Jump to content

Présidentielles 2022


Présidentielles 2022  

65 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (2021-10-06)

    • Emmanuel Macron
      11
    • Marine Le Pen
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan
      0
    • François Asselineau
      1
    • Xavier Bertrand
      2
    • Bruno Le Maire
      0
    • Manuel Valls
      0
    • Arnaud Montebourg
      0
    • Anne Hidalgo
      0
    • Yannick Jadot
      0
    • Sardine Ruisseau
      1
    • Benoit Hamon
      0
    • Nathalie Arthaud
      0
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Ségolène Royal
      0
    • Eric Zemmour
      5
    • Autre ? Mais alors qui ?
      5

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closes on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

il y a 5 minutes, Nathalie MP a dit :

 

Ne pas négliger les pures postures d'opposition des opposants. Petit rappel sur Philippot, grande partisan du tout-Etat :

Florian Philippot : traumatisé par les privatisations Balladur, il retrouve le sourire grâce à MLP ! (22 sept 2016)
https://leblogdenathaliemp.com/2016/09/22/florian-philippot-traumatise-par-les-privatisations-balladur-il-retrouve-le-sourire-grace-a-mlp/

 

 -----------

La relecture de cet article, qui a donc 5 ans maintenant, n'est pas sans intérêt sur un autre point : comment MLP a-t-elle pu voir son score, son "socle" apparemment inébranlable de 24 à 27 % pratiquement inchangé depuis les européennes de 2014 se réduire en un mois (à 16 % d'après le sondage Harris Interactive cité plus haut) ?

Comme je l'écrivais à l'époque, le FN hébergeait une dualité profonde entre une ligne souverainiste-étatiste portée par Philippot et MLP et une ligne plus souverainiste-identitaire portée par Marion Maréchal Le Pen.


En 2017, pas de challenger dans les starting-blocks donc la dualité n'a pas atteint la surface du débat présidentiel, mais aujourd'hui, se profile Zemmour, personnalité médiatique très connue, proche idéologiquement de Marion Maréchal (voir convention des droites de 2019), très à l'aise avec les médias et entièrement centré sur la question de l'identité - et la dualité éclate au grand jour.* La nullité de MLP, son débat raté de 2017 que personne au RN n'évoquait à l'époque fait maintenant partie des arguments des pro-Zemmour. Les déçus de Marine, et plus généralement de toutes les formations politiques de droite, ont l'impression d'avoir enfin trouvé leur homme providentiel. 

 

Et c'est bien d'homme providentiel qu'il s'agit. Car finalement, malgré la réalité de la dualité idéologique du RN, les potentiels électeurs de Zemmour sont assez peu regardant sur le programme. Il leur suffit de savoir que Z va sauver la France des grandes invasions barbares. C'est ainsi que sur les réseaux sociaux, on voit se multiplier des déclarations du style "comme Lisnard n'y va pas, c'est décidé, je soutiens Zemmour" ! On nage une fois de plus en pleine confusion (encore qu'en 2016, ledit Lisnard s'est fait remarqué par 11 verbalisations anti-Burkini bien médiatisées et parfaitement inutiles). Personne ne me fera croire qu'un candidat qui dit vouloir imposer ou interdire des prénoms, et qui passe une bonne partie de son temps à vouloir réhabiliter Pétain tout en se disant gaulliste est porteur d'un projet libéral sérieux...

 

Ce qui me fait penser que dans les choix des électeurs de droite et d'extrême-droite, la composante libérale en économie n'est pas importante, elle n'est là que comme le cache-sexe acceptable d'une demande pour une politique fondamentalement souverainiste et illibérale. D’aucuns ont lu, et j’ai moi-même voulu lire dans la victoire de Fillon à la primaire de droite un tournant favorable aux idées libérales au-delà de l’économie, mais peut-être fallait-il y voir surtout un rejet marqué du progressisme de gauche associé à une adhésion aux valeurs conservatrices du candidat. 

 

Mon avis sur un programme libéral à mettre en oeuvre, c'est : Commençons par retrouver de la prospérité en réduisant le boulet étatique, soyons sérieux sur la sécurité (première demande des Fr lors des élections municipales), démonopolisons l'Education. Quant à l'immigration, ramenons-la à une question d'offre et de demande (marché du travail, études, recherche) plutôt que des quotas qui n'ont aucun sens. Ce serait déjà énorme.
(j'ai abordé les deux premiers points, économie et sécurité dans l'article https://leblogdenathaliemp.com/2020/01/20/la-france-devrait-etre-un-paradis-et-pourtant/)

 

Qu'on ne prenne pas ces quelques réflexions pour des idées définitives mais pour des éléments du débat. 

