Jump to content

Ce que vous apprend ou vous a appris cette crise Covid


biwi

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Largo Winch a dit :

Ces gens qui pestent contre les brebis galeuses sont parfaitement intégrés à la "communauté" des hommes,

Bah non justement ils fuient toute communauté ils vont s’enfermer chez eux. Une communauté c’est pas juste l’avis des gens abstraitement ce sont des gens concrets 

  • Yea 1
Link to comment

Bah, les gens enfermés chez eux ne fuient pas toute communauté.

Il y en a même beaucoup pour qui c'est l'exact inverse.

Une communauté concrète ça ne consiste pas à avoir besoin de se faire des gouzis ou se lécher la poire IRL tous les jours.

Une communauté concrète, au contraire, ça consiste à échanger des informations opérationnelles et à travailler à des projets concrets.

Le reste, c'est du caressage de poil. C'est sympa et il en faut, mais ça n'est certainement pas la définition première d'une communauté.

Link to comment

@Vilfredo

Mais non voyons : ce sont ceux qui n'adoptent pas les bons codes de conduite de la communauté qu'ils veulent enfermer, ceux qui n'adhèrent pas à leurs valeurs et idéaux. Le misanthrope est nécessairement individualiste, ce qu'ils ne sont pas du tout en adoptant ce comportement de meute focalisé sur des boucs émissaires. J'irais même jusqu'à dire qu'ils sont l'exact opposé d'un misanthrope. 

Link to comment
37 minutes ago, Dardanus said:

Que les délires des méchants régimes fascistes agités dans tant de fictions type V pour vendetta sont vraiment des délires.

Non, c'est bien le doux et bienveillant despotisme vue par Tocqueville qui est l'avenir de nos sociétés.

Et vous pouvez être résistant contre le "fascisme" mais pas contre des gens paternels, bienveillants et modérés qui veulent votre bien.

À ce sujet, qu'étonnamment la dystopie la plus réaliste est celle de Rand.

Link to comment
il y a 19 minutes, Vilfredo a dit :

Bah non justement ils fuient toute communauté ils vont s’enfermer chez eux

Hélas non, ce serait idéal car ils nous foutraient la paix au lieu de demander au monde entier de pouvoir continuer à vivre aux dépens de la liberté des autres.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 42 minutes, Dardanus a dit :

Que la jeunesse contemporaine est la plus moutonnière que l'on ait vu peut-être dans l'histoire (mais il est vrai qu'on les a éduqué dans le catastrophisme et l'attente de la fin du monde).

 

J'ai un peu changé d'avis sur cette question. Je voyais (opportunément) la jeunesse de ma génération (198x) comme rebelle même si c'était très maladroit car teinté de marxisme, mais en fait on "luttait" sans le savoir contre les derniers restes du monde pré-68, en fait on était parfaitement conformistes avec le discours culturel dominant de l'époque...
 

Link to comment

La misanthropie est une forme de haine. Haïr un objet et vouloir laisser cet objet tranquille, good luck with that. D’ailleurs dans Molière il dit qu’il veut laisser les gens tranquilles m’enfin en fait il fait chier tout le monde. C’est très facile de renverser la charge de qui embête qui. Le misanthrope maintient pour les hommes des standards inhumains, et comme les hommes ne satisfont pas sa très haute idée de l’humanité, son altesse nous fait tout un discours sur se retirer dans sa tour d’ivoire. Mais c’est le pire intrus qui dit “oh moi je ne veux pas qu’on prête attention à moi je vais me mettre dans un coin c’est pas grave si je crève”. Quand on est indifférent aux hommes, détaché, on leur fout la paix. Quand on les hait, on poursuit leurs défauts, leurs failles et leurs travers de sa hargne déguisée en vertu (Je hais tous les hommes… les uns pour être méchants et malfaisants / et les autres pour être aux méchants complaisants/ et n’avoir pas pour eux la haine vigoureuse/ que doit donner le vice aux âmes vertueuses”). On hait les hommes mais on s’aime bien soi quand même. Ça pour s’aimer très fort les misanthropes savent faire. Alceste, Céline, Luchini: tous des énormes Narcisse. 

