Jump to content

Éric Zemmour président ! (ou pas)


Recommended Posts

il y a 5 minutes, Marlenus a dit :

Pas sûr que Sanders aurait été pire pour lui.

Charybde et Scylla.

Ce que je veux dire c'est que Trump a gagné parce que les 2 têtes d'affiches démocrates étaient de très gros repoussoirs pour l'immense majorité des américains. Macron est loin d'être aussi impopulaire (malheureusement).

Link to comment
2 minutes ago, Wayto said:

Charybde et Scylla.

Ce que je veux dire c'est que Trump a gagné parce que les 2 têtes d'affiches démocrates étaient de très gros repoussoirs pour l'immense majorité des américains. Macron est loin d'être aussi impopulaire (malheureusement).

Oui, c'est quelque part ce que je disais.

 

Il aurait ses chances contre Mélenchon, et encore.

 

 

  • Yea 2
Link to comment
il y a 10 minutes, Wayto a dit :

 

Ce que je veux dire c'est que Trump a gagné parce que les 2 têtes d'affiches démocrates étaient de très gros repoussoirs pour l'immense majorité des américains. Macron est loin d'être aussi impopulaire (malheureusement).

 

En sommes nous sûrs?

Link to comment
26 minutes ago, Loi said:

 

En sommes nous sûrs?

Il a gagné en ayant perdu le vote populaire (oui je sais, il le conteste...).

Perdre le vote populaire contre Clinton, c'est quand même pas la même chose que contre Obama.

 

 

Link to comment
Il y a 17 heures, Loi a dit :

 

Ca me fait rire parce que déjà vous partez du principe que Pecresse est out et je n'ai toujours pas compris pourquoi.


Elle est très bien placée chez LR.

 

J'aimerais dire oui mais quand tu regardes les sondages, vraiment pas. Elle mort trop sur l'électorat Macron et pas assez sur la droite "dure" pour passer devant je le crains (99%). Les sondages ne donnent pas trop de place au doute là-dessus.

Link to comment
il y a 24 minutes, michel kohlhaas a dit :

 

C'est un baiser de mort.

 

Zemmour doit fracturer LR avant d'avoir le soutien du RN. Si il a le soutien du RN avant de pouvoir dire qu'il a pris LR, il ne réussira pas à faire son union des droites.

Link to comment
il y a 9 minutes, Bézoukhov a dit :

 

C'est un baiser de mort.

 

Zemmour doit fracturer LR avant d'avoir le soutien du RN. Si il a le soutien du RN avant de pouvoir dire qu'il a pris LR, il ne réussira pas à faire son union des droites.

 

Avec cette déclaration le RN est probablement mort.

Le seul plan B valable est marion maréchal. Pas de bol, elle est en totale adéquation avec Z.

 

Aujourd'hui Z + mlp = 31%.

Si mlp s'effondre, Z deviendra monopolistique chez les "nationaux". 1ere étage de la fusée. 

Il ne lui resterait plus qu'à se recentrer à base de "gaullisme", "vrai rpr", "Etat obèse", "trop de normes".

Link to comment
il y a 14 minutes, Largo Winch a dit :

Tiens, ça fait plaisir de lire un libéral-conservateur, un vrai (à la fois libéral et conservateur), tailler en pièces l'imposture réactionnaire statolâtre de Zemmour : https://www.contrepoints.org/2021/10/04/407478-zemmour-girondin-ou-jacobin

 

"Comment pourrait-on bien appeler l’alliance du nationalisme et du socialisme "

Et un point godwin de plus.

Z est un nazi. Il fallait y penser, quel visionnaire...

Link to comment

Je vais préciser sur l'Etat de droit. Zemmour a évidemment tort de s'en prendre comme il le fait à l'état de droit, cad l'idée de l'existence de principes à défendre dogmatiquement et inaccessible à la querelle politique. Rien à dire, c'est une sottise.

Mais, il met le doigt sur un problème tout aussi évident : la tendance des juges, du moins de certains d'entre eux, à se politiser et utiliser leur idéologie personnelle dans l'exercice de leur fonction, en particulier dans le domaine éminemment sensible de la liberté d'expression. Le fameux deux poids deux mesures.

Est-ce que les juges ne font que refléter l'évolution d'une société de plus en plus infantile et émotionnelle ? Ou bien sont-ils l'expression de la justice de l'idéologie dominante chez les élites sociales ? Je penche pour la première option, lui pour la seconde. Dans les deux cas, il y a un souci.

Link to comment
il y a 42 minutes, Largo Winch a dit :

Tiens, ça fait plaisir de lire un libéral-conservateur, un vrai (à la fois libéral et conservateur), tailler en pièces l'imposture réactionnaire statolâtre de Zemmour : https://www.contrepoints.org/2021/10/04/407478-zemmour-girondin-ou-jacobin


Je salue quand même l’exploit d’écrire un article sur le succès de Zemmour sans parler une fois d’immigration.

  • Yea 3
Link to comment

 

il y a 52 minutes, michel kohlhaas a dit :

la tendance des juges, du moins de certains d'entre eux, à se politiser et utiliser leur idéologie personnelle dans l'exercice de leur fonction, en particulier dans le domaine éminemment sensible de la liberté d'expression.

