Jump to content

Présidentielles 2022


Présidentielles 2022  

73 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (11 mars 2022)

    • Nathalie Arthaud
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Emmanuel Macron
      10
    • Jean Lassalle
      0
    • Marine Le Pen
      0
    • Éric Zemmour
      2
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Anne Hidalgo
      1
    • Yannick Jadot
      0
    • Valérie Pécresse
      0
    • Philippe Poutou
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan.
      0

This poll is closed to new votes

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closed on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

The European Union plans to introduce a phased embargo on the purchase of Russian oil, but negotiations on this will begin only after the second round of the presidential elections in France.

reported by The New York Times, citing sources.

Link to comment

C'est bien ce que je dis, les allemands d'avant Stalingrad, je pense qu'ils devaient penser comme vous.

"Non mon président c'est pas un Hitler looool t'es fouuuuuu. Ah merde, il était un peu vénère en fait le type tout bien réfléchi, dommage qu'il n'y avait absolument aucun signe ni élément avant coureur qui aurait pu nous mettre sur un début de démarrage de piste qui nous aurait permis de comprendre que ça aurait pu finir comme ça."

 

Dans tous les cas on se mécomprend, je suis le plus gros anti communiste et anti nazi de France de très très loin. C'est bien pour ça que je sais en reconnaître un quand j'en vois un.

Sur Poutine je n'ai pas d'autre avis que le laisser tranquille, si j'étais à la table, je lui foutrais la paix.

 

Ce qu'il fait chez lui ou chez les autres ne change rien au fait qu'il y a le feu chez nous, avec ou sans lui.

 

Je me prends une accusation en binarisme quand de son côté liborg ne m'oppose que la position atlantiste. Je la connais comme vous, je suis un enfant de la Raie-publique comme vous abreuvé de la même idéologie et des mêmes médias d’État, c'est bon je la connais la rhétorique du camp du Bien.

 

Faut quand même admettre que l'histoire Ukrainienne qu'on nous raconte est très largement incomplète, tout comme l'histoire covidienne.

On sait aussi que Macron sert des intérêt étrangers et que rien n'est clair, sauf qu'on retrouve exactement les mêmes personnes qui gravitent autour du covid et de l'Ukraine dès qu'on gratte un peu.

 

C'est clairement un scénario peste ou choléra et la seule bonne réponse est de renverser la table mais ça va de toute façon arriver, le bloc qui souffre est trop proche du point de rupture pour tenir 5 ans de plus.

 

Un chef d'Etat c'est pas un CEO, il ne gère pas une entreprise pour maximiser le profit et tailler des pipes à son board, il doit maximiser le bonheur intérieur brut whatever that means.

Macron se croit dirigeant de la startup nation, il ne serait même pas foutu de créer une entreprise privée.

 

On a acté s'engager sur la voie de la découpe aux puissances étrangères, allons-y, c'est surtout les gauchistes qui vont trembler, perso je ne dépends pas du service public. Le problème c'est que les gauchistes en France, ben en fait c'est tout le monde.

  • Yea 1
Link to comment

Dimanche, comme d’habitude, je n’irai pas voter. 
Macron sera certainement élu face à ´ bête MLP qui représente la fin de l’histoire française, les heures les plus sombres de notre histoire et tout le tralala.


en attendant, MLP veut introduire le RIC, ce qui me semble intéressant, surtout si le système est pompé sur ce qui se fait en suisse. Bien entendu, les français voteront avec leurs pieds quelques années avant de comprendre leurs erreurs. Ça pourrait être intéressant. L’éducation politique se ferait via ce système et enfin les politiques ne feraient plus ce qu’ils veulent. 
 

On verra bien aussi ce débat de second tour, on va voir si MLP veut y aller, j’y crois peu, elle se trouve dans une très bonne situation maintenant, être l’antithèse du parti dominant, c’est tout bénéfice.

Link to comment
il y a 1 minute, SilenT BoB a dit :

Bien entendu, les français voteront avec leurs pieds quelques années avant de comprendre leurs erreurs

 

il y a 1 minute, SilenT BoB a dit :

Dimanche, comme d’habitude, je n’irai pas voter

:lol:

  • Haha 1
Link to comment
il y a une heure, Airgead a dit :

Ok donc je suis le seul à penser qu'on a déjà Hitler à la maison, et vous pensez tous que non, on l'aura seulement si c'est MLP qui passe.