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 12 heures, Pelerin Dumont a dit :

Que la vieillesse (ou du moins la peur passionnée de la mort)  est souvent un naufrage

 

Que la jeunesse est un naufrage et a fait preuve d'une grande paresse intellectuelle.

Link to comment
il y a 1 minute, Serge a dit :

 

Que la jeunesse est un naufrage et a fait preuve d'une grande paresse intellectuelle.

Cela n'est pas mutuellement exclusif avec ma remarque, de plus la paresse intellectuelle semble plutôt généralisée de nos jours , non ? 

Link to comment

C’est un peu comme si vous pensiez que tout ce qui est individuel c’est bien et tout ce qui est communautaire c’est mal. Ça ne va peut-être pas vous plaire mais une manifestation même contre le pass sanitaire c’est une communauté. Un groupe fb, non. On peut avoir un pouvoir très néfaste en empêchant toute communauté de se former, en montant les gens les uns contre les autres… l’état fait ça depuis deux ans, et ses thuriféraires aussi. Mais si l’interdiction des manifs, des regroupements de jeunes (l’activité politique vient rarement des seniors) et jusqu’à celle des meetings ne sert pas la dissolution de toute communauté possible (avec derrière l’argument qu’on est seuls face à la mort et que c’est d’abord ça qu’il faut prendre en compte), je ne sais pas à quoi elle sert.

  • Yea 1
Link to comment
10 minutes ago, Vilfredo said:

La misanthropie est une forme de haine. Haïr un objet et vouloir laisser cet objet tranquille, good luck with that. D’ailleurs dans Molière il dit qu’il veut laisser les gens tranquilles m’enfin en fait il fait chier tout le monde. C’est très facile de renverser la charge de qui embête qui. Le misanthrope maintient pour les hommes des standards inhumains, et comme les hommes ne satisfont pas sa très haute idée de l’humanité, son altesse nous fait tout un discours sur se retirer dans sa tour d’ivoire. Mais c’est le pire intrus qui dit “oh moi je ne veux pas qu’on prête attention à moi je vais me mettre dans un coin c’est pas grave si je crève”. Quand on est indifférent aux hommes, détaché, on leur fout la paix. Quand on les hait, on poursuit leurs défauts, leurs failles et leurs travers de sa hargne déguisée en vertu (Je hais tous les hommes… les uns pour être méchants et malfaisants / et les autres pour être aux méchants complaisants/ et n’avoir pas pour eux la haine vigoureuse/ que doit donner le vice aux âmes vertueuses”). On hait les hommes mais on s’aime bien soi quand même. Ça pour s’aimer très fort les misanthropes savent faire. Alceste, Céline, Luchini: tous des énormes Narcisse. 

 

Oui.

 

Bon, ça se voulait une boutade mon premier message quand j'ai écrit que la "misanthropie avait du bon". Je ne suis pas du tout misanthrope.

Pour exemple, je suis le prof qui préfère nettement passer sa semaine entière au bureau à l'université au lieu de rester enfermé chez soi... sauf ces derniers temps. J'entends tellement de conneries et il y a des collègues que j'appréciais qui m'ont tellement déçu, que je me dis parfois qu'il y a de quoi devenir misanthrope.

A l'occasion de cette crise, j'ai tout de même fait le tri dans mes relations professionnelles et personnelles.

Vis-à-vis des membres de ma famille, je pense que j'ai de la chance car nous sommes tous, grosso modo, sur la même longueur d'onde...

Link to comment
il y a 4 minutes, Pelerin Dumont a dit :

Cela n'est pas mutuellement exclusif avec ma remarque, de plus la paresse intellectuelle semble plutôt généralisée de nos jours , non ? 