 

* Mais MLP se défend, voir son projet de modifier la Constitution pour créer une sorte de statut des étrangers et préférence nationale.
https://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2022/article/2021/09/28/election-presidentielle-2022-marine-le-pen-devoile-les-contours-de-son-referendum-sur-la-maitrise-de-l-immigration_6096323_6059010.html

 


Merci...

  • Yea 1
Link to comment
il y a 6 minutes, Nathalie MP a dit :

 

Et c'est bien d'homme providentiel qu'il s'agit. Car finalement, malgré la réalité de la dualité idéologique du RN, les potentiels électeurs de Zemmour sont assez peu regardant sur le programme. Il leur suffit de savoir que Z va sauver la France des grandes invasions barbares. C'est ainsi que sur les réseaux sociaux, on voit se multiplier des déclarations du style "comme Lisnard n'y va pas, c'est décidé, je soutiens Zemmour" ! On nage une fois de plus en pleine confusion (encore qu'en 2016, ledit Lisnard s'est fait remarqué par 11 verbalisations anti-Burkini bien médiatisées et parfaitement inutiles). Personne ne me fera croire qu'un candidat qui dit vouloir imposer ou interdire des prénoms, et qui passe une bonne partie de son temps à vouloir réhabiliter Pétain tout en se disant gaulliste est porteur d'un projet libéral sérieux...

 

Personne ne se réclamant du libéralisme (économique ou politique) ne place Zemmour dans cette famille politique. Si des libéraux votent pour lui, ce ne sera pas pour cette raison mais pour des thématiques identitaires qui ne sont pas forcément, à leurs yeux, incompatibles, voire étant liées.

 

il y a 6 minutes, Nathalie MP a dit :

Quant à l'immigration, ramenons-la à une question d'offre et de demande (marché du travail, études, recherche) plutôt que des quotas qui n'ont aucun sens. Ce serait déjà énorme.

 

L'offre et la demande ? J'aimerais une précision. Une forme de marché libre migratoire, n'est-ce pas ce que nous connaissons depuis plusieurs décennies ? Situation qui, manifestement, mène à une impasse.

Link to comment
il y a 5 minutes, michel kohlhaas a dit :

 

Personne ne se réclamant du libéralisme (économique ou politique) ne place Zemmour dans cette famille politique. Si des libéraux votent pour lui, ce ne sera pas pour cette raison mais pour des thématiques identitaires qui ne sont pas forcément, à leurs yeux, incompatibles, voire étant liées.

 


Bien sûr. On voit bien que ce sont les basanés, en grand nombre aux postes de pouvoir, qui rendent la France de plus en plus collectiviste depuis plus de 100 ans.

  • Yea 4
  • Haha 1
Link to comment
il y a 23 minutes, Loi a dit :

 

C'est tout de même terrible de devoir le rappeler...

 

Le champ intellectuel est dominé par la gauche depuis 1945. Réfléchir en France impose de se soumettre à des codes sous peine d'ostracisme. Les libéraux ne sont bien entendu pas épargnés. 

Link to comment
il y a 28 minutes, Johnnieboy a dit :


Bien sûr. On voit bien que ce sont les basanés, en grand nombre aux postes de pouvoir, qui rendent la France de plus en plus collectiviste depuis plus de 100 ans.

 

Tu as tout à fait raison. Le collectivisme français est totalement français, l'immigration est HS sur ce sujet. 

Link to comment
5 hours ago, Carl Barks said:

J'allais le dire. 

Je ne crois pas du tout que Macron perde l'électorat classique LR sur ces thèmes sociétaux. Il fait régulièrement des appels du pied à droite. 

En revanche, là où il déplaît à ces électeurs, c'est sur le côté jacobin/parisianiste. C'est la seule carte où j'imagine Xavier Bertrand pourvoir se différencier. 

Je vais poser la question autrement.

 

Pourquoi un électeur classique de LR choisirait Macron plutôt que Bertrand?

 

Perso, j'ai l'impression que pour eux, Bertrand c'est Macron en mieux.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 12 minutes, Marlenus a dit :

Je vais poser la question autrement.

 

Pourquoi un électeur classique de LR choisirait Macron plutôt que Bertrand?

 

Perso, j'ai l'impression que pour eux, Bertrand c'est Macron en mieux.

La prime au sortant, simplement. Le même électeur va voter pour réélire son maire de droite et Macron. 

