Jump to content

Soutanes et puériculture : l'honneur c'est Sauvé


Lameador

Recommended Posts

A propos du mot "pédophilie" une simple remarque d'historien :

jusqu'au régime de Vichy la majorité sexuelle en France était fixée à 13 ans. 

18 ans marque la majorité civique et non sexuelle qui est de 15 ans aujourd'hui.

 

A propos de la pratique des prêtres, j'ai le souvenir d'un entretien avec un membre de la bonne bourgeoisie stéphanoise, bourgeoisie très catholique où tous les garçons étaient éduqués dans les établissements des maristes ou des jésuites et où chaque famille avait son ou ses prêtres, religieux et religieuses. 

Celui-ci, qui était d'une génération bien antérieure à mai 68, m'avait dit : "les curés, c'était tous des pédés". La formule était bien sûr réductrice mais témoignait visiblement de pratiques assez répandues. 

Link to comment
39 minutes ago, Prouic said:

Comment ca une personne sur 30 avant 18 ans est agressée sexuellement par sa famille ?!  A une sur 300 je serais déjà choqué.

Dans ma scolarité, chaque année il y avait un gamin avec à minima des attouchements dans ma classe ????!!!!

edit: donc avec toutes les agressions post famille, si on somme ca fait 11% avant 18 ans, (et donc combien à plus) , donc y a a peu près un francais sur 6 ou 5 agressé sexuellement dans le pays ? J'ai aps la même définition que tout le monde de l'agression, ou je suis pas le seul estomaqué ?

j'ai commencé à bosser avec des enfants en centre de loisirs a 15 ans, puis institutrice, puis j'ai participé à la création d'une association gérant colos et camps d'ados...C'est donc avec plus de 40 ans d'expérience que oui, je confirme cette proportion....1 par classe, voir plus....et sans compter toutes autres formes de violence...

j'ai rencontré plusieurs fois des jeunes violés par cousin/oncle/"frère"dans famille recomposée  avec le violeur de 14/15 ans, voir moins...

J'ai rencontré quelques femmes n'en ayant jamais, ou très peu parlé, et quasi toutes ayant refusé de porté plainte

 

En revanche, la seule personne( que je connaisse) violée par un prêtre l'a été suite a confession ( enfant violé par un autre jeune de sa famille de quelques années plus âgé, qui n'osant pas en parler a ses parents est allé voir son curé...qui a essayé de lui faire admettre que c'était normal (et agréable)(années 70/80)

 

J'ai eu la chance d'avoir dans mon département un médecin scolaire très compétente sur ces sujets ( elle n'est hélas pas restée longtemps en poste) et une cousine elle aussi institutrice dans une autre académie au top dans la sensibilisation des enseignants sur ce sujet

J'ai aussi rencontré une "profileuse" travaillant pour un rectorat pour repérer les enfants pouvant poser des pb de comportement...elle n'a pas exercé longtemps, en grattant, elle trouvait trop souvent ...des viols

 

Link to comment

Ah, et en Mauritanie, j'ai rencontré, et beaucoup admiré le père Lefort...Quand son "histoire" est sortie, je n'ai pas réussi à y croire ( et je n'y crois toujours pas)

Link to comment

Ce rapport remet les choses en perspective. Sans faire de citations, j'ai souvent vu sur ce forum l'idée que les gauchistes Charlie parlent de la pédophilie du clergé catho par pur laïcardisme, et que toutes les professions au contact des enfants attirent des pedos, que c'est pareil voir pire dans l'éducation nationale etc etc. Ce rapport montre qu'il y a un problème particulier avec l'Église.

 

Aussi, @Airgead
, a propos des services sociaux qui emploient des paumés, j'ai l'impression que tu y vois une forme de perversité de la part des assistantes, les exemples que j'ai autour de moi me font plus penser à un schéma de reproduction, des gens avec des parcours de vie complexes, pas trop de capacités à faire autre chose et l'envie de faire partager ce qu'ils considèrent comme une chance qu'ils ont eu ou qu'ils ont vue recevoir.

Link to comment
3 hours ago, Dardanus said:

 

 

A propos de la pratique des prêtres, j'ai le souvenir d'un entretien avec un membre de la bonne bourgeoisie stéphanoise, bourgeoisie très catholique où tous les garçons étaient éduqués dans les établissements des maristes ou des jésuites et où chaque famille avait son ou ses prêtres, religieux et religieuses. 