Les vieux se disent que c’est pas à eux de lever le petit doigt ils ont assez donné que fait la jeunesse

 

la jeunesse n’a aucune culture politique du coup les décisions de l’état sont vécues comme une fatalité (oui je crois que c’est plutôt comme ça que ça se traduit en général l’apolitisme: ça ne fournit pas une motivation suffisante contre la pression sociale)

 

et chaque génération se renvoie la balle (“we didn’t start the fire!” Vs “Les jeunes d’aujourd’hui…”)

 

classique no u

Link to comment

En ce qui concerne les jeunes, en vrai pour beaucoup j'ai l'impression qu'ils font un effort symbolique mais continuent à vivre leur vie. Par exemple on ne m'a demandé mon pass que deux fois et c'était dans des restos à clientèles de vieux. Les bars et les cafés de hipsters s'en branlent. Pour le coup il y a plus de servilité au Royaume-Uni où c'est devenu difficile d'entrer dans un bar quelconque sans réserver à l'avance, faire du contact-tracing, on ne doit surtout pas déplacer les tables à cause des distances de sécurité etc., même si ça commençait à s'arranger un peu cet automne.

Link to comment
Il y a 12 heures, Lancelot a dit :

Il y a un niveau plus élémentaire : quand tu as vu pour la première fois les images de villes confinées, tu as senti ta bite frétiller un peu ou tu as eu la nausée ?

J'espère que ce "tu" ne m'es pas réellement adressé :D

Link to comment
Just now, Prouic said:

J'espère que ce "tu" ne m'es pas réellement adressé :D

C'est un "tu" général mais une vraie question que chacun devrait très sérieusement se poser, à mon avis.

Link to comment
il y a 23 minutes, Pelerin Dumont a dit :

Cela n'est pas mutuellement exclusif avec ma remarque, de plus la paresse intellectuelle semble plutôt généralisée de nos jours , non ? 

 

Ouais, on n'est pas dans la merde.

Link to comment

Que Jacobs avait raison à la fin du Piège Diabolique. (Mais ça, je le savais déjà).

 

Que ça laissera des traces dans notre vie quotidienne et que fonctionnellement, la vie privée est pour l'instant morte et enterrée, à moins de tricher façon URSS et en prenant bien soin de calculer toutes les options de flicage numérique, ce qui te demande presque de connaître les bases du hacking. (Neo I believe in you).

Link to comment
il y a une heure, Dardanus a dit :

Que l'esprit de soumission et de collaboration qui a prévalu en France de 1940 à 1944 est encore bien présent en Australie.

Que la Ve République est vraiment le régime de l'UE.

1) Que la Chine s'est éveillée et que le monde s'est masqué. 

Que beaucoup de libéraux étaient simplement des pro-business (mais je m'en doutais un peu). 

2) Que les héros du libéralisme ben y'en a pas.

Que la liberté n'intéresse quasiment personne (mais j'avais lu il y a longtemps Le loup et le chien).

Que je plie comme tout le monde (et plus encore car je suis fonctionnaire) mais je le savais déjà.

Que la jeunesse contemporaine est la plus moutonnière que l'on ait vu peut-être dans l'histoire (mais il est vrai qu'on les a éduqué dans le catastrophisme et l'attente de la fin du monde).

Que j'ai failli me brouiller avec ma famille et la plupart de mes amis.

Que les délires des méchants régimes fascistes agités dans tant de fictions type V pour vendetta sont vraiment des délires.

Non, c'est bien le doux et bienveillant despotisme vue par Tocqueville qui est l'avenir de nos sociétés.

Et vous pouvez être résistant contre le "fascisme" mais pas contre des gens paternels, bienveillants et modérés qui veulent votre bien. 

 

 

1) éveillée? je le comprends comme "la Chine en est sortie grandie", et ça me gêne.

Dois je le comprendre comme "s'est montrée au grand jour"? 

 

2) Fx Bellamy? Sérieux sur le sujet depuis le début, amha. 

Link to comment

Ah oui et que la liberté d'aller et venir vient de toute façon de prendre un tir monstrueux à l'échelle du globe, et les libertés individuelles en occident un tir encore plus destructeur. Si on rajoute la surcouche de tout le coté cancel culture et autres, je considère que je suis dans une société globalement beaucoup moins libre que lors de mon adolescence, à la fin des 90's-début des 2000's.. (Les nouvelles technologies d'imprimante 3D et le net "libre" se font encore attendre, si tant est qu'elles puissent encore avoir un impact).

