Jump to content

[Sérieux] Guerre en Ukraine


Recommended Posts

Peut-être certains sauront mieux que moi.

les occidentaux ne vont pas directement et officiellement sur le terrain.

mais est-ce que si les occidentaux apportent un soutient logistique, cela améliore grandement la résistance?

armes bien sur, logistique et chaîne d’approvisionnement, intelligence, suivi par satellites, aide tactique.

Link to comment

L'analyse de Michel Goya. Clairement, les Russes visent Kiev et l'est du Dniepr. Il estime que les combats pourraient durer trois semaines :

 

Source

 

---

 

Michel Goya Profile picture

Michel Goya

Point de situation des opérations en Ukraine 25 février 0945

Après une phase de préparation de frappes paralysantes sur l’ensemble du pays, on assiste à six attaques aéroterrestres simultanées, menées chacune par une armée combinée plus parfois par des unités d’assaut aérien.
 
Image
 
L’effort principal est clairement en direction de Kiev, selon la méthode de l’ « attaque à grande vitesse » avec la saisie de l’aéroport de Gostomel par une brigade d’assaut aérien précédant de peu la progression très rapide de la 90e DB ( ?) sur l’axe principal Gomel-Kiev.
 
Cette attaque principale est appuyée par deux attaques secondaires, plus lentes
- à l’ouest dans la région de Tchernobyl/ Korosten, en vue de fixer les forces Ukr, poursuivre vers Kiev ou vers Jytomir.
- à l’est dans la région Chotska, en direction de Kiev.
 
La deuxième zone d’effort est au sud à partir de la Crimée. Le 58e armée appuyée par la 76e division d’assaut aérien a franchi l’isthme de Perekop, s’est emparé de Kherson sur le fleuve Dniepr et se dirige vers Melitopol à l’est. Axe d’effort probable vers Marioupol et Zaporojie.
 
Cet axe d’effort sud est à relier à l’offensive de la 1ère armée de chars en direction de Karkhov, visant à s’emparer de la 2e ville du pays avant de poursuivre vers le Dniepr, en direction de Krementchouk, et/ou de Dniepropetrovsk, puis de chercher la jonction avec la 58e A.
 
Les opérations dans le Donbass (6e zone d’attaque) sont en revanche limitées avec un effort de la 8e armée dans le nord de Louhansk. La zone, fortifiée, est difficile à attaquer, et les attaques arrières des 1ère et 58e armées suffiront à disloquer la défense ukrainienne.
 
Impression générale :
Niveau stratégique : objectif clair n°1 de s’emparer de Kiev (quelques jours) + installation d'un nouveau gouvernement (et traque de l'ancien avec peut-être emploi de Forces spéciales).
Obj 2 : saisie zone est Dniepr (une semaine), Odessa (op. amphibie).
 
Obj ultérieurs : Lviv ? Ne pas laisser la possibilité d'une "Ukraine libre" ?
Niveau opératif et tactique : vitesse des attaques nord et sud supérieure à celle anticipée. L'armée ukrainienne ne peut résister.
Estimation de la fin des combats principaux : 3 semaines.
  • Yea 2
Link to comment
Il y a 2 heures, octanitrocubane a dit :

. Plutôt que reverser 500 euros à un membre d'ici, je pourrais les reverser à la Croix Rouge,

Tu sais que l'asso ne roule pas sur l'or, sinon ? puis ca te coutera qu'un tiers de ton pari ! 

  • Yea 2
  • Love 1
  • Haha 2
Link to comment
1 hour ago, Alchimi said:

L'avis assez pertinent amha sur la situation du blogger susmentionné:

 

 

Euh, d’une la cyber-guerre est en cours donc il se trompe sur ce point ; et de deux il s’imaginait quoi ? L’Ukraine c’est un pays de 44 millions d’habitants, les Russes ne vont pas rouler leurs tanks à travers les maisons dans la campagne. Quant aux frappes de missiles, elles ont bien lieu.

Link to comment
Il y a 1 heure, Jesrad a dit :

Les vidéos et témoignages sur les soldats russes capturés qui émergent suggèrent que la Russie a envoyé des conscripts pratiquement pas formés, faisant face à des manquements logistiques criants, et à qui on a vendu une opé de « libération » d’un pays tenu par des « nazis ». Apparemment ils s’attendaient à être accueillis par au moins une partie de la population...