 

Z a pourtant été relaxé plusieurs fois pour différents propos. 
J'ai moi-même écrit deux articles, l'un sur Christine Boutin relaxée suite à une plainte pour des propos sur l'homosexualité, et un autre sur Marine Le Pen relaxée dans l'affaire des photos d'exactions de Daesh qu'elle avait postées sur Twitter.

 

Je ne pense pas que ce soient les juges qui menacent prioritairement la liberté d'expression. Dans le cas du projet de loi Avia contre la haine en ligne, le texte évinçait complètement les juges de l'équation. Il me semble plutôt que les coups de canifs dans la liberté d'expression viennent directement de l'exécutif, l'actuel et les précédents, appuyé par le législatif (lois mémorielles etc.). Avec Macron : loi contre les fake news en campagne électorale, conseil de déontologie journalistique, comité Bronner, etc.

  • Yea 6
Link to comment
à l’instant, Nathalie MP a dit :

Z a pourtant été relaxé plusieurs fois pour différents propos. 


Dans mon souvenir, qui est peut-être pollué par de la propagande, Zemmour a été condamné la fois où il n’a pas voulu faire appel par honneur ou je ne sais quoi.

 

Par la suite, il a toujours fait appel et les premiers jugements ont toujours été cassés.

 

La liberté d’expression est très clairement menacée par certains juges, qui se font l’outil d’associations politisées.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 6 minutes, Bézoukhov a dit :


Je salue quand même l’exploit d’écrire un article sur le succès de Zemmour sans parler une fois d’immigration.

 

Modération, modération !

 

il y a 6 minutes, Nathalie MP a dit :

Je ne pense pas que ce soient les juges qui menacent prioritairement la liberté d'expression. Dans le cas du projet de loi Avia contre la haine en ligne, le texte évinçait complètement les juges de l'équation. Il me semble plutôt que les coups de canifs dans la liberté d'expression viennent directement de l'exécutif, l'actuel et les précédents, appuyé par le législatif (lois mémorielles etc.). Avec Macron : loi contre les fake news en campagne électorale, conseil de déontologie journalistique, comité Bronner, etc.

 

Je ne suis pas en désaccord avec cela. La réduction de la liberté d'expression me semble plutôt le résultat d'une évolution culturelle issue de facteurs très divers. Le résultat est que beaucoup, probablement la majorité des citoyens considèrent que critiquer signifie blesser. Or, le fondement de la liberté d'expression est l'exercice d'une pensée critique. Cette assimilation de la critique à une forme d'agression n'est pas due à telle ou telle personne ou institution mais bien à une tendance globale, sociétale voire civilisationnelle.

Macron s'inscrit évidemment dans cette société compassionnelle.

Link to comment
il y a une heure, Bézoukhov a dit :

Par la suite, il a toujours fait appel et les premiers jugements ont toujours été cassés.

 

La liberté d’expression est très clairement menacée par certains juges, qui se font l’outil d’associations politisées.

 

Peut-être faudrait-il alors distinguer "certains juges" de l'institution judiciaire dans son ensemble avec les possibilités d'appel et de cassation. Disons donc que si certains juges rendent éventuellement des jugements influencés par leurs opinions personnelles, l'institution semble tenir la route dans l'ensemble. Elle applique les lois, y compris les mauvaises lois. 

 

EDIT : On parlait de la liberté d'expression. Plus généralement, l'institution judiciaire a bien un problème, mais je le vois plutôt du côté de l'application des peines.

Link to comment
24 minutes ago, Nathalie MP said:

Z a pourtant été relaxé plusieurs fois pour différents propos. 

 

Et surtout, de son côté, Z a fait un procès à un rappeur qui l'égratignait dans l'un de ses morceaux. Sur la question de la liberté d'expression, Z n'a à mes yeux aucune crédibilité.

 

Quote

 Il me semble plutôt que les coups de canifs dans la liberté d'expression viennent directement de l'exécutif, l'actuel et les précédents, appuyé par le législatif (lois mémorielles etc.)

 

Si Z était au pouvoir, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il étendrait ces coups de canif dans la liberté d'expression : la France éternelle ne doit pas subir l'affront de séditieux qui cherchent à la déstabiliser, n'est-ce pas ?

  • Yea 5
Link to comment
il y a 2 minutes, Largo Winch a dit :

 

 

 

 

Si Z était au pouvoir, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il étendrait ces coups de canif dans la liberté d'expression : la France éternelle ne doit pas subir l'affront de séditieux qui cherchent à la déstabiliser, n'est-ce pas ?


Avec lui, on ne pourrait même pas nommer ses enfants comme on l'entend, alors bon... 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Largo Winch a dit :

Z a fait un procès à un rappeur qui l'égratignait dans l'un de ses morceaux

Youssoupha :

 

Les paroles incriminées étaient : "A force de juger nos gueules, les gens le savent qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit que c'est nous, je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour."

 

C'est effectivement pas bien méchant mais ça dépend un peu de la méthode employée pour lui fermer le clapet...définitivement ou pas...

Link to comment
il y a 3 minutes, Bisounours a dit :

Youssoupha :

 

Les paroles incriminées étaient : "A force de juger nos gueules, les gens le savent qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit que c'est nous, je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour."

 

C'est effectivement pas bien méchant mais ça dépend un peu de la méthode employée pour lui fermer le clapet...définitivement ou pas...


Crois-tu que Youssoupha ait vraiment tente de passer un contrat sur la tête de Zemmour dans un morceau ? 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...