Jump to content

Traitements médicamenteux


Adrian

Recommended Posts

La raison pour laquelle je repete l'essentiel est la combinaison de la triste pratique de deformer les propos, combinee a des diversions de discussion permettant d'occulter ce qui a ete vraiment dit ne serait-ce que quelques messages plus tot. 

 

Le contexte etant une attitude delirante consistant a rejeter en bloc tout traitement precoce ambulatoire et toute prevention en amont. 

Link to comment
7 hours ago, Lexington said:

Malheureusement pas d'effets positifs du Remdesivir sur la mortalité d'après une étude en double aveugle dont les résultats sont parus dans The Lancet https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(21)00485-0/fulltext

 

48 sites sur 5 pays, un petit millier de participants

 

 

medicament authentiquement dangereux

Link to comment

L'affaire remdesivir merite une recapitulation

  1. Seuls des experts non traitants l'ont pousse
  2. Parmi les medicaments, il est dans les dangereux
  3. Tous les medecins traitants pratiquant l'ambulatoire precoce que je lis depuis le debut de cette crise ont dit immediatement que ca ne marche pas, il est ainsi un signe net du fosse entre experts non traitants et medecins traitants
  4. Les auteurs de l'article Lancet anti hydroxychloroquine qui etait une fraude faite simplement de donnees fabriquees, avaient des conflits d'interets criants avec Gilead, le producteur du remdesivir (les decisions fondees sur cet article, n'ont pas ete inversees comme elles auraient du l'etre apres sa retraction) 
  5. pourquoi l'UE en a-t-elle commande si vite pour 1 milliard ? 
  • Yea 3
  • Post de référence 2
Link to comment

Il suffit de reprendre le diagramme simple de Friedman :

"There are four ways in which you can spend money. You can spend your own money on yourself. When you do that, why then you really watch out what you’re doing, and you try to get the most for your money. Then you can spend your own money on somebody else. For example, I buy a birthday present for someone. Well, then I’m not so careful about the content of the present, but I’m very careful about the cost. Then, I can spend somebody else’s money on myself. And if I spend somebody else’s money on myself, then I’m sure going to have a good lunch! Finally, I can spend somebody else’s money on somebody else. And if I spend somebody else’s money on somebody else, I’m not concerned about how much it is, and I’m not concerned about what I get. And that’s government." - Milton Friedman

 

Les acheteurs du produit ne sont pas les payeurs.

Les acheteurs du produit ne sont pas les consommateurs.

Bonus : en plus on est sur des très gros volumes.

Bref, on est juste dans la pire configuration.

 

J'ai du mal à comprendre comment on peut s'imaginer que les choses vont bien se passer quand on part sur de telles bases.

(mais que les crapules à la manoeuvre sont néanmoins elles parfaitement rôdées).

Sans doute un miracle exceptionnel qui n'arrive que dans les grosses crises ?

Link to comment
Quote

Let us assume that doctors begin to prescribe Ivermectin for treatment and prevention of COVID, for the next 4 to 6 weeks, despite the inconclusive evidence. There are two possible key outcomes:

Outcome 1: Future research confirms that it is effective, and it would contribute to saving many lives.

Outcome 2: Future research shows that it is ineffective, and we would have wasted money on the drug. Therefore, Ivermectin could either save lives or waste money. Even the money wasted is miniscule because the cost of a course of Ivermectin is less than Rs 200.00 (i.e. less than one US dollar)! Is it safe to use over the next 4 to 6 weeks? We know it is a very safe drug that has been used for almost 40 years. It is used in mass scale by the WHO to eliminate ‘River Blindness’ and is in their Essential Drug List.

A combination of other factors add support to the decision to prescribe Ivermectin.

