Jump to content

Brève présentation ; -Libertatis-


Recommended Posts

il y a 4 minutes, L'affreux a dit :

Tout ce que vous dites sur le patrimoine de départ, génétique ou social, ne résiste pas à la réalité. Plus la société est libre, plus la rémunération dépend de l'utilité. Et on ne constate pas que les mieux dotés au départ sont ceux qui réussissent le mieux. Ça aide. Ça ne suffit clairement pas.

 

Si la rémunération dépend de l'utilité, cela veut bien dire qu'il y'a une hiérarchie entre les gens utiles et leurs compétences.

 

Plus les compétences sont utiles et recherchées par la société, plus les individus à même d'exploiter ces compétences sont dotés d'un bon patrimoine génétique et culturel. 

 

Tout le monde ne peut pas devenir ingénieur dans le silicon valley, par contre tout le monde peut devenir plongeur dans un restaurant. 

 

Enfin c'est comme cela que je vois les choses pour l'instant ^^

 

 

Link to comment
il y a 25 minutes, Lancelot a dit :

Que les gens aient des capacités différentes et que ça soit dû à un mélange d'inné et d'acquis, je pense que c'est assez indiscutable. Regardez ce qui se passe en ce moment dans le sport féminin pour vous en convaincre. Après on peut discuter sur les différents types d'inné et d'acquis, leur proportion, leur importance ou leur interaction, mais bon. La libre concurrence reste la meilleure manière (la plus égalitaire, la plus juste, la plus paisible, la plus productive, celle qui engendre le plus de prospérité pour tout le monde...) de régler les conflits.

 

Oui ! 

 

D'ailleurs je ne crois pas que la conception déterministe soit incompatible avec la libre-concurrence, au contraire. La libre-concurrence permet aux individus d'exploiter leur juste potentiel. 

Link to comment
il y a une heure, Lancelot a dit :

Que les gens aient des capacités différentes et que ça soit dû à un mélange d'inné et d'acquis, je pense que c'est assez indiscutable. Regardez ce qui se passe en ce moment dans le sport féminin pour vous en convaincre. Après on peut discuter sur les différents types d'inné et d'acquis, leur proportion, leur importance ou leur interaction, mais bon. La libre concurrence reste la meilleure manière (la plus égalitaire, la plus juste, la plus paisible, la plus productive, celle qui engendre le plus de prospérité pour tout le monde...) de régler les conflits.

La position la plus raisonnable. Et bienvenue à @-Libertatis- !

Link to comment
Il y a 2 heures, -Libertatis- a dit :

Tout le monde ne peut pas devenir ingénieur dans le silicon valley, par contre tout le monde peut devenir plongeur dans un restaurant. 

 

Si tu es en échec et que ta famille peut t'assister indéfiniment, tu peux apparaître par exemple dans les classes moyennes. Tu produis moins que ce que tu consommes, donc tu es une charge pour ton entourage. Tu ne fais pas la plonge. Mais ça ne veut pas dire que tu as mieux réussi que le plongeur du restaurant. La situation est juste car ce qui compte est que ceux qui ont gagné leur argent choisissent où ils mettent cet argent.

 

Ensuite il faudrait trouver une étude sur la provenance sociale des ingénieurs en informatique mais je pense pour ma part que ce métier est au contraire accessible à toutes les catégories socio-professionnelles, la condition est plutôt d'aimer ça.

 

Ce ne sont pas les plus gros cerveaux qui réussissent, les chercheurs préfèrent souvent travailler pour des clopinettes avec un entourage professionnel malsain sur des sujets à l'utilité discutable.

 

Ceux qui gagnent le plus sont des entrepreneurs, parce que ce sont eux qui cherchent à rendre — et qui rendent — les plus grands services, et les entrepreneurs viennent de partout.

Link to comment
il y a 5 minutes, L'affreux a dit :

 

Si tu es en échec et que ta famille peut t'assister indéfiniment, tu peux apparaître par exemple dans les classes moyennes. Tu produis moins que ce que tu consommes, donc tu es une charge pour ton entourage. Tu ne fais pas la plonge. Mais ça ne veut pas dire que tu as mieux réussi que le plongeur du restaurant. La situation est juste car ce qui compte est que ceux qui ont gagné leur argent choisissent où ils mettent cet argent.

 

Ensuite il faudrait trouver une étude sur la provenance sociale des ingénieurs en informatique mais je pense pour ma part que au contraire c'est un métier accessible à toutes les catégories socio-professionnelles, la condition est plutôt d'aimer ça.

 

Dans le cas de l'entrepreneuriat, ce ne sont pas les plus gros cerveaux qui réussissent. Les chercheurs par exemple préfèrent souvent travailler pour des clopinettes avec un entourage professionnel malsain.

 

Je pense qu'il y'a une corrélation tendancielle entre le QI et le métier.

 

Je reste persuadé que devenir ingénieur en physique nucléaire n'est pas à la portée de tous les individus. J'en serais bien incapable, même avec une formation de qualité. 

 

Pareil pour les chercheurs justement, je pense que dans ces filières, rares sont les 89 de QI. ?

 

Mais après c'est juste mon hypothèse, j'ai rien sous la main qui me permettrait d'affirmer ça comme une réalité sociologique. ^^ 

 

 

 

il y a une heure, Rincevent a dit :

La position la plus raisonnable. Et bienvenue à @-Libertatis- !

 

il y a 12 minutes, Cthulhu a dit :

Bienvenue @-Libertatis- !

 

Merci à vous ! ?

Link to comment
il y a 6 minutes, Vilfredo a dit :

J'en suis resté à l'argument de Taleb que la corrélation entre le QI et la rémunération n'a pas de sens parce que le Qi est une gaussienne alors que la répartition des revenus est une loi de puissance :jesaispo:

 

Ah, j'ai pas encore lu Taleb. Peut-être bien qu'il à raison après tout. ^^

 

 

Link to comment
17 minutes ago, Vilfredo said:

J'en suis resté à l'argument de Taleb que la corrélation entre le QI et la rémunération n'a pas de sens parce que le Qi est une gaussienne alors que la répartition des revenus est une loi de puissance :jesaispo:

 

Quote

https://jsmp.dk/posts/2019-06-16-talebiq/

 

Conclusion

All the claims from the article that I looked at, that can be interpreted as something specific and tested in a real data set, turned out not to be correct. If Taleb hadn’t blocked everyone who disagrees with him, perhaps he would have found out about this, and not published a post with all these incorrect claims.

 

 

Link to comment

Well come ! 

 

La question des inégalités entre individus est surtout problématique lorsqu'on considère que les inégalités ne reposent pas sur le travail de l'individu en question.

Que l'on parle de qualité innées ou d'héritage "éducatif", ce que l'on cherche à corriger ici c'est ce qui ne repose sur aucun travail dans la dialectique habituelle aux marxistes.

On peut considérer que l'individu mieux doté est porteur d'une dette morale vis à vis de la société au sens large, et en premier lieu de celles de ses parents, sans pour autant estimer nécessaire de compenser cette dette de manière autoritaire.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...