Jump to content

Présidentielles 2022


Présidentielles 2022  

73 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (11 mars 2022)

    • Nathalie Arthaud
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Emmanuel Macron
      10
    • Jean Lassalle
      0
    • Marine Le Pen
      0
    • Éric Zemmour
      2
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Anne Hidalgo
      1
    • Yannick Jadot
      0
    • Valérie Pécresse
      0
    • Philippe Poutou
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan.
      0

This poll is closed to new votes

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closed on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

17 hours ago, Rincevent said:

Si Cheminade arrive à les avoir, Zemmour pourrait bien (le secret de Cheminade, c'est une petite équipe de gens fanatisés, heu pardon dévoués corps et âme, et qui s'y prennent un ou deux ans à l'avance).

 

Cheminade est un rigolo qui ne fait chier personne : on lui file ses parrainages

 

Dupont-Aignan est un allié objectif de la gauche, et à contribué à l'élection de Macron en 2017 : les maires divers-gauche lui filent volontiers un parrainage.

 

Pour Zemmour, sauf à avoir l'investiture LR, ca sera beaucoup plus difficile.

Link to comment
il y a 6 minutes, poney a dit :

Oue enfin, un président pro européen écologiste féministe et liberal.

 

 

Macron quoi 

Huhuhu.

 

C'est là qu'une petite analyse factorielle ne serait pas de trop (en ajoutant les caractéristiques démographiques des sondés), alors que faire des moyennes cache la structure sous-jacente des réponses.

Link to comment
il y a 2 minutes, poney a dit :

Mmmh attends la t'es en train de demander aux couillons sondeurs de faire un vrai travail en échange des millions qu'on les paie chaque année.

 

 

Déconne pas.

Allons, je n'oserais pas laisser de tels sous-entendus dans mes messages, voyons. ;)

Link to comment

Puis faudrait demander aux gens qu'ils définissent les termes écolo/féministe/libéral, faire des enquêtes qualitatives.

 

Parce que moi chui féministe dans le sens que je donne a féministe.

 

Rien qu'y penser je fatigue.

  • Yea 2
Link to comment

N'empêche que ce sondage confirme une énième fois que le terme "libéral" n'est pas considéré négativement par une majorité de Français, contrairement à ce que les libéraux se plaisent de penser en général, et les liborgiens en particulier.

 

Cela fait plusieurs années qu'il y a eu régulièrement des sondages d'opinion (par l'institut de sondage OpinionWay si je me souviens bien, puis ces derniers temps commandés et publiés par le journal L'Opinion) : à chaque fois le libéralisme est la seule doctrine qui obtient un majorité d'opinion favorable, contrairement à ses principales concurrentes : socialisme, conservatisme, capitalisme, communisme...

 

Et si les libéraux, les vrais, pas les ?, cessaient de jouer les vilains petits canards et osaient sortir du bois ?

  • Yea 2
Link to comment
il y a 3 minutes, poney a dit :

Le terme est surtout mal défini.

 

Viens avec un programme libéral tiède et tu verras le résultat.

Oui un libéralisme féministe écologiste pro-européen, ça risque de donner du liberalism à l'américaine.

  • Yea 1
Link to comment
4 minutes ago, poney said:

Le terme est surtout mal défini.

 

Peu importe, dans tous les sondages, il évoque dans l'esprit d'une majorité des gens quelques chose de positif. Et ce malgré les diatribes de toute la classe politique et des médias contre l'ultralibéralisme et des critiques des intellectuels contre le néolibéralisme.

Link to comment

C'est surtout, pour moi, qu'à part les deux pôles extrémistes, la plupart des gens apprécient et veulent le libéralisme non-economique, et j'irai même plus loin, la plupart des gens sont soc-dem-mais-pas-trop, il suffit qu'un certain seuil de tolérance a l'invasion quotidienne de l'état soit passé pour que "on" demande du libéralisme qui se traduit dans les faits non pas par du libéralisme au sens entendu ici mais un retrait marginal (genre diminuer de x% la pression fiscale sur le pétrole, les car Macron, moins d'impôts sur l'héritage et pouf les gens sont contents du libéralisme a l'œuvre).

 

 

L'immense majorité des gens pense l'état trop cher trop invasif peu efficace, ça n'en fera pas des libéraux pour autant, mais ça ne veut pas dire qu'ils n'auraient pas élu un Macron qui fait deux vagues promesses libérales de loin et avec le vent dans le dos.

  • Yea 5
Link to comment
15 minutes ago, Airgead said:

Ce truc des 500 parrainages sérieux, quelle blague... La "démocratie" est vraiment une vaste blague, enfin, go chercher pop corn et dérouler vos analyses

C'est à peu près une des rares choses que je soutiens.

 


Quand tu arrives déjà à avoir une 12aine de candidats dont 3 qui sont plus gauchistes que le PC tu te dis même qu'il faudrait que ce soit encore plus.

 

 

A moins de croire au mythe de l'homme providentiel qui arrive à diriger le parti sans soutien politique.

