Jump to content

D'anciens membres des brigades rouges arrêtés en France


Recommended Posts

7 anciens membres de brigades rouges arrêtés en France "sur décision d'Emmanuel Macron".

 

Depuis quand le Président de la république a-t-il le pouvoir de faire arrêter quelqu'un?  Il n'y a pas de juge dans cette affaire?

  • Yea 2
Link to post
il y a 56 minutes, fm06 a dit :

7 anciens membres de brigades rouges arrêtés en France "sur décision d'Emmanuel Macron".

 

Depuis quand le Président de la république a-t-il le pouvoir de faire arrêter quelqu'un?  Il n'y a pas de juge dans cette affaire?

j'ai pas regardé mais j'imagine qu'il y a tout simplement un mandat d'arret qui vient d'italie 

Link to post
1 hour ago, fm06 said:

7 anciens membres de brigades rouges arrêtés en France "sur décision d'Emmanuel Macron".

 

Depuis quand le Président de la république a-t-il le pouvoir de faire arrêter quelqu'un?  Il n'y a pas de juge dans cette affaire?

Depuis qu'un président avait décidé de ne pas les arrêter alors que le droit international lui demandait de le faire.

 

Mitterrand leur avait donné asile.

Macron remet en cause ce droit d'asile.

 

Autant j'aurais compris si cela avait été chirac.

Autant presque 40ans après ce droit d'asile, je trouve ridicule de revenir dessus sans rien de nouveau. 

Link to post
il y a une heure, fm06 a dit :

Il n'y a pas de juge dans cette affaire?

 

J'ai un vague souvenir que les articles d'hier précisaient qu'un juge allait statuer et expulser ou non.

 

Formellement, Macron lève juste la protection qui était sur eux et les rend au droit commun.

Link to post
Il y a 3 heures, fm06 a dit :

7 anciens membres de brigades rouges arrêtés en France "sur décision d'Emmanuel Macron".

 

Depuis quand le Président de la république a-t-il le pouvoir de faire arrêter quelqu'un?  Il n'y a pas de juge dans cette affaire?


Depuis qu’il a le pouvoir de ne pas les faire arrêter. 

il y a une heure, poney a dit :

en tous cas la gogoche gueule


« Et ceux d’extrême droite ! »

 

A gerber. 

Link to post

on attend toujours le procès des brigades brunes pour les attentats des seventi...ZO WAIT

  • Haha 1
Link to post

 

Citation

Rappelons qu’en France, seuls les crimes contre l’humanité sont imprescriptibles. Mettre un signe égal entre telle affaire d’homicide et un génocide, assimiler des personnes accueillies par la République française à des nazis cachés par quelque dictature du Proche-Orient, c’est faire preuve d’un relativisme qui ne pourra que réjouir les cercles négationnistes et leurs amis d’extrême droite.

 

  • Haha 4
Link to post
3 hours ago, Marlenus said:

Depuis qu'un président avait décidé de ne pas les arrêter alors que le droit international lui demandait de le faire.

 

Mitterrand leur avait donné asile.

Macron remet en cause ce droit d'asile.

 

Autant j'aurais compris si cela avait été chirac.

Autant presque 40ans après ce droit d'asile, je trouve ridicule de revenir dessus sans rien de nouveau. 

 

3 hours ago, poney said:

en tous cas la gogoche gueule

 

C'est le but.  Macron a pris l'opinion a rebrousse poil avec la tribune des militaires demandant le retour du régalien, il envoie une petite sucrerie à droite pour limiter la casse.

Autre hypothèse, il est mécontent d'un coup tordu venu de gauche (par exemple une tribune de Méluche ou un sondage qui montre que les électeur LFI le détestent), et il leur met un taquet.

Ou bêtement, il compte demander un service à Mario Draghi, et lui fait un cadeau diplomatique.

 

Pleins de possibilités, mais qui relèvent plus ou moins toutes de la politicaillerie.

  • Yea 9
Link to post

J'ai fait quelques recherches sur le droit de l'extradition.  Cela semble assez particulier.  Les explications de cet article sont compréhensibles par le non-juriste que je suis.

Il y a donc bien des juges impliqués dans l'affaire, mais c'est le gouvernement qui a le dernier mot:

Quote

Si le gouvernement décide d’accorder l’extradition, celle-ci est autorisée par un décret du Premier ministre pris sur un rapport du Ministre de la Justice.

 

Link to post
Il y a 2 heures, RaHaN a dit :

 

 

 

Je me demande comment ces personnes auraient réagi si Francesca Mambro, Valerio Fioravanti ou Luigi Ciavardini avaient trouvé refuge au Chili ou en Argentine et que ces pays décidaient, en 2021, d'autoriser leur extradition. J'imagine que, pour eux, en cohérence avec leur position actuelle, c'eut été "faire preuve d’un relativisme qui ne pourra[it] que réjouir les cercles goulagationnistes et leurs amis d’extrême gauche" ?

