Jump to content

Poseidon

Nouveau
  • Posts

    41
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Poseidon

  1. Bof, ça sera jamais pire que les Familles de France a l'époque de leur age d'or....
  2. Sanksion: Sur tous les sites russes c'était présenté comme possiblement le premier étage d'une fusée civile qui avait décollé le jour même de Baïkonour, et était retombée plus loin que prévu. Sinon pour l'article précédent il faut faire la part des choses entre ce que déclarent certains officiels et le gouvernement. Certains comme Serdyukin, Rozogin, ou plus récemment Zuganov (candidat malheureux a la présidentielle) sont spécialisés dans ce type de déclaration pub, alors que de facto ils ont autant d'influence politique que De Villiers en France. Les journalistes leurs accrochent toujours un titre un peu flou pour faire croire que c'est des gens sérieux… La seule déclaration franchement anti-américaine était surtout une agitation pré-électorale qui a créée plein de lois qui ne veulent rien dire.
  3. Vu l'age de Jésus et l'époque, ca m'étonnerait qu'il n'ait pas été marié…Surtout qu'il a commencé sa carrière de prophète a un âge assez avancé, et qu'il a eu une vie de charpentier pépére avant…
  4. Je ne parlais pas de l'aspect politique et social. Juste d'économie, le système espagnol était assez similaire au système mis en place par Mussolini, la propriété privée existe en théorie, les entreprises aussi, bien qu'elles soient sous contrôle de l'Etat par un système de corporations. Les nazis n'avaient pas de plan économique général (certains individus Parti avaient des proposition mais sans ligne d'ensemble), cependant certaines valeurs étaient identiques: Le désir d'autarcie avant tout, protectionnisme, prédominance de l'Etat, planification économique (Neuer Plan), corporations (Reichsverkes). Logiquement cela aurait donné naissance a une bureaucratie toute puissante, tout comme en Espagne Franquiste. Je développerai davantage plus tard, je suis un peu pressé la.
  5. Ou bien a coups de balles "perdues" pendant les engagements. Sinon le problème est plutôt que le budget de la défense représente 13 ou 14% du budget de l'Etat, certains sont engagés dans des guerres privées au bénéfice de quelques hommes d'Etat en Afrique, d'autres se la coulent douce en jouant a la gueguerre avec les racailles du coin, ce qui êmpéche pas qu'il y ait chaque année des campagnes de recrutement agressives a tous les niveaux. Utiliser des mercenaires pour les engagements quand ils sont indispensables et entretenir une petite forcée armée pour les situation d'urgence permettrait de réaliser d'importantes économies, surtout en temps de paix.
  6. Tiens il y a une question a la con que je me pose depuis un bout de temps: Existe t'il des groupes de musique, se réclamant du Minarchisme, de l'Ultralibéralisme ou autre (Libertarianisme, Capanar'…) Pas que je leur sauterai dessus pour les écouter, mais je discutais avec un ami de rapports style de musique/orientation politique. Un peu comme les 95% de groupes français, se réclamant de la gauche, les quelques résidus sarkozytiques (Jonny…), même l’extrême droite a pas mal de groupes pour elle, bien que majoritairement underground. Ça serait frustrant d'être la seule idéologie amusicale…
  7. Je suis surpris. Je viens de découvrir qu'il y a des bonnes nouvelles sur ce forum de temps en temps. Plus sérieusement, quelqu’un a une source ou il serait possible d'en savoir plus? L'organisation des ces RED, les dates, l'identité des investisseurs? Gougle n'est pas mon ami dans cette recherche.
