Jump to content

Qui est le plus liberharam : les retraités ou les écolos ?


Recommended Posts

Le 15/10/2021 à 10:11, Hayek's plosive a dit :

 

1- tous les Boomers ont bénéficié en masse du transfert de richesses des générations futures via la dette. A différents niveaux, mais tous en ont plus ou moins profité. 

 

2- la grande majorité des Boomers est absolument complètement incapable de faire son auto critique et d'accepter le point ci-dessus

 

 

Le point 2 c'est vraiment ce qui m'exaspère.

Mon père est quelqu'un de brillant, qui tombe juste sur à peu près tous les sujets. Mais sur ce topic là en particulier. Bordel. Il est incapable de reconnaitre la réalité.

A 30 ans il gagnait 20'000 francs par mois, puis ses revenus ont augmentés jusqu'à 80'000 francs par mois. Le taux de cotisation retraite à l'époque était environ 4%... 4%!!!! Et il a passé la moitié de sa vie pro au chômage, indemnisé façon duc d'Edimburg.

Aujourd'hui j'ai des revenus similaires aux siens au même âge, sauf que moi je paye 25% à la caisse de retraite et 25% à l'URSSAF, et encore une grosse louche aux impôts. Et pas question d'aller au chomdu, derrière personne ne pensera à moi.

Tout ça pour l'entendre dire aux repas de famille "mais comment tu fais pour pas t'en sortir", "t'es un panier percé", "tu sais pas gérer un budget".

Infernal.

 

 

 

  • Yea 1
  • Haha 2
Link to comment
il y a 18 minutes, Mike a dit :

 

Le point 2 c'est vraiment ce qui m'exaspère.

Mon père est quelqu'un de brillant, qui tombe juste sur à peu près tous les sujets. Mais sur ce topic là en particulier. Bordel. Il est incapable de reconnaitre la réalité.

A 30 ans il gagnait 20'000 francs par mois, puis ses revenus ont augmentés jusqu'à 80'000 francs par mois. Le taux de cotisation retraite à l'époque était environ 4%... 4%!!!! Et il a passé la moitié de sa vie pro au chômage, indemnisé façon duc d'Edimburg.

Aujourd'hui j'ai des revenus similaires aux siens au même âge, sauf que moi je paye 25% à la caisse de retraite et 25% à l'URSSAF, et encore une grosse louche aux impôts. Et pas question d'aller au chomdu, derrière personne ne pensera à moi.

Tout ça pour l'entendre dire aux repas de famille "mais comment tu fais pour pas t'en sortir", "t'es un panier percé", "tu sais pas gérer un budget".

Infernal.

 

 

 

Euh je comprend pas ton point. 80000frs, c'est 12000€.  même en brut patronal ça reste une somme largement au dessus de la moyenne dans un couple de 2 travailleurs (même si tu me sembles écrire que c'est ton revenu). Donc si tu lui donnes l'impression que tu t'en sors pas, je comprends un peu son avis.

edit: ha tu compares peut être aux 20000 frs.

Link to comment
il y a 3 minutes, Prouic a dit :

Euh je comprend pas ton point. 80000frs, c'est 12000€.  même en brut patronal ça reste une somme largement au dessus de la moyenne dans un couple de 2 travailleurs. Donc si tu lui donnes l'impression que tu t'en sors pas, je comprends un peu son avis.

 

Je pense que son père a fini sa carrière à 12K. Mais que Mike est plus dans la trentaine donc plutôt plus proche des 3K que des 12K. Si je comprends bien. 

Link to comment

Oui, je suis un peu entre les deux en fonction des années, y a eu des belles années et d'autres avec des pertes. J'ai quoiqu'il arrive des prêts costauds pour l'acquisition de mes boites, donc même quand ça marche le reste à vivre est bof. 

Link to comment

J'avais loupé ce message :

 

Le 13/10/2021 à 19:49, GilliB a dit :

Ne dis pas n'importe quoi, l'immobilier a explosé après 2000 parce que les taux d'intérêts ont baissé parce que il y a eu le création de l'euro et que la dévaluation "compétitive" n'était plus possible. Les vieux se sont retrouvés insiders. A l'insu de leur plein gré. La charge de la dette était effacée par l'inflation, maintenant ce sont les taux zéro, qui permettent de s'endetter à l'infini pour le bonheur des états, pour le malheur des accédants à la propriété.

Cet argument n'explique qu'une toute petite partie du problème puisque les loyers ont aussi explosé. L'accession à la propriété est encore un autre problème.

Link to comment
Il y a 3 heures, Neomatix a dit :

J'avais loupé ce message :

 

Cet argument n'explique qu'une toute petite partie du problème puisque les loyers ont aussi explosé. L'accession à la propriété est encore un autre problème.

Les loyers ont augmenté par simple effet mécanique, un propriétaire s'attend à un rendement de son bien, les placements étant en concurrence, le rendement s'aligne.

Le marché, c'est plus fort que toi.

Link to comment
il y a 13 minutes, GilliB a dit :

Les loyers ont augmenté par simple effet mécanique, un propriétaire s'attend à un rendement de son bien, les placements étant en concurrence, le rendement s'aligne.

Le marché, c'est plus fort que toi.

Le marché ne fonctionne pas dans ce sens-là car justement, si les taux baissent, les rendements baissent. La demande reste la même mais l'offre augmente (le financement est moins cher, les investisseurs d'autres classes d'actifs vont chercher du rendement dans des produits plus risqués comme l'immobilier, etc.).

Donc les loyers devraient rester les mêmes, ce qui n'a pas été le cas (même s'ils ont augmenté un peu moins vite que les prix de l'immobilier à l'achat).