Je ne dis pas que ça vaut pour tout électeur LR (sinon, Bertrand ne serait pas à 10-15% dans les sondages), mais pour une part assez large pour que Macron garde l'avantage. 

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 7 heures, Nathalie MP a dit :

Quant à l'immigration, ramenons-la à une question d'offre et de demande (marché du travail, études, recherche) plutôt que des quotas qui n'ont aucun sens. Ce serait déjà énorme.


J’ai du mal à comprendre.

 

Que des politiques liberaux escamotent le sujet parce que politiquement peu bankable, et parce qu’ils ont des choses plus intéressantes a dire ça s’entend.

 

Que des leaders d’opinion libéraux fassent de même, ça m’ennuie beaucoup plus. Vouloir éviter les aspects identitaires de l’immigration, ne pas vouloir se demander si l’immigration tel qu’on la voit depuis quelques décennies est une singularité historique, c’es une capitulation.

À faire ça, on se condamne à faire comme Zweig et à se rendre compte à son plus grand désespoir qu’au delà du Ring de Vienne, le monde ne va pas du tout bien.

 

 

  • Yea 3
Link to comment
3 hours ago, Marlenus said:

Perso, j'ai l'impression que pour eux, Bertrand c'est Macron en mieux.

 

Non, pas nécessairement en mieux. Mais, àmha, entre deux candidats qui ont grosso modo les mêmes idées, un LR préfèrera voter pour quelqu'un de la famille plutôt que pour un "rapporté".

 

2 hours ago, Carl Barks said:

La prime au sortant, simplement.

 

Euh... ces dernières années, à la présidentielle, j'ai plutôt l'impression que c'est plutôt le coup de pied au cul du sortant.

Link to comment
10 minutes ago, michel kohlhaas said:

Le gaullisme n'est pas un courant intellectuel.

 

C'est une référence politique, une figure iconique de l'étatisme franchouillard auquel quasiment toute la classe politique s'évertue à se rattacher aujourd'hui, des gens de gauche, de droite, et surtout d'extrême-droite (MLP, NDA et ton champion Z).

Link to comment
il y a 41 minutes, Largo Winch a dit :

 

 

Euh... ces dernières années, à la présidentielle, j'ai plutôt l'impression que c'est plutôt le coup de pied au cul du sortant.

Macron me semble un peu plus populaire que Sarkozy à la même époque de son mandat, sans parler de Hollande. 

Et il faudrait que je vérifie mais sa popularité est assez haute chez les électeurs LR 

 

Edit: voilà, il a de bonnes opinions chez la moitié des électeurs de Fillon en 2017 https://www.lesechos.fr/politique-societe/emmanuel-macron-president/sondage-exclusif-la-cote-de-confiance-de-macron-au-plus-haut-depuis-un-an-1342782

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 1 heure, Bézoukhov a dit :


J’ai du mal à comprendre.

 

Que des politiques liberaux escamotent le sujet parce que politiquement peu bankable, et parce qu’ils ont des choses plus intéressantes a dire ça s’entend.

 

Que des leaders d’opinion libéraux fassent de même, ça m’ennuie beaucoup plus. Vouloir éviter les aspects identitaires de l’immigration, ne pas vouloir se demander si l’immigration tel qu’on la voit depuis quelques décennies est une singularité historique, c’es une capitulation.

À faire ça, on se condamne à faire comme Zweig et à se rendre compte à son plus grand désespoir qu’au delà du Ring de Vienne, le monde ne va pas du tout bien.

 

 

 

Il y a plein de « singularités » historiques. On peut en citer plusieurs par décennies. Je ne vois pas l’interêt de faire forcément de l’une ou de l’autre des thèmes politiques majeurs. 

 

Si ça ne va pas bien, comme tu dis, cela n’a absolument rien à voir avec l’immigration. J’irai même plus loin : l’immigration est un signe que ça ne va pas si mal (les pays sans immigration en Europe ne donnent envie à personne ou presque). 

Quand l’immigration cause des problèmes, c’est souvent très lié aux choses qui n’allaient déjà pas bien.

 

C’est pas compliqué de faire des Johnnieboy, tu sais. Mes parents, à la maison, ils ne me parlaient jamais de la grandeur de la France éternelle ni autres fadaises. Mais ils ne la dénigraient pas, non plus. Laisse l’opportunité aux immigrés d’aimer la France dans des conditions décentes comme je l’ai eue et ça devrait suffire. 

