Jump to content

Gio

Utilisateur
  • Content Count

    8172
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by Gio

  1. Il n'y a aucune ambiguïté si on en cherche pas. Par défaut, il n'y a pas dans les messages autre chose que ce qui y est dit, en tout cas pas dans les miens. Donc je ne vois pas l'intérêt de chercher des problèmes lorsqu'il n'y en a pas. D'autant plus que ce genre de polémique ennuie tout le monde. Le truc du : "Tu as dit ça, mais je sais en fait que tu voulais dire autre chose." je crois que c'est la plaie d'Internet.
  2. C'est quand même un peu méprisant pour les routiers transsexuels.
  3. Je savais que JIM16 avait une sensibilité à fleur de peau, mais à ce point... Ce qui me tue c'est que Noob dit : « Faut pas aller chercher plus loin que ça » tout en cherchant dans mes propos une agressivité et une impolitesse qui n'y est pas...
  4. Il dit qu'il n'y a pas suffisamment d'élève intéressé pour justifier des postes. Ce dont on peut douter, et c'était justement le sens de mes propos. Mais apparemment, il ne savait pas (ou avait oublié dans son raisonnement) qu'un prof pouvait travailler sur plusieurs établissements, donc voilà. Où ça ? Sur le propos de Tramp ? Non, on vient de le voir. A moins que Tramp ne voulait pas dire ce qu'il a dit, auquel cas on comprend mal pourquoi il s'est justifié au lieu de dire "ce n'est pas ce que je voulais dire", ce qui aurait coupé court à tout quiproquo, si quiproquo il y a. WTF ?! En quoi est-ce disproportionné ou impoli ? Là il faut m'expliquer. Je lui répond que je sais ce que je fais, que je suis le mieux à même d'évaluer la situation, c'est quoi le problème ??? (D'autant que je m'excuse de le contredire au début du message...) Bin oui je sais. Et en quoi ma réponse est-elle impolie ou disproportionné ? (Ou alors il faut vraiment avoir une sensibilité à fleur de peau ne supportant pas la moindre contradiction, mais même là...)
  5. JIM16, la notion d'homme de paille, prend avec toi tout son sens. Tu inventes un personnage fictif, pour ensuite lui répondre. On attend toujours d'ailleurs tu montres de quelle pleurnicheries tu parles à mon sujet. Je crois qu'elles sont dans ta tête. C'est même assez WTF, on dirait que tu ne lis pas les messages. Ce ne serait pas la première fois que tu fais un transfert, on l'a déjà vu dans le passé. Mais bon, vu que tu n'a jamais été capable de justifier logiquement tes propos, je nourris de vains espoirs... Je sous-entend que je ne suis pas responsable de ton comportement ou de celui des membres qui ne s'appellent pas gio. C'est un exemple de complément oublié. Cela altère t-il quoi que ce soit au propos initial ? Cela est-il de nature à poser le moindre problème dans la conversation ?
  6. Exact, mais je ne change jamais le fond (ou alors c'est rarissime). J'essaie juste de reformuler la même chose d'une meilleure manière. (L'exemple que tu viens de voir le montre.) Et avant que d'autres messages ne suivent si possible. Ou corriger des fautes. Ou ajouter un complément oublié. Mais si tu avais un doute à ce sujet, je t'aurais confirmé si tu m'avais posé la question, il n'y a là aucun secret ou dissimulation ou complot ou manipulation.
  7. Le "méta" auquel tu fais allusion, c'est toi qui en parle pas moi. Quand j'en parle, ce n'est que pour répondre à ceux qui en parlent, comme toi par exemple. Relis les dernières pages du topic si tu n'as pas vu cela.
  8. Non, c'est une réponse directe à ton méta-commentaire. Ne devrais-tu pas assumer ta responsabilité ?
  9. C'est toi qui me parle de ça. C'est complètement différent, en effet.
  10. JIM16 et h16 viennent de fournir par l'exemple une réponse à ta question dans les messages précédents, alors que la discussion venait de reprendre un cours normal. Il ne leur viendra probablement pas à l'esprit de se plaindre par après du tournant qu'ils ont donné à la discussion.
  11. Bin de fait, si. C'est bien toi qui est venu me parler sur ce topic, non ? Pas l'inverse.
  12. JIM16, de quels pleurnichements parles-tu ?
  13. WTF ? De quel dédain et de quels pleurnichements parles-tu ? Par exemple, dans les derniers messages que je viens de poster, où vois-tu du dédains et des pleurnichements ? On est en train de discuter normalement (il était temps), visiblement tu trolles et tu te plaindras ensuite des conséquences...
  14. Pour moi, oui. D'autant plus qu'il s'accompagne de la sécurité de l'emploi. Mes amis qui essaient de vivre de leur pratique gagnent moins et sans sécurité.
  15. Ces métiers nécessitent une formation spécifique qui n'a rien à voir avec la mienne.
  16. J'ai pas fait de fac d'arts plastiques hein (j'ai passé le CAPES en candidat libre), j'ai fait les arts décos de Strasbourg, c'est-à-dire l'équivalent des beaux-arts en plus côté. Et tu penses à quoi quand tu parles des arts appliqués ? Enseigner dans un lycée en section arts appliqué ? Je crois que c'est techniquement impossible, et c'est toujours l'ÉdNat, avec toujours les mêmes problèmes (même si il doit y avoir des différences dans ce cadre). Enseigner le dessin dans une école d'art appliquée privée ? Oui je pense que rien ne s'y oppose, cela pourrait être très bien, sauf que le nombre de poste est plus que réduit...et pour obtenir une telle opportunité... de plus ils privilégient les gens qui ont déjà une carrière artistique.
  17. Ce n'est pas encore bien défini. A priori il faudrait que ce soit en rapport avec les arts. J'ai des projets en cours pour d'éventuelles publications futures (mais c'est gênant d'en dire plus à ce stade.) sauf que cela ne suffira probablement pas pour me faire vivre. Donc il faudrait un métier complémentaire, peut-être de l'enseignement du dessin sous une forme différente. L'idéal pourrait être dans les études supérieur mais il faut pour cela une carrière d'artiste. J'ai failli faire des tentatives dans ce sens (j'ai appris une opportunité trop tard en fait). Sinon, je réfléchi à peut-être totalement changer de voie, mais c'est risqué. Bin, non. Par exemple, sur la présente conversation depuis samedi où ai-je été désagréable avec toi (ou réciproquement) ? Ça aussi tu me l'as déjà dit x fois. Si je démissionne demain, que se passe t-il ? Dans les grandes lignes (je n'explique pas tout) : Je me retrouve du jour au lendemain sans revenu (peut-être une indemnité néanmoins ?) avec un loyer à payer, une compagne à faire vivre et des élèves (dont quelques uns que j'apprécie) sans prof. De fait, les opportunités de travail que j'ai avec ma formation sont très réduites et bouchées. Or il faut évidemment que je trouve un travail, je ne sais pas encore précisément lequel, même si j'ai de vagues idées, mais vagues, qui doivent encore se préciser. Si je trouve un travail (on va rester sur une hypothèse optimiste parce que je pense que as conscience que l'autre hypothèse est indésirable) il