Link to comment

Pour l'augmentation des loyers, pas besoin de chercher très loin:

- gestion malthusienne du stock de logement, d'attribution des permis de construire etc

- lois à faire fuir les propriétaires qui ont du bon sens

- concentration de certains jobs dans les grandes villes

En bref: restriction massive de l'offre, principalement par voie légale, marginalement par manque de place à certain endroits

 

J'avais vu aussi mentionné la réduction du nombre de personnes moyen par foyer (divorce, mariage tardif), qui augmente mécaniquement la demande, mais ça aurait pu se régler sans les trois points ci-dessus.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 52 minutes, Jensen a dit :

J'avais vu aussi mentionné la réduction du nombre de personnes moyen par foyer (divorce, mariage tardif), qui augmente mécaniquement la demande, mais ça aurait pu se régler sans les trois points ci-dessus.

Oui, ça c'est une dynamique lente qui est absorbée sans problème par un marché où l'on a le droit de construire.

Link to comment
Le 14/10/2021 à 21:43, Jensen a dit :

Créer une boîte anglaise (ou autre) qui facture le client, puis reverse un smic en salaire et le reste en dividende, c'est une stratégie viable ou pas?

 

Le 15/10/2021 à 08:00, Calembredaine a dit :

Non -> redressement

 

Il faut s'associer avec quelqu'un ne résident pas en france.

 

Si on s'organise proprement, la moitié du forum peut réduire sa facture gouvernementale de moitié, être plus libre, assoifer La Bête tout en financant nos projets / assos libéraux gratos au passage, point bonus pouvoir dire aux boomers qu'on financera pas leur jardinier cette fois-ci on passera notre tour merci au revoir.

 

 

Mais non, c'est plus marrant d'enculer des mouches pour savoir si nos raisonnements seraient pas trop essentialistes, faudra bientôt qu'on rajoute un disclaimer "je comprends l'individualisme méthodologique" sur chacun de nos posts clash-vioc

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to comment
Il y a 14 heures, Jensen a dit :

Pour l'augmentation des loyers, pas besoin de chercher très loin:

- gestion malthusienne du stock de logement, d'attribution des permis de construire etc

- lois à faire fuir les propriétaires qui ont du bon sens

- concentration de certains jobs dans les grandes villes

En bref: restriction massive de l'offre, principalement par voie légale, marginalement par manque de place à certain endroits

 

J'avais vu aussi mentionné la réduction du nombre de personnes moyen par foyer (divorce, mariage tardif), qui augmente mécaniquement la demande, mais ça aurait pu se régler sans les trois points ci-dessus.

 

Je pense que c'est même bien plus simple que ça, ça c'est les explications macro mais "l'investisseur" français ne bite rien à ces notions d'économie et c'est pas comme ça qu'il fixe son prix du loyer. Lui il pense juste qu'un autre gland que lui va lui payer son crédit et toute sa psychologie tourne autour de ça, c'est ça son angoisse.

Il "investit" dans la pierre comme un boomer pour faire comme les riches sans se rendre compte qu'il est en surrégime, que sa renta est à chier, et qu'au moindre remplacement de chaudière ou de toiture il est complètement dans les choux.

 

Prix du loyer = prix de la mensualité de crédit +/- 100 euros.

 

Les prix des loyers sont partout de ce que j'observe quasiment identiques au prix de la mensualité de crédit du logement neuf en acquisition. C'est bien pour ça que l'Etat est obligé de contrôler les prix comme il le peut avec tous ses quotas et autres pinel où il contrôle les revenus des accédants et fait freiner des quatre fers les augmentations par la réglementation, parce que les gens se calent de facto sur les prix de la mensualité. On en constate les limites dans notre monde d'hyper inflation, ça touche les étoiles.

 

Tu vois souvent apparaître des annonces délirantes de location qui ne disent rien d'autres en filigrane que "s'il vous plaît, payez mon crédit, j'ai pas envie de lâcher ma maison mais je suis muté en Normandie".

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 8 heures, ttoinou a dit :

 

 

Il faut s'associer avec quelqu'un ne résident pas en france.

 

Si on s'organise proprement, la moitié du forum peut réduire sa facture gouvernementale de moitié, être plus libre, assoifer La Bête tout en financant nos projets / assos libéraux gratos au passage, point bonus pouvoir dire aux boomers qu'on financera pas leur jardinier cette fois-ci on passera notre tour merci au revoir.

 

 

Mais non, c'est plus marrant d'enculer des mouches pour savoir si nos raisonnements seraient pas trop essentialistes, faudra bientôt qu'on rajoute un disclaimer "je comprends l'individualisme méthodologique" sur chacun de nos posts clash-vioc


Je suis d'accord avec le fond : nous ne sommes pas organisés à propos de certains trucs. 

Link to comment
9 hours ago, Airgead said:

Prix du loyer = prix de la mensualité de crédit +/- 100 euros.

La corrélation marche dans le sens inverse. Tout le monde cherche à maximiser son profit, ce qui veut souvent dire augmenter ses prix. Tout le monde, dans tous les marchés. La question, c'est est-ce qu'il y a un marché pour supporter ce prix? Et le prix se fixe sur l'équilibre offre/demande.

 

L'investisseur limité qui mise sur la pierre, il voit les prix des loyers locaux, et il achète quand le loyer couvre le crédit. C'est bien dans ce sens là. Et le loyer lui même, de nos jours, se fixe sur les 30% du salaire moyen vu les critères des assurances, et vu que l'offre est insuffisante.

 

9 hours ago, Airgead said:

Tu vois souvent apparaître des annonces délirantes de location qui ne disent rien d'autres en filigrane que "s'il vous plaît, payez mon crédit, j'ai pas envie de lâcher ma maison mais je suis muté en Normandie".

Comme tu dis toi-même, "délirante". Donc pas de locataire.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...