'étais dans "Entertainement-land" je ne dirais pas la même chose.

 

Attention la différence entre le nord et le sud c'est que les premiers avaient plus de réserves car un surplus budgétaire et une dette faible.

Et je me pose la question sur combien de temps ils vont tolérer la mauvaise gestion budgétaire du sud. Donc peut-étre pas un éclatement de l'euro mais une mise sous tutelle des pays du sud.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Je pense aussi que si l'élément déclencheur est la fin de la garantie étatique, il n'y aura pas d'élément déclencheur. En revanche j'ai du mal à envisager que les aides de l'État suffiront, en tout cas pour les petits commerces. Lorsqu'une entreprise est mise en pause, il y a toujours des coûts et j'imagine qu'ils sont sous-estimés. Je vais voter pour janvier-février, au moment de faire les comptes.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, L'affreux a dit :

En France, est-il possible d'anticiper à quel moment la vague des faillites débutera ?

Avec la fin des prêts garantis par l'Etat, quand la trésorerie des entreprises sera au plus bas et que l'urssaphe viendra demander ses comptes, là ça fera mal en liquidations judiciaires.

Après si le business peut repartir, ça ira mieux mais c'est limite limite.

 

il y a 9 minutes, michel kohlhaas a dit :

J'invite tout le monde à être bien conscient de cela. L'idéologie expropriatrice monte lentement mais surement. L'épargne supérieure à 100k est déjà légalement saisissable en "cas de force majeur" (i.e. quand l'aura décidé la bureaucratie), et j'imagine bien une "taxe épargne" pour rembourser le covid, au nom de la solidarité envers les plus fragiles, ne soyons pas égoïstes etc etc. Si on peut assigner une résidence une population entière durant 3 mois sans contestation, alors on peut tout faire.

Pour le moment les émissions de dette se font à taux négatif ou proche de zéro, donc il n'y a rien à payer pour l'instant. Si plus tard, lors du rolling de cette dette, les taux d'intérêts remontent alors là ça pourrait faire mal.

Saisir l'épargne de ceux qui ont plus de 100k c'est définitivement couper l'investissement dans ce pays et faire partir ceux qui ont ce fric et bien plus. 100k en quoi, immobilier, c'est pas liquide, en actions, c'est faire planter le CAC40, en obligations, et le financement de l'Etat ? Bon il reste ceux qui ont ça en cash je pense, pas grand monde donc. Peut être me trompe-je dans l'analyse mais le gouvernement va tout faire pour inciter l'investissement privé, c'est pas compatible avec une saisie de l'épargne (et puis il y a déjà les impôts bien lourds pour la bouffer cette épargne).

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Frenhofer a dit :

 

Saisir l'épargne de ceux qui ont plus de 100k c'est définitivement couper l'investissement dans ce pays et faire partir ceux qui ont ce fric et bien plus. 100k en quoi, immobilier, c'est pas liquide, en actions, c'est faire planter le CAC40, en obligations, et le financement de l'Etat ? Bon il reste ceux qui ont ça en cash je pense, pas grand monde donc. Peut être me trompe-je dans l'analyse mais le gouvernement va tout faire pour inciter l'investissement privé, c'est pas compatible avec une saisie de l'épargne (et puis il y a déjà les impôts bien lourds pour la bouffer cette épargne).

Il parle de la garantie des dépôts de 100 000 € par compte

Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, ttoinou a dit :

Il parle de la garantie des dépôts de 100 000 € par compte

J'ai compris qu'il parlait de ponction pour rembourser le COVID, pas de la garantie des dépôts.

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Frenhofer a dit :

J'ai compris qu'il parlait de ponction pour rembourser le COVID, pas de la garantie des dépôts.

Les 100k c'est en effet la garantie des dépôts. La taxe covid que j'imagine serait un impot extraordinaire pour les "nantis".

Tu ne saisirais pas tout, une "fraction solidaire".

