Jump to content

Polyamour, PUA ou comment lever de la belette woke


Recommended Posts

il y a 5 minutes, Marlenus a dit :

je pense que même à 40ans, 80% des femmes ont aucun problèmes pour trouver un partenaire sexuel

Trouver un partenaire sexuel <> attirer à peu près n'importe quel hétéro.

 

il y a 6 minutes, Marlenus a dit :

pas sûr qu'à 20ans tu attires plus la qualité, au contraire même

C'est aussi qu'à cet âge, elles ne savent pas où trouver la qualité, et parfois même ne lui accordent aucune valeur, quand elles savent que ça existe.

Link to comment
1 minute ago, Rincevent said:

Trouver un partenaire sexuel <> attirer à peu près n'importe quel hétéro.

 

 

Oui c'est pour ça que sans nier la différence, je dis juste qu'elle a peu d'intérêt pratique à part pour certaines choses comme si tu veux utiliser ton physique pour une carrière.
Mais en général, à 40ans, tu sais que tu ne te lances pas dans une nouvelle carrière où le physique compte.

Pour les mecs aussi d'ailleurs

 

"

C'est aussi qu'à cet âge, elles ne savent pas où trouver la qualité, et parfois même ne lui accordent aucune valeur, quand elles savent que ça existe."

 

Oui le manque d'expérience est problématique.

C'est pour ça d'ailleurs qu'une fille de 20ans ne m'attire pas (j'aurais été un très mauvais candidat pour me convaincre de faire un attentat suicide...).

Link to comment
10 minutes ago, Marlenus said:

Oui c'est pour ça que sans nier la différence, je dis juste qu'elle a peu d'intérêt pratique

Pour l'égo déjà...

 

Et pouvoir avoir un type bien foutu vs un bonhomme bidonnant qui pue la cloppe, je dirais que ça compte dans l'intérêt pratique.

Link to comment

Hitchens dit qq part qu’a partir d’un certain âge et dû aussi à son train de vie il ne couchait plus qu’avec des femmes parce qu’elles étaient les seules à accepter son physique. Je lirais bien Hitch-22 et God Is Not Great par curiosité.

Link to comment
  • 2 weeks later...
Le 23/08/2021 à 20:10, Mégille a dit :

Etre hétérosexuel est "normal" en un sens statistique, pour le reste, ça dépend du sens qu'on donne à ce mot.

 

 

Non, c'est aussi normal si on pense que notre espèce ne doit pas s'éteindre. Ce qui est le cas de tous les individus qui ne sont pas nihilistes.

  • Love 1
Link to comment
il y a 1 minute, Johnnieboy a dit :

Non, c'est aussi normal si on pense que notre espèce ne doit pas s'éteindre. Ce qui est le cas de tous les individus qui ne sont pas nihilistes.

Dans mes bras ! :hug:

  • Love 1
Link to comment
7 minutes ago, Johnnieboy said:

 

Non, c'est aussi normal si on pense que notre espèce ne doit pas s'éteindre. Ce qui est le cas de tous les individus qui ne sont pas nihilistes.

 

5 minutes ago, Rincevent said:

Dans mes bras ! :hug:

 

Ca vous dit un plan à 3 ? Je crois qu'on est dans le bon topic.

  • Haha 2
Link to comment
à l’instant, Lameador a dit :

Ca vous dit un plan à 3 ? Je crois qu'on est dans le bon topic.

Et on fait un remake de Coexister ? Pas terrible, comme film. :lol:

Link to comment
il y a une heure, Johnnieboy a dit :

 

Non, c'est aussi normal si on pense que notre espèce ne doit pas s'éteindre. Ce qui est le cas de tous les individus qui ne sont pas nihilistes.

Il suffit qu'il y ait une dose suffisante d'hétérosexuel pour ça, et aussi nombreuse soit cette dose nécessaire, elle ne rend pas anormal la minorité. Petite analogie avec une nécessité a priori plutôt qu'a posteriori : il serait étrange de considérer que les jets de dés donnant 6 soient moins "normaux" que les autres, quand bien même ils sont cinq fois moins nombreux que ceux donnant non-six. Ce serait même l'absence de cette minorité de six qui serait anormale.