1. Evidence is evolving, and studies are in progress. Therefore, conclusive evidence may emerge to confirm its efficacy.

2. There is laboratory (in vitro) evidence that Ivermectin is active against the COVID-19 virus.

3. It’s easy to give (tablets and not injections).

4. Currently there are no effective drugs in Sri Lanka to treat early COVID or prevent it.

5. Certain regions in India and South American countries are using Ivermectin to treat and prevent COVID-19

Summary

Therefore, my humble question is, should doctors in Sri Lanka consider whether to use Ivermectin to treat or prevent COVID-19? We need this only for 4-6 weeks. During this period, rates of COVID are likely to increase due to the very rapid transmission of Delta variant. We have no time to lose, nothing to lose, and lives to save. There is no time for clinical trials. Those who wish to embark on trials to wet their thirst for more evidence are welcome to do so. By the time the results of a new trial are available the horse would have bolted, and hundreds would have died.

My suggestion is for patients to ask your doctors about Ivermectin. You have a right to do so. Doctors are divided on the issue because of their sincerity to the views they have about science, scientific evidence, and decision-making. Please do not assume that there is a conspiracy against the drug in Sri Lanka! I can vouch for the honesty of all the doctors who are having different views on the topic. This is a disagreement between professionals who have diverse views, and we seem to have dug into our lines of defence!

https://island.lk/ivermectin-and-covid-no-time-to-lose-and-lives-to-save/

Link to comment

Personnellement, je ne crois pas a *la* molecule.

 

Deja, la solution la plus efficace a mon sens n'est meme pas un traitement au sens (errone) ou l'on comprend la medecine de nos jours. 

 

Quant aux molecules, c'est au medecin traitant, selon le stade et le patient, de doser et de combiner entre anticorps (si le budget le permet), anti-inflammatoires, antibiotiques, anti histamines, anti coagulants le cas echeant, certains anti parasitiques, et corriger les carences qui nous rendent vulnerables (et expliquer comment on corrige vite un syndrome metabolique). C'est une boite a outils.

 

Accumulation massive de medecins traitants menteurs. Ces gens veulent votre mal, que dis-je ? Votre mort.

 

Link to comment
il y a 17 minutes, ttoinou a dit :

Ben non en mars 2020 on avait déjà les stats chinoise qui montraient que l'âge et les co morbidités rendaient plus sensibles au covid, non ?

On avait surtout les chiffres du Diamond Princess et du Charles de Gaulle.

Link to comment

Pour info, ce "World Council of Health" n'a strictement rien à voir avec la World Health Organization évidemment, et est une organisation créée il y a une semaine pour regrouper divers fans de l'hydroxychloroquine, ivermectine et tutti quanti.


Je vous aurais bien mis une source sur le sujet mais il n'y a rien sur eux dans news à part un article d'un blog brésilien.

Link to comment
il y a 14 minutes, Lexington a dit :

Je vous aurais bien mis une source sur le sujet mais il n'y a rien sur eux dans news à part un article d'un blog brésilien.

A défaut, leur site internet https://worldcouncilforhealth.org/launch-with-publication-of-at-home-treatment-guide/

Avec les articles datant pour la plupart du 23 septembre, comme par exemple ces guidelines : https://worldcouncilforhealth.org/resources/early-covid-19-treatment-guidelines-a-practical-approach-to-home-based-care-for-healthy-families/ où l'on retrouve donc le graphique posté par Nick.

 

Sur cette même page, on y retrouve aussi cette image : 

shutterstock_1816795499-1024x683.jpg

qui donnera, à coup sûr, une fringale à Nick :D. (Oui je suis taquin oui).

 

 

  

Il y a 3 heures, Boz a dit :

La mélatonine pour le système immunitaire ? Ou c'est juste pour mieux dormir ?

Les deux mon capitaine.

Link to comment

Sinon, en Inde, on dirait que les études sur un échantillon de 250 millions de personnes se poursuivent.

 

https://www.zerohedge.com/covid-19/indias-ivermectin-blackout-secret-revealed

 

C'est presque du double aveugle, mais le fait que le Kerala ne compte que 80 millions d'habitants font que les lots sont de taille différentes. L'étude reste donc très suspecte.

