Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. YES, japon + septembre, parfait ! par contre la RWC... :p
  3. ouais ALORS. Pour l'industrie musicale, je sais pas. Pour la ligne éditoriale , je sais pas. MAIS CE QUI EST SUR, c'est qu'on ne joue pas de la basse avec un médiator. Un peu de respect dans le choix des vignettes quand même !! [ironie activated] C'est tout à fait dans le ton de la dictature des minorités. 1 clampin sur 50 est incapable de faire alterner ses doigts et justifie non seulement son médiator mais le fait qu'il a le droit d'en jouer, et paf, 20 ans plus tard, chocapics, y a plus une photo de basse sans médiator, et les jeunes te disent que c'est devenu normal et se mettent tous à jouer de la basse au médiator, ce qui a le don de créer la musique artificielle la plus merdique de tous les temps. (Il manque plus qu'un son de synthé par dessus) Monde de mrd.
  4. Du coup, je comprends mieux pourquoi l'astrophysicien au long cheveux (Aurélien Barreau) s'imagine qu'il suffit de décréter une dictature mondiale pour résoudre le "problème" du réchauffement climatique.
  5. Vous confondez capacité de traitement de l'information et qualité de modélisation.
  6. La prescription est orthogonale à la modélisation. L'équipe qui modélise doit bien projeter son modèle dans le futur, c'est bien à ça que sert un modèle. Les astrophysiciens se livrent au même exercice sur l'évolution de l'univers.
  7. On choosing the right block size for Bitcoin https://blog.vermorel.com/journal/2019/9/17/on-choosing-the-right-block-size-for-bitcoin.html Rappel des enjeux concernant la scalabilité de Bitcoin Cash par Joannes Vermorel (qui est français, ou du moins francophone).
  8. Today
  9. Je n'ai que peu de mérite, les vrais comiques ce sont les réchauffistes. Le fait d'introduire le doigt mouillé (des jeux hypothèses d'évolution socio-économiques, rien que ça... et au passage ça veut dire que tout le modèle physique est considéré comme acquis et résolu lol ?) comme un random effect ne change rien au fait que ça reste un doigt mouillé. Edit. Pour illustrer mon propos, disons qu'à la base je proposais deux modèles comme @ttoinou : Fin Du Monde : (sin(floor(x*2)+0.5))/6*(cos(floor(x/3)+0.1)+1.5)^{0.1}+(exp((x-2000)/100)-1)*15.5+12 Douce Décroissance : (sin(floor(x*2)+0.5))/6*(cos(floor(x/3)+0.1)+1.5)^{0.1}+(exp((x-2000)/100)-1)*-2.5+12 Et là @poc me dit "mais non c'est ridicule, ce n'est pas du tout comme ça que ça marche, il n'y a qu'un seul modèle : (sin(floor(x*2)+0.5))/6*(cos(floor(x/3)+0.1)+1.5)^{0.1}+(exp((x-2000)/100)-1)*HSE+12 Où HSE est déterminé par un jeu d'hypothèses socio-économiques. Voyez-vous par exemple on a un jeu d'hypothèses qu'on pourrait appeler "Fin Du Monde" qui aboutit à HSE = 15.5, et un autre jeu d'hypothèses "Douce Décroissance" qui aboutit à HSE = -2.5. Complètement différent.
  10. Moi aussi j'ai des super modèles qui modélisent la température moyenne de Paris. J'ai baptisé le premier "(sin(floor(x*2)+0.5))/6*(cos(floor(x/3)+0.1)+1.5)^{0.1}+(exp((x-2000)/100)-1)*15.5+12", vous pouvez aussi l'appeler "Fin Du Monde", en rouge sur le graphique. J'ai un autre modèle alternatif "(sin(floor(x*2)+0.5))/6*(cos(floor(x/3)+0.1)+1.5)^{0.1}+(exp((x-2000)/100)-1)*-2.5+12" a.k.a. "Douce Décroissance" en bleu sur le graphique. On voit bien que si on continue le capitalisme on fonce tout droit dans le mur. Après je ne fait qu'observer la réalité je ne juge pas
  11. C'est tout l'objet de la conception de modèles de plus en plus fins (en termes de tailles de mailles) au fil des générations, et prenant en compte de plus en plus de processus et de boucles de rétroaction. C'est donc bien lié à l'évolution des capacités de calcul. C'est également l'objet de la validation de ces modèles par la reconstitution (ou non) des climats passés en partant de l'état de l'atmosphère à un instant T du passé.