 

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to post
Il y a 5 heures, RaHaN a dit :

 

 

 

 

Si on voulait me rendre facho on s'y prendrait pas mieux.

 

Au dela de ça, j'ai un avis partagé (et complètement non-informé) sur le sujet donc j'inaugure sur Liborg le Change My View 

 

Change My View: Je pense que c'est une mauvaise idée de les extrader dans la mesure où le pays s'est formellement engagé à ne pas les extrader sous certaines conditions et que revenir sur cet accord passé fait plus de dégâts en minant la crédibilité de la France comme interlocuteur que ce que ça procurera d'effets positifs en permettant de juger une troupes de vieux débris, certes criminels mais aujourd'hui ne représentant plus de dangers.

  • Yea 3
Link to post
2 hours ago, Zagor said:

Il y a la belle soeur de Sarkozy parmi les signataires...

 

Cette p.. professionnelle de l'amour est très impliquée dans l'affaire Battisti. L'élection de François Hollande a été serrée, l'affaire Battisti a incité des électeurs du FN à aller à la pêche le dimanche du second tour.

 

Dans les raisons supplémentaires pour Macron de faire cette extradition, j'en rajouterais donc une : préparer une petite quenelle à Sarkozy si ce dernier était tenté de revenir en politique. L'affaire Battisti avait vraiment écoeuré les sympathisants de droite.

Link to post
il y a 27 minutes, NoName a dit :

j'inaugure sur Liborg le Change My View

:wub:

 

Sinon je ne compte pas changer ton opinion, les deux options sont également compréhensibles et également désagréables.

 

Dans un monde idéal, les familles des victimes stipendieraient des Tchétchènes pour placer par coïncidence ces ex-brigadistes sur la trajectoire de regrettables accidents, et l'enquête qui s'ensuivrait s'achèverait par un non-lieu et le soulagement de tous.

  • Yea 1
  • Love 1
Link to post
il y a 34 minutes, Rincevent a dit :

Dans un monde idéal, les familles des victimes stipendieraient des Tchétchènes


Pourquoi des tchétchènes? On parle d’italiens pour les victimes et les terroristes. Ils ont des experts en accidents en Italie.

Link to post
14 hours ago, NoName said:

Au delà de ça, j'ai un avis partagé (et complètement non-informé) sur le sujet donc j'inaugure sur Liborg le Change My View 

 

Change My View: Je pense que c'est une mauvaise idée de les extrader dans la mesure où le pays s'est formellement engagé à ne pas les extrader sous certaines conditions et que revenir sur cet accord passé fait plus de dégâts en minant la crédibilité de la France comme interlocuteur que ce que ça procurera d'effets positifs en permettant de juger une troupes de vieux débris, certes criminels mais aujourd'hui ne représentant plus de dangers.

 

Excellente initiative, le Change My View . Ludique, intellectuellement fécond, politiquement formateur. Je vais tenter ma chance.

 

Je vais citer ton argument : C'est une mauvaise idée de les extrader dans la mesure où le pays s'est formellement engagé à ne pas les extrader sous certaines conditions et que revenir sur cet accord passé fait plus de dégâts en minant la crédibilité de la France comme interlocuteur que ce que ça procurera d'effets positifs en permettant de juger une troupes de vieux débris, certes criminels mais aujourd'hui ne représentant plus de dangers.

 

Ton argument est logique, cohérent, pertinent, rationnel, et Westpalhien. Tu considères que la capacité de la France à tenir ses promesses lui fournit une crédibilité diplomatique bénéficiant aux citoyens Français, et que cette crédibilité est plus souhaitable que le fait de juger de vieux débris. D'un point de vue Kantien, tu te places dans l'éthique de responsabilité plutôt que dans l'éthique de conviction. Moi aussi. Dernier prolégomène, tu me feras, je l'espère, le crédit de n'avoir aucune forme de sympathie pour l'extrême gauche.

 

Pour aller dans ton sens, on peut observer que des pays comme l'Afrique du Sud ou la Pologne  ont eu de formidables résultats en acceptant que la réconciliation nationale était préférable à l'inventaire d'un passé scabreux, et que la concorde civile était largement préférable au jugement de faits révolus ayant eu lieu dans un contexte politique antérieur différent. C'est la même logique qui sous-tend la prescription (aujourd'hui remise en cause par la gauche post-moderne, que ce soit sur les faits de pédophilie, de corruption, ou de fraude administrative ou fiscale).