 

Inexact. À part toi, personne ne pense que Macron est "Hitler", c'est vrai, mais personne ne pense non plus que Marine Le Pen le serait. Par contre, Poutine, je suppose que ça se discute.

 

En ce qui me concerne, je n'irai pas voter. Les messages de préférence pour MLP franchement j'ai du mal, à cause de ses liens avec Poutine. Mais les messages en faveur de Macron tout autant (sauf qu'il n'y en a pas il y en a) à cause de sa gestion autoritaire de la pandémie. Prendre position, c'est tolérer les défauts d'une partie. Je trouve les défauts trop gros.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 58 minutes, Airgead a dit :

Tu ne crois pas si bien dire @SilenT BoB :D

 

 


le fait que les médias soient absolument contre le RIC me conforte dans le fait que c’est ce qu’il faut faire. Imaginez un peu le changement de paradigme en France. L’emprise des politicard ne serait plus jamais la même. On se fendrait bien la poire.

Link to comment
il y a 26 minutes, SilenT BoB a dit :

le fait que les médias soient absolument contre le RIC me conforte dans le fait que c’est ce qu’il faut faire. Imaginez un peu le changement de paradigme en France. L’emprise des politicard ne serait plus jamais la même.

Remplacer l'arbitraire des politiciens par celui du peuple et espérer que ça aille mieux. Ok.

  • Yea 8
Link to comment
il y a 3 minutes, Ultimex a dit :

Remplacer l'arbitraire des politiciens par celui du peuple et espérer que ça aille mieux. Ok.

 

Le peuple est trop bête pour prendre des décisions qui le concerne et en assumer les conséquences ?

Link to comment
il y a 3 minutes, Airgead a dit :

 

Le peuple est trop bête pour prendre des décisions qui le concerne et en assumer les conséquences ?

Le peuple comme les politiciens n'ont pas à décider de la manière dont je souhaite mener 99% de mon existence : ils sont tous trop bêtes pour ça, oui. Je ne tiens pas à assumer, d'ailleurs, les conséquences de la décision des autres.

Bref, le RIC, c'est remplacer le berger par un autre. Pour le dire autrement : je doute de ton ancapisme.

  • Yea 11
  • Post de référence 2
  • Love 4
Link to comment
il y a 2 minutes, Ultimex a dit :

Bref, le RIC, c'est remplacer le berger par un autre. Pour le dire autrement : je doute de ton ancapisme.

 

Pas forcément, les revendications des gilets jaunes c'était pas de demander plus d'Etat, c'était même tout à fait l'inverse.

 

Allez au hasard, un pays qui s'en sort pas trop mal avec ses référendums: la Suisse.

  • Yea 1
  • Haha 2
Link to comment
13 minutes ago, Ultimex said:

Remplacer l'arbitraire des politiciens par celui du peuple et espérer que ça aille mieux. Ok.

Je me faisais une réflexion liée dans la journée. Il est en fait totalement illusoire, utopique et prétentieux de vouloir régir la vie de 60 millions de personnes de manière centralisée. En ce sens, la démocratie se transforme irrémédiablement en dictature de la majorité au bout d'un certain nombre de générations après les Pères Fondateurs ou le Benevolent Dictator for Life (sans même compter les errements dûs à la complexité infinie de la prise de décision centralisée et l'absence d'incitations pour limiter l'impact de l'École des Choix Publics).

 

Au contraire, dans le respect du principe de subsidiarité, une confédération composée de petits états confédérés représentants chacun quelques centaines de milliers / quelques millions de personnes aurait l'effet directement positif d'arrêter de diluer le vote et l'intérêt individuel devant tant de forces opposées. Et j'ai de plus en plus l'impression que c'est le seul cas ou la démocratie devient enfin un outil qui protège le peuple au lieu de l'asservir.

 

le "con" est important ici, car on l'oppose directement à ce qui est en place aujourd'hui : le dernier mot n'est pas à la strate la plus haute mais la plus basse.

