Jump to content

Présidentielles 2022  

60 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (2021-10-06)

    • Emmanuel Macron
      10
    • Marine Le Pen
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan
      0
    • François Asselineau
      1
    • Xavier Bertrand
      2
    • Bruno Le Maire
      0
    • Manuel Valls
      0
    • Arnaud Montebourg
      0
    • Anne Hidalgo
      0
    • Yannick Jadot
      0
    • Sardine Ruisseau
      1
    • Benoit Hamon
      0
    • Nathalie Arthaud
      0
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Ségolène Royal
      0
    • Eric Zemmour
      3
    • Autre ? Mais alors qui ?
      1

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closes on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Airgead a dit :

les fonctionnaires ... sont unanimes pour Macron.

Je ne suis pas sûr de ça. Les fonctionnaires ne sont pas un groupe homogène électoralement, entre les policiers et les profs par exemple (deux secteurs où je ne suis pas sûr que Macron soit populaire). Sinon je pense aussi qu'il sera réélu parce que je doute un peu que Bertrand aille au second tour.

Link to comment
Il y a 2 heures, Airgead a dit :

Je ne vois pas Zemmour faire la même OPA que Trump sur le trône, il n'a pas assez de volume.

Hé, d'où on se moque de la taille des gens maintenant ? :lol:

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 2 heures, Airgead a dit :

Un président "penseur", sûr de ses valeurs et droit dans ses bottes, gardien du temple (la liberté et les droits fondamentaux) et qui se contente de laisser faire, en trifouillant le moins possible.

 

Si on suit la typologie d'Hayek partageant la vie politique entre conservateurs, collectivistes et libéraux, il est clair que Zemmour n'est pas un libéral. Son sujet est la tradition, pas tellement la liberté.

Je suis d'accord pour dire que le fait que les citoyens savent ce qu'il pense est un énorme atout. A comparer avec Bécresse ou Pertrand.

 

Il y a 2 heures, Airgead a dit :

Je ne vois pas Zemmour faire la même OPA que Trump sur le trône, il n'a pas assez de volume.

 

J'ai tendance à lui voir, comme toi, manquer d'épaisseur, au sens propre comme figuré.

Je me rappelle tout de même qu'il a beaucoup reproché à Chevènement en 2002, qu'il soutenait, de ne pas avoir eu le "courage de la démagogie". Lui n'hésitera pas. Autre gros atout.

 

Il y a 2 heures, Airgead a dit :

Les seuls qui en ont quelque chose à faire de ces parodies de démocratie que d'aucuns appellent les élections sont les boomers et les fonctionnaires qui votent pour maintenir leur niveau de prédation le plus haut possible.

Et ils sont unanimes pour Macron.

 

Ce n'est pas encore vrai pour la présidentielle. Choisir le monarque intéresse encore les classes populaires, surtout si un démagogue venait à leur parler de choses qu'ils ont envie d'entendre.

 

Il y a 2 heures, Airgead a dit :

Si Macron se présente il passe tranquillement.

S'il ne se présente pas pour aller faire le kekos dans les instances supérieures ou profiter de ses valises de billets, ce sera comme d'hab une élection par défaut pour un machin soviético-pastèque habituel, l'étiquette politique n'ayant aucune espèce d'importance, emballage différent mais exactement le même produit à l'arrivée.

 

Les citoyens sont désespérément en recherche de qqchose d'autre. D'où l'élection de l'ovni macronien en 2017. Et rappelons nous qu'Hollande en 2012 était tout sauf un favori au départ.

Macron est un gros malin mais les gens ne l'aiment pas et, surtout, le costume de monarque est manifestement trop grand pour lui. Pour moi, Zemmour a une grosse chance de succès à deux conditions : faire ce que Macron avait fait à Versailles (je crois) cad avoir son moment (pseudo)-mystique + gérer les affaires de harcèlement sexuels ou d'incitation à la haine qui ne manqueront pas d'advenir s'il monte.

Link to comment

Je ne sais plus où certains parlaient par ici de Zemmour positivement. En zappant sur sa chaîne, un mec parlait de la sncf, et des difficultés de répartition entre les différentes gares. La belle Kelly pose alors la question à Éric "quelles solutions ?" 