 

  • Nay 1
Link to comment
il y a 10 minutes, poney a dit :

Puis faudrait demander aux gens qu'ils définissent les termes écolo/féministe/libéral, faire des enquêtes qualitatives.

 

Parce que moi chui féministe dans le sens que je donne a féministe.

 

Rien qu'y penser je fatigue.

Houlà, ça va être cher en personnel à payer. Ce que je propose est quasiment gratuit, aka une demi-journée de stagiaire en data pour pondre et faire tourner un script en Python, et une demi-journée de stagiaire en communication pour embellir le graphique et pondre une légende. 

 

(Mais oui, ce serait tout aussi nécessaire.)

Link to comment
9 minutes ago, poney said:

C'est surtout, pour moi, qu'à part les deux pôles extrémistes, la plupart des gens apprécient et veulent le libéralisme non-economique, et j'irai même plus loin, la plupart des gens sont soc-dem-mais-pas-trop, il suffit qu'un certain seuil de tolérance a l'invasion quotidienne de l'état soit passé pour que "on" demande du libéralisme qui se traduit dans les faits non pas par du libéralisme au sens entendu ici mais un retrait marginal (genre diminuer de x% la pression fiscale sur le pétrole, les car Macron, moins d'impôts sur l'héritage et pouf les gens sont contents du libéralisme a l'œuvre).

 

J'aurais tendance à penser que ceux qui sont hostiles au libéralisme l'associent la plupart du temps au capitalisme de connivence.

En revanche, je pense que ceux qui y voient quelque chose de positif l'entendent bien dans le bon sens du terme : moins de bureaucratie, plus de facilités d'entreprendre, moins de charges sociales et d'impôts, plus de liberté d'expression, etc. Evidemment, ils ne sont certainement pas pour autant de libéralisme que nous, et voudront garder une bonne part de soc-dem, mais ça n'empêche que beaucoup de gens voient bien et désignent correctement, je le pense, certains maux de notre société.

  • Yea 4
Link to comment
il y a 1 minute, Largo Winch a dit :

 

J'aurais tendance à penser que ceux qui sont hostiles au libéralisme l'associent la plupart du temps au capitalisme de connivence.

En revanche, je pense que ceux qui y voient quelque chose de positif l'entendent bien dans le bon sens du terme : moins de bureaucratie, plus de facilités d'entreprendre, moins de charges sociales et d'impôts, plus de liberté d'expression, etc. Evidemment, ils ne sont certainement pas pour autant de libéralisme que nous, et voudront garder une bonne part de soc-dem, mais ça n'empêche que beaucoup de gens voient bien et désignent correctement, je le pense, certains maux de notre société.

J'aimerais en être convaincu, mais sans étude sérieuse de la question (cf nos messages à @poney et moi), on risque surtout de projeter nos désirs sur la réalité plutôt que de comprendre cette dernière telle qu'elle est.

Link to comment
il y a 4 minutes, Largo Winch a dit :

 

J'aurais tendance à penser que ceux qui sont hostiles au libéralisme l'associent la plupart du temps au capitalisme de connivence.

En revanche, je pense que ceux qui y voient quelque chose de positif l'entendent bien dans le bon sens du terme : moins de bureaucratie, plus de facilités d'entreprendre, moins de charges sociales et d'impôts, plus de liberté d'expression, etc. Evidemment, ils ne sont certainement pas pour autant de libéralisme que nous, et voudront garder une bonne part de soc-dem, mais ça n'empêche que beaucoup de gens voient bien et désignent correctement, je le pense, certains maux de notre société.

 

En fait on est plutôt d'accord

Link to comment
il y a 57 minutes, Lameador a dit :

 

Dupont-Aignan est un allié objectif de la gauche, et à contribué à l'élection de Macron en 2017 : les maires divers-gauche lui filent volontiers un parrainage.

 

 

 

Pas vraiment : seuls 15% des parrainages accordés par des maires à NDA viennent d'élus de gauche. 85% sont à droite ou sans étiquette. 

 

Sauce : https://www.cairn.info/revue-francaise-de-science-politique-2017-6-page-1187.htm

 

 

Screenshot 2021-09-22 at 10.15.23.png

  • Yea 2
Link to comment
il y a 58 minutes, G7H+ a dit :

 

 

il y a 54 minutes, poney a dit :

Oue enfin, un président pro européen écologiste féministe et liberal.

 

 

Macron quoi 

 

il y a 31 minutes, Largo Winch a dit :

N'empêche que ce sondage confirme une énième fois que le terme "libéral" n'est pas considéré négativement par une majorité de Français, contrairement à ce que les libéraux se plaisent de penser en général, et les liborgiens en particulier.

 

Cela fait plusieurs années qu'il y a eu régulièrement des sondages d'opinion (par l'institut de sondage OpinionWay si je me souviens bien, puis ces derniers temps commandés et publiés par le journal L'Opinion) : à chaque fois le libéralisme est la seule doctrine qui obtient un majorité d'opinion favorable, contrairement à ses principales concurrentes : socialisme, conservatisme, capitalisme, communisme...

