Jump to content

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Hayek's plosive a dit :
Citation

Mike Pence: Biden Broke Our Deal With the Taliban

It’s a foreign-policy humiliation unlike anything our country has endured since the Iran hostage crisis.

‘The likelihood there’s going to be the Taliban overrunning everything and owning the whole country [of Afghanistan] is highly unlikely,” President Biden confidently proclaimed in July. “There’s going to be no circumstance where you see people being lifted off the roof of an embassy.”

 

One month later, the scenario Mr. Biden deemed impossible has become a horrifying reality. In recent days, the world has watched panicked civilians cling to U.S. military aircraft in a desperate attempt to escape the chaos unleashed by Mr. Biden’s reckless retreat. American diplomats had to beg our enemies not to storm our embassy in Kabul. Taliban fighters have seized scores of American military vehicles, rifles, artillery, aircraft, helicopters and drones.

 

The Biden administration’s disastrous withdrawal from Afghanistan is a foreign-policy humiliation unlike anything our country has endured since the Iran hostage crisis.

 

It has embarrassed America on the world stage, caused allies to doubt our dependability, and emboldened enemies to test our resolve. Worst of all, it has dishonored the memory of the heroic Americans who helped bring terrorists to justice after 9/11, and all who served in Afghanistan over the past 20 years.

 

In February 2020, the Trump administration reached an agreement that required the Taliban to end all attacks on U.S. military personnel, to refuse terrorists safe harbor, and to negotiate with Afghan leaders on creating a new government. As long as these conditions were met, the U.S. would conduct a gradual and orderly withdrawal of military forces.

 

Unanimously endorsed by the United Nations Security Council, the agreement immediately brought to Afghanistan a stability unseen in decades. In the past 18 months, the U.S. has not suffered a single combat casualty there.

 

By the time we left office, the Afghan government and the Taliban each controlled their respective territories, neither was mounting major offensives, and America had only 2,500 U.S. troops in the country—the smallest military presence since the war began in 2001.

 

America’s endless war was coming to a dignified end, and Bagram Air Base ensured we could conduct counterterrorism missions through the war’s conclusion.

 

The progress our administration made toward ending the war was possible because Taliban leaders understood that the consequences of violating the deal would be swift and severe. After our military took out Iranian terrorist Qasem Soleimani, and U.S. Special Forces killed the leader of ISIS, the Taliban had no doubt we would keep our promise.

 

But when Mr. Biden became president, he quickly announced that U.S. forces would remain in Afghanistan for an additional four months without a clear reason for doing so. There was no plan to transport the billions of dollars worth of American equipment recently captured by the Taliban, or evacuate the thousands of Americans now scrambling to escape Kabul, or facilitate the regional resettlement of the thousands of Afghan refugees who will now be seeking asylum in the U.S. with little or no vetting. Rather, it seems that the president simply didn’t want to appear to be abiding by the terms of a deal negotiated by his predecessor.

 

Once Mr. Biden broke the deal, the Taliban launched a major offensive against the Afghan government and seized Kabul. They knew there was no credible threat of force under this president. They’ve seen him kowtow to anti-Semitic terrorist groups like Hamas, restore millions of dollars in aid to the Palestinian Authority, and sit by earlier this year while thousands of rockets rained down on Israeli civilians.

 

Weakness arouses evil—and the magnitude of evil now rising in Afghanistan speaks volumes about the weaknesses of Mr. Biden. To limit the carnage, the president has ordered more troops to Afghanistan, tripling our military presence amid a supposed withdrawal.

 

After 20 years, more than 2,400 American deaths, 20,000 Americans wounded, and over $2 trillion spent, the American people are ready to bring our troops home.

 

But the manner in which Mr. Biden has executed this withdrawal is a disgrace, unworthy of the courageous American service men and women whose blood still stains the soil of Afghanistan.

 

Mr. Pence served as vice president of the United States, 2017-21, and is chairman of Advancing American Freedom.

 

OK, donc je suis un crétin... Je pensais que l'article de Not the Bee posté par Hayek, que je n'avais pas vu, contenait en fait l'intégralité de l'article de Pence. Mais, comme ce que cite poney n'en fait justement pas partie, je le reposte...

Link to comment

Si je comprends bien ce que j'ai lu à droite à gauche, les républicains n'ont pu aboutir à un accord qu'en sortant le gouvernement anciennement officiel des négociations et en ajoutant une clause au traité disant que les talibans devaient négocier avec eux.

 

De fait, ça faisait que le gouvernement anciennement officiel devenait intégralement dépendant des USA parce que même pas partie des accords de Doha. Ils l'ont bien compris et c'est pour ça que ça s'est effondré à une telle vitesse.