  8. Grosso modo les FM c'est une organisation assez floue et bigarrée. A l'origine fondée par des intellectuels conservateur musulmans comme nouveau modéle de société islamique moderne, ca dégénère très vite en lutte armée, notamment le Hamas qui est l'un de ses nombreux forks. Au niveau de ses dirigeants actuels, et c'est ce qui est drôle, on trouve un mélange bizarre de la "vieille garde" partisane des solutions rapides, finales et violentes, souvent issue du clergé musulman, ou du moins de milieux liés a la religion, et une proportion de plus en plus importante de "jeunes gardes", c'est a dire de gens qui y ont adhéré après la partie la plus sanglante de son histoire, et monté en grade depuis. Les "jeunes" sont issus de milieu divers, assez fréquemment populaires, et se divisent en opportunistes qui ont compris dans quel direction le vent soufflait, et en idéalistes, a l'époque ou l'islamisme était tendance, vu qu'il s'opposait aux régimes arabes majoritairement incompétents. (J'en parle au passé parce que j'ai l’impression que cette idée va d'un coup prendre un coup de vieux dans les années a venir.) Donc en gros c'est un parti a deux vitesses, avec d'un côté les représentants des élites religieuses, de l'autre des gens qui ont pris le train en cours de route, largement moins sectaires et fanatiques que leurs aines. Un gros clash a prévoir en résumé, qui a déjà eu lieu en Egypte avec http://fr.wikipedia.org/wiki/Abdel_Moneim_Aboul_Fotouh et qui va probablement continuer.
  9. Euh, je comprends pas le sens de cette remarque. Plusieurs de mes oncles sont des vétérans de l’Afghanistan (de l'invasion soviétique de l'Afghanistan, pas de la guerre actuelle). Et c'est des gens ordinaires, des militaires de carrière qui ont fait ce que l'on leur demandait de faire. Leur avis personnel sur l’intérêt d'apporter le communisme au "peuple frère Afghan", le haut commandement s'en tamponnait comme de sa première couche. Je pense pas que le commandement atlantique actuel soit radicalement différent. (J'aurais tendance a rajouter qu'ils étaient payés par les sous du contribuable pour envahir un pays que même les chèvres de montagnes quittent, mais on parle de l'URSS, donc…)
  10. Le seul dont j'ai eu vent c'est celui la : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/05/06/01016-20120506ARTFIG00170-madagascar-le-meurtre-de-deux-francais-bientot-elucide.php Cependant ca ne s'est pas passé a Anta, mais à Tuléar. De plus les circonstances sont assez bizarres. Je précise quand même que mon "plus" sur la sécurité concerne que Anta, pas la brousse environnante, et encorem oins les moyennes villes. La sécurité économique n’existe pas a Mada, tout ce qui a pignon sur rue se fait racketter, la plupart du temps par la police et les divers services publics. Ce que j'évoquais, et ce qui m'a surpris c'est l’honnête des malgaches a un niveau personnel. Ça doit être le seul pays d’Afrique ou le taxi n'a pas essayé de me faire faire vingt fois le tour de la ville avant de m'amener a bon port. De même ma copine qui m'avait accompagnée se baladait sans problèmes seule dans la ville la journée et en soirée. La plupart des expats que j'ai rencontré sont loins d'être aussi stréssés que ceux que j'ai vu dans d'autres pays africains, et le seul type de crimes qu'ils avaient a déplorer c'était les jeunes en mobylette qui arrachaient les sacs. En gros quand je dis que Mada est safe, j'entends que c'est safe pour un pays de la région, et pour un pays qui est dixième en partant de la fin dans le classement PIB/hab. Evidemment il y a un certain nombre de problèmes, des quartiers a éviter, ne pas se balader avec des bijoux trop voyants même si c'est du toc, etc. Parmi d'autres problèmes celle des prostituées déclarant être majeures, et spécialisées dans le chantage de leurs clients a tel point d'ailleurs qu'une ONG s'occupe a temps plein d'étrangers accusés de pédophilie.(Je rajouterai quand même que ce type de pratique se fait généralement comme un business familial, plutôt que dirigé par une grande organisation mafieuse). Donc ce n'est pas le paradis sur terre non plus.