 

Rien de neuf sous le soleil en ces lieux. Mais ça percole doucement chez moi.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 2 minutes, Airgead a dit :

Allez au hasard, un pays qui s'en sort pas trop mal avec ses référendums: la Suisse.

Parce qu'ils portent principalement sur des objets locaux. Ça aide beaucoup à faire le lien entre le vote et ses conséquences. 

  • Yea 5
  • Love 1
Link to comment

@cedric.org@Rincevent oui d'accord avec vous, c'est bien pour ça que la direction que l'on prend vers un gouvernement mondial ne pourra jamais se faire autrement que de manière totalitaire, puisque plus entravés par la concurrence ni sanctionnés par la destruction créatrice, les puissants seront à 100% en roue libre.

 

Quand le réel ne sanctionne plus, c'est terminé. Cf la monnaie.

  • Yea 1
Link to comment

Le problème du Référendum d'Initiative Populaire sont pour moi les conditions de validation du referendum et la capacité politique de revenir sur un référendum passé.

A quel pourcentage de vote le référendum sera validé ? Juste 50% ou on demande un mix avec un pourcentage de régions, département et municipalité approuvant ? Cela risque d’être juste 50% de oui. Cette facilité de passer des loi est problématique pour moi en raison de son lien avec mon second problème avec le RIC. Remarquez, j’ai le même problème avec la facilité de modification de la constitution française.

Une fois un référendum passé, qui aura la capacité politique de revenir sur la loi en question si cela doit être fait. Aujourd’hui lorsqu'une loi est passée, la législature suivante peut revenir dessus, quoi que l'on en dise. Je ne pense pas que ce sera le cas avec celle passées par RIC. Il suffit de voir pour cela comment le suffrage universel direct du président a renversé les équilibres politiques en France. Cela posera problème dès que des lois débiles ou dépassées seront votées.

Link to comment
il y a 14 minutes, Adrian a dit :

 

Qui en est encore étonné ? Méchancon, c'est la gauche des Anywheres et des banlieues. La gauche des Somewhere, c'est plutôt Roussel.

Link to comment

Avant le vote était essentiellement idéologique, mais on avait perdu de vue qu’en fin de compte les idéologies étaient motivés par des faits sociaux et sociétaux (les riches votaient à droite et les pauvres à gauche).

Avec la classemoyennisation de la société et le vieillissement de la population les cartes ont été rebattues, le vote est essentiellement de classe et les idéologies sont au second rang, même si elles restent derrière en filigrane. Mais il n’y a plus que deux classes, il y en a plusieurs.

Les vieux votent Macron le confineur et celui qui protégera leurs retraites , les X et les Y votent Le pen en majorité, les jeunes Mélenchon. Le même phénomène est visible au Québec d’ailleurs sauf que le Pen est remplacé par le Parti conservateur du Québec mi-libertarien et mi-conservateur à l’anglo-saxonne.

Les ruraux votent Le pen , les urbains votent Mélenchon et Macron

Les cadres supérieurs votent Macron, les employés et salariés votent le pen et Mélenchon.

Etc…

 

Link to comment
45 minutes ago, Airgead said:

 

Pas forcément, les revendications des gilets jaunes c'était pas de demander plus d'Etat, c'était même tout à fait l'inverse.

 

Sur les 45 revendications qui ont été portées à l'Elysée dans le premier mouvement:

 

Dans le côté moins d'état:

 

-Moins de taxes et moins de lois contraignantes pour les petits.

 

 

Dans le côté plus d'état:

 

-Plus de pognons redistribués. Augmentation du SMIC, retraite, etc.  Augmentation de pleins d'aides. Plus d'aide pour les handicapés, les femmes, etc. Interdiction du glyphosate. Remise en place de l'ISF, etc.

 

 

https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/gilets-jaunes-environnement-emploi-precarite-impots-voici-leurs-revendications-6099353

 

 

C'est pas moins d'Etat qu'ils demandaient.

C'est que l'état leur distribue plus de pognon et leur en prenne moins.

 

Qu'il les emm... moins mais que par contre il emm... plus les autres.

 

 

En gros ce que l'ensemble des socialiste demande.

