Jump to content

Présidentielles 2022


Présidentielles 2022  

73 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (11 mars 2022)

    • Nathalie Arthaud
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Emmanuel Macron
      10
    • Jean Lassalle
      0
    • Marine Le Pen
      0
    • Éric Zemmour
      2
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Anne Hidalgo
      1
    • Yannick Jadot
      0
    • Valérie Pécresse
      0
    • Philippe Poutou
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan.
      0

This poll is closed to new votes

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closed on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

C'est justement ce que je fais : aucun sondage n'a prédit pour l'instant MLP gagnante. Mais elle est dans la marge d'erreur dans les sondages de second tour, donc je n'écarte pas cette hypothèse.

En revanche qu'un candidat gagne une douzaine de points au premier tour par rapport aux sondages, en une semaine, j'ai comme un doute...

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 3 heures, Johnnieboy a dit :

J'aurais sincèrement aimé le voir face à des individus d'un autre niveau, mais je ne pense pas que ce soit déjà arrive.

 

J'ai le vague souvenir qu'à une époque, les politiques se pressaient pour aller à Face à l'Info.

C'est une pratique particulière du débat qui gêne Zemmour.

 

Il y a 3 heures, Johnnieboy a dit :

Ah, moi je pense qu'ils sont nuls tous les deux, tu sais. Mais, Le Pen bénéficie probablement de l'effet de l'ancienneté (bien plus important que l'effet de nouveauté en politique, la plupart du temps).

 

Surtout l'effet de ne rien dire. Le meilleur moyen pour un politique français d'augmenter en popularité c'est de ne rien dire. Le français a l'impression que ça veut dire que tu ne vas rien faire. Et rien faire est la politique la plus appréciée en France.

 

Jurisprudence Chirac.

Le problème, c'est qu'à un moment elle va devoir dire des trucs.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 3 minutes, ttoinou a dit :

plus personne n'y croît à cette insulte, faut changer de registre :)

Ça fonctionne encore pas mal sur les Gen X, j'ai l'impression. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 6 minutes, Largo Winch a dit :

Oui, oui. Je connais la chanson. Comme disait Jean-Marie, "je ne suis pas raciste, d'ailleurs mon chauffeur est un noir."

Ce qui prouve bien qu'il n'est pas raciste. Juste un peu trop prosaïquement !

 

 

Link to comment
25 minutes ago, ttoinou said:

plus personne n'y croît à cette insulte, faut changer de registre :)

C'est pas forcément une insulte.

 

Certains de ses soutiens réclament même cette appellation.

 

Cela devient un fait.

 

 

Par contre que tout ceux qui vont voter pour lui sont raciste, non.

Tout comme il y a des libéraux qui vont peut-être voter Roussel.

 

 

Après on peut aussi penser que le racisme n'est pas problématique et est même une solution.

 

 

Cela me fait penser à un débat que j'ai vu entre plusieurs membres de l'ED, dont l'un disait qu'il préférait un noir ayant les valeurs françaises à un blanc SJW tandis que l'autre préférait un blanc dans tous les cas (en expliquant que le blanc on peut le changer, le noir sera toujours noir).

 

 

Link to comment
il y a 14 minutes, Bézoukhov a dit :

Ceux d'après ont eu le droit à SOS Racisme à l'école.

Rien de tel pour être dégoûté à vie de l'antiracisme.

 

il y a 6 minutes, Marlenus a dit :

Tout comme il y a des libéraux qui vont peut-être voter Roussel.

Je confesse être tenté. 

 

il y a 7 minutes, Marlenus a dit :

Cela me fait penser à un débat que j'ai vu entre plusieurs membres de l'ED, dont l'un disait qu'il préférait un noir ayant les valeurs françaises à un blanc SJW tandis que l'autre préférait un blanc dans tous les cas (en expliquant que le blanc on peut le changer, le noir sera toujours noir).

C'était en gros la différence entre alt-light et alt-right aux USA, du temps où ces mouvements existaient. 