 

"bon, vous savez moi, la concurrence j'y crois pas du tout. Il y a un espèce de dogme autour de la concurrence que je trouve suspect."et bah avec ça ! 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 5 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

Vous croyez que Z est pas libéral?

 

De ce que je comprends de sa stratégie d'union des droites c'est plutôt un néo-poujadisme.  

 

A mon avis il peut aller jusqu'à 15% max avec une ligne qui consiste à attirer:

-une fraction des classes populaires, moyennes (sans doute pas supérieures) dont la préoccupation première est de virer les bougnoules limiter l'immigration.

 

-l'électorat de base de feu le RPR, c'est-à-dire les classes moyennes de droite, artisans-commerçants, boutiquiers, petits-chefs d'entreprise, etc. Ceux qui constituent ce qu'on appelle le RN "sud". Pour ce faire, il attaque d'une part le poids de l'Etat (c'est le côté vaguement libéral de Z). Mais d'autres part le protectionnisme n'est pas un vilain mot ; la concurrence c'est pas bien parce que ça favorise Amazon et pas le petit boutiquier indépendant. Il s'agit donc de conquérir les dernières classes moyennes non-salariées du pays, en leur vendant moins d'Etat et un Etat-stratège protecteur contre la mondialisation. 

 

-éventuellement quelques milieux conservateurs, Z se revendiquant comme tel, mais ça regroupe déjà ce qui précède. 

 

Autrement dit sa ligne c'est le retour du Jean-Marie Le Pen des années 1980/début des années 90 (lui-même issu du poujadisme). 

 

Si on ajoute à ça qu'il n'aime pas l'Etat de droit, je ne vois vraiment pas ce que Z aurait de libéral. 

 

Limite sociologique de la stratégie: l'immense majorité de la population française est composé de salariés. Leur vendre des baisses d'impôts qui risquent de signifier moins de services publics est peu intéressant. Aucun percée crédible dans l'électorat Gilets jaunes. Les fonctionnaires c'est encore pire, Z n'a rien pour eux, sauf peut-être s'il promet des hausses d'effectifs dans le régalien / sécuritaire. 

 

Autre limite politico-sociologique: comme il ne veut pas sortir de l'UE pour ne pas braquer encore plus le bloc bourgeois macroniste et se mettre à dos la partie la plus riche du pays, il ne va sans doute pas attirer le vote souverainiste et populiste et les classes populaires qui sont derrière. Il ne s'agit pas de faire une révolution souverainiste, mais d'avoir la politique du MEDEF sans avoir les arabes. Ce qui limite beaucoup plus sa réserve de voix qu'une MLP 2017, avec la ligne sociale d'un Philippot par exemple. 

 

A mon avis, à moins d'une campagne exécrable simultanée de Le Pen, Mélenchon et du candidat de droite classique (ce qui est très improbable), il ne peut aller bien loin, 15% c'est déjà optimiste je trouve. 

 

Je livre ce commentaire à l'appréciation de @F. maslorsqu'il repassera.

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 12 heures, michel kohlhaas a dit :

J'ai un peu regardé son émission du jour et j'ai noté qu'il n'a jamais autant parlé de liberté. De là à imaginer qu'il commence à faire des appels du pied aux libéraux...

 

Il me semble que ce ne sont pas des libéraux qui défilent avec des panneaux "Liberté" en ce moment.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 57 minutes, L'affreux a dit :

Il me semble que ce ne sont pas des libéraux qui défilent avec des panneaux "Liberté" en ce moment.

 

Et ?

Les messages qu'il fait passer sont à destination de l'électorat artisan, indépendants qui crèvent des normes dans tous les champs possibles. Jusqu'ici, il poussait son idéologie conservatrice et j'observe que depuis sa volonté d'y aller, il glisse des messages à d'autres électorats.

Il ne faut pas raisonner en analyste du 20e siècle. L'époque est à l'outsider, au marginal et à celui qui est facilement "identifiable". Zemmour coche toutes les cases, y compris la détestation de l'élite sociale. La seule réserve est sa capacité à se projeter dans le costume de candidat. Le costume de président a été définitivement rendu has been par Trump.

Link to comment
il y a 8 minutes, michel kohlhaas a dit :

Le costume de président a été définitivement rendu has been par Trump.

C'est vrai que la France et les USA niveau religion, langue, institutions, ethnie, culture quoi c'est quasi-identique.

