Jump to content

Vente aux enchères de bitcoin


Recommended Posts

Pardonnez ma grande méfiance, mais participez à ce genre de vente aux enchères ne m'inspire aucune confiance: c'est clairement indiquer aux autorités que vous avez un intérêt dans le Bitcoin et donc porter l'attention sur vous.

Ce qui en tant que libéral m'ennuie beaucoup; moins le gouvernement en sait sur moi, mieux cela me convient, surtout sur un sujet aussi sensible.

 

Le truc aussi que je constate, c'est que l'état n'a aucune envie de s'embarrasser avec les coins, et qu'il cherche à s'en débarrasser le plus vite possible. 

 

  • Yea 2
Link to post

Vu l'efficacité de l'admin fr,

je ne serais pas surpris que ces BTC soient tainted ... et le restent une fois vendus.

Il est néanmoins très possible qu'ils trouvent des gogos acquéreurs.

Link to post
15 minutes ago, Rübezahl said:

Vu l'efficacité de l'admin fr,

je ne serais pas surpris que ces BTC soient tainted ... et le restent une fois vendus.

Il est néanmoins très possible qu'ils trouvent des gogos acquéreurs.

Pour l'équivalent US où Tim Draper avait tout acheté, il est généralement ces jetons sont aussi propres que juste minés. 

Link to post
19 minutes ago, Waren said:

Pardonnez ma grande méfiance, mais participez à ce genre de vente aux enchères ne m'inspire aucune confiance: c'est clairement indiquer aux autorités que vous avez un intérêt dans le Bitcoin et donc porter l'attention sur vous.

Ce sera sans doute acheté par des institutionnels qui doivent déclarer de toutes façons (voire veulent se faire un coup de pub au passage). 

Link to post
Il y a 8 heures, Marlenus a dit :

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/la-premiere-vente-aux-encheres-judiciaire-de-bitcoin-aura-lieu-le-17-mars-20210304

 

J'avoue que cela me fait étrange.

Un peu comme si on vendait des dollars aux enchères...

 

Il faut plutôt le voir comme des ventes aux enchères d'or, qui ont régulièrement lieu, ou tout simplement les ventes des domaines. La vente aux enchères ouvertes permet de s'assurer que c'est le "juste" prix qui a été payé pour vendre les biens de l'Etat, idem dans une succession. Ce qui est sain, même si on est clairement proche de la limite du concept avec quelque chose qui est une quasi monnaie. C'est le genre de sujets qui engraissent le monopole des commissaires priseurs par contre

  • Yea 1
Link to post
Il y a 8 heures, Sekonda a dit :

Pour l'équivalent US où Tim Draper avait tout acheté, il est généralement ces jetons sont aussi propres que juste minés. 

Sauf erreur, c'est improuvable.

Si les BTCs étaient tainted, je vois assez mal comment les rendre vierges. Et même si, ça reste aussi improuvable.

La simple vente aux enchères publique rend très probable que ces BTCs se reprennent une couche.

ça n'empêche bien sûr pas qu'il y ait une clientèle, dont des opérateurs publics, que normalement tout cela ne devrait pas gêner.

 

  • Yea 1
Link to post
14 minutes ago, Rübezahl said:

Sauf erreur, c'est improuvable.

Si les BTCs étaient tainted, je vois assez mal comment les rendre vierges. Et même si, ça reste aussi improuvable.

La simple vente aux enchères publique rend très probable que ces BTCs se reprennent une couche.

ça n'empêche bien sûr pas qu'il y ait une clientèle, dont des opérateurs publics, que normalement tout cela ne devrait pas gêner.

 

Je n'ai plus la source. Le concept de Taintedness reste très subjectif. La référence sera malheureusement les quelques logiciels comme coinanalysis qui vont faire donner leur avis sur les jetons. L'Etat est aussi un de leurs (gros) clients et il est dans leur intérêt de considérer qu'un "blanchiment" a lieu au passage par un compte des Marshals.

