Jump to content

Carotte

Nouveau
  • Content Count

    23
  • Joined

  • Last visited

About Carotte

  • Rank
    Néophyte

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    Paris
  1. Toi aussi une fois que tu commences à boire, tu as une envie irrépressible de reprendre un verre, puis un autre, jusqu’à ce que ça dégénère ? (Le fait de jouer le Sam me donne une excuse, apparemment les gens sont tristes quand je ne bois pas, aller savoir pourquoi...)
  2. Je pense qu'il y a globalement un manque de communication et un problème de désinformation. Les différents partis de droite et gauche, sont sur médiatisés avec en plus quelques écolos moustachus qui font marrer les autres. Possiblement que les femmes ne s’intéressent pas plus à la politique car, comme la majorité doit le penser, on est spectateur de ce qui se passe sans vraiment avoir un réel impact. Alors à quoi bon ? Du côté des libristes, bon nombre ont baissé les bras et ne se donnent plus la peine de s'impliquer devant la mascarade qu'on nous sert. Si à la base les personnes (majoritairement les hommes) se désintéressent de la politique, pourquoi les femmes s'y tourneraient ? Faire la promotion du libéralisme, faire prendre conscience aux gens de ce qu'il se passe comme le fait actuellement CP, avoir des femmes qui savent en parler, et espérer que ça éveille les consciences progressivement ? Mais faut-il encore que les gens aient envie de s'y intéresser.
  3. J'ai vu les 2 saisons, la première est vraiment bien, la deuxième... est sympa aussi, mais peut-être un peu trop what the futesque pour moi. Un exemple dans une des scènes (spoil attention) :
  4. Les tarifs avaient été gelés par l'état car trop rentable à leur goût (entre 20 et 24%). Cette année ça devrait changer, on va voir comment ça va se passer.
  5. http://www.credit-agricole.fr/blog/argent/dons-manuels-en-famille-que-dit-la-loi.html Aheum.
  6. Marrant, j'suis en étude d'informatique, mais j'en ai un peu ma claque. Les études dans ce milieu ne me conviennent plus et l'an prochain j'comptais partir en pâtisserie. Par contre 42, j'te déconseille fortement, j'ai fait 3 ans a Epitech, et crois moi qui si c'est pas ta passion tu vas vite disjoncter. J'connais pas l'ambiance a 42, mais je connais le système. En gros, Sadirac est parti de Epitech qui était dirigé par le groupe Ionis, et n'avait donc pas pleinement le contrôle de l'école pour y faire ce qu'il voulait y faire. La pédagogie y est extrêmement dur. Tu passes des semaines sur un projet (au début, après tu en as plusieurs en même temps, il faut savoir gérer son planning et les autres personnes de son groupe), tu dois rendre quelque chose de fonctionnel. Jusque là logique me diras-tu. Sauf que. Il faut que ton projet n'ait aucun défaut, car il va subir tout un tas de test de la part des assistants, et à la moindre faille, au moindre bug, si c'est pas du béton armé, t'as zéro, peu importe le temps que tu y auras passé (oui, on peut sentir ma frustration). A côté de ça, on te rabaisse copieusement pour bien te faire imprimer que t'es nul et que tu dois bosser plus. Sachant qu'ils privilégie les personnes qui ont des facilité et rabaissent les autres, entre les étudiants c'est la même petite guerre. Les groupes, c'est comme partout un peu au petit bonheur la chance quand tu ne connais pas bien les personnes, avec les inconvénients qui vont avec, à toi de savoir t'entourer. Les validations, on ne sait jamais comment elles sont faites, sinon apparemment on se focaliserait trop dessus et ce n'est pas ce qu'ils veulent. Les horaires, si tu avais une vie sociale, tu oublies, ta nouvelle famille c'est l'école et les gens de ta promo. Je ne compte plus mes nuits blanches, et les weekend à dormir a l'école avec mon sac de couchage. De ce que j'ai compris (j'ai un tas de potes qui sont parti là bas), apparemment à 42 il y a des douches en plus. À côté de ça, si tu fais tes années sérieusement, et pas en ninja comme beaucoup, tu deviens vraiment bon en programmation. La pédago, c'est d'apprendre à apprendre par toi même, c'est pas facile, mais si t'as la motivation, tu finiras par vite trouver les clefs, et c'est un des meilleurs enseignement qu'on puisse t'apprendre. Rien ne reste figé tout évolue et encore plus dans le monde informatique. Epitech, c'est la ou j'ai passé mes pires années, mais également ou j'ai appris et je me suis amusé le plus. Faut avoir les nerfs solide pour faire ce genre d'écoles, Epita/Epitech/42, sont tous plus ou moins à la même enseigne. J'espère avoir pu t'éclairer sur ce que pouvait être l'école.
  7. J'en ai tout un tas en stock si besoin ! (Mais je vais vous épargner pour le moment, ça vaudra mieux)
  8. Je vais aller revoir les premières pages, désolé pour vous faire redire des choses qui ont déjà été dites ! Et merci pour les infos. Mais, je ne comprends pas trop les Asiats, ils passent leur vie à manger du riz, et pourtant ils sont fin. Et les Italiens ce sont les pâtes ! Hey ! Gimli est classe mine de rien ! On sous estime bien trop souvent la valeur d'un nain. NoName, quelle taille fais-tu ?
  9. C'est sur que c'est ce qu'il y a de mieux pour les nerfs ! Mais bon, bien accompagné on se marre bien. Pour le jeu de mot (si c'était le cas ?), c'était nul ! Oh, un copain supp, j'main Braum.
  10. Et bien, je sujet à bien dérivé. Dans tous les cas madaniso à une vision bien spécifique que la majorité ici (je pense) ne partage pas. Moi par exemple, une fois mes études finies, si je peux, je ne resterais pas en France. Même si j'aime ce pays, je ne cautionne pas ce que fait l'état, et je n'ai pas envie que mon argent plus tard soit dépensé à faire n'importe quoi n'importe comment. Je pense que tu es assez informé sur le fait qu'ils ne savent pas gérer les dépenses et que la plupart du temps, ils font un peu ce qu'ils veulent sans se préoccuper de ce qu'il peut y avoir comme conséquence (souvent). L'état est bien trop présent dans beaucoup de choses, malheureusement la révolution n'est pas pour demain, je n'ai absolument pas l'envie de défendre une cause et y consacrer tout mon temps. Je préfère pouvoir partir et profiter pleinement d'une plus grande liberté ailleurs. Mais ce n'est que ma vision des choses, chacun est libre de penser et faire ce qu'il veut. Sinon les gars, j'ai été faire un tour sur " Dictionnaire de langue internet à l'usage des nouveaux ", Don't feed the troll ça vous parle ?
  11. Quand on voit tous les problèmes dûs à de la viande de cheval (même si les enjeux ne sont pas les mêmes au niveau sanitaire), au moins ils passent pour une entreprise un minimum responsable, les gens auront surement plus confiance dans une entreprise soucieuse de la qualité de ses produits.
  12. J'avais vu ça pour Juliens Lepers ! Même si je pense que c'est peut-être approche pour bifurquer sur commentateur d'e-sport par la suite ? Enfin c'est mon avis. Des joueurs de Lol dans le coin ?
×
×
  • Create New...