 

 

 

 

 

  • Yea 9
Link to comment

La vrai élection sera celle des législatives. Le "troisième" tour a de forte chance d'enlever le pouvoir à celui qui vient de la recevoir.

Quelque part tant mieux.

Link to comment
28 minutes ago, Cheville said:

Le "troisième" tour a de forte chance d'enlever le pouvoir à celui qui vient de la recevoir.

Tu as une boule de cristal?  L'expérience de la 5ème République montre exactement le contraire.

  • Yea 3
Link to comment

Concernant la Suisse il est important que bien comprendre plusieurs choses qui sont très différentes de la France:

  • Les votations sont inscrites depuis longtemps dans la pratique politique.   Ce n'est pas comme en France où un référendum est systématiquement utilisé comme levier pour soutenir ou démolir le pouvoir en place.
  • Les Suisses qui ont le droit de vote reçoivent un dossier complet avant de voter.  C'est un vrai travail de les lire et les comprendre.  C'est autre chose que les "professions de foi".
  • Une loi votée en Suisse est généralement adoptée pour une durée prédéfinie.  Difficile de défaire ce qui a été voté avant l'échéance, donc beaucoup plus de stabilité.

Bref, la culture politique en France est à des années lumières de ce qui se fait là-bas.

Link to comment
Le 14/04/2022 à 15:16, Lugaxker a dit :

Tu oublies l'inflation, le prélèvement de l'épargnant. Si tu crées la monnaie dont tu as besoin (obligations rachetées par le BCE), tu peux réduire les impôts sans souci, mais le citoyen se fait autant plumer. La bonne métrique à considérer est la dépense publique.

 

Avant le covid, la trajectoire des dépenses publiques sur PIB était en baisse au même rythme que les PO:

 

image.png.3e373d7a464c1364791e7c083a6d7900.png

 

 

A ce rythme si on se tapait encore 10 ans de Macron on aurait peut-être entre 5 et 10 points de dépense, de dettes et de PO en moins.

On est en France, la démocratie la plus étatique du monde, on va pas se retrouver avec un mal de tête à savoir si on va voter Jeanne Thatcher ou François Reagan au second tour, je vois vraiment pas ce qu'on peut espérer de mieux que Macron.

Link to comment
il y a 3 minutes, Mike a dit :

je vois vraiment pas ce qu'on peut espérer de mieux que Macron.

Le libéralisme, ce n'est pas que les questions d'impôt. D'autant qu'on peut arguer qu'historiquement, les dictatures prélèvent moins d'impôt que les démocraties. Mais si c'est vraiment ton seul critère, alors grand bien t'en fasse.

 

Révélation

FLmePdB.jpg

 

  • Yea 3
Link to comment

Macron c'est e type qui a enfermé 6200000 de personnes de moins de 70 ans, pour limiter les morts de 10% de population de 70+ dont le delta annuel s'est elevé à ... 30000 personnes. Pour 240 milliards de dépense.

Même si on estime qu'il a sauvé la France du double de décès, ça fait 10 millions par vieux., ou 1 million € par an/par personne de perdu. Une année de quelqu'un c'est 40000€.... quand il naît. ca fait VING FOIS LE PRIX.

 

VINGT FOIS

 

 

 

 

20 FOIS.

 

en échange de cette perte on a aussi gagné perdu en liberté, en éducation, en culture, en société , et accessoirement plein de boites ou de gens ont perdu leur job, ou servécu alors qu'ils devaient crever, faisant donc avancer les médiocres au profit des bons.

 

 

effectivement on peut pas espérer mieux.

Sauf que même rien, c'est mieux.

 

 

 

 

 

 

  • Yea 7
Link to comment
à l’instant, Mike a dit :

Avant le covid

Le covid n'excuse rien du tout. Il y a toujours des crises. Sarkozy et Fillon nous avaient sorti la même excuse en 2008. On peut aussi citer les restrictions financières post 2001.