 

Je proposerais ces contre arguments, différents les uns des autres

 

1/ Soutien au terrorisme

En reniant la promesse de Mitterrand, on condamne le terrorisme. Cela donnera une légitimité plus importante si un jour la France doit demander l'extradition d'un  Abdelhamid Abaaoud  ou d'un Maxime Hauchard à la Turquie, au Qatar, au Pakistan ou à l'Arabie Saoudite. A l'inverse, l'idée que le terrorisme est haïssable, et que la complaisance d'un gouvernement français envers les ordures terroristes n'engage pas les suivants n'est pas pour me déplaire. Tiens, une réduction du pouvoir de l'Etat.

"Nous irons buter les terroristes jusque dans les chiottes" est un slogan qui a fait ses preuves, à juste titre.

 

2/ Politique intérieure

Cette doctrine Mitterrand date de 85 https://fr.wikipedia.org/wiki/Doctrine_Mitterrand#:~:text=La « Doctrine Mitterrand » est une,propres termes%2C « rompu avec la  A l'époque ou Mitterrand devait donner des gages de gauchisme à son camp pour leur faire avaler les couleuvres du "tournant de la rigueur", sous la direction éclairée du merveilleux Laurent Fabius, artisan du socialisme fabien, que le monde entier nous envie (à l'exception des hémophiles, que sa politique a il est vrai rendu moins nombreux). Une décision de politique étrangère poussée sans soutien bipartisan et pour des raisons de politiques politicarde interne n'est pas légitime, bien au contraire. La superpuissance US est très divisée, je dirais même au bord de la guerre civile. Pour autant, la politique étrangère est le seul sujet sur lequel la politique de Biden infléchit celle de Trump sans rupture. Les promesses de Mitterrand n'engagent que ceux qui les écoutent (dixit le grand président) et que la gauche (en l'absence de consensus national sur un sujet donné). Rien de comparable à un De Gaulle qui cherchait le consensus sur certains sujets de politique internationale. On remarquera que Hollande ou Macron ont pris tous deux soin de consulter tous les représentants de partis politiques avant de décréter certaines mesures majeures, notamment en matière de confinements.

 

3/ Italie démocratique

L'Italie est un allié. Si on se place dans le champ de la  realpolitik en diplomatie, comme tu le proposes, alors soit , j'approuve. Aidons nos alliés à traquer leurs ennemis qui sont aussi un peu les nôtres. On peut classer le PKK parmi les combattants de la liberté, mais les brigades rouges sont des terroristes. Culturellement, politiquement et idéologiquement, de 1945 au 8 juillet 2006, et du 10 juillet 2006 à maintenant, l'Italie est un pays ami.

 

4/ Boussole et compas moral

Nous n'avons pas la culture universitaire, la culture politique ou les réseaux de nos ennemis qui écrivent dans Libé. Mais quand on les voit bisquer de rage contre une mesure, c'est très probablement que cette mesure était une excellente chose.

 

5/ Politique inconsistante

Dernier point, à mon avis le plus important. Tu défends, et moi aussi, une vision de la gouvernance dans laquelle l'exécutif et la raison d'Etat pourraient ponctuellement primer sur le judiciaire. On ne les extrade pas, parce que respecter une parole donnée, fut-ce pour de mauvaises raisons, est dans l'intérêt de la France. Cette vision me va parfaitement, à condition d'être un minimum cohérent. Fallait-il libérer Kobili Traoré, le fumeur de joint qui a charcuté une juive en beuglant "Allah Akhbar" ? Ou les vermines qui ont tenté de brûles des flics à un feu rouge parce que comme ils étaient 16 assaillants on ne savait pas précisément qui avait fait précisément quoi ?

Je ne suis pas opposé à la primauté de la raison d'état sur la pureté judiciaire, mais ca ne cadre pas avec une Macronie qui considère comme parole d'évangile les décisions de la CEDH.

 

C'est pourquoi, dans ce contexte et pour ce cas précis, l'extradition des vieux débris me donne plutôt envie de manger du popcorn en ouvrant une petite bière (belge). Je dis pas que c'est une bonne chose (remuer du fumier qui a cinquante ans n'a rien d'utile), mais de à à dire que c'et une faute ...

  • Yea 1
Link to post

C’est marrant qu’au moment où la gauche pousse pour l’imprescriptibilité des mains aux fesses, pour les assassinats, c’est bon. 
 

Et de toute façon, ils ne tombent pas sous le coup de la prescription puisque les procédures judiciaires ont été ouvertes dans les temps ce qui suspend le délais de prescription. Être fugitif n’est pas un moyen valide de plaider la prescription. 