Link to comment
Just now, Rincevent said:

 

C'était en gros la différence entre alt-light et alt-right aux USA, du temps où ces mouvements existaient. 

En France, j'ai l'impression que cette différence se retrouve entre le RN et Reconquête.

Faudrait que je creuse plus, mais c'est le sentiment que j'ai.

Link to comment
il y a une heure, Largo Winch a dit :

C'est justement ce que je fais : aucun sondage n'a prédit pour l'instant MLP gagnante. Mais elle est dans la marge d'erreur dans les sondages de second tour, donc je n'écarte pas cette hypothèse.

En revanche qu'un candidat gagne une douzaine de points au premier tour par rapport aux sondages, en une semaine, j'ai comme un doute...

 

Même si je suis assez d'accord avec ta démarche, je note aussi que sur une simple mesure de 2 candidats a la présidentielle US;

160 / 180 sondages sont dans les choux car supérieur à l'écart final de 5%  https://en.wikipedia.org/wiki/Nationwide_opinion_polling_for_the_2020_United_States_presidential_election

et 80/180 donnent le double.

 

Alors sur 5 ou 6 candidats, dans une situation si chaotique,  je me méfie des écarts.

 

Link to comment
24 minutes ago, ttoinou said:

Moi je me déclare raciste à qui le veut. Car la définition moderne de raciste c'est qu'un anti raciste te traite de raciste

 

C'est ton droit.

 

A titre personnel, je ne vois pas pourquoi je ne croirais pas Conversano quand il explique sur plusieurs vidéo qu'il est raciste et racialiste (et que ses explications montrent que l'on a une définition qui colle pas mal à ce qu'est un raciste et un racialiste).

Donc si tu me dis spontanément que tu es raciste et que tu l'assumes facilement, je n'ai aucun problème non plus avec ça :)

 

 

 

  • Yea 2
Link to comment
16 minutes ago, Prouic said:

 

Même si je suis assez d'accord avec ta démarche, je note aussi que sur une simple mesure de 2 candidats a la présidentielle US;

160 / 180 sondages sont dans les choux car supérieur à l'écart final de 5%  https://en.wikipedia.org/wiki/Nationwide_opinion_polling_for_the_2020_United_States_presidential_election

et 80/180 donnent le double.

 

 

La marge d'erreur classique en France c'est 3%

 

(vu que cela veut dire 3 de + pour Le Pen et 3 de moins pour Macron, ou l'inverse, au final cela fait 6 points d'écart possible).

 

C'est pour ça que l'on considère que l'élection est dans la marge d'erreur entre 53 et 47% au second tour.

Que Le Pen avec 47, peut gagner.

 

Pour l'élection de 2020 aux USA, quand tu regardes les marges d'erreur (quand c'est indiqué) et en ne gardant que ceux à 1 semaine de l'élection (et le dernier de l'institut), ben ils sont quasiment tous dans les marges qu'ils indiquent.

 

 

 

 

  • Yea 2
Link to comment

En France, sur les présidentielles, il n'y a que 2002 qui fut un vrai foirage des institut de sondage à 1 semaine.

 

Avec Le Pen à 9.5 alors qu'il a finit à 16.5 (mais chirac et Jospin avait été bien vu avec moins de 1% d'écart par rapport au résultat final).

 

Ce fut reconnut comme tel par les instituts qui se sont remis en question suite à cela.

 

 

  • Yea 2
Link to comment
il y a une heure, Marlenus a dit :

En France, sur les présidentielles, il n'y a que 2002 qui fut un vrai foirage des institut de sondage à 1 semaine.

 

Avec Le Pen à 9.5 alors qu'il a finit à 16.5 (mais chirac et Jospin avait été bien vu avec moins de 1% d'écart par rapport au résultat final).

 

Ce fut reconnut comme tel par les instituts qui se sont remis en question suite à cela.

 

 

Oui, j'allais répondre à un précédent message de @Prouicque les sondeurs ont très bien prévu le résultat de 2017 (à la rigueur, Mélenchon était sous évalué mais sa dynamique était quand même claire). 