  12. Votre répartie potache amuse visiblement vos petits camarades, tant mieux ! Mais il y a une nuance importante que vous n'avez pas saisie, et qui du coup fait tomber votre petite blague à plat. Il ne s'agit pas de 23 modèles, mais d'un seul dans lequel on injecte plusieurs jeux d'hypothèses d'évolution socio-économique, et que l'on valide en vérifiant si ce modèle est capable de reconstituer les évolutions passées (pour lesquelles on n'a, pour le coup, pas besoin de formuler des hypothèses puisque les données socio-économiques sont connues). Aucun "doigt mouillé", simplement la prise en compte de processus et d'échelles de plus en plus fins d'une génération de modèles à l'autre. Et effectivement, que les résultats dépendent des paramètres socio-économiques futurs injectés dans le modèle n'a rien de surprenant. Et ce modèle, si on lui fournissait des donnés indiquant que l'homme s'apprête à retirer de l'atmosphère la majorité du CO2 qu'elle contient, pourrait en effet conclure à un refroidissement de 11°C, pourquoi pas. Les chercheurs n'ont pas mentionné ce scénario car il est peu probable qu'il se réalise (En tous cas aujourd'hui nous n'avons pas la technologie pour cela, et si nous l'avions enlever tout le carbone de l'atmosphère aurait peu d'intérêt donc cette politique a peu de chances d'être retenue). Plus exactement dans le cas qui nous concerne, il s'agit non pas d'un mais de deux modèles qui donnent des résultats très proches à hypothèses égales. Voyez la conférence de presse des chercheurs concernés, accessible sur le site du CEA par exemple, c'est beaucoup plus clair que les articles que l'on trouve dans la presse.
  13. Il faut bien se protéger contre les pédonazis islamoradicaux.
  14. J'ai défini une série de modèles nommés "doigt mouillé 1" à "doigt mouillé 23" qui prédisent respectivement un changement de température de -11 à 11 degrés dans les 100 ans qui viennent. J'affirme qu'un de ces modèles au moins sera proche de la vérité. Donnez-moi mon prix Nobel.
  15. Ouai mais tu es injuste, tu compares des choses incomparables. Machiavel avait médité en observant les nombreux François Hollande de son époque. Macron part désavantagé du ...oh, wait.
  16. Le fait que l'on soit passé de la craie et des tableaux noirs à des ordinateurs ne change rien au problème soulevé par @Largo Winch : la modélisation du comportement d'un bidule quelconque dans une situation donnée (voiture qui se crashe, incendie dans un entrepôt, etc.) ne nécessite de connaître qu'un nombre limité de paramètres (pour lesquels il est possible, dans le cas où ces paramètres sont inconnus, de faire un certain nombre d'hypothèses conservatives) et ne se passe que sur une période limitée. Nous pouvons donc généralement nous attendre à ce que le résultat obtenu lors de la modélisation soit proche de ce qui se passerait dans la réalité, dans le cas où la situation modélisée se produirait. Cependant, même dans ce cas, avec des données d'entrée, des paramètres en nombre réduit, où l'on étudie un phénomène sur une durée limitée, il faut s'attendre à ce que les résultats obtenus présentent des différences avec la réalité pour les raisons suivants : données d'entrée trop conservatives, paramètres permettant la convergence des calculs mal choisis (avec un cumul d'erreurs trop important à chaque pas de temps de calcul, etc.), oubli de certaines hypothèses ou de certains phénomènes, découplage fort de l'influence entre deux phénomènes, etc. Alors que dire d'une modélisation qui se passe sur 80 ans, avec un nombre de paramètres énorme (on n'étudie plus un quelconque objet mais la planète entière), dont certains sont incontrôlables/non mesurables (comme le comportement des individus, les évolutions technologiques, etc. Je passe sur la mauvaise compréhension que l'on peut avoir de certains phénomènes naturels) (quand je modélise mon entrepôt ou ma voiture, je n'ai pas ce genre de détails à prendre en compte) ?
  17. Je suis plutôt en forme pour mon âge, merci ! Et rechercher si vos affirmations sont fondées ou non me maintient l'esprit en forme, je vous remercie de me donner de la matière.
  18. Ce sont des néo-mercantilistes. Des gens qui se prennent pour des experts dès qu'ils ont casé le mot "stratégie de domination / d'influence" dans une phrase. C'est un repère connu dans le milieu nationaliste (un nationaliste m'en a dit du bien pas plus tard qu'hier). Pierre-Yves Rougeyron a fait l'EGE.