  11. Bof, je suis pas du tout d'accord avec cette idée. On peut aller faire une petite émeute ou deux quand on sait que demain après la grasse mat' on va pointer récupérer son RMI/Allocation diverse/Subvention bidule. Quand on sait qu'on l'aura pas, on va faire les cons un jour ou deux, brûler une mairie, et ensuite on est surtout occupé a se chercher de quoi grailler. Je connais pas les quartiers "chauds" en France, mais je suppose qu'ils sont pas foncièrement différents de ceux d'autres villes européennes. Ca reste un peu des croquemitaines de la politique, des endroits ou la nuit est sombre et pleine de terreurs, du moins selon la télé. La ou il y a des "gangs", des "dealers", des "tournantes", le jeunes s'y baladent avec des kalach'…bref tout ce que le citoyen moyen doit éviter a tout prix. Faut arrêter de déconner au bout d'un moment, c'est pas l’Afghanistan, ni Ciudad Juarez. Personne ne nie qu'il peut y avoir des organisations criminelles, mais c'est loin de représenter l'ensemble de la cité. Et ces mêmes organisations ont tout d'ailleurs carrément intérêt a ce que leur quartier déconne pas trop, parce que ils ont pas envie de se retrouver en ligne de mire de la police à cause de trois cowboys ont décidé de brûler des voitures, pour exprimer leur profond désarroi, et le sentiment d'être abandonné par la société (comprendre deux spliffs et une bouteille de vodka de trop).
  12. Effectivement j'ai oublié la fiscalité, mais de toute façon vivre comme résident a Mada, pour recevoir un salaire malgache, ou y domicilier une entreprise relève du masochisme pur.
  13. Fondamentalement la clique de Hitler n'a pas crée de nouveau système économique, par simple raison de manque de temps. Du côté des économies fachistes les italiens sont allés plus loin, et le phalangisme éspagnol est ce qu'aurait probablement été le troisième Reich si il avait duré plus longtemps.
  14. Dans le cas du Bélarus, pour y avoir travaillé, c'est aussi plus proche de mafialand que de cocoland. La conservation des symboles communistes peut induire en erreur, mais il s'agit plutôt d'une confusion volontaire (tout appartient a l'Etat, l'Etat appartient a la famille Loukashenko, donc tout appartient a Loukashenko.)
  15. Hop, je rajoute deux pays que je connais bien. Madagascar (Antananarivo): Les plus: -Avec une revenu supérieur a 500$ par mois vous gagnez officiellement plus que le président du pays. -Sécurité étonnamment fiable pour un pays aussi pauvre. A tel point qu'un serveur m'a un jour retourné un portable que j'ai oublié dans son bar et qui valait environ un an de son salaire, ce qui ne semble pas être une éxéption. De même peu d’agressions. Le seul aspect "pauvre" est la mendicité omniprésente mais relativement correcte (comprendre moins casse couilles qu'au Magreb ou en Egypte.) -Pas d'attrape touristes pour causes d'absence de touristes dans les grandes villes. Il y a évidemment parfois des problèmes, mais les arnaqueurs sont pas légion, et moins expérimentes que dans pas mal de pays. -Excellent niveau technologique par rapport au niveau du pays. A tel point qu'il y a dans les rue de Anta des prises électriques a pièces pour que les gens n'ayant pas l’électricité chez eux puissent recharger leur portable. Bon internet pour un pays africain (comprendre que il marche presque tous les jours, et on peut même charger des images.) -Plages et nature paradisiaques et pas encore touchées par le tourisme de masse. Evidemment il faut oublier un certain confort, mais pour les amateurs l’Île Maurice et Bourbon sont pas loin. -On peut facilement vivre comme un nabab, en dépensant rien. -On se passe très souvent de l'avis du gouvernement sur beaucoup de questions. -Corruption modérée (encore une fois, par rapport au niveau du pays.) De toute façon si vous dirigez une boite avec plus de 10000$ de CA, il est probable que vous allez connaitre personnellement la plus grosse partie de la haute administration du pays ce qui simplifie parfois les choses. -Les Malgaches sont plutôt sympathiques, et peu enclins au racisme anti-blancs (ça change de l'Afrique du Sud). -Les filles sont jolies, plutôt ouvertes, mais sans grande surprise très vénales. Les moins: -Administration incompétente, lente, jamais ouverte, parfois analphabète. Un peu comme en France. -Absence de toute forme de vie culturelle. -Absence toute forme de vie gastronomique, le meilleur magasin de la ville est un Liddle. Le seul plat local est le riz aux bananes. -Absence parfois du confort le plus élémentaire. -Les affaires sont de plus en plus