Link to comment
Il y a 4 heures, Marlenus a dit :

C'est pas forcément une insulte.

 

Certains de ses soutiens réclament même cette appellation.

 

Cela devient un fait.

 

Plus c'est gros plus ça passe?

 

Tu nous parles du pouillème de soutien que l'on peut qualifier sans difficulté de nazi?

Link to comment
Il y a 3 heures, Loi a dit :

 

Plus c'est gros plus ça passe?

 

Tu nous parles du pouillème de soutien que l'on peut qualifier sans difficulté de nazi?

Depuis quand raciste et nazi sont-ils des termes interchangeables ?

Link to comment
il y a 17 minutes, Dardanus a dit :

Depuis quand raciste et nazi sont-ils des termes interchangeables ?

 

J'aimerais qu'on précise de quoi on parle. Qui sont ces soutiens qui voudraient la revendication de l'appelation raciste par Le Pen ? 

 

Si celle ci émane de nazi, cela ne serait pas étonnant mais représentatif de rien du tout puisque ultra minoritaire au sein des soutiens de la candidate. 

 

Mais si c'est quoi que ce soit d'autre, j'aimerais bien savoir. 

Link to comment
33 minutes ago, Loi said:

 

J'aimerais qu'on précise de quoi on parle. Qui sont ces soutiens qui voudraient la revendication de l'appelation raciste par Le Pen ? 

 

1- On parle de Zemmour, pas de Le Pen.

 

2- Personne n'a jamais dit que les soutiens racistes revendiqués de Zemmour voulait que Zemmour s'assume raciste.

 

 

La seule chose que j'ai dis, c'est qu'il a repris le vocabulaire de ceux-ci et notamment celui de la remigration (et, mais là c'est de la supputation, pas par hasard).
Et que cela leur a fait foutrement plaisir qu'une notion comme la remigration soit repris par un politique candidat à la présidentielle.

Surtout quand les autres candidats plutôt dur contre l'immigration et qui n'hésitent pas à parler de grand remplacement (Le Pen, Ciotti pour ne citer qu'eux) n'utilisent pas et ne veulent pas utiliser ce terme.

 

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 5 minutes, Bézoukhov a dit :

C'est Zemmour qui a fait exploser la fenêtre.

Techniquement, c'est le rapport du Commissariat général au Plan, pardon, de France Stratégie, qui a ouvert la fenêtre, et Zemmour a saisi l'opportunité de s'engouffrer dedans au lieu de la laisser se refermer.

Link to comment
8 minutes ago, Bézoukhov said:

Ca s'appelle faire bouger la fenêtre d'Overton.

Il y a un an, Le Pen et Ciotti ne voulaient pas parler de GR, hein.

 

C'est Zemmour qui a fait exploser la fenêtre.

Totalement d'accord avec toi.

Maintenant, je pense que la remigration est la conclusion logique du fait que l'on veuille combattre le grand remplacement.

Pour le coup Zemmour assume finalement totalement la notion.
Là où Le Pen et Ciotti vont essayer de tripatouiller la notion de grand remplacement pour essayer de capter ceux qui ont peur d'être grand remplacé sans aboutir à la seule solution possible si on est effectivement en passe d'être grand remplacé et que l'on veut combattre cela (car ils savent qu'ils ne pourrons pas l'appliquer sans des conséquences assez problématique de leur point de vue).

 

 

 

Link to comment
il y a 13 minutes, Marlenus a dit :

Totalement d'accord avec toi.

Maintenant, je pense que la remigration est la conclusion logique du fait que l'on veuille combattre le grand remplacement.

Pour le coup Zemmour assume finalement totalement la notion.
Là où Le Pen et Ciotti vont essayer de tripatouiller la notion de grand remplacement pour essayer de capter ceux qui ont peur d'être grand remplacé sans aboutir à la seule solution possible si on est effectivement en passe d'être grand remplacé et que l'on veut combattre cela (car ils savent qu'ils ne pourrons pas l'appliquer sans des conséquences assez problématique de leur point de vue).