 

Et quand bien même certains finiraient par ne pas l’aimer et la rejeter, on aurait du mal à leur jeter la pierre sur ce forum. C’est triste mais la France, ce n’est plus grand-chose et ça ne va pas en s'améliorant. Et, encore une fois, je vois pas ce que mes ancêtres, leurs descendants et moi-même avons à y voir. On n'était pas là quand ç’a commencé et on n’est moins coupables que la plupart car nous ne sommes aux manettes de rien du tout.

 

 

J’imagine que ton souci est que la France devient en partie vaguement musulmane. Je te rappelle que ce ne sont pas les musulmans arabes qui ont demandé les premiers à devenir français.

Link to comment
il y a 1 minute, Johnnieboy a dit :

Je ne vois pas l’interêt de faire forcément de l’une ou de l’autre des thèmes politiques majeurs. 

 

Disons que quand c'est un des éléments explicatifs majeurs des élections depuis dix ans, c'est dur de fermer les yeux sur le débat, et de résumer ça à de "l'économique".

 

Après, est-ce qu'on peut sortir la question du politique comme sur d'autres sujets sociétaux de gauche, c'est une question qui se pose assez nettement et qui a du sens ; mais sans esquiver.

 

Tu m'avais d'ailleurs posé une question pertinente sur "Qu'est-ce qu'une immigration réussie ?" sur laquelle il faut que je fasse une réponse que je repousse par manque de temps et parce que c'est difficile. Parce que le sujet est intéressant.

 

Mais on va se faire taper par Pab si on part en HS ici aussi.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 52 minutes, Johnnieboy a dit :

Si ça ne va pas bien, comme tu dis, cela n’a absolument rien à voir avec l’immigration. J’irai même plus loin : l’immigration est un signe que ça ne va pas si mal (les pays sans immigration en Europe ne donnent envie à personne ou presque). 

 

Ca dépend ton immigration. Celle qui nous a fait nos banlieues n'a rien de très positif.

 

Celle qui fait la sillicon valley, singapour, hong kong... là oui.

Link to comment
7 minutes ago, Loi said:

 

Ca dépend ton immigration. Celle qui nous a fait nos banlieues n'a rien de très positif.

 

A la base celle qui a fait nos banlieues c'est celle que l'on est allé chercher pour reconstruire la France.

 

Perso, c'est du positif.

 

C'est comment on a géré cela derrière qui est merdique.

Mais pas l'immigration, surtout que les problèmes viennent de français souvent en banlieues.

 

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Mathieu_D a dit :

Sur la plupart des plateaux IT en France c'est blindé d'ingé arabes ?

 

Pourquoi tu parles d'arabes????

 

 

à l’instant, Marlenus a dit :

A la base celle qui a fait nos banlieues c'est celle que l'on est allé chercher pour reconstruire la France.

 

Perso, c'est du positif.

 

C'est comment on a géré cela derrière qui est merdique.

Mais pas l'immigration, surtout que les problèmes viennent de français souvent en banlieues.

 

Mais tout est lié, le sujet ce n'est pas l'utilité à un instant t dans l'histoire, c'est la situation aujourd'hui, et la situation est terrible pour toutes les parties...

 

Link to comment
il y a 3 minutes, poney a dit :

 

Excuse le, il n'avait pas compris que quand tu parlais des banlieues, tu parlais de l'immigration du Costa Rica.

 

 

Mais on s'en fout de ça, je te trouve plein de mecs de l'est aussi perchés dans nos banlieues, certes tu n'as pu de blanc au sens gaulois mais à part ça t'as de tout, ils sont tous perdus.

 

Grâce à dieu, un pays d'origine ne suffit pas encore à faire une destinée...

 

Par contre ce que je sais dire sans difficulté c'est qu'on importe plus de bac -7 que de bac +7 et c'est ça c'est un problème (après qu'ils viennent majoritairement du Maghreb ou d'Afrique subsaharienne je dirais que c'est secondaire).

Link to comment
7 minutes ago, Loi said:

 

 

 

Mais tout est lié, le sujet ce n'est pas l'utilité à un instant t dans l'histoire, c'est la situation aujourd'hui, et la situation est terrible pour toutes les parties...

 

Sauf que rendre l'immigration responsable est faux.

 

C'est comme si tu achètes un fusil de chasse. Qu'il te nourrit pendant 10ans et que tu le laisses chargé à tes enfants pendant que tu dors et qu'un drame arrive.

 

Le problème n'est pas le fusil.

Le problème c'est toi.

 

 

Le problème n'est pas l'immigration, le problème c'est l'état.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...