dure a mener depuis que plusieurs grosses boites indiennes, et dans une moindre mesure chinoises trustent des secteurs entiers. -Si vous avez besoin de soins, l'hôpital le plus proche est sur l’Île Maurice. -Divers désavantages communs a tous les pays pauvres: Routes atroces ou inexistantes, circulation chaotique, manque de produits divers… Russie (Moscou): les plus: -Presque tout est ouvert 24h/24h -La ville a la bougeotte, les affaires vont très vite, voire même un peu trop vite si vous êtes habitués au rythmes européens. -Forte corruption. Dans certains cas c'est un plus. -Sécurité relative. Moins qu'en Europe, plus que dans le tiers monde. -Fourchette des prix très variée, on peut manger de 5 à 300 euros par tête selon les lieux. La pinte de bière coûte entre 1 et 20 euros. Les lieux les moins chers sont loin d'être dégueulasses. -Imposition assez intéressante (hélas le taux unique a 13% a disparu en 2010, et la nouvelle reforme fiscale fait des dégâts.) -Bonne vie culturelle, artistique. La cuisine locale n'est pas mauvaise, on trouve toute sorte de restos, des bars, de boites, pour tous les goûts. -Malgré les clichés de la presse française, la ville est très cosmopolite, beaucoup d'étrangers et d'éxpats de tous horizons, et les russes sont largement fréquentables dans l'ensemble. Globalement les jeunes (moins de 30 ans) sont largement plus intéressants, ouverts, et sympathiques que les plus vieux, trop influencés par la culture soviétique. Les russes au féminin sont sympathiques et souvent moins vénales que celles qui habitent a l'étranger. -Bonnes infrastructures, train a grande vitesse pour St-Petersbourg, et Kazan, deux aéroports internationaux. Soins a peu prés aux normes européennes dans le privé. -Ville très riche dans l'ensemble, beaucoup d'opportunités de buisness, beaucoup d’entrepreneurs, bonne mentalité. Les moins: - Logements RUINEUX. - Forte corruption (dans la plupart des cas ca reste un moins). - Transports en commun plus que bondés. Embouteillages monstrueux dans le centre ville. Distances trop grandes pour se déplacer a vélo ou a pied. - Mauvais anglais chez une partie non négligeable de la population, obligation de comprendre le cyrillique pour vivre dans la ville. - Pas mal d'arnaques visant spécifiquement les étrangers, particulièrement dans le domaine des affaires. - Climat atroce. -20 en hiver, 35 et smog en été, inondations due a la fonte des neiges au printemps. - Supporter le portait omniprésent de Poutine (dans la rue, a la télé, dans les administrations…) - La dernière refonte fiscale alourdit pas mal les impôts sur le revenu et les charges patronales (en restant en dessous de l'UE tout de même). - Administration lourde, toute puissante et corrompue.
  16. Alors, je réponds dans l'ordre inverse: Pankkake: Actuellement on à déjà des clients, mais ils étaient conditionnés par les lieux du résidence du créateur: Berlin et Moscou, De plus, comme cela se faisait a l'artisanale, et sans structure officielle, la publicité était limitée au bouche a oreille. Le but est surtout de sortir sur de nouveaux marchés et de changer d'échelle. h16: L'usine qui fabriquera les produits est déjà choisie, c'est l'usine Tesla en Rep. Tchéque, qui a l'avantage d'allier un bon rapport qualité prix, et un éxellent savoir faire. En ce qui concerne la protection elle même, certaines choses sont protégées par brevet (le créateur est un chercheur indépendant qui a breveté pas mal de ses créations), et par le savoir faire, vu que la méthode est peu conventionnelle dans le milieu. De plus, vu qu'il s'agit d'un produit qui se rapproche a du luxe, les acheteurs regardent souvent la provenance du produit (et nombre de pays ont mauvaise réputation). Sous-commandant: Le problème avec les early adopters, c'est qu'il faudrait qu'ils soient très convaincus, vu qu'on à pour l'instant aucun modèle de démo a leur présenter. Enfin Chitah: La location de ce type de matériel n'est pas rentable: Il néccéssite souvent d'être installé par un éxpert, ce qui peut amener a modifier la disposition des lieux. En revanche pour les entreprises, elles réprésentent déja prés de la moitié de la clientéle (boites de nuit, cinémas, même une église…).Par contre pour l'industialisation, on s'appuiera surtout par les modéles déstinés aux particuliers (plus faciles a produire en série, et plus frequemments commandés.), les produits destinés aux pros resteront dans un premier temps artisanaux. Sinon je continue de lire le guide, je ferais un petit résumé de questions demain. Merci de vos réactions.
