Jump to content

(=S=)

Utilisateur
  • Content Count

    960
  • Joined

  • Last visited

About (=S=)

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    F.A. Hayek

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Loin

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ah mais je n'ai pas très envie d'être un animal (je ne me suis pas fait chier à monter mon karma dans d'autres vies pour retomber, merde !) Je vais donc de ce pas m'inscrire au PC, penser comme un communiste et militer pour la révolution prolétarienne internationale, ce qui est apparemment la meilleure façon de combattre le communisme… [je vais essayer de trouver à quel endroit je suis entré dans la Twilight Zone pour en ressortir vite]
  2. Oh, les gars ça vous dit d'aller visiter la Syrie et de nous former à la décapitation en place publique ! C'est une vieille tradition française, trop indolore, qu'on pourrait rendre un peu plus fun après conseils auprès des potes de Daesh ! [C'est moi ou, après le PS qui reprends des idées alacon du FN (un pléonasme ?), vous perdez tous la raison en France !?!]
  3. Et président de Facebook, non ? Ce type est un pitre narcissique. De la graine de constructiviste. Temps qu'il reste un peu con et soutient des causes unanimes, à la façon d'Alexandre Jardin, ça va. Le problème est que ces gens-là finissent toujours par se prendre au sérieux et à se voir roi. Au demeurant, le gars du gaspillage, il a l'air à un stade assez avancé… Léa Salamé a tout à fait raison de le remettre à sa place, et l'usage obsessionnel de la première personne du singulier dans la plupart de ses phrases (" quand j'avais le pouvoir ", …imbécile) rend le pitre assez odieux. Tous les hommes agissent par intérêt et sont vaniteux, mais quelque chose comme le savoir-vivre fait que la plupart le cache plus ou moins habilement ; là, un tel déballage d'égo, c'est assez écœurant. Je ne commente pas la prestation de Moix, que j'aime beaucoup mais qui ne me semble pas fait pour la télévision (ce qui, sous mon clavier, doit raisonner comme un éloge).
  4. (=S=)

    Nécrologie...

