Jump to content

Recommended Posts

Tout est dans le titre. (C'est bien une question honnête de ma part et pas troll).

Ne me déçois pas liborg et ponds moi 15 pages de liborgdébat avec des vrais morceaux de reponses pertinentes et de blagues dedans. Avec un subtil panachage de sciage de cheveux en quatre.

 

(Si ce sujet est déjà couvert quelque part de bonne manière et que la modo -que des petales de rose se nichent entre leurs doigts de pied-veut me pointer dans la bonne direction avant de clôturer, pas de soucis. Je ne me souviens pas avoir vu passer le sujet mais je peux l'avoir loupé).

Link to post
il y a 3 minutes, Alchimi a dit :

Si ce sujet est déjà couvert quelque part...

...@Sekonda va péter un cable


Je crois que @Tramp et Rothbard défendent la capitation. Dans la mesure où l’impôt progressif desincite a l’enrichissement (un peu sur  le même principe que les allocations créent un welfare trap), ca me paraît évident que la flat tax est préférable. 
 

Ama on va juste entrer dans un débat sur l’impôt est un vol, parce que c’est la seule façon d’être contre la flat tax, capitation exceptée.

  • Haha 2
Link to post

Il y a d’autres arguments contre la flat

tax : c’est impôt qui nécessite de déclarer ses revenus et donc aussi des contrôles fiscaux. 

C’est un impôt qui désincite aussi à l’enrichissement même si moins qu’un impôt progressif.
Quid de l’assiette ? Doit-on taxer les revenus du capital ? Les gains des jeux de hasard ? Les donations ? Les successions ?
Si elle n’est pas plafonnée, elle est confiscatoire puisqu’à un moment on paie de façon disproportionnée par rapport aux services rendus. 

  • Yea 2
  • Ancap 1
Link to post

Peut-on donc dire "Flat taxe ou rien" sans être un vil infidèle à la Cause?

Link to post
il y a 31 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

Je crois que @Tramp et Rothbard défendent la capitation. Dans la mesure où l’impôt progressif desincite a l’enrichissement (un peu sur  le même principe que les allocations créent un welfare trap), ca me paraît évident que la flat tax est préférable. 

De mémoire, Hayek estimait que l'optimal était une combinaison capitation + flat tax, qui garderait des vertus dégressives, et permettrait de se rapprocher de la structure de dépenses publiques d'un régime libéral (qui protège de la même manière la personne de chacun, d'où la partie forfaitaire, et qui protège aussi les biens et contrats à proportion desdits biens et contrats, d'où la partie proportionnelle). Adapter la structure des impôt à celle des dépenses permet aussi de limiter la redistribution implicite.

 

Mais Hayek lançait explicitement cette idée comme invendable politiquement.

Link to post

C’est avant tout une mesure pragmatique pour éliminer les niches/privilèges et simplifier la collecte de l’impôt ce qui permet d’en réduire la bureaucratie.
 

Dans la mesure où cela vise à plus d’égalité devant la loi et à réduire le nombre des bandits c’est en effet plutôt libéral.

 

Maintenant, quand c’est implémenté par des sociaux démocrates (hint : toujours), ils mettent un seuil élevé qui exonère un segment de la population, font plusieurs taux, augmentent le taux du haut, recasent les fonctionnaires ailleurs et créent de nouveaux impôts. Donc bon.

  • Yea 2
Link to post

Ben tiens comme Rothbard a écrit contre tout, il a aussi écrit un texte contre la flat tax

Même que ça s'appelle "contre la flat tax", et effectivement c'est assez négatif: "The “closing of loopholes” under a flat tax will mean a merciless and continuing search-and-destroy mission by which the government will root out and obliterate every little hideyhole in which many of us have been able to squirrel away a bit of our own earnings and our own property, and keep them safe from the ever-expanding maw of the federal government." Rothbard est toujours nuancé: plus loin, expliquant que les partisans de la flat tax, pour une raison que je n'ai pas bien comprise, allait faire la chasse à tous les paiements en nature, parce qu'ils échappent à la flat tax, il écrit: "The flat-taxers, like all puritans, like all fanatics, care not; they are ready to wreak unlimited havoc in the name of attaining their ideal."

 

Plus intéressant, car les arguments de Rothbard s'appliquent aussi bien à l'impôt en général, un article de Salerno qui compare la flat tax à la TVA. Imaginez si le prix de chaque truc que vous achetez était proportionnel à votre revenu. C'est vrai que si l'argument pour la flat tax est la non-dégressivité, on peut aussi défendre la TVA lol.

 

Le saviez-vous? Le Massachussetts a la flat tax dans sa constitution, art. 44. Mais, de façon assez typique, on dirait que l'état compense par un impôt plus élevé sur les plus-values. Les anciens pays cocos ont aussi adopté, souvent, une flat tax, avec d'excellents effets sur leur croissance.