 

Et si les libéraux, les vrais, pas les ?, cessaient de jouer les vilains petits canards et osaient sortir du bois ?

 

Vous voulez donc dire que le libéralisme en France pourrait venir... du centre-gauche ? :D

Plus sérieusement, je pense qu'un libéralisme qui pourrait l'emporter en France devrait laisser de côté plein, plein de nos idées, de nos postures, etc. Moi, ça m'irait, car ça serait clairement un moindre mal. Par exemple, il ne faudrait même pas penser à évoquer le réchauffement climatique. Mais, alors, pas du tout. 

  • Yea 1
Link to comment

Bof, au final on aura un candidat avec 10% de libéralisme et 90% de truc soc dem

 

 

Intérêt nul. Je veux bien m'enticher d'un gars a 60% libéral mais en deçà ça revient à voter pour un ennemi.

 

Link to comment

60% libéral dans la définition qu'on donne à 100% libéral... oh wait :D

(et surtout c'est quoi qui caractérise disons 1% de retrait :) )

Exercice: prendre Lisnard et mettre un pourcentage, qu'on se marre un peu ^^

Link to comment
20 minutes ago, Rincevent said:

Houlà, ça va être cher en personnel à payer. Ce que je propose est quasiment gratuit, aka une demi-journée de stagiaire en data pour pondre et faire tourner un script en Python, et une demi-journée de stagiaire en communication pour embellir le graphique et pondre une légende. 

 

(Mais oui, ce serait tout aussi nécessaire.)

Tu sais il y a des data analystes compétents dans les instituts de sondage. 

L'analyse d'une enquête dépend d'un brief et d'un accord avec le client et le temps de data analyste est facturé. (Spoiler, le client est livré de ce qui est facturé.)

Link to comment
à l’instant, Mathieu_D a dit :

Tu sais il y a des data analystes compétents dans les instituts de sondage. 

Pour les clients corporate prêts à mettre le prix dans une étude confidentielle qui permette de vendre des bidules, je me doute bien que les rapports remis sont autrement plus fouillés.

Link to comment
il y a 38 minutes, Marlenus a dit :

A moins de croire au mythe de l'homme providentiel qui arrive à diriger le parti sans soutien politique.

 

 

Parce qu'on raisonne avec comme référentiel ce qu'on connaît.

Une vraie démocratie ne met pas de barrière à l'entrée, on peut avoir 50 000 candidats si on veut, tant que tout le monde a le droit de choisir, de s'impliquer, et subit les conséquences directes de son vote.

 

On n'a pas besoin d'hommes providentiels, on a besoin d'une liste claire d'items bien définis, d'un budget pour amener à la réalisation de chacun, de responsables nommés pour porter les projets, d'une timeline claire, et de définir à l'avance les éventuels scénarios en cas d'atteinte / dépassement. N'importe qui peut proposer ces items, ça peut venir de partout.

 

On fait voter ensuite la totalité des items par tout le monde avec un devis avant validation montrant ce que cela va coûter directement à l'individu, et il donne son vote ou non. On retient les items qui ont trouvé suffisamment de voix et d'argent pour être menés, on abandonne les autres. A la fin du vote, le montant des items que l'individu a choisi est acté et sa première mensualité démarre avec le paiement immédiat des 1/12ème.

 

Là on aurait déjà plus un semblant de démocratie plus valide que le système actuel ou les soutiens donnent un blanc-seing illimité à celui qu'ils ont soutenu, en échange d'un train de vie.

Link to comment
il y a 15 minutes, Airgead a dit :

Une vraie démocratie ne met pas de barrière à l'entrée, on peut avoir 50 000 candidats si on veut, tant que tout le monde a le droit de choisir, de s'impliquer, et subit les conséquences directes de son vote.

... et que les candidats paient eux-mêmes leurs frais.

Link to comment
il y a une heure, Marlenus a dit :

C'est à peu près une des rares choses que je soutiens.

 


Quand tu arrives déjà à avoir une 12aine de candidats dont 3 qui sont plus gauchistes que le PC tu te dis même qu'il faudrait que ce soit encore plus.

 

 

A moins de croire au mythe de l'homme providentiel qui arrive à diriger le parti sans soutien politique.

 

 

J'avoue que je ne comprends pas ce qui te gêne dans la multiplication des candidatures?

  • Yea 1
Link to comment

Je veux bien voter pour presque n'importe quel soc-dem/démocrate-chrétien à la noix s'il propose un plan solide et déterminé pour une seule grosse réforme libérale structurelle (libéraliser de manière décisive l'instruction, les retraites, le logement, les transports, l'emploi, etc.) et qu'il est pour le statu quo sur tout le reste. Et s'il y a quelques touches en plus (état d'urgence, vie privée, liberté d'expression, politique étrangère, drogues, etc.), c'est bonus.

  • Yea 6
Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...