 

Et de plus, et c'est ce que semble critiquer Pence, cet accord acquérant une dimension dynamique, les clauses favorables aux US n'avaient de valeur que si les US conservaient la capacité opérationnelle, politique et diplomatique "d'envahir la Ruhr" pour contraindre les deux parties à des négociations (ce qui était utopique vu qu'ils n'avaient même pas réussi à le forcer en position de force à Doha).

Link to comment
Il y a 14 heures, poney a dit :

Je ne suis pas diplomate et on comprendra aisément pourquoi sur ce forum mais j'ai peine à croire que les Talibans se seraient mis à respecter les petites volontés de Trump parce qu'ils auraient dit "attention les enfants, si vous êtes pas gentil on envoi les Green Beret tuer les chefs".

 

Ca se saurait si ça fonctionnait.

Et puis les raisons évoquées du non respect sont ... heu... ben j'en vois pas vraiment

 

Ah si : il a annoncé qu'il allait resté 4 mois de plus tout en ne prévoyant pas de plans d'évacuation.

 

Bon en fait si tout ça est vrai ça veut juste dire que Pence et Trump et leurs diplomates étaient encore plus cons que je l'imaginais, si 4 mois de plus, les gars en face n'ont plus peur de se faire soleimanier.... ils ont pas du être super fort impressionnés.

 

 

 

Il me semble que leurs chefs se faisaient déjà zigouiller avant, ça changeait quoi au juste ? Peut-être que Trump a vraiment menacé dans ce sens, mais les gens d'en face ont probablement rigolé.

Link to comment

Je ne sais pas, en tous cas, je suis prêt à reconnaître des torts dont la manière dont l'évacuation et la prévision des évènements s'est passée mais la position de Pence ou des conserves en général est d'une mauvaise foi et d'une bêtise encore plus abyssale. On en oublierait presque qui s'est qui a décidé d'aller se foutre dans ce merdier.

  • Yea 2
Link to comment

https://www.bbc.com/news/world-asia-58271797

 

Un rapport établi par une agence privée de renseignement pour les Nations-Unis établit que les Talibans, au delà de leur message d'amnistie et de "ne quittez pas le pays, on pardonnera tout", sont en fait deja entrain de faire du porte-à-porte pour retrouver toute une série de gens. Ils ont des listes de noms...

 

Quote

The warning the group were targeting "collaborators" came in a confidential document by the RHIPTO Norwegian Center for Global Analyses, which provides intelligence to the UN.
"There are a high number of individuals that are currently being targeted by the Taliban and the threat is crystal clear," Christian Nellemann, who heads the group behind the report, told the BBC.
"It is in writing that, unless they give themselves in, the Taliban will arrest and prosecute, interrogate and punish family members on behalf of those individuals."
He warned that anyone on the Taliban's blacklist was in severe danger, and that there could be mass executions.

 

Link to comment

J'ai envie de dire "c'est évident".

Pendant ce temps le UK refuse de rapatrier les gardes qui ont protégés durant 10 ans leur ambassade sous prétexte qu'ils avaient été engagé par un contractor indépendant.

  • Ancap 1
Link to comment
il y a 17 minutes, Antoninov a dit :

https://www.bbc.com/news/world-asia-58271797

 

Un rapport établi par une agence privée de renseignement pour les Nations-Unis établit que les Talibans, au delà de leur message d'amnistie et de "ne quittez pas le pays, on pardonnera tout", sont en fait deja entrain de faire du porte-à-porte pour retrouver toute une série de gens. Ils ont des listes de noms...

 

 

 

Quelle surprise !

 

il y a 13 minutes, poney a dit :


Pendant ce temps le UK refuse de rapatrier les gardes qui ont protégés durant 10 ans leur ambassade sous prétexte qu'ils avaient été engagé par un contractor indépendant.

 

Quelle surprise !

  • Yea 1
Link to comment
il y a 36 minutes, poney a dit :

Je ne sais pas, en tous cas, je suis prêt à reconnaître des torts dont la manière dont l'évacuation et la prévision des évènements s'est passée mais la position de Pence ou des conserves en général est d'une mauvaise foi et d'une bêtise encore plus abyssale. On en oublierait presque qui s'est qui a décidé d'aller se foutre dans ce merdier.

 

Je ne sais même pas pourquoi on parle de « l’analyse » de Pence ; ce n’est que de la politique électorale. Son « on arrivait enfin à la paix avant que Biden ne vienne tout foutre en l’air. », c’est vraiment hilarant. 

  • Yea 1
Link to comment

J'ai eu la naiveté de penser qu'il avait des arguments et que Biden avait vraiment fait un truc con et en fait bah non.