 

il y a une heure, Marlenus a dit :

Ou alors ils ont envoyé les troufions aux endroits dont ils se foutaient pour attirer l'armée ukranienne et ils ont utilisé les vraies forces armées sur leurs objectifs réels.

 

@Marlenus +1

 

De toute façon, en ce qui concerne les pertes je pense que nous n'en saurons plus qu'après la bataille. Les deux camps ont intérêt à minorer les leurs et à exagérer les pertes adverses...

  • Yea 1
Link to comment
9 minutes ago, Prouic said:

Tu sais que l'asso ne roule pas sur l'or, sinon ? puis ca te coutera qu'un tiers de ton pari ! 

Moi je prends son pari comme je l'ai dit.

Je vais même faire mieux, si je gagne, je demande à ce qu'il les donne à l'asso (cela évitera de donner mon adresse aux RG :D ).

 

Link to comment
Il y a 1 heure, Johnnieboy a dit :


Franchement, j'ai beaucoup de mal à croire à ce scénario. Pour le coup, les Ukrainiens ont l'air déterminés. 

 

Très honnêtement, on a l'impression d'être informés via les réseaux sociaux et compagnie, mais je suis persuadé qu'on fait face à 90% de propagande (qu'elle soit russe ou ukrainienne).

  • Yea 5
Link to comment
13 minutes ago, Freezbee said:

L'analyse de Michel Goya. Clairement, les Russes visent Kiev et l'est du Dniepr. Il estime que les combats pourraient durer trois semaines :

 

Source

 

---

 

Michel Goya Profile picture

 

En général, j'aime beaucoup les avis de ce monsieur, ainsi que sa revue Guerres&Histoire. Sa passion pour le fait militaire fait qu'il analyse les conflits sans trop se laisser aveugler par ses sympathies et biais personnels.

 

Ici il nous livre une analyse informée (et sans très informée), objective et éduquée des opérations en cours. Sur internet, tout le monde a un avis. Mais l'avis de Michel Goya est beaucoup plus intéressant à lire, et sans doute beaucoup plus proche de la réalité, que l'avis d'un autre internaute.

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 15 minutes, SilenT BoB a dit :

Peut-être certains sauront mieux que moi.

les occidentaux ne vont pas directement et officiellement sur le terrain.

mais est-ce que si les occidentaux apportent un soutient logistique, cela améliore grandement la résistance?

armes bien sur, logistique et chaîne d’approvisionnement, intelligence, suivi par satellites, aide tactique.

 

Sans avoir fait Saint-Cyr et à mon humble avis, certainement. En outre, cela apporte aussi des infos sur les troupes russes à l'OTAN.

 

En parlant de logistique, exemple d'une arme antichar d'origine britannique (il paraît qu'il y en a plein en Ukraine) :

 

 

 

Link to comment
il y a 31 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Très honnêtement, on a l'impression d'être informés via les réseaux sociaux et compagnie, mais je suis persuadé qu'on fait face à 90% de propagande (qu'elle soit russe ou ukrainienne).

 

J'étais méfiant au début, notamment le soir précédant l'invasion, mais après coup les rumeurs qui circulaient sur Twitter se sont avérées fondées (entre autres, j'avais lu vers minuit que l'invasion débuterait à quatre heures et effectivement c'est à ce moment précis que Poutine a fait une allocution). Par exemple, si tu disposes de photos de chars russes établissant des checkpoints autour de telle ou telle ville, tu peux en déduire que cette ville est encerclée sans risque d'erreur, et donc grosso modo l'avancée des troupes. Par contre, je pense que la désinformation porte plutôt sur les pertes infligées (invérifiables)...

 

Par comparaison et pour l'avoir suivi à l'époque, je me souviens qu'il y avait beaucoup plus de désinformation le soir du dernier putsch en Turquie (tentative plutôt). Dans ce cas il y avait plein d'informations contradictoires suivant l'origine et les sympathies des uns et des autres.