Aussi, on peut imaginer toute sorte d'autres façons dont l'humanité pourrait se reproduire sans hétéros. Si tout le monde est bi, ça marche tout aussi bien. Si les femmes ont recours à la pma, pareil, même si elles sont toutes lesbiennes. Mais ne vous inquiétez pas, l'hétérosexualité n'est pas en voit d'extinction.

Link to comment
il y a 11 minutes, Mégille a dit :

Il suffit qu'il y ait une dose suffisante d'hétérosexuel pour ça, et aussi nombreuse soit cette dose nécessaire, elle ne rend pas anormal la minorité. Petite analogie avec une nécessité a priori plutôt qu'a posteriori : il serait étrange de considérer que les jets de dés donnant 6 soient moins "normaux" que les autres, quand bien même ils sont cinq fois moins nombreux que ceux donnant non-six. Ce serait même l'absence de cette minorité de six qui serait anormale.

Aussi, on peut imaginer toute sorte d'autres façons dont l'humanité pourrait se reproduire sans hétéros. Si tout le monde est bi, ça marche tout aussi bien. Si les femmes ont recours à la pma, pareil, même si elles sont toutes lesbiennes. Mais ne vous inquiétez pas, l'hétérosexualité n'est pas en voit d'extinction.

 

Et s’il n’y avait qu’une minorité d’hétérosexuels, ce serait encore eux qui seraient normaux. À moins de considérer que notre espèce est tellement à part qu’il serait normal que les individus qui la composent aillent  majoritairement à rebours de ce que toutes les autres formes de vie semblent faire.

 

Quand à la bisexualité, elle est un obstacle à la reproduction pour des raisons pratiques évidentes.

 

Enfin, la normalisation des pratiques de reproduction que tu mentionnes va peut-être créer « a new normal » mais ce n’est pas encore le cas.

 

Pour finir, être anormal n’est pas une mauvaise chose en soi.

Link to comment

Tiens, ça me fait penser à ma théorie d'evopsy de comptoir sur la plasticité sexuelle et l'homosexualité.

 

C'est pratique d'avoir des homosexuels ou des asexuels dans une tribu parce qu'ils peuvent occuper des fonctions utiles à la tribu sans rentrer dans la compétition sexuelle et créer des tensions dans la tribu. Par contre, si tous les hétéros se font crever, l'homosexuel a encore le moyen de pérenniser la tribu vu qu'il fonctionne toujours.

 

Much theory. Much evopsy.

 

Somme toute, l'homosexualité est une fonction normale d'un groupe humain.

Link to comment
5 minutes ago, Johnnieboy said:

 À moins de considérer que notre espèce est tellement à part qu’il serait normal que les individus qui la composent aillent  majoritairement à rebours de ce que toutes les autres formes de vie semblent faire.

Ça n'est pas "toutes les autres formes de vie". Chez pas mal d'insectes, seuls une poignées d'individus se reproduit. Les autres ne sont "anormaux", ni inutile pour faire perdurer l'espèce.

Les mammifères est un groupe plus intéressant pour comparer la spécificité (ou non) de la reproduction humaine, mais c'est sacrément plus réduit.

 

Et si on en croit les analyses génétiques, seule une minorité d'hommes ont eu une descendance pérenne (mais la plupart des autres ont essayés, c'est vrai). Ce qui est logique si on veut que la sélection naturelle fasse son boulot.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 4 minutes, Bézoukhov a dit :

ma théorie d'evopsy

C'est déjà l'hypothèse de EO Wilson dans les années 70. Dawkins passe en revue les différentes just-so stories dans The Extended Phenotype pour ceux que ça intéresse.

Link to comment

Je ne comprends pas ta définition de "normal" @Johnnieboy. La majorité asexué des fourmilières sont-elles "anormales" ? Pourtant, si toutes les fourmis étaient comme elles, leurs espèces disparaîtraient. Idem, qu'il soit "normal" qu'une espèce ait une quantité suffisante d'individus ayant un comportement reproducteur n'implique pas qu'il soit anormal que ce ne soit pas le cas de toutes.