Ce n'est pas la "seule solution possible". Par exemple un énarque taré (coucou Riton) pourrait imaginer une politique familiale ethnodifférenciée ; mais non seulement les cas limites seront nombreux, mais en plus à l'alternance suivante le différentiel pourra être renversé. Je ne parle même pas des problèmes d’État de droit, on a bien vu à quel point nos pays n'en sont plus.

Link to comment
il y a 11 minutes, Rincevent a dit :

Techniquement, c'est le rapport du Commissariat général au Plan, pardon, de France Stratégie, qui a ouvert la fenêtre, et Zemmour a saisi l'opportunité de s'engouffrer dedans au lieu de la laisser se refermer.

 

Techniquement, c'est surtout qu'il y avait un mot qui se battait tout seul pour décrire une réalité que les gens n'arrivaient pas à formuler.

 

il y a 11 minutes, Marlenus a dit :

Pour le coup Zemmour assume finalement totalement la notion.

 

Pas vraiment. Le fond idéologique de Zemmour, c'est l'amissilationisme et le consistoire.

Link to comment
Il y a 10 heures, Largo Winch a dit :

Oui, oui. Je connais la chanson. Comme disait Jean-Marie, "je ne suis pas raciste, d'ailleurs mon chauffeur est un noir."

 

Il y a 10 heures, ttoinou a dit :

Ce qui prouve bien qu'il n'est pas raciste. Juste un peu trop prosaïquement !

 

Il y a 10 heures, Marlenus a dit :

C'est pas forcément une insulte.

 

Certains de ses soutiens réclament même cette appellation.

 

Cela devient un fait.

 

 

Par contre que tout ceux qui vont voter pour lui sont raciste, non.

Tout comme il y a des libéraux qui vont peut-être voter Roussel.

 

 

Après on peut aussi penser que le racisme n'est pas problématique et est même une solution.

 

 

Cela me fait penser à un débat que j'ai vu entre plusieurs membres de l'ED, dont l'un disait qu'il préférait un noir ayant les valeurs françaises à un blanc SJW tandis que l'autre préférait un blanc dans tous les cas (en expliquant que le blanc on peut le changer, le noir sera toujours noir).

 

 

 

 

 

 

il y a 39 minutes, Marlenus a dit :

 

1- On parle de Zemmour, pas de Le Pen.

 

2- Personne n'a jamais dit que les soutiens racistes revendiqués de Zemmour voulait que Zemmour s'assume raciste.

 

La seule chose que j'ai dis, c'est qu'il a repris le vocabulaire de ceux-ci et notamment celui de la remigration (et, mais là c'est de la supputation, pas par hasard).
Et que cela leur a fait foutrement plaisir qu'une notion comme la remigration soit repris par un politique candidat à la présidentielle.

Surtout quand les autres candidats plutôt dur contre l'immigration et qui n'hésitent pas à parler de grand remplacement (Le Pen, Ciotti pour ne citer qu'eux) n'utilisent pas et ne veulent pas utiliser ce terme.

 

Voir le fil des messages plus haut, les dernières mentions renvoyaient à Le Pen et non Zemmour.

Link to comment
3 minutes ago, Rincevent said:

Ce n'est pas la "seule solution possible". Par exemple un énarque taré (coucou Riton) pourrait imaginer une politique familiale ethnodifférenciée ; mais non seulement les cas limites seront nombreux, mais en plus à l'alternance suivante le différentiel pourra être renversé. Je ne parle même pas des problèmes d’État de droit, on a bien vu à quel point nos pays n'en sont plus.

Sauf que cela ne permettra pas de faire partir ceux déjà là.

Or, en général, ceux qui parlent de grand remplacement, parte du principe qu'il est déjà là dans certains endroits en France et qu'il faut régler le problème.

J'attends de voir, si il veulent les disperser dans d'autres endroits ce que cela va donner :D

 

Déjà que le fake du  "On envoie les nouarabes d'IDF en province" marche souvent pas mal et suscite nombre de lever de boucliers.

J'ose pas imaginer si il y en a un qui le fait vraiment. :D

 

 

 

 

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...