Jump to content

Rassembler les Libéraux pour 2027


Recommended Posts

 

Bonjour amis de Liborg et Contrepoints,

 
je ne me présente pas, je crois que vous me connaissez.
 
L’élection présidentielle de 2022 a livré son résultat et le moins qu’on puisse dire, c’est que les réformes libérales dont notre pays aurait tant besoin sur le plan économique comme sur le plan des libertés individuelles n’ont pas été au coeur des différents projets défendus par les principaux candidats. Les élections législatives de juin modifieront peut-être les équilibres politiques mais ne changeront rien à cet effacement libéral.
 
Dans un article que j’ai publié hier 25 avril sur mon blog, j’appelle les libéraux, tous les libéraux de bonne volonté, à se rencontrer pour discuter d’un projet pour 2027 : 
 
Extrait :
 
"C’est aujourd’hui que cela commence car 2027, c’est demain et demain, il sera trop tard. Avis à tous les amis de la liberté, avis à tous ceux qui veulent redresser la France, avis aux libéraux des tribunes et des matinales, avis aux libéraux de Contrepoints, avis à Denis Payre, Rafik Smati, David Lisnard, Gaspard Koenig et tant d’autres que je ne connais pas : rassemblons-nous, travaillons, proposons, lançons-nous clairement dans la bataille des idées… et vive la France libre et prospère !"
 
Il me semble en effet que c’est aujourd’hui même qu’il faut se rassembler et se mettre en route si l’on veut être prêt et solide d’ici la prochaine échéance :
 
- Discuter dès maintenant d’un corpus des réformes libérales essentielles à proposer au pays (sans se disperser dans une abondance de mesures plus cosmétiques qui risqueraient de brouiller le message).
- Rassembler une équipe.
- Chercher les parrainages (qui furent l’obstacle à surmonter pour plusieurs candidats potentiels de cette année).
 
Beaucoup du travail est déjà fait : le constat d’un pays dépensier et bureaucratique qui pénalise la création de valeur, des propositions qui incluent la remise à l’honneur d’un régalien fort et juste, la démonopolisation de l’éducation, de la santé, des retraites, etc… De même, des structures politiques existent déjà. Il reste à organiser tout cela en un programme clair et motivant sous une bannière claire et motivante.
 
Bien sûr, des changements constitutionnels pourraient se produire au cours du mandat qui débute, mais à nous de nous adapter.
 
Au vu de tout ceci, je vous invite à une réunion de prise de contact, échange, discussion, etc… bref, se parler, qui pourrait avoir lieu entre les législatives et le 14 juillet, à Paris (dans la salle de réunion de mon bureau, métro Miromesnil). N’hésitez pas à communiquer cette invitation à qui vous semblerait potentiellement intéressé.
 
Merci beaucoup de me faire part de votre intérêt. Je vous communiquerai en retour comment cela avance.
 
C’est vrai, je suis une parfaite inconnue isolée dans son petit coin libéral, mais je pense qu’il faut sortir de l’éclatement groupusculaire et s’y mettre une bonne fois pour toutes. Je précise que vu mon âge (60 ans) et mon état de santé (sortie de myélome), je n’envisage pas d’être autre chose qu’une animatrice, porte-parole, facilitatrice, organisatrice du projet qui pourrait émerger de tout cela.
 
 
Bien cordialement,
 
Nathalie MP
  • Yea 17
  • Love 1
Link to comment

Bravo, initiative intéressante, même pour les plus pessimistes ou cyniques ca peut être une expérience motivante et qui rassemble les libéraux sur un truc concret. J'vous souhaite bonne chance !

 

Citation
- Discuter dès maintenant d’un corpus des réformes libérales essentielles à proposer au pays (sans se disperser dans une abondances de mesures plus cosmétiques qui risqueraient de brouiller le message).

 

Question : est ce qu'il y aura l’établissement de critères objectifs (ou au moins un début de discussion) sur quels sont les sujets les plus urgents à résoudre d'un point de vue libéral (et donc faire des compromis, où on sait qu'on ne propose rien sur d'autres sujets) OU plus pragmatiquement quels sont les sujets où il y a une chance de vraiment toucher les gens quitte à ne pas toucher d'autres sujets. Un exemple typique c'est que si on se met dans l'optique de toucher l'électorat actuel de Macron, il faudra à coup sûr être pour la construction union européenne.