 

Et puis, si on joue à ça, l'homosexuel (et l'asexuel, et le moine, d'ailleurs) n'est ni plus ni moins anormal que l'hétérosexuel qui se contenterait de sexe récréatif sans procréer. Inversement, l'homosexuel qui se forcerait un petit peu une fois ou deux histoire de procréer serait aussi normal que n'importe quel hétérosexuel procréateur, quand bien même il n'entretiendrait par ailleurs des relations amoureuses qu'avec d'autres personnes du même sexe. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 44 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

C'est déjà l'hypothèse de EO Wilson dans les années 70. Dawkins passe en revue les différentes just-so stories dans The Extended Phenotype pour ceux que ça intéresse.

 

Dire que si j'avais un peu plus travaillé gamin, j'aurais pu être tenured professor et interviewé dans les pages cultures du Figaro.

Link to comment
il y a 45 minutes, Bézoukhov a dit :

Tiens, ça me fait penser à ma théorie d'evopsy de comptoir sur la plasticité sexuelle et l'homosexualité.

 

C'est pratique d'avoir des homosexuels ou des asexuels dans une tribu parce qu'ils peuvent occuper des fonctions utiles à la tribu sans rentrer dans la compétition sexuelle et créer des tensions dans la tribu. Par contre, si tous les hétéros se font crever, l'homosexuel a encore le moyen de pérenniser la tribu vu qu'il fonctionne toujours.

 

Much theory. Much evopsy.

 

Somme toute, l'homosexualité est une fonction normale d'un groupe humain.

Ça se rapproche de la théorie du rôle avunculaire de l'homosexualité (non, on ne se moque pas), qui correspond à une espèce ayant évolué en groupes suffisamment larges pour qu'une partie se dédie à ce rôle (dans le cadre d'une évolution vers l'eusocialité). C'est une des théories actuellement considérées comme sérieuses (aux côtés par exemple de la théorie du gène récessif qui rend plus fertile quand on est hétérozygote, et de l'attaque aux anticorps des fœtus mâles par le corps des mères), sans qu'on puisse pour le moment les départager (il y a de bons indices pour toutes ces théories).

 

Note bien que ça suppose que, plus les impasses génétiques sont nombreuses, plus les couples fertiles doivent faire d'enfants pour compenser. Genre, pas deux.

Link to comment
il y a 6 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

"Normal" n'est pas un terme factuel donc je comprends pas bien ce que la biologie peut nous dire dessus. Et pourquoi faudrait-il qu'il n'y ait qu'une seule norme?

http://stella.atilf.fr/Dendien/scripts/tlfiv5/advanced.exe?8;s=4060979040;

 

Si il y a plusieurs normes, c'est qu'il y a plusieurs sous-populations dont chacune a sa norme. Et le fait est que "norme" est un terme tout à fait factuel dans de nombreux domaines (et je ne parle pas que du carré scalaire).

Link to comment
il y a 11 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

"Normal" n'est pas un terme factuel donc je comprends pas bien ce que la biologie peut nous dire dessus. Et pourquoi faudrait-il qu'il n'y ait qu'une seule norme?

 

Normal : correspond à la norme dominante en vigueur dans un groupe donné ?

Link to comment
il y a une heure, Rincevent a dit :

J’arrive pas à ouvrir le lien :( 

Mais pour “norme” je parlais du comportement humain pas des maths.

il y a une heure, Ultimex a dit :

 

Normal : correspond à la norme dominante en vigueur dans un groupe donné ?

Oui donc ça dépend du groupe. On en arrive à un truc du genre l’hétérosexualité est normale parmi les hétérosexuels 

 

Edit ce qui diffère de la tendance générale c’est plutôt une anomalie je dirais et ça pour le coup c’est objectif. Normal, c’est, comme son nom l’indique, normatif. 

Link to comment

Ce qu’on peut dire, c’est que l’hétérosexualité s’observe entre hétérosexuels et que comme système de normes, elle n’a de sens que dans ce contexte (même si les normes peuvent se définir les unes par rapport aux autres). C’est pareil pour l’homosexualité. Ça n’a pas de sens de parler d’hétérosexualité ou d’homosexualité à l’échelle de la société entière parce qu’aucune de ces deux normes ne s’observe à cette échelle. Quand il y a un groupe qui mélange les deux, d’autres normes non-sexuelles s’appliquent: ça dépend si les gens du groupe se côtoient dans un métro dans un concert ou dans un café. Mais les normes hétérosexuelles ou homosexuelles ne sont pas pertinentes pour décrire la situation à moins qu’un groupe agresse l’autre par exemple (et encore c’est plus une certaine conception des normes qui est en jeu dans ce cas que les normes elles-mêmes). La façon privilégiée d’observer une “norme” à l’échelle d’une société entière c’est d’analyser les représentations culturelles mais je crois que c’est du pipeau. L’hétérosexualité n’a de sens qu’en cas de comportement hétérosexuel et on peut bien sûr définir ça de façon extrêmement lâche (c’est la tendance d’aujourd’hui) mais pour moi ça sera juste les relations amoureuses et sexuelles entre partenaires de sexes différents. 