Oui les taux d'intérêt sont négatifs mais une création monétaire continue finira par se payer. Sans jeu de mot. 

Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Frenhofer a dit :

J'ai compris qu'il parlait de ponction pour rembourser le COVID, pas de la garantie des dépôts.

Du coup ça pourrait être une ponction sur les comptes qui dépassent 100 k€, en laissant toujours ce minimum 

Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, michel kohlhaas a dit :

Les 100k c'est en effet la garantie des dépôts. La taxe covid que j'imagine serait un impot extraordinaire pour les "nantis".

Tu ne saisirais pas tout, une "fraction solidaire".

Oui les taux d'intérêt sont négatifs mais une création monétaire continue finira par se payer. Sans jeu de mot. 

 

il y a 6 minutes, ttoinou a dit :

Du coup ça pourrait être une ponction sur les comptes qui dépassent 100 k€, en laissant toujours ce minimum 

 

Ca s'appelle du vol. Essayer de piquer 100k à quelqu'un avec une taxe de ce genre, c'est s'exposer à ce que les quelques autres centaines ou millions du patrimoine de la personne partent à l'étranger. Et ça appauvrira encore plus le pays. L'ISF avait fait mal, et là c'est bien pire.

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Frenhofer a dit :

Ca s'appelle du vol. Essayer de piquer 100k à quelqu'un avec une taxe de ce genre, c'est s'exposer à ce que les quelques autres centaines ou millions du patrimoine de la personne partent à l'étranger. Et ça appauvrira encore plus le pays. L'ISF avait fait mal, et là c'est bien pire.

... oui, mais c'est en général pas une raison de s'arrêter.

Je me demande qui seront les prochains scapegoats quand la classe moyenne aura été liquidée ?

Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Frenhofer a dit :

Ca s'appelle du vol. Essayer de piquer 100k à quelqu'un avec une taxe de ce genre, c'est s'exposer à ce que les quelques autres centaines ou millions du patrimoine de la personne partent à l'étranger. Et ça appauvrira encore plus le pays. L'ISF avait fait mal, et là c'est bien pire.

 

L'expropriation n'a jamais enrichi un pays je suis bien d'accord.

La ponction au dessus de 100k a déjà été utilisée :

https://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130330trib000756871/ponction-massive-a-chypre-sur-les-comptes-de-plus-de-100.000-euros.html

Sommes-nous si loin d'une faillite ?

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, michel kohlhaas a dit :

 

L'expropriation n'a jamais enrichi un pays je suis bien d'accord.

La ponction au dessus de 100k a déjà été utilisée :

https://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130330trib000756871/ponction-massive-a-chypre-sur-les-comptes-de-plus-de-100.000-euros.html

Sommes-nous si loin d'une faillite ?

Chypre en 2013 c'est pas pareil que la France en 2020 !

Faillite, non on en est très loin. Et si on doit l'être, d'autres pays y seront avant nous je pense.

On revient à mes remarques du début, à savoir qu'il s'agissait de prélever les dépôts de cash supérieurs à 100k, ce qui implique donc des riches avec les impacts que l'on connait.

Link to post
Share on other sites

Le 10 ans français a un yield négatif, 0,3%. Pourquoi le gouvernement irait se faire chier à pomper les dépôts bancaires ?

  • Yea 5
Link to post
Share on other sites

Tu m'as devancé, héhé, c'est déjà une forme de taxation de l'épargne.

 

MAIS, si la situation l'exigeait (comprendre, si certains de nos partenaires le faisaient), on peut être sûr que notre Etat ne se priverait pas pour se servir directement, cf Loi Sapin 2, etc.

Link to post
Share on other sites

Pour être un peu positif, mais c'est léger, je me dis que le seul bon point du confinement c'set que ça va peut-être achever pas mal d'entreprises zombies.

C'est léger, j'avais prévenu. Et optimiste en plus.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...