 

Link to comment
il y a 11 minutes, Wayto a dit :

C'est vrai que la France et les USA niveau religion, langue, institutions, ethnie, culture quoi c'est quasi-identique.

 

 

Oui tu as raison, la France ne suit pas les tendance US avec 10/20 ans de retard depuis... 1945 ?
Mais c'est vrai notre langue n'est pas l'anglais, finement remarqué.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 7 minutes, michel kohlhaas a dit :

Oui tu as raison, la France ne suit pas les tendance US avec 10/20 ans de retard depuis... 1945 ?

Tout à fait, on d'ailleurs eu un Reagan français fin des années 90 / début des années 2000.

Such analyze.

Link to comment
il y a 3 minutes, Wayto a dit :

Tout à fait, on d'ailleurs eu un Reagan français fin des années 90 / début des années 2000.

Such analyze.

 

Chirac 86 bébé. La grande époque du chirac Thatchérien. J'arrête de te taquiner désolé.
 

Link to comment
Il y a 1 heure, poney a dit :

Chaque élection on nous fait le coup du droitard libéral.

Souvent les mêmes.

 

Tu t'y habitueras avec le temps.

Hm, pas en 2012. 

Sinon, j'ai été pro Fillon pendant quelques mois de 2016-2017, donc je suis mal placé pour juger, mais ça me semblait légèrement plus crédible que les appels du pied "libéraux" de Zemmour. 

  • Yea 4
Link to comment
13 hours ago, Airgead said:

sont les boomers et les fonctionnaires qui votent pour maintenir leur niveau de prédation le plus haut possible.

Et ils sont unanimes pour Macron.

Ca c'est de l'analyse.

 

Si les boomers sont unanime pour Macron, je me demande quel électorat avait Fillon.

 

 

Quand aux fonctionnaires, les fonctionnaires de sécurité (police, armée) sont très majoritairement Le Peniste (en tout cas selon les études) et je doute très fortement que la majorité des "petits" fonctionnaires soit Macroniste (le type qui fait tout pour casser leur retraite et les faire partir plus tard tout en gelant leur point d'indice).

 

 

SI on en croit les sondages (toujours suspect, mais moins que les affirmations gratuites), l'électorat de Macron ce sont les cadres et les chefs d'entreprise, Et plus généralement les CSP+ habitant les grandes villes.

C'est là son pool naturel.

Pour résumer les gagnants de la mondialisation.

Si les boomers peuvent un peu se reconnaitre là dedans, ce n'est pas spécialement le cas des fonctionnaires (en tout cas des fonctionnaires "lambda", je ne parle pas des énarques).

 

 

Link to comment
Il y a 8 heures, Carl Barks a dit :

Sinon, j'ai été pro Fillon pendant quelques mois de 2016-2017, donc je suis mal placé pour juger

 

Arf dur :D

 

 

Il y a 8 heures, Marlenus a dit :

Quand aux fonctionnaires, les fonctionnaires de sécurité (police, armée) sont très majoritairement Le Peniste (en tout cas selon les études) et je doute très fortement que la majorité des "petits" fonctionnaires soit Macroniste (le type qui fait tout pour casser leur retraite et les faire partir plus tard tout en gelant leur point d'indice).

 

 

Oui je pensais aux fonx de bureau, les flics, pompiers et militaires étant évidemment 100% Marine, mais ils vont rentrer dans une dissonance cognitive qui va leur faire des sacrés nœuds au cerveau l'année prochaine.

 

Ils vont s'abstenir encore plus que les années passées.

 

Je pense qu'on va entendre leur cervelle éclater dans leur boite crânienne avec le même bruit que t'entendais dans ta bouche en CE1 quand tu mangeais une sucette au sucre pétillant.

 

 

La Marine a fini de se griller par son absence de couilles sur le sujet des restrictions covid et son silence assourdissant est très remarqué chez les frontistes, et elle s'est chiée sur son seul angle différenciant (le souverainisme / white power) qui est mieux repris par des Philippot ou des Zemmour.

Elle n'est plus le phare qui protège le petit peuple faible et triste des méchantes zélites apatrides pleines de pognon.

 

Mark my words:

Ils vont essayer de re-jouer l'éternel clasico du Bien qui fait barrage à l'extrême droite et prépareront le narrative quelques semaines en avance mais ils vont se gourer sur toute la ligne et leur plan va tomber à l'eau, elle ne sera même pas au second tour.