 

il y a une heure, Rincevent a dit :

une combinaison capitation + flat tax

Je comprends pas bien comment ça marcherait. Si tout le monde paye les deux, quel intérêt de la capitation?

  • Yea 1
Link to post

La flat tax, les droits de douane, les concessions minières et la TVA sont très tolérables d'un point de vue libéral.

 

La capitation a un historique désastreux (et à plongé l'Angleterre dans le chaos étatiste le plus sordide, mettant fin à la glorieuse carrière de Lady Margareth Thatcher).

Link to post
2 hours ago, GilliB said:

Je suis pour un impôt volontaire.

Du coup c'est un don, pas un impôt ? (question de vocabulaire, rien de plus)

 

1 hour ago, Vilfredo Pareto said:

[...] 3 p'tits points parce que Vilfredo est un poil logorrhéique mais c'est toujours intéressant

 

Je ne sais plus qui disait qu'un bon impôt a un taux faible et une assiette très large. Pour la même société, pas de raison que X et Y paient mais que Z non, parce que "insérer toutes les bonnes raisons du monde".

La chose qu'on pourrait imaginer c'est de mettre une limite quantifiée précisément dans une constitution.

 

Quant à @Tramp, si on veut rester liberhallal avec une flat tax, il faut combattre toute forme de double de taxation. Donc tous les revenus sont à taxer, sauf les dons et les successions. Il doit pouvoir exister un trou dans la raquette de ce que je viens de raconter, si vous voulez rentrer dans les détails...

Link to post

Les revenus des jeux de hasard ont déjà été taxés. Il n’y a qu’une redistribution entre les joueurs. 


L’impôt sur le revenu c’est pourri c’est tout. Au mieux, la flat tax est un peu moins pourrie mais c’est bien pourri quand même. Depuis qu’on pense que l’Etat a le droit de pomper directement les revenus, il grossit sans limite. 
Taxe foncière et capitation et puis voilà. 

Link to post
Il y a 16 heures, Lameador a dit :

La flat tax, les droits de douane, les concessions minières et la TVA sont très tolérables d'un point de vue libéral.

Les douaniers sont les premiers à pendre à la lanterne au grand soir. La TVA est bureaucratique à souhait et personne ne sait qui la paie, ce qui pose problème dans une démocratie. Les concessions c'est crony et nul.

Il y a 15 heures, Tramp a dit :

Pareil pour les revenus du capital.

En quoi ? IS mis à part. Ce n'est pas de la redistribution.

  • Love 1
Link to post
il y a 12 minutes, Neomatix a dit :

En quoi ? IS mis à part. Ce n'est pas de la redistribution


Ils ont été taxé le lors de la formation du capital. Et puis il n’y a rien de pire que taxer le capital si on veut rester pauvre. Surtout que ça rapporte que dalle. 

Link to post
il y a 9 minutes, Tramp a dit :

Ils ont été taxé le lors de la formation du capital. Et puis il n’y a rien de pire que taxer le capital si on veut rester pauvre. Surtout que ça rapporte que dalle. 

Ben oui mais tu taxes la plus-value : la valeur créée par la mobilisation du capital, tu ne retaxes pas l'investissement de base.

Exonérer les revenus du capital ça veut dire ne pas faire payer les vieux. J'aime pas les vieux.

Link to post
il y a 1 minute, Neomatix a dit :

Exonérer les revenus du capital ça veut dire ne pas faire payer les vieux. J'aime pas les vieux.

Les vieux font hériter leurs gamins aussi.

Link to post
il y a 13 minutes, Neomatix a dit :

Exonérer les revenus du capital ça veut dire ne pas faire payer les vieux. J'aime pas les vieux.


Ca veut dire plus d’investissements, de plus hauts salaires, moins de temps à bosser, plus d’épargne, moins de temps à bosser. 
Et puis tiens. Imaginons tu donnes du capital (ou parce que succession) : il faut taxer les plus values non réalisées ? Et si on te donnes un truc et que tu le revends ensuite, tu fais 100% de plus values. Bam. 

Link to post
il y a 1 minute, Tramp a dit :

Ca veut dire plus d’investissements, de plus hauts salaires, moins de temps à bosser, plus d’épargne, moins de temps à bosser. 

Dans tous les cas. C'est un peu le problème de taxer la création de richesses.

il y a 1 minute, Tramp a dit :

Et puis tiens. Imaginons tu donnes du capital (ou parce que succession) : il faut taxer les plus values non réalisées ?

Ben non. Pas vendu, pas gagné. Et on ne taxe pas les donations (car transfert sans création de richesses).

il y a 1 minute, Tramp a dit :

Et si on te donnes un truc et que tu le revends ensuite, tu fais 100% de plus values. Bam

La plus-value est faite par rapport à la valeur d'achat de ton donataire.