    Juan Carlos Cachanosky: http://pan.tl/76wam
  5. Excellent ! Le pire c'est que sur certaines vidéos au ton assez relax, tu te dis qu'ils en rajoutent et là tu te dis que non, c'est exactement ça, entre le journaleux qui sort la petite phrase d'une interview pourrie et la belle gonzesse livreuse de plats bienpensants pour les bobos, qui a dû commencer par écrire son titre d'article et ne s'intéresser au sujet que dans un second temps. De qui est cette vidéo ? EDIT : http://www.arretsurimages.net/articles/2015-11-16/Migrants-terroristes-France-Inter-modifie-un-titre-et-un-sous-titre-deux-mois-plus-tard-id8218 Arrêt sur images en parle aussi. L'important n'est pas ici de savoir si ce que disent Estrosi ou la journaliste de France Inter est vrai, mais comment se fabrique l'info, hein ?
  6. Je ne te connais pas, donc peut-être que tu es effectivement meilleur que la plupart des policiers en exercice. C'est peut-être vrai pour toi, et les autres ? D'ailleurs vous ne répondez pas à ma question : on arme qui ? Les honnêtes gens des banlieues aussi ? Les musulmans aussi ? On vit dans une société BFMisée où tout le monde veut exister et passer à la télévision. Hier c'était le chaos, tout allait vite : si vous n'avez pas de tentation héroïque, les autres ? Celui qui me fait le plus peur c'est celui qui croit bien faire et cause plus de problème qu'il n'en résout en étant armé. Comment font deux hommes en civil qui se croisent pour savoir qu'ils sont dans le même camp ? Comment on sait qui est un sniper fanatique qui va tirer sur tout ce qui bouge dans la rue et qui est un honnête citoyen à sa fenêtre qui attend que le terroriste passe pour le dézinguer ? Si je vois le gars à sa fenêtre et que j'ai une arme, j'attends de voir sur qui il tire avant de le faire moi-même éventuellement ? Je tire préventivement ? Je juge au faciès ? J'attends qu'il crie des horreurs sur l'Occident ou se signe ? Je suis vraiment neutre sur la question. Mais je ne pense pas qu'il y ait de solution facile et que l'Etat nous désarme pour de mauvaises raisons. Une solution pourrait être de permettre à plus de gens de posséder des moyens de se défendre sans que ça soit des armes à feu et laisser les armes à feu pour des gens en uniforme. Auriez-vous été au Bataclan, hier, danser sur du rock-garage avec votre arme à feu ? Je suppose que non. Est-ce que j'ai envie d'être accueilli à un concert par des gardes armés alors que je viens faire la fête ? Assurément non. Si je n'ai pas le choix, OK. Mais on peut trouver au moins 10 solutions moins radicales, non ? (Vraie question)
  7. L'Histoire c'est comme Dieu : on lui fait dire ce qu'on veut… (notez l'alexandrin) Je n'ai pas dit que la question que vous posiez n'était pas légitime et j'ai même écrit hier soir qu'une attaque multifoyers comme celle d'hier amenait à se poser la question. On ne va pas payer des millions de fonctionnaires en plus et mettre des uniformes à chaque coin de rue. Je n'ai pas dit que la culture ne pouvait pas changer, qu'il y avait un fossé civilisationnel entre les USA et l'Europe ou quoi que ce soit mais qu'actuellement on ne l'avait pas, la plupart des gens du moins, et que si changement de paradigme il devait y avoir il devrait se faire peu à peu. Bref, il faut juste éviter d'aller trop vite en besogne et éviter les simplismes. Hier soir au Bataclan la solution n'aurait pas forcément été d'attendre qu'un Nofreedom superhéros soit là pour s'improviser GIGN capable de tirer en minimisant les risques de tuer un spectateur, mais peut-être d'avoir dans des gaz lacrymo ou autre moyen d'empêcher les quatre gars de tirer. Est-ce que l'arme à feu est la seule et la bonne solution quand il y a une foule rassemblée ? Si demain on arme la population, on arme aussi les gens des banlieues qui doivent se protéger des mafias locales ? On fait comment à Marseille en cas d'attaque comme hier à Paris, où les gens sont souvent aussi colorés, musulmans ou arabes que ne peuvent l'être les potentiels djihadistes ? Comment on discrimine qui peut avoir une arme, qui obtient une sorte de délégation de service public pour servir de force subsidiaire à la police, selon quelle(s) mission(s), quelle responsabilité en cas de bavure, etc. Est-ce qu'on est sûr que dans le scénario d'hier où on en savait pas de qui, combien, où… allait venir la menace, avoir des gens armés qui peuvent devenir justiciers sans hiérarchie ni ordre n'aurait pas généré autant d'effets pervers que de bénéfices ? Juste : doucement les solutions évidentes. Je n'ai rien écrit de plus.
  8. Oui mais non. On oublie très facilement ce qui n'a pas existé parce qu'il n'y a pas d'image que la mémoire peut garder. Il faudrait être le Dieu de Leibniz et connaître tous les mondes possibles pour savoir vraiment et juger de l'efficacité de tel ou tel dispositif. On est placé dans le dilemme des partisans de la prévention* vs répression ou des ordres spontanés vs constructivistes. Sur deux plans différents, les seconds ont toujours avec eux des 'faits' (souvent construits, mais soit), des chiffres (souvent arrangés, mais soit), quelque chose d'identifiable en tout cas. Les premiers n'ont que des principes. C'est pas pour autant que les seconds ont raison. * Ce n'est pas une prise de position en faveur d'un certain laxisme socialiste, notez-le. Etre designer ce n'est pas seulement savoir utiliser Photoshop, ce qui est donné à tout être humain de 10 ans. Etre policier ce n'est pas seulement savoir utiliser une arme, ce qui est donné à tout être humain de 10 ans. C'est surtout savoir quand ne pas l'utiliser, garder la tête froide, ne pas céder à la panique, ne pas vouloir jouer les héros, etc. Il y a de bons arguments venus des USA en faveur du droit du port d'armes, mais en Europe on n'a pas la culture du 2d amendement. Ça peut changer. Mais doucement avec les 'solutions' évidentes, gentlemen.
  9. Sais-tu combien d'attentats ont été déjoués auparavant ? On ne voit que lorsque ça n'a pas marché. Difficile d'en tirer des "il faut penser que" - et ça ne fait pas de moi un défenseur des lois liberticides pour autant. Peut-être qu'il faut penser qu'il faut prendre du recul. Je suis heureux cependant, aujourd'hui, que ce soit les gens du PS et non pas Sarko et ses sbires qui soient à la tête de l'Etat aujourd'hui. J'ai du mal à comprendre les partisans d'une éradication au karcher des islamistes(*) qui refusent en même temps qu'on aille lutter contre Daech là où il sévit. Ça consiste à montrer ses gros muscles de tigre et se coucher comme un chaton devant eux. Je ne suis pas un va-t-en guerre mais les hommes libres doivent être en guerre contre Daech et s'il faut payer le prix d'une guerre, il faut l'accepter. La géopolitique est un art de funambule, mais la France a eu raison, même aujourd'hui, d'aller là-bas. (* Je ne dis pas que c'est la position de Tremendo, que je ne connais pas.) Oui, il y a des fanatiques qui attaquent des gens, il faut protéger le mieux possible les seconds des premiers. L'identité des uns ou des autres est secondaire.
  10. Mais ces hommes-là sont-ils libéraux, c'est loin d'être sûr.
  11. De toute façon quoi que fasse un politicien ce soir, il aura tort sur lib.org…
  12. La question de l'identité des terroristes est secondaire. La question de demain sera : comment on répond à une attaque d'ampleur à multiples foyers comme celle-là ? Il n'y a aucune conclusion à tirer ce soir, à chaud. Les uns et les autres ont sûrement leur idée mais qu'ils argumentent une fois qu'on en saura plus. Celui qui s'y essayerait, là, n'est pas loin d'être un crétin. Il y en a assez ailleurs que sur liberaux.org. Essayons de ne pas l'être, c'est tout ce que je veux te dire. Et les appels à la haine sont inutiles.
  13. Je n'ose pas imaginer les rues de Paris, ce soir, avec des milliers de gogos armés qui croient bien faire en voulant la police eux-mêmes et qui dégomment tout ce qui passe d'un peu bronzé parce " qu'ils croyaient que" … ou pour avoir leur minable quart d'heure de célébrité sur BFM et autres médias, en jouant les héros. L'Etat n'est pas parfait, ça va être trèèès facile de pointer des fautes ; je ne pense pas que les forces de l'ordre soient des idiots, cependant. L'ampleur de l'attaque va aussi poser de vraies questions, je ne dis pas. MAIS, s'il vous plait, n'en tirons pas des imbécilités du même acabit que ceux qu'on va nous sortir dans les prochains jours, et pas qu'à l'extrême-droite qui se voit déjà au plus haut. On vit et on va vivre des moments de merde… (Les régionales m'ont l'air compromises, mais ça on s'en fout).
  14. Du calme, Lameador. On va essayer de comprendre ce qui s'est passé, peu à peu, (même si on devine, mais) sans doute pas avant demain soir et évitons de réagir (trop) à chaud.
  15. Un lien, Johnnieboy, un lien qu'on se marre un coup !!!
×
×
  • Create New...