 

il y a 8 minutes, Mike a dit :

je vois vraiment pas ce qu'on peut espérer de mieux que Macron

Micron a augmenté drastiquement la dépense publique en 2020-2021. (2022 n'est pas encore passée). Et ça n'inclut pas les mesures liberticides d'assignation à domicile, de port du masque obligatoire, de ségrégation vaccinale, d'interdictions d'aller à la plage etc. Mieux que Micron ce serait un président qui ne ferait rien, et ça nous ferait des vacances. 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 40 minutes, fm06 a dit :

Concernant la Suisse il est important que bien comprendre plusieurs choses qui sont très différentes de la France:

  • Les votations sont inscrites depuis longtemps dans la pratique politique.   Ce n'est pas comme en France où un référendum est systématiquement utilisé comme levier pour soutenir ou démolir le pouvoir en place.
  • Les Suisses qui ont le droit de vote reçoivent un dossier complet avant de voter.  C'est un vrai travail de les lire et les comprendre.  C'est autre chose que les "professions de foi".
  • Une loi votée en Suisse est généralement adoptée pour une durée prédéfinie.  Difficile de défaire ce qui a été voté avant l'échéance, donc beaucoup plus de stabilité.

Bref, la culture politique en France est à des années lumières de ce qui se fait là-bas.

 

Cf wiki, depuis 1981 la Suisse c'est 102 référendums.

Sur la même période la France c'est 4 dont le formidable doigt d'honneur de 2005 pour la dernière fois.

 

Quand on cultive la culture du référendum j'imagine que l'on cultive la culture politique et l'éducation qui vient avec.

 

On a le droit d'apprendre des autres et les copier quand ils font des trucs bien, c'est pas tabou :)

 

il y a une heure, Lugaxker a dit :

 

Yep après c'est toujours pareil, on a le droit d'être con tant qu'on supporte les conséquence de sa connerie.

Quand t'empêches les gens de supporter les conséquences de leurs choix, le marché est distordu et plus rien ne veut rien dire.

 

Je trouve quand même très très loin d'être aberrante l'idée de laisser le peuple exercer sa souveraineté comme le prévoit littéralement la constitution.

 

C'est pas un gros mot la souveraineté.

 

On peut aussi la jouer comme le préconise Ségolène, je pourrais même être d'accord mais si on admet l'irresponsabilité du peuple alors 1) on le fout sous tutelle immédiatement et on lui enlève le socialisme des mains et 2) c'est celui qui paie qui décide, point à la ligne.

 

 

Link to comment
Il y a 2 heures, Ultimex a dit :

Le peuple comme les politiciens n'ont pas à décider de la manière dont je souhaite mener 99% de mon existence : ils sont tous trop bêtes pour ça, oui. Je ne tiens pas à assumer, d'ailleurs, les conséquences de la décision des autres.

Bref, le RIC, c'est remplacer le berger par un autre. Pour le dire autrement : je doute de ton ancapisme.


Aaaaah qui a dit que j’étais pour?

j’ai dit que ce serait amusant de voir comment ça tournerait. 😁

oui je suis mesquin.

Link to comment
Il y a 2 heures, Marlenus a dit :

Sur les 45 revendications qui ont été portées à l'Elysée dans le premier mouvement:

 

Dans le côté moins d'état:

 

-Moins de taxes et moins de lois contraignantes pour les petits.

 

 

Dans le côté plus d'état:

 

-Plus de pognons redistribués. Augmentation du SMIC, retraite, etc.  Augmentation de pleins d'aides. Plus d'aide pour les handicapés, les femmes, etc. Interdiction du glyphosate. Remise en place de l'ISF, etc.

 

 

https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/gilets-jaunes-environnement-emploi-precarite-impots-voici-leurs-revendications-6099353

 

 

C'est pas moins d'Etat qu'ils demandaient.

C'est que l'état leur distribue plus de pognon et leur en prenne moins.

 

Qu'il les emm... moins mais que par contre il emm... plus les autres.

 

 

En gros ce que l'ensemble des socialiste demande.

 

 

 

 

 

 

Il faut distinguer deux choses, les gilets jaunes à la base : un mouvement de contestation contre les taxes et les réglementations à gogos vs les gilets jaunes récupérés politiquement : desquels est sorti ces propositions de merde que tu cites et qui s'inscrivent tout à fait dans la logique du petit cerveau français moyen incapable de demander autre chose que plus d'état. 

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...