Link to comment
Il y a 2 heures, Jesrad a dit :

Les vidéos et témoignages sur les soldats russes capturés qui émergent suggèrent que la Russie a envoyé des conscripts pratiquement pas formés, faisant face à des manquements logistiques criants, et à qui on a vendu une opé de « libération » d’un pays tenu par des « nazis ». Apparemment ils s’attendaient à être accueillis par au moins une partie de la population...

 

Attention au brouillard de guerre. Il faudra voir au bout de 7 semaines au moins.

Les US ont pris Baghdad au bout de 20 jours et c'était considéré comme rapide.

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Freezbee said:

 

J'étais méfiant au début, notamment le soir précédant l'invasion, mais après coup les rumeurs qui circulaient sur Twitter se sont avérées fondées (entre autres, j'avais lu vers minuit que l'invasion débuterait à quatre heures et effectivement c'est à ce moment précis que Poutine a fait une allocution). Par exemple, si tu disposes de photos de chars russes établissant des checkpoints autour de telle ou telle ville, tu peux en déduire que cette ville est encerclée sans risque d'erreur, et donc grosso modo l'avancée des troupes. Par contre, je pense que la désinformation porte plutôt sur les pertes infligées (invérifiables)...

 

Par comparaison et pour l'avoir suivi à l'époque, je me souviens qu'il y avait beaucoup plus de désinformation le soir du dernier putsch en Turquie (tentative plutôt). Dans ce cas il y avait plein d'informations contradictoires suivant l'origine et les sympathies des uns et des autres.

C'est délicat avec la propagande de guerre. On ne sait pas vraiment quand la vidéo a été prise, si le matériel est bien celui mentionné, s'il ne s'agit pas d'une mise en scène. (là je pense particulièrement aux prisonniers russes soit disant)

Il vaut mieux n'accorder de foi à rien, ou en tout cas pas sans un minimum de vérification.

  • Yea 4
Link to comment
il y a 3 minutes, Mathieu_D a dit :

Il vaut mieux n'accorder de foi à rien, ou en tout cas pas sans un minimum de vérification.

This.

Link to comment

Comme je l'ai déjà ici, je suis inscrit à une newsletter d'antivax, et quand je dis antivax, je parle de personnes qui étaient antivax avant la crise du COVID.

Et qui si je les trouvais intéressant en 2019 et avant car ils étaient sur une ligne "Chacun doit pouvoir librement décider de comment il veut se soigner", depuis il sont tombés dans une surenchère qui ferait passer Airgead pour un modéré.

 

Ce qui est marrant, c'est que je viens de recevoir leur dernière newsletter, et ils sont totalement pro-Poutine  à un niveau que je ne pensais pas.

Je copie colle une partie du texte:

 

"

   En déclarant qu’il allait dénazifier l’Ukraine, le Président Vladimir Poutine a placé le débat au cœur du problème, et c’est pour cela que nous le remercions également.

 

   Que des dirigeants ukrainiens et que la majorité des fonctionnaires ukrainiens aient pris fait et cause pour le nazisme, cela paraît incontestable 

[...]

 

 Il faut dénazifier l’Ukraine ! Oui, tout à fait d’accord, mais pourquoi s’arrêter à l’Ukraine ?

 

   À la libération de la France, le général de Gaulle transforma les collaborateurs avec Hitler en « résistants » qui auraient libéré la France, 

 

[...]

Il nous faut donc dénazifier l’État français et quitter l’Union européenne, car il est totalement illusoire d’imaginer récupérer nos droits d’êtres humains et nos libertés fondamentales en conservant les structures politiques et administratives qui ont permis de nous les supprimer"

 

Je poste cela ici, car je ne veux pas polluer trop les autres fils (en temps normal j'aurais sans doute posté cela sur JRML), mais surtout car c'est la première fois depuis l'invasion que je vois des personnes dire clairement qu'ils sont Pro-Poutine, anti-Ukraine (enfin celle de Zelensky) et qu'il faut que cela ne s'arrête pas là.

Intriguant à lire.

 

 

  • Yea 1
  • Sad 1
  • Huh ? 2
  • Haha 4
Link to comment
il y a 8 minutes, Hayek's plosive a dit :

avant la fin du mois. 