  17. Merci pour la réponse rapide, je vais lire tout ca.
  18. Bonjour, je viens ici poser une petite question sur laquelle une personne plus compétente que moi pourrait me répondre. Ça fait un moment que je suis en contact avec une personne qui à créée et brevetée un moyen de produire des amplis de très bonne qualité pour largement moins cher que actuellement. Cette personne a travaillée longtemps a son compte, a l'artisanale. Désormais elle souhaite passer au dessus et les produire industriellement. Le hic c'est que pour fonder la boite il manque environ 75k euros, pour produire deux exemplaires de démo et les plans nécessaires pour l'usine qui le fabriquera. Bref je me demandais a quel type de financement je peux recourir, de sorte a ce que Ça soit le plus rentable pour moi. L'emprunt est la première solution en tête, c'est faisable, mais risqué. j'ai aussi pensé au crowdfunding, mais il faut être ricain pour bénéficier de la plupart des organisations de ce type, et les européennes peinent a réunir plus de 1000$. Enfin, de trouver un investisseur, mais ca réduira ma part dans la boite a une simple commission. Quelqu’un aurait d'autres idées pour trouver les fonds?
  19. Vous écrivez tous comme si l'aérospatiale est quelque chose condamné a être déficitaire. Or ce n'est pas du tout le cas, ces secteurs peuvent très bien assurer leur existence par leurs lien avec l'aéronautique, avec le militaire, le commerce de technologies, et dans pas si longtemps le tourisme spatial. Ce qui bloque la recherche spatiale, c'est entre autres la décision de l'ONU de traiter l’espace comme un territoire neutre, c'est a dire qui ne peut appartenir ni au privé, ni a l'Etat. (principe de non appropriation) Je me demande combien d'Etats et des sociétés privées auraient investies sur les expéditions des conquistadores si on avait décrété la même chose sur les Amériques en 1492. Cependant je reste convaincu que ce principe volera en éclats dés qu'on se rendra compte qu'il faut aller chercher certaines ressources dans l’espace (ou plus simplement si on découvre des fillons rentables a exploiter.) A ce moment il vaudra mieux avoir un programme spatial déja prêt, donc autant considérer que c'est aussi un investissement a long terme. (C'est déja ce qui passe un peu pour les térritoires neutres sur Terre, surtout l’arctique, riche en ressources)
  20. Je viens d'acheter une DS, un gentil libéral pourrait t'il me conseiller sur les bons jeux qu'il y a dessus? (Parce que pour l'instant a part le trip retour dans l'enfance avec pokémon j'ai pas grand chose a faire avec.)