  • Yea 8
Link to post

"le pays s'est formellement engagé à ne pas les extrader sous certaines conditions et que revenir sur cet accord passé" : Le fait du Prince, dans un Etat de droit, c'est peau de zob. change my view ;)

  • Yea 4
  • Love 1
Link to post
Il y a 4 heures, F. mas a dit :

"le pays s'est formellement engagé à ne pas les extrader sous certaines conditions et que revenir sur cet accord passé" : Le fait du Prince, dans un Etat de droit, c'est peau de zob. change my view ;)

C'est pourquoi je suis partagé: fait du prince, certes, mais parfaitement régulier du point de vue légal et d'un point de vue diplomatique, un accord est un accord. On peut rveenir sur l'objet (l'accord est mauvais) mais au niveau méta ça me gêne (l'accord est un accord, valide et régulier) 

Link to post
Just now, NoName said:

C'est pourquoi je suis partagé: fait du prince, certes, mais parfaitement régulier du point de vue légal et d'un point de vue diplomatique, un accord est un accord. On peut rveenir sur l'objet (l'accord est mauvais) mais au niveau méta ça me gêne (l'accord est un accord, valide et régulier) 

Oui mais un accord entre qui et qui ? Un accord entre les diplomaties françaises et italiennes ?

  • Yea 1
Link to post
il y a 9 minutes, Mathieu_D a dit :

Oui mais un accord entre qui et qui ? Un accord entre les diplomaties françaises et italiennes ?

Le président de la République est le chef de la diplomatie française et son fait vaut accord pour la nation. "C'est débile mais on doit s'y tenir." est justement le noeuf du problème et pourquoi je suis partagé sur le sujet 

Link to post

  Je comprends ta position, j'aurais la même dans un accord de pays à pays.

 

Là en revanche il s'agit d'une grâce accordée à un random péon, je n'ai pas de soucis à ce l'avis de la France change avec une nouvelle équipe dirigeante.

  • Yea 2
Link to post
Le 29/04/2021 à 18:06, Lameador a dit :

 

Cette p.. professionnelle de l'amour est très impliquée dans l'affaire Battisti. L'élection de François Hollande a été serrée, l'affaire Battisti a incité des électeurs du FN à aller à la pêche le dimanche du second tour.

 

Dans les raisons supplémentaires pour Macron de faire cette extradition, j'en rajouterais donc une : préparer une petite quenelle à Sarkozy si ce dernier était tenté de revenir en politique. L'affaire Battisti avait vraiment écoeuré les sympathisants de droite.

 

Au Brésil, les rumeurs très fortes étaient (sont) sur l'implication de Carla Bruni.

Link to post
Il y a 17 heures, Hugh a dit :

 

Au Brésil, les rumeurs très fortes étaient (sont) sur l'implication de Carla Bruni.


Haha. Il semble que le malheur de Sarkozy est de s'être marié avec une femme de gauche.
Alors que symétriquement, ce qui va sauver Macron, c'est d'être marié à une femme de droite :D .

 

 

Link to post
Le 05/05/2021 à 18:47, Bézoukhov a dit :


Haha. Il semble que le malheur de Sarkozy est de s'être marié avec une femme de gauche.
Alors que symétriquement, ce qui va sauver Macron, c'est d'être marié à une femme de droite :D .

 

 

 

Hum, je crois que Macron n'a pas besoin d'être avec Brigitte pour être à droite.

Le type est pro-chasse, tiendrais des propos bien droitard en privé. C'est un peu comme Mitterrand: gauchiste de facade, fasciste dans l'ame.

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Freezbee
      Incendie sur un site d'OVH :
       

       
      D'après BFM de nombreux sites seraient indisponibles, je trouve curieux qu'il n'y ait pas de redondance...
       
       
    • By Adrian
      Parce que c'est aussi la France.
       
      VIDEO. Coupures à répétition, "tours d'eau", réseau défaillant... la Guadeloupe appelle "eau secours"
       
      Que vois-je sur le site du préfet de Guadeloupe ?
       
       
    • By Lancelot
      Tant qu'à avoir l'école commune on pourrait aussi y forcer la mixité. On appellerait ça la carte scolaire
    • By Hayek's plosive
      Pour mettre tout le monde d'accord je propose qu'on n'appelle pas ça un sentiment de dynamique de guerre civile.
       
      Plus sérieusement arretez votre combat d'infirmes gogol. On sait qu'il y a de la novlangue d'un coté, du putaclic de l'autre.
      Balancez plutot les stats, faites des jolis tableaux Excel, debunkez les sources, et si possible pas dans l'ordre inverse de ce que je viens d'ecrire. On gagnera du temps.
       
      Edit - sans "pas".
×
×
  • Create New...