 

T'es vraiment un enfant de la télé.

Ca fait 24h bon sang.

 

La bataille de France qui a choqué par sa vitesse a duré plus d'un mois.

La prise de Bagdad a pris 20 jours.

 

Les mecs ils veulent que les guerres ça soit comme Tinder. 30 secondes chrono.

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to comment

La source c'est ma boule de cristal, mais sur Bloomberg je vois que les russes ont proposé des négociations à Minsk. Puis ils ont annoncé que les ukrainiens ont dit d'aller se faire foutre.

Poutine appelle les militaires ukrainiens à faire un coup d'état (lolwtfnimp). Puis menace les finlandais s'ils rejoignent l'OTAN, poussant les finlandais à demander l'intégration dans l'OTAN.

Puis les allemands changent d'avis et sont pour les débrancher de SWIFT (arme nucléaire économique). 

Puis l'état major US dit que les russes n'ont pas autant progressé militairement qu'ils l'espéraient.

 

 

A cela on peut rajouter que l'occident fait front uni, que les ukrainiens sont prêts à se battre (Poroshenko sur les barricades avec une AK). Le blitzkrieg ne passera probablement pas et plus le temps passe plus ça sera difficile à tenir. 

 

Et (même si ça ne pèse pas lourd) les russes manifestent contre la guerre. 

  • Yea 5
  • Nay 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Bézoukhov a dit :

T'es vraiment un enfant de la télé.

Ca fait 24h bon sang.

 

Tout va toujours plus vite avec les calls sur Zoom et les vidéos Twitter. 

 

Ca serait rigolo de se dire que les réseaux sociaux sont la meilleure arme de très loin pour mettre fin aux guerres. 

il y a 4 minutes, Bézoukhov a dit :

Les mecs ils veulent que les guerres ça soit comme Tinder. 30 secondes chrono.

 

Ma femme me fait ce reproche aussi. 

  • Haha 2
Link to comment

 

3 minutes ago, Hayek's plosive said:

Puis les allemands changent d'avis et sont pour les débrancher de SWIFT

 

Ce serait un gros tournant, parce que pour l'instant les Allemands sapent la diplomatie européenne.

Je ne sais pas comment ils peuvent dire qu'ils sont à sec pour contribuer à la force de réponse OTAN (qui ne sera déployée qu' à l'intérieur de pays de l'OTAN de manière défensive donc pas en Ukraine) alors qu'ils ont un budget défense équivalent à celui de la France.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Solomos a dit :

Ce serait un gros tournant, parce que pour l'instant les Allemands sapent la diplomatie européenne.

Pour l'instant j'ai pas trouvé d'autres sources que zero hedge mais pour les autres éléments je suis assez d'accord avec @Hayek's plosive, c'est pas tant une question de sens de la durée, c'est qu'il y a déjà des signes de panique à bord.

 

edit : l'histoire des Ukrainiens prêts à la neutralité (ce qui, dans l'absolu *me* semble le mieux, mais ce n'est pas à un français de se prononcer), ça a été amplifié par les Russes pour claironner mais apparemment ça fait bien référence à une déclaration côté ukrainien et ce n'est pas une pure invention (au début, on aurait dit).

Link to comment
à l’instant, Anton_K a dit :

il y a déjà des signes de panique à bord

 

Oui. C'est pas tant militairement que Poutine est en train de perdre. 

 

C'est diplomatiquement, stratégiquement. Même sur le plan médiatique, le speech aux russes de Zelensky est parfait. Solennel, humain, sans être larmoyant.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 34 minutes, Hayek's plosive a dit :

Puis les allemands changent d'avis et sont pour les débrancher de SWIFT (arme nucléaire économique). 

Il y a déjà eu des pays débranchés de SWIFT?

 

il y a 6 minutes, Hayek's plosive a dit :

La chasse aux sorcières est lancée chez nous: trouver toutes les personnes ayant de près ou de loin des liens avec la Russie ou l'Ukraine 

 

Edit: chez nous = dans ma boîte. Société de gestion internationale. 

Mais pour quelle raison? Chasse aux "espions" ?

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...