 

Si tu ne taxes pas le rendement du capital et que tu libéralises le reste, il n'y aura plus un seul salarié mais que des SASU/EURL qui tirent 100% de leur CA en dividendes.

Link to post
il y a 1 minute, Neomatix a dit :

Si tu ne taxes pas le rendement du capital et que tu libéralises le reste, il n'y aura plus un seul salarié mais que des SASU/EURL qui tirent 100% de leur CA en dividendes.

Tu décris un paradis libéral 

Link to post

Nan mais quitte à designer un système fiscal qui s'autodétruit, y'a moyen de faire mieux.

 

Pour moi, le système le plus juste en minarchie est clairement la capitation. En France ça ferait c. 150€/mo./hab. pour le régalien. Le problème est qu'un État qui mettrait en place un impôt aussi bas se ferait instantanément déloger par un État rival (intérieur ou extérieur) taxant plus, peu importe le régime politique.

Link to post
Il y a 3 heures, Vilfredo Pareto a dit :

Je comprends pas bien comment ça marcherait. Si tout le monde paye les deux, quel intérêt de la capitation?

L'intérêt est que même les pauvres paient un montant qui n'est pas négligeable pour eux. Ce qui tombe bien, puisque la puissance publique est censé protéger leur vie au même titre que celle de tous les autres habitants.

 

Il y a 1 heure, Lameador a dit :

La flat tax, les droits de douane, les concessions minières et la TVA sont très tolérables d'un point de vue libéral.

 

La capitation a un historique désastreux (et à plongé l'Angleterre dans le chaos étatiste le plus sordide, mettant fin à la glorieuse carrière de Lady Margareth Thatcher).

La capitation tentée par Lady T concernait les collectivités locales, principalement dirigées par les travaillistes à l'époque et dont les dépenses explosaient. Le niveau prévu pour la capitation était plus haut que ce que les gens pouvaient supporter, de plusieurs ordres de grandeur (et c'est là la force et la faiblesse de la capitation, son acceptabilité décroit vite quand son montant monte).

 

En d'autres termes, il s'agissait d'étouffer les velléités dépensières des travaillistes et non de financer raisonnablement ces collectivités locales. On notera aussi que concernant cette réforme, pour une fois, elle n'aura pas écouté les conseils de Madsen Pirie.

 

il y a 59 minutes, Neomatix a dit :

J'aime pas les vieux.

Et pourtant, tu comptes bien le devenir un jour, je suppose.

Link to post
8 hours ago, Rincevent said:

La capitation tentée par Lady T concernait les collectivités locales, principalement dirigées par les travaillistes à l'époque et dont les dépenses explosaient. Le niveau prévu pour la capitation était plus haut que ce que les gens pouvaient supporter, de plusieurs ordres de grandeur (et c'est là la force et la faiblesse de la capitation, son acceptabilité décroit vite quand son montant monte).

 

En d'autres termes, il s'agissait d'étouffer les velléités dépensières des travaillistes et non de financer raisonnablement ces collectivités locales. On notera aussi que concernant cette réforme, pour une fois, elle n'aura pas écouté les conseils de Madsen Pirie.

 

Intéressant. Le problème, c'était l'acceptabilité de la mesure par sa majorité tory.

 

8 hours ago, Rincevent said:

Et pourtant, tu comptes bien le devenir un jour, je suppose.

 

Tactiquement, il va faire comme les boomers et définir comme vieux les personnes nées avant une certaine année (1956 ou 1981 par exemple)

Link to post
Il y a 15 heures, Lameador a dit :

La flat tax, les droits de douane, les concessions minières et la TVA sont très tolérables d'un point de vue libéral.

 

Ha bon? 😒

Link to post
Il y a 13 heures, Rincevent a dit :

Et pourtant, tu comptes bien le devenir un jour, je suppose.

C'est plus une fatalité qu'une ambition.

Link to post
à l’instant, Vilfredo Pareto a dit :

oui mais seulement s'ils sont volontaires

 

Voilà 😎

 

Je constate que tout le monde y va de son impôt prétendument liberhallal. A cette aune, aucun impôt, aucune taxe ne disparait et pire, certains augmentent puisqu'il sont liberhallals.

S'il l'on doit impérativement garder un Etat, ne gardons que TVA et impôt volontaire. La TVA n'est pas liberhallal mais elle garantie des recettes pour l'Etat et on peut réduire son impôt en consommant moins (ou moins cher), voire, pour les plus orthodoxes, le supprimer totalement en vivant en autarcie.

Link to post
il y a 2 minutes, ttoinou a dit :

La TVA c'est affreux en comptabilité 

 

Cela pourrait être sérieusement simplifié simplement en évitant la TVA inter-entreprise. Nous avons déjà abordé ce sujet.

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...