Link to comment
il y a 9 minutes, Johnnieboy a dit :

Son « on arrivait enfin à la paix avant que Biden ne vienne tout foutre en l’air. », c’est vraiment hilarant. 

Je viens d'écouter l'entretien de Scott Horton sur Reason. C'est exactement le discours qu'ont tenu les démocrates concernant la situation en Afghanistan après l'annonce du retrait des troupes sous Trump "ils retirent les troupes juste au moment où on avait enfin trouvé la solution pour éliminer la corruption, quel salaud".

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 1 heure, poney a dit :

qui s'est qui

 

eww

 

il y a une heure, Antoninov a dit :

Ils ont des listes de noms

 

Vous voyez bien qu'il faut des listes pour le GSL

 

il y a une heure, poney a dit :

J'ai eu la naiveté de penser qu'il avait des arguments et que Biden avait vraiment fait un truc con et en fait bah non.

 

Note que c'est pas mutuellement exclusif. Il peut ne pas avoir d'argument et que Biden fasse quand-meme des trucs cons.

 

Bon sinon, cette photo est assez lolifiante :D 

 

Image

  • Yea 1
  • Haha 4
Link to comment
il y a 1 minute, Hayek's plosive a dit :

 

eww

voilà ce qui arrive quand on répond à un truc après trop peu de café et non douché

Link to comment
il y a 7 minutes, Hayek's plosive a dit :

 

 

Image

Je n'arrive pas à lire le titre du livre entouré en rouge. (Y'a juste pas assez de pixels).

Link to comment
il y a une heure, poney a dit :


Pendant ce temps le UK refuse de rapatrier les gardes qui ont protégés durant 10 ans leur ambassade sous prétexte qu'ils avaient été engagé par un contractor indépendant.

 

Ca va encore renforcer la réputation de gens peu fiables et d'hypocrites qu'ont les occidentaux dans les pays en voie de développement.

 

Sinon oui l'attitude des conservateurs pro-Trump est d'une mauvaise fois absolue. On est pour le retrait quand c'est nous qui sommes au pouvoir mais quand c'est le parti d'en face c'est une catastrophe.

Quand aux neoconservateurs/faucons des deux camps ils feraient mieux de se taire car c'est eux qui ont commencé se désastre.

 

 

  • Yea 3
Link to comment

Le trolling du daily mail

 

Quote

Osama bin Laden banned al Qaeda from assassinating Joe Biden because the Democrat would become an incompetent president and 'lead the US into a crisis' if jihadists were successful in killing Barack Obama.

https://www.dailymail.co.uk/news/article-9911499/amp/Osama-bin-Laden-predicted-Joe-Biden-lead-America-crisis.html

  • Haha 3
Link to comment

Ayant une sensibilité de droite, je suis duis un peu gêné de voir à quel point les talibans ont intégrés la cyber-culture et les codes culturels républicains.

Link to comment
Il y a 11 heures, Bézoukhov a dit :

Laurence Haim, elle est vraiment crédible ?

 

_____

 

Bon, je veux bien défendre Biden, mais à un moment, les militaires américains semblent avoir merde dans les grandes largeurs :

 

 

 

 

Ils n’ont pas merdé : ils s’en foutent complètement des Afghans, c’est tout.

  • Yea 2
Link to comment

Un autre témoignage sur la chaîne logistique de l'ANA qui s'écroule avec le retrait :

 

 

la meilleure armée n'est pas celle avec les meilleurs combattants mais celle avec la meilleure logistique.

 

  • Yea 2
Link to comment
il y a 42 minutes, poney a dit :

 

la meilleure armée n'est pas celle avec les meilleurs combattants mais celle avec la meilleure logistique.

 

Well si le modus operandi du retrait américain est telle que la décrit cette personne, là c'est moins de la logistique que la complete disparition de la plus grande partie de celle si.

 

Ça semble démentiel de se dire que les autorités américaines ne se disait pas que ça pouvait amener gros problème si leur départ précipité clouait les forces aériennes afghane au sol.. Ou alors l'orga afghane était nulle et n'avais de toute façon pas anticipée ce fait des le départ. (Probable aussi).

Link to comment
Well si le modus operandi du retrait américain est telle que la décrit cette personne, là c'est moins de la logistique que la complete disparition de la plus grande partie de celle si.
 
Ça semble démentiel de se dire que les autorités américaines ne se disait pas que ça pouvait amener gros problème si leur départ précipité clouait les forces aériennes afghane au sol.. Ou alors l'orga afghane était nulle et n'avais de toute façon pas anticipée ce fait des le départ. (Probable aussi).
Ou alors ils s'en foutent, non ?
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...