Celui-ci, qui était d'une génération bien antérieure à mai 68, m'avait dit : "les curés, c'était tous des pédés". La formule était bien sûr réductrice mais témoignait visiblement de pratiques assez répandues. 

Il y a un livre qui est sorti sur le sujet "Sodoma" qui parle beaucoup de ça.


Et une des explications qu'il donnait c'est qu'historiquement, entrer dans les ordres était le seul chemin où il n'était pas suspect de ne pas avoir de sexualité hétéro.

Et que donc forcément cela attirait ceux qu'avoir des rapports avec une femme n'attirait pas.

 

Je ne sais à quel point c'est vrai, mais cela ne me parait pas déconnant.

 

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
10 hours ago, Airgead said:

 

 

C'est toujours pareil, c'est même ici que je l'ai vu souligné pour la première fois, mais c'est toujours les gros, les souillons, les bordéliques, les brisés, les instables, les mal fagotés et les paumés qui se dirigent vers les métiers où il faut aider les autres.

 

Ces gens ne savent déjà pas s'aider eux-mêmes, et ils ont la prétention de vouloir aider les autres et régenter leur vie.

 

C'est quand même un véritable cas de psychiatrie, j'en reparlais encore avec ma femme de ménage hier qui me disait, ravie, d'aimer venir chez moi l'après-midi après sa cliente assistante sociale du matin, grosse souillon dégueulasse incapable de ranger le pot de nutella qui traîne sur la table et reste ouvert pendant une semaine tant qu'elle ne revient pas pour le fermer, chasser les mouches et le ranger, avec des fringues partout et les litières des chats qui débordent. Et les gosses qui bouffent du réchauffé mariné dans des plats infâmes non nettoyés qui dégueulent de l'évier.

 

Je pense que les gens qui choisissent les voies tournées vers les autres compensent toujours leurs frustrations et cherchent leur rédemption.

Je me méfie d'instinct de ces populations et 9 fois sur 10 je tombe juste.

Et si je le vois, les recruteurs ne peuvent pas ne pas l'avoir vu.

Après j'imagine qu'il y a tellement peu de candidats que dès que c'est good enough ils n'ont pas trop le choix que de laisser rentrer tout le monde.

Ou alors ils sont juste exactement pareils, et c'est pour ça que le système tient et s'auto-alimente.

 

A te lire je ne sais pas ce que tu englobes dans les "métiers où il faut aider les autres".

Par exemple: Médecin?

Ils sont tous dedans?

Seulement ceux qui acceptent de soigner ceux à la CMU ou qui donnent de leur temps gratuitement aux associations?

 

 

Ou si tu te limites à juste une ou deux profession précise : "Les assistantes sociales" et les professions religieuses..

 

Et même en se limitant aux assistante sociales, que ce profil existe, oui. Qu'il soit la totalité ou même majoritaire, je n'en ai pas l'impression.
Quant aux religieux, cela fait longtemps que je n'ai pas vu ce profil quand je vais à la messe.

  • Yea 4
Link to comment

A la messe ce matin, une lettre imprimée et bien écrite de l'évêque.

 

Le prêtre a initié son homélie pour se réjouir de l'abolition de la peine de mort, un des grands combats pour lequel il avait milité. Je ne sais pas si c'était l'actualité de la semaine, du moins pour un prêtre. Il a mentionné la CIASE en quelques phrases, charismatiques, mais j'ai eu un peu de mal avec "l'Eglise un grande, malgré ses petites imperfections" et "les faiblesses de l'homme" et bien sur la dénonciation anti-hiérarchique des cardinaux, des évêques ... . J'ai pu en rater une partie, je devais gérer ma fille un peu remuante.  Bref, j'aurais mieux fait de regarder une série sur Amazon Prime.

Link to comment
Le 08/10/2021 à 20:30, Vilfredo a dit :

@Airgead est nietzschéen il se méfie de l’altruisme 

 

Je ne saurais pas te dire si tu as raison.

Ça fait 10 ans que je me dis que je dois lire ce truc pour voir pourquoi tous les nerds ramènent toujours tout à lui quand il finissent un bon mot en se redressant pour croiser les jambes dans leur rocking chair, mais je n'arrive jamais à m'y résoudre.

La tronche des Allemands stressants ne me revient pas, c'est épidermique.

 

C'est comme la Bible, c'est dans la todo depuis toujours mais rien que le sommaire me fatigue, je préfère Papacito et San Antonio, c'est plus drôle.

 

Du coup je te crois.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...