Je vois MLP au mieux 4ème, elle ne fera rien cette année.

 

Si Macron se présente, il fera 7-8% en première intention au premier tour, les autres feront chacun entre 0.5% et 3%.

 

Dans notre système, c'est suffisant pour être le monarque.

 

  • Yea 1
Link to comment
15 minutes ago, Airgead said:

 

Oui je pensais aux fonx de bureau,

 

Qui ne sont pas plus Macron.

 

L'élite peut-être, mais le fonctionnaire de Bureau agent de Catégorie C ou B, n'est certainement pas basiquement Macron dans son unanimité, ni même sa majorité.

 

Macron reste vu comme la personne qui fait l'apologie du privé sur le service public (à  tort ou à raison n'est pas vraiment le problème).

Qui en plus veut remettre les fonctionnaires dans le droit commun (voire réforme des retraites).

 

Le fonctionnaire de base sera plus Mélenchon ou Le Pen, des personnes qui défendent le service public officiellement.

 

 

 

Je le redis, l'électorat de Macron est un électorat de CSP+ citadins.

Pas un électorat de fonctionnaire.

 

 

  • Yea 4
Link to comment
il y a 3 minutes, Marlenus a dit :

Je le redis, l'électorat de Macron est un électorat de CSP+ citadins.

 

Je suis d'accord avec toi, c'est le cœur de cible. Mon point initial était :

 

Citation

Les seuls qui en ont quelque chose à faire de ces parodies de démocratie que d'aucuns appellent les élections sont les boomers et les fonctionnaires qui votent pour maintenir leur niveau de prédation le plus haut possible.

Et ils sont unanimes pour Macron.

 

Sur le volume des gens qui vont se déplacer pour donner leur blanc seing, c'est ce qui fera la différence à mon avis.

Link to comment
Il y a 10 heures, Carl Barks a dit :

Hm, pas en 2012. 

 

Je serais curieux de relire les débats de l'époque sur le forum.

Il y a 10 heures, Carl Barks a dit :

Sinon, j'ai été pro Fillon pendant quelques mois de 2016-2017, donc je suis mal placé pour juger, mais ça me semblait légèrement plus crédible que les appels du pied "libéraux" de Zemmour. 

 

On a tous nos défauts

Link to comment

Macron, c'est le sommet de la technostructure publique (hauts fonx) et le milieu et bas de la technostructure privée (managers). Le sommet de la technostructure privée est susceptible d'être plus à droite, surtout si il est dépourvu de capital culturel. Le milieu/bas de la technostructure publique est à gauche, surtout si elle a du capital culturel.

 

il y a 36 minutes, Freezbee a dit :

 

 

Le plus drôle est que ceux qui ont non-ironiquement cette vision des choses estiment en même temps que si la gauche ne gagne pas, c'est uniquement à cause de sa division.

Link to comment
il y a 20 minutes, poney a dit :

 

Je serais curieux de relire les débats de l'époque sur le forum.

 

On a tous nos défauts

Nos casseroles, disons. Et j'ai gardé de la bienveillance pour Macron pendant toute la première année du quinquennat.

Je pense qu'en 2012, l'abstention devait être l'option très dominante ici, mais il faudrait reparcourir un peu les choses, oui.

Link to comment

C'est rigolo : en 2012, je pensais que Hollande pouvait en réalité bien cacher son jeu. Il avait déjà l'air tarte et disait des bêtises sur la pompe à phinance apatride pour faire le plein à gauche mais je me disais qu'il avait peut-être (voire même sans doute, fou que j'étais) un plan pour réformer deux ou trois trucs. 

 

A son crédit et avec le recul, il y a eu :

  • le mariage et l'adoption pour les homosexuels (qui est mieux que le statu quo ante àmha, mais moins bien que la solution libérale/libertarienne)
  • la loi fin de vie qui évite la pente glissante de l'euthanasie tout en permettant aux condamnés à court terme de mourir avec un peu de dignité (et qui est àmha une régularisation de ce qui se passait en douce précédemment)
  • la loi Macron qui injecte un tout petit peu de liberté dans certains secteurs

 

Tout le reste est à jeter, dont notamment l'état d'urgence et les lois antiterroristes. 

 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...