Link to comment
20 minutes ago, Lexington said:

Un article fact check d'il y a 9 mois en janvier 2021 (du temps où les vaccins nous protégeaient à 95% de la maladie) où l'on peut lire "Récemment, une « Research Letter » publiée dans le British Journal of Dermatology, souligne que l’ivermective pourrait avoir eu un rôle protecteur contre la Covid-19 dans un EPHAD où le médicament avait été donné pour traiter des cas de gale" alors qu'il s'agit de la première observation en France en mars 2020 d'un usage de l'ivermectine, cette observation étant fortuite et à l'origine de l'intérêt pour cette molécule.

 

Ce qui s'est passé récemment en Inde est étonnant et je crois que des luttes redoutables ont lieu au sein même de l'OMS. https://www.covid-factuel.fr/2021/10/04/inde-quand-loms-joue-a-cache-cache-avec-livermectine/

Link to comment
il y a 39 minutes, Lexington a dit :

1- De l'eau a coulé sous les ponts depuis Janvier, de nouvelles études ont été réalisées. 

2- Qualifier une molécule de traitement "miracle", c'est soit la définition d'un homme de paille, soit qu'on est dans une pub pour gogos ou un publi-rédactionnel dans la presse féminine. 

Link to comment
il y a 13 minutes, wakrap a dit :

Un article fact check d'il y a 9 mois en janvier 2021

 

En effet un peu vieux, je ne sais pas pourquoi c'est ressorti juste là dans ma veille Twitter. Après je n'ai pas l'impression que la situation soit bien différente aujourd'hui malgré quelques mois de plus.

Link to comment
3 hours ago, Lexington said:

 

En effet un peu vieux, je ne sais pas pourquoi c'est ressorti juste là dans ma veille Twitter. Après je n'ai pas l'impression que la situation soit bien différente aujourd'hui malgré quelques mois de plus.

Cette article ne mentionne pas une seule étude randomisée en double aveugle et insiste sur les essais in-vitro en disant (à raison) que ça ne veut rien dire. C'est un peu gênant, parce qu'il en existe au moins une douzaine (dont on peut évidemment critiquer la qualité).

 

Sinon, l'eau sous les ponts, c'est aussi le fait que l'absence d'étude sérieuse et conclusive en France ou dans d'autre pays occidentaux est un pur scandale en lui même, quelque soit les conclusions à laquelle cette étude arriverait.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 32 minutes, Jensen a dit :

Sinon, l'eau sous les ponts, c'est aussi le fait que l'absence d'étude sérieuse et conclusive en France ou dans d'autre pays occidentaux est un pur scandale en lui même, quelque soit les conclusions à laquelle cette étude arriverait.

Oui, il va falloir commencer à étudier la répartition géographique des résultats scientifiques. Si la science est la même partout, pourquoi certaines zones géographiques ne produisent pas de résultats sur le sujet, ou des résultats différents du reste du monde ?

Link to comment
1 hour ago, Rincevent said:

pas de résultats sur le sujet, ou des résultats différents du reste du monde

Ce que j'en ai vu, pour l'instant, c'est "pas de résultat". Je ne sais pas si c'est pas désintérêt des médecins occidentaux, impossibilité de recevoir des fonds, menaces plus ou moins explicites pour leur carrière, ou bureaucratie qui rend impossible le lancement d'une étude dans les 6 mois.

 

Le travail réellement à faire est trivial. Patient admis pour covid? "voulez-vous faire partie de l'étude? oui/non, si oui la pharmacie de l'hosto envoi une boîte de cachet numéroté et garde en interne l'allocation placebo/vrai médoc. On note le nombre de morts, on embauche un bio-statisticien qui traîne par là pour faire le calcul et voilà. Vu le nombre de patients covid, en recrutant quelques CHU on peut avoir des résultats valables assez vite. Pour avoir participer à des études cliniques, le plus dur c'est généralement de recruter des patients, ce qui n'est pas un problème pour covid. Mais ça, c'est une fois que la paperasse est remplie.

 

edit: et si on veut commencer plus tôt que lors de l'hospitalisation, les tests, dont les résultats sont remontés, fournissent une cohorte très importante de patients potentiels.

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...