  21. La banque populaire n'est pas dans la liste? Dois je comprendre qu'elle s'en sort mieux que les autres?
  22. Je partage l'idée que l'immigration massive soit une conséquence négative du welfare state, cependant je considère que l'immigration en soi, soit un phénomène normal, logique et indispensable a une bonne économie. Par ailleurs aujourd'hui, en France, parler de "massive" me semble être plus un épouvantail politique. Le pourcentage de la population immigré sur la population totale en France est inférieur aux USA, a l'Angleterre, a la Russie, sans que ce thème ait autant d'ampleur dans ces pays. De même comparé aux mouvements de populations entre 1850 et 1950, l'immigration moderne n'est que des gouttes d'eau dans l'océan. C'est juste que les migrants arrivant de contrée plus éloignées se différencient plus du français, que les italiens ou les polonais du siècle dernier. Quand a l'identité nationale, encore que comme le dit Nik il faudrait la définir, parce que entre Marseille et Lille, la manière de voire n'est pas la même, et encore je dis rien sur les DOM-TOM. De plus cette fameuse identité a surtout été forgée pour unifier un territoire mosaïque, peuplé de gens différents (Occitans, Bretons,…), et imposée plus ou moins par la force, ce qui est déjà assez peu libéral a mon gout. Par ailleurs le modèle "communautariste" si décrié par les médias français m'a l'air d'être largement plus naturel et plus efficace. Même le frontiste le plus borné reconnaîtra que dans son ensemble la société américaine est plus "patriotique" que le médiocro-republicanisme français. (Bien que personnellement je considéré que ce but est peu utile)
  23. C'est une légende qui a été fabriquée sur demande par le gouvernement nazi. De facto en 1939 toutes les armées avaient des régiment de cavalerie, la Wermart et l'armée rouge particulièrement les ont massivement utilisés. http://fr.wikipedia….Guerre_mondiale La photo a laquelle tu penses a été prise par un reporter allemand, et publiée sans explications, il s'agissait d'un régiment auxiliaire qui fut encerclé (je me souviens plus du nom de la bataille) par une colonne blindée, au moment ou la photo est prise les cavaliers rompent l'encerclement, d'ou l’impréssion qu'il chargent les blindés. Quand au niveau économique de la Pologne il suffit d'aller jeter un oeil aux statistiques, l'Etat polonais a réussi a survivre et a prospérer malgré une situation géopolitique mérdique. Même militairement par ailleurs ils ont vaincu deux fois les russes au point de capturer Moscou, et le commonwealth polono-lituanien a gagné moult guerres contre les teutons et les suédois. Par ailleurs Varsovie était considérée comme un des pôles principaux de connaissances et de culture en Europe. (je suis pas polonais hein, c'est juste que j'aime pas l'imprécision historique.)
  24. Je suis pas entièrement d'accord. D'une part, il y a un aspect ou beaucoup d'entrepreneurs, ou de petites boites hésitent a s'élargir dans des pays ou ils ne connaissent pas la législation ni la fiscalité, et n'ont pas les moyens, ou l'envie de faire de coûteuses études. D'autre part l'ensemble des profits n'est pas payé sur place. C'est d'autant plus vrai pour le e-commerce qui représente une part importante et grandissante de l'entrepreunariat. Les taxes douanières représentent un gros frais dans l'import export, ça vaut parfois le coup de déplacer son siège social, même pour quelques %. Enfin il y a juste d'autres aspects qui rendent certains pays attirants pour certains secteurs, par exemple les Pays-Bas qui permettent aux entreprises d'import d’échelonner le paiement de la TVA sur les produits importés, ce qui est du pain béni pour les petites boites avec peu de liquidités. (je parle surtout d'import-éxport parce que c'est le domaine que je connais, après j'imagine qu'il y a des tips pour n'importe quel secteur.) Bref je suis d'accord que c'est un frais comme un autre pour la majorité mais c'est un gros frais. (C'est pour ça que je disais que l'idée n'est pas libérale en soi, il s'agit plutôt de diffusion d'information)
  25. Je crois que ce qu'il voulait dire, c'est qui si on prend la situation de la Pologne (grand Etat, très bien situé, infrastructures décentes, niveau d'éducation haut, plusieurs secteurs très développes encore depuis l'époque soviétique, voire avant…) et son état en 1991, ce qu'elle rattrape c'est le niveau qu'elle aurait du avoir sans 60 ans d'incompétence communiste, non? Faut pas oublier qui on prend l'histoire de la Pologne, qu'il s'agisse du royaume de Pologne, de la République des deux nations ou de la seconde république, ça a toujours été un Etat développé, largement au niveau de l'Europe occidentale, loin d'être le pays du tiers monde qu'elle a été en 1991.
×
×
  • Create New...