 

En tout cas vous n'échapperez pas aux clivages de la société actuelle et y'a un moment où faudra faire des choix/compromis  :)

  • Yea 1
Link to comment

Tu as onze pouce verts Nathalie, on peut faire une équipe de foot à condition qu'il n'y ait pas besoin de remplaçant.

Qui fait gardien de but ?

Link to comment

On va bientôt pouvoir passer au rugby à XIII. Mais à XV, c'est mieux :)

 

Plus sérieusement, dans l'optique de la réunion* dont j'ai parlé, j'ai commencé à rédiger une sorte de mémo, ou profession de foi, ou manifeste des éléments essentiels du libéralisme sur lesquels s'appuyer pour discuter et développer un projet de gouvernement.

 

* Réunion qui aura lieu ou pas en fonction de l'intérêt suscité. Mon idée n'est pas de créer un groupuscule de plus, mais vraiment de rassembler pour qu'il y ait effectivement une candidature libérale au premier tour de 2027. 

  • Yea 2
Link to comment

Alors je vous propose quelque chose :
Je fais un premier jet de mon mémo et vous m'aidez à l'enrichir (j'ai parlé d'une réunion entre le 20 juin et le 14 juillet donc on a un peu de temps).

 

Un auteur de Contrepoints (Michel Faure) m'a suggéré qu'on pourrait en faire un "Manifeste du libéralisme" publiable. Et moi je pense que ce serait un bon ouvrage collectif à publier dans la collection "Tracts" de Gallimard (où F. Sureau avait publié "Sans la liberté").

 

  • Yea 2
  • Love 1
Link to comment

Excellente initiative! Une remarque en passant : Jacques Garello est également l'auteur d'un manifeste libéral qu'il a notamment présenté dans son dernier livre (Vaccin libéral).

  • Yea 1
Link to comment

Note en marge : si les regles ne changent pas, ce qui urge le plus est d'identifer 500 maires. Il y a en a forcement 500 qui apprecie notre grande tradition liberale. Bien entendu, si nous sommes en mesure de passer cet obstacle et d'avoir un candidat, alors beaucoup de choses changent. 

  • Yea 4
Link to comment
Il y a 22 heures, cedric.org a dit :

Comment pourrait-on intéresser ces personnalités ?

 

F. Sureau : iI est dans ma liste ; je l'ai contacté par courrier papier aux bons soins de son éditeur.

  • Love 1
Link to comment
Il y a 4 heures, Nick de Cusa a dit :

ce qui urge le plus est d'identifer 500 maires.

 

Tout à fait mon avis. Gros boulot, mais il y a des gens dans nos contacts qui ont déjà fait ces démarches.

 

Pour le financement de la campagne, je table sur une campagne à 840 000 euros (environ), montant du remboursement des candidats < 5 % des exprimés. 

  • Love 1
Link to comment
On 4/26/2022 at 11:51 AM, Nathalie MP said:

De même, des structures politiques existent déjà.

Oui mais je doute qu'il soit possible ou souhaitable de se rassembler derrière une structure existante. Au contraire, il faudrait éviter qu'une structure soit trop puissance au sein de ce projet.

On 4/26/2022 at 11:51 AM, Nathalie MP said:

Il reste à organiser tout cela en un programme clair et motivant sous une bannière claire et motivante.

Je pense qu'il faudra assumer et comprendre nos divergences au moins pendant les premières années pour faire plus tard les choix stratégiques qui s'imposent. Attention à ne pas forcer une unité de façade. 

On 4/26/2022 at 11:51 AM, Nathalie MP said:

je n’envisage pas d’être autre chose qu’une animatrice, porte-parole, facilitatrice, organisatrice du projet qui pourrait émerger de tout cela.

Et ce serait déjà formidable. 

  • Yea 2
Link to comment

Il faudra arriver à former une coalition qui puisse fragmenter les deux blocs que nous voyons aujourd'hui (populiste vs éitaire), si déjà nous arrivons à faire cela, ce sera énorme. Point à prendre en compte : les prochaine municipales sont en 2026, soit un an avant la présidentielle, ce qui risque de compliquer fortement la recherche des signature.

Link to comment
14 hours ago, Nick de Cusa said:

Note en marge : si les regles ne changent pas, ce qui urge le plus est d'identifer 500 maires.

Généralement, on conseille plutôt à minima 700, car il y a forcément de la perdition.

  • Yea 2
Link to comment
  • 1 month later...

La suite de ce sujet se trouve dans le nouveau club "Projet Coquelicot : Candidature libérale pour 2027".
L'accès se fait par invitation.
Si vous êtes intéressés, contactez-moi par message.

  • Love 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...