  19. Planté sur nos ressources en pétrole dans quel scénario précisément ? L'un des scénarios prend en paramètre les ressources ultimes connues en 1970, quatre autres prennent en paramètre des ressources énergétiques non-renouvelables quasiment illimitées, sans présupposer lequel de ces scénarios adviendra - donc pouvez-vous nous préciser quel scénario s'est "planté" et pourquoi ne considérer que ce scénario ?
  20. Qui a entendu Marlène Schiappa ce matin sur France Culture ?
  21. Je rappelle en passant que la droite proposait pendant quelques semaines d'enfermer tous les "fichés S" dans des camps… Or aujourd'hui vous pouvez être fiché S ou subir des peines de prison pour des propos sur Jeux-vidéos.com. Non, ce n'est pas le Gorafi: https://actu17.fr/seine-et-marne-une-peine-de-prison-pour-avoir-tenu-des-propos-haineux-contre-les-migrants-sur-internet/
  22. https://www.liberation.fr/planete/2019/09/18/les-indiens-plus-inquiets-que-les-norvegiens-face-au-dereglement-climatique_1751879 "D'après une enquête YouGov, Chinois et Indiens sont plus conscients du rôle des activités humaines dans le changement climatique et plus préoccupés de ses conséquences que les Scandinaves. Les Etats-Unis restent de loin le pays le plus climatosceptique." "La crainte suscitée par le dérèglement climatique est loin d’être une préoccupation de pays riches. D’après une étude menée par YouGov sur 30000 personnes dans 28 pays, les Moyen-Orientaux et surtout les Asiatiques sont moins climatosceptiques et plus préoccupés par les changements environnementaux que les Occidentaux. Les Indiens sont ainsi les plus nombreux à penser que l’humanité est la principale responsable du changement climatique (71%), loin devant les Norvégiens (seulement 35%, et 48% pour qui ce n’est qu’un facteur parmi d’autres). Même les pays pétroliers du Golfe persique s’avèrent particulièrement conscients du rôle des activités humaines dans le dérèglement climatique : 52% des Qataris ou des Emiratis interrogés estiment que l’humanité est responsable des bouleversements écologiques, plus qu’en France ou en Allemagne. Les pays asiatiques et moyen-orientaux sont également plus préoccupés par le dérèglement climatique que les pays occidentaux. «Il existe une division Est-Ouest, note l’étude. Les populations en Asie et au Moyen-Orient pensent davantage que le changement climatique aura un grand impact sur leur vie.» Plus de 70% des sondés aux Philippines, au Vietnam et en Inde estiment que leur vie sera modifiée de façon importante. A nouveau, ce sont les pays nordiques qui sont les moins inquiets : seuls 10 à 14% des personnes interrogées s’attendent à de grands bouleversements, et moins de la moitié pensent que leur vie sera affectée."
  23. Je pense qu'on ne connaît ni le composant logiciel en question, ni les consignes qui avaient été remises à l'étudiant, donc que cette anecdote n'a absolument aucun intérêt.
  24. C'est justement le principe de ces modèles, de calculer les résultats probables pour plusieurs scénarios socio-économiques possibles, et sans présupposer lequel se réalisera. Le scénario qui mène à 7°C n'est que l'un deux, c'est celui qui est repris par tous les médias car c'est le plus spectaculaire, et c'est aussi sur lequel vous vous focalisez pour les mêmes raisons, mais le travail de ces chercheurs présente également des scénarios qui mènent à +2°C. C'est justement parce qu'ils ne prétendent pas prédire ce que seront les évolutions technologiques, économiques, énergétiques, démographiques, sociétales et géopolitiques des 80 prochaines années, que sont présentés différents scénarios et non un seul. Par ailleurs, pouvez-vous nous expliquer en quoi les capacités de modélisation de 1939 sont comparables à celles dont nous disposons aujourd'hui, pour que vous en déduisiez que nous ne puissions faire aujourd'hui ce que nous ne pouvions faire à l'époque ? Je peux témoigner que nous n'avions alors, pour résumer, que des craies et des tableaux noirs.
  25. https://public.wmo.int/en/media/news/statement-wmo-secretary-general-petteri-taalas?fbclid=IwAR0Q_f81oxXXUlKArJNRGUrdTR7BqjEa7Ua0c65-19ahIZ2VMWILuimAzWg
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...