Link to post
il y a 49 minutes, Rübezahl a dit :

Sauf erreur, c'est improuvable.

Si les BTCs étaient tainted, je vois assez mal comment les rendre vierges. Et même si, ça reste aussi improuvable.

 

Je ne comprends pas; s’ils sont vendus par l’Etat, ne deviennent-ils pas irréprochables ( et bien entendu, totalement blanchis) ?

Link to post
Je ne comprends pas; s’ils sont vendus par l’Etat, ne deviennent-ils pas irréprochables ( et bien entendu, totalement blanchis) ?

L’Etat ne peut pas s’affranchir des critères de validité des signatures électroniques qui assurent l’intégrité de la blockchain.
Link to post
30 minutes ago, fm06 said:


L’Etat ne peut pas s’affranchir des critères de validité des signatures électroniques qui assurent l’intégrité de la blockchain.

 

Pas compris. Quand on parle de taintedness on ne parle pas de la validité du jeton d'un point de vue technique, mais plutôt du point de vue politique/légal. Ou alors je n'ai pas compris. 

  • Yea 2
Link to post

“Tainted” est un concept bancal. Si la loi en dispose, un juge peut décider qu’un bitcoin a été mal acquis et le faire saisir (et c’est le cas des bitcoins en cours de vente aux enchères). Le même bitcoin peut être considéré “clean” dans une autre juridiction. La vente aux enchères d’une saisie judiciaire est un procédé de blanchiment légal.

Link to post

Dans ton commentaire initial tu voulais dire qu’un tainted coin aux yeux de la blockchain n’est pas blanchi par la grâce de l’Etat ? Si c’est le cas je suis d’accord, sauf que je ne vois pour quelle autre raison qu’une intervention de l’Etat un jeton pourrait être refusé par des intervenants à la blockchain 

Link to post

J’essaye de souligner la différence fondamentale entre bitcoin et une monnaie classique.

Si l’Etat saisit des billets de banque ou même une somme en euros sur un compte en banque, cet argent est mis hors du circuit économique. Si une autorité décide que c’est de l’argent “sale” il peut être détruit (pour les billets) ou annulé (pour le compte en banque).

Si la même chose se produit avec des bitcoins, une autorité peut décider que la somme détenue est “tainted” mais les bitcoins en question ne peuvent pas être détruits. Les transactions qui les ont amenés sur le compte de leur propriétaire font partie de la blockchain. On ne peut pas les effacer sur simple décision judiciaire ou administrative.

Link to post
Il y a 10 heures, Calembredaine a dit :

Je ne comprends pas; s’ils sont vendus par l’Etat, ne deviennent-ils pas irréprochables ( et bien entendu, totalement blanchis) ?

Comme dit, le fait d'être tainted pour des BTCs, c'est un truc latéral, hors blockchain.

Tainted, c'est juste que des services/officines, appointés par des états, ont pris note des numéros de billets dans des registres.

Blanchir, ça signifie concrètement que l'autorité de l'état va demander à ces officines/services d'effacer ces numéros de biftons de ces registres.

Une telle opération est à la fois improuvable et est assurée par des services étatiques ou para-étatiques qui collaborent entre eux.

Perso, ça suffit à m'allumer déjà plusieurs voyants orange.

(Et je parie qu'il y a même une proba non-négligeable que l'état, dans ses manies de flicage hélas pas vraiment inhabituelles, ajoute une couche de taint).

On peut même imaginer que des états intéressés à se nuire s'amusent à déclarer tainted des BTCs qui n'auraient pas lieu d'être.

 

De toute manière, ces soucis de fongibilité sont inhérents à une blockchain transparente comme celle de BTC.

 

Sur certains DEX, réputés servir à échanger des tainted BTC, la décote peut se promener entre -10% et -20%.

 

Bien sûr, il y a toute la catégorie des acheteurs étatiques qui ne devraient pas être gênés.

Et j'imagine assez bien ces BTCs circuler prioritairement entre services étatiques. ahahah !

  • Yea 1
Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...