Jump to content

Initiative "Parti Libéral Français"


Recommended Posts

  • 2 weeks later...

Un manifeste provisoire a été accepté par les membres. Vous pouvez le retrouver ici. Quelques extraits suivent.

Quote

Nous vivons une époque de prospérité exceptionnelle. Partout dans le monde, la pauvreté recule, le niveau d’éducation augmente, des maladies disparaissent, l’espérance de vie explose, les machines nous débarrassent des tâches pénibles. La France, berceau des Lumières et de la liberté, à l’industrie innovante, aurait dû profiter de la mondialisation et libéralisation des échanges commerciaux.
Pourtant, le pays a décroché économiquement. Il y a 40 ans, notre revenu moyen était proche de celui des Américains ou des Suisses ; il est aujourd’hui de 30 à 40% inférieur.

Quote

En tant que libéraux, nous prônons une société fondée sur l’individu et la coopération volontaire entre les humains. Dans cette vision, l’État a la charge de la défense collective des libertés fondamentales : égalité en droit, liberté de pensée et de conscience, liberté de la personne, propriété personnelle.

Quote

Face à une offre politique incapable de rompre avec les racines du décrochage du pays, nous refusons également les solutions magiques et idéologiques, comme l’absurdité décroissantiste ou l’inefficace repli sur soi-même.

Quote

Objectifs:

  • Retrouver le chemin de la prospérité. La croissance n'est pas qu'un chiffre : c’est ce qui quantifie l’usage efficace que fait l’humanité des ressources naturelles à sa disposition.
  • Résoudre la crise du logement. Le secteur du logement est celui où les normes et réglementations inintelligibles se sont le plus empilées pour produire une pénurie sans précédent.
  • Une fiscalité plus juste et efficace. Les taux de cotisation et d'imposition des classes moyennes compressent les salaires autour du SMIC, conduisant au sentiment que le travail ne paye pas.
  • Restaurer le niveau éducatif. Les performances inquiétantes des élèves français dans les enquêtes PISA et TIMSS, de même que celles des adultes dans les études PIAAC, ne sont pas inéluctables.
  • Simplifier la vie et la loi. Nous mettrons fin à l'inflation réglementaire et normative qui conduit à ce que chaque activité économique ou personnelle puisse devenir un cauchemar de complexité.
  • Renforcer notre souveraineté. Des choix lâches ont conduit à sous-traiter des approvisionnements essentiels à des pays hostiles, dont nous dépendons pour l’énergie, les matières premières ou les produits manufacturés.
  • Moins d’État pour mieux d’État. L’État ne saurait être expert de tous les métiers.
  • Une justice rapide et accessible. Nous mettrons fin au déni de justice dans les cours pénales et civiles, et au règne de l’arbitraire des tribunaux extraordinaires : prud’hommes, tribunaux de commerce, tribunaux arbitraux, CJR.
  • Un système de santé fonctionnel. Nous libérerons le milieu hospitalier de son carcan administratif pour permettre aux soignants d’effectuer leur mission.
  • Défendre nos valeurs au niveau mondial. Le libéralisme et la démocratie sont en recul sous l’influence des grandes dictatures du XXIe siècle.
  • Rendre à l’agriculture sa compétitivité. Nous simplifierons l’empilement de contraintes et de subventions qui, à l’échelle française comme à l’échelle européenne, mettent le monde agricole à la merci des marottes politiques du moment.
  • Mettre fin au double standard des normes. Si la vente et la consommation d’un produit importé est autorisée, qu’il soit agricole, minier ou industriel, nous devons permettre que le même produit soit fabriqué sur le sol français.
  • Valoriser la biodiversité. Le service rendu par les espaces naturels doit être pris en compte économiquement pour ses externalités positives, avec le même type d’outils.
  • Une politique climatique efficace. Le réchauffement climatique d’origine humaine est un consensus scientifique inattaquable de bonne foi, et ses effets commencent à se faire ressentir de manière incontestable. Malheureusement, il semble difficile de sortir de politiques clichés issues de croyances sans fondement.

 

Link to comment
il y a 14 minutes, Antoine P. a dit :

Défendre nos valeurs au niveau mondial. Le libéralisme et la démocratie sont en recul sous l’influence des grandes dictatures du XXIe siècle.

 

il y a 14 minutes, Antoine P. a dit :

Valoriser la biodiversité. Le service rendu par les espaces naturels doit être pris en compte économiquement pour ses externalités positives, avec le même type d’outils.

 

il y a 14 minutes, Antoine P. a dit :

Une politique climatique efficace. Le réchauffement climatique d’origine humaine est un consensus scientifique inattaquable de bonne foi, et ses effets commencent à se faire ressentir de manière incontestable. Malheureusement, il semble difficile de sortir de politiques clichés issues de croyances sans fondement.

Merci, mais non merci. :) (Rien de personnel @Antoine P., ça s'adresse plutôt au comité qui a pondu ce texte).

Link to comment

Il faut avouer que le dernier est complètement clownesque.  "On a foi en l'individu au dessus de l'institution, surtout passée. Coucou Gaïa, déesse des institutions à venir.". Ca partait plutôt bien sinon.

Link to comment
il y a 3 minutes, Prouic a dit :

Ca partait plutôt bien sinon.

Voilà.

 

il y a 3 minutes, Prouic a dit :

"On a foi en l'individu au dessus de l'institution, surtout passée. Coucou Gaïa, déesse des institutions à venir.".

Exactement. Ils sont gentils, mais pour ma part, je suis déjà servi niveau religion-inattaquable-de-bonne-foi. ;)

Link to comment

Je crois qu'il faut redécouvrir la vertu de la mentalité single issue.

 

- Je veux baisser les prélèvements et les dépenses publiques.

- Oui mais la guerre et les russes et...

- Ta gueule, je veux baisser les prélèvements et les dépenses publiques.

- Oui mais le réchauffement et les petits oiseaux et...

- Ta gueule, je veux baisser les prélèvements et les dépenses publiques.

- Oui mais la construction européenne et...

- Ta gueule, je veux baisser les prélèvements et les dépenses publiques.

  • Yea 4
  • Haha 2
Link to comment

@RinceventAPrès c'est vrai qu'en lisant tes deux autres citations, on remarque assez bien le ver dans le fruit. "du libéralisme de groupe de pression" "Mettons nous un boulet philosophique aux pieds"

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...