Link to comment
il y a 27 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

Ce qu’on peut dire, c’est que l’hétérosexualité s’observe entre hétérosexuels et que comme système de normes, elle n’a de sens que dans ce contexte (même si les normes peuvent se définir les unes par rapport aux autres). C’est pareil pour l’homosexualité. Ça n’a pas de sens de parler d’hétérosexualité ou d’homosexualité à l’échelle de la société entière parce qu’aucune de ces deux normes ne s’observe à cette échelle.

Hmmm, à partir du moment où les hétérosexuels forment 95 % de ladite société, si, leur norme s'applique à l'échelle de la société. 

Link to comment

Je vais poser mon argument différemment:

1) si leur norme s’applique à la société, à quoi cela se voit il? Ou voit-on de l’hétérosexualité ailleurs que dans la chambre à coucher?

2) si leur norme s’applique à la société, qu’est-ce que ça change pour les homosexuels?

 

(Mes réponses étant bien sûr 1) ça ne se voit pas et 2) rien du tout, preuve qu’il n’y a pas de norme hetero)

 

Disclaimer je ne caractériserais pas les sociétés répressives à l’égard de l’homosexualité comme simplement “hétéronormées” (terme que j’utilise pour le débat tout en rejetant sa pertinence, mais qui voudrait dire: société majoritairement composée d’hétérosexuels); le terme ne suffit pas à rendre compte de la répression puisqu’il y a des sociétés soi-disant “heteronormées” qui ne répriment pas les homos, et de toute façon je pense que cet usage de “norme” ne va pas. 
 

La norme n’est pas seulement une règle: elle est le standard de ce qui est bon, par exemple de ce qui fait une bonne règle. Même s’il peut y avoir de mauvaises normes, la norme est par essence… normative, ie morale juridique etc. C’est pourquoi j’ai du mal à imaginer qu’elle puisse émerger de façon purement quantitative. 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By L'affreux
      Yep. Même si bien entendu c'est une blague de vieux parce que pour les jeunes les inconnus le sont vraiment.
    • By Rincevent
      Un énième gauchiste découvre le diagramme de Nolan / political compass, et tente d'expliquer la vie et la politique aux béotiens en classant le monde entier par rapport à lui.
       
      Le résultat est... Bel-effort-mais-peut-mieux-faire/20.
       

       
      Pour ceux qui ne connaîtraient pas tout le monde (moi-même je ne suis pas sûr d'en connaître le tiers, même de nom), la légende approximative fournie par le type :
       
       
      Discuss. (Et on pourrait même discuter de déplacer ce fil hors Taverne, le cas échéant).
    • By Freezbee
      Ressources en relation avec SARS-CoV-2 & COVID-19 (je mettrai à jour ces messages au fil du temps).
       
      L'objet de ce fil est simplement d'agréger des liens divers (sites, vidéos, émissions de radio, etc) pour éviter de les rechercher dans d'autres fils surchargés.
       
       
       
       
    • By sebastien
      Depuis quelque jours cette vidéo fait le buzz aux USA, et il est vrai qu'elle est vraiment exerçante.
      J'en ai décas fait la traduction, et j'aimerai la diffuser sur titube et dailymotion.
      Seulement pour cella il faudrait aussi que je face le sous titrage, quelqu'un saurait il comment faire ?
      Sur canal+ un extrait sous titré a été difusé, mais je ne le trouve pas sur internet.
      C'est à la fin de l'émission : http://www.canalplus.fr/pid2226.htm
    • By Punu
      Je remarque qu'on a plusieurs fils sur des vidéos (supposément) comiques mais aucun sur des vidéos intéressantes (non politiques).
      Regarder jusqu'au bout pour voir les cordes vocales en action. Impressionnant !

×
×
  • Create New...