Link to comment
il y a 18 minutes, Vilfredo a dit :

Vite avant que Dardanus vienne râler: c’est une référence à un livre de Peyrefitte https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Quand_la_Chine_s'éveillera…_le_monde_tremblera

Ce livre est à vomir. A Peyrefitte de retour d'un voyage de Chine, invité par le pouvoir maoïste, fait un panégyrique de la chine et de ses grandes réussites, en particulier l'acupuncture. Tout cela dans chine maoïste. Peyrefitte de sinistre mémoire, ministre de la droite gaulliste, ORTF et loi sécurité et libertés.

Il n'a pas vu le décollement de la Chine puisque le livre date du début 70.

Link to comment
il y a une heure, Lancelot a dit :

À ce sujet, qu'étonnamment la dystopie la plus réaliste est celle de Rand.

Malgré tous ses nombreux défauts, et bien qu'elle se soit bourrée d'amphètes pour écrire, il faut reconnaître qu'elle avait bien vu et parfaitement compris le pire de la nature humaine.

Link to comment
il y a 17 minutes, Loi a dit :

 

Alors j'aimerais que Dardanus en dise quelques mots au prisme de cette crise covid, car je ne perçois pas véritablement le rapport.

Bah, voilà. La Chine s'est éveillée.

Et tout le monde l'a imité pour le pire. 

  • Yea 2
Link to comment
il y a 38 minutes, Vilfredo a dit :

Vite avant que Dardanus vienne râler: c’est une référence à un livre de Peyrefitte https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Quand_la_Chine_s'éveillera…_le_monde_tremblera

Ben…oui, à mon âge, on râle. Je suis un tonton râleur. 

Il me semble bien, de mémoire, que la formule est de Napoléon.

Peyreffite était bien incapable de trouver un aussi bon titre. 

  • Haha 1
Link to comment
il y a 41 minutes, Vilfredo a dit :

Vite avant que Dardanus vienne râler: c’est une référence à un livre de Peyrefitte https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Quand_la_Chine_s'éveillera…_le_monde_tremblera

La citation n'etait elle pas attribuée (à tort sans doute) à Napoléon ?

il y a 43 minutes, Loi a dit :

1) éveillée? je le comprends comme "la Chine en est sortie grandie", et ça me gêne.

Dois je le comprendre comme "s'est montrée au grand jour"? 

Disons qu'elle a définitivement abandonnée la posture de Deng Xiaoping ("on se développe sans faire de bruit") pour commencer à sortir ses griffes et à imposer son agenda visant à imposer son hégémonie et ses valeurs (par exemple en influençant les politiques gouvernementales de gestion de crise du covid comme en Allemagne ou dans les instances supra gouvernementales comme l'OMS)

Link to comment
il y a 4 minutes, Dardanus a dit :

Bah, voilà. La Chine s'est éveillée.

Et tout le monde l'a imité pour le pire. 

 

Et bien ce qui me gêne c'est de faire reposer sur la Chine la couardise de nos gouvernements.

 

Ces derniers ont fait le choix du management par la peur, sans qu'ils y soient forcés.

  • Yea 2
Link to comment
à l’instant, Loi a dit :

 

Et bien ce qui me gêne c'est de faire reposer sur la Chine la couardise de nos gouvernements.

 

Ces derniers ont fait le choix du management par la peur, sans qu'ils y soient forcés.

Ce phénomène de mimétisme n'a rien de neuf : les Grands Bretons colonisent et tout le monde se met à coloniser au XIXe.

Ou alors l'attitude des gouvernements à l'été 1914.

Une fois entré dans le mouvement, on s'y enfonce. On commence une guerre fraîche, joyeuse et courte et puis zut, elle dure…

La Chine a donné le branle, c'est tout ce que je dis. Il ne faut pas sur-interpréter mes bons mots.

Link to comment
Il y a 2 heures, Dardanus a dit :

Que beaucoup de libéraux étaient simplement des pro-business (mais je m'en doutais un peu). 

 

Pro Big business. On peut encore discuter avec des gens qui sont pro small business comme une partie de la droite américaine, parce que les intérêts du petit business sont proches de l'individu. En France, ce n'est pas ce business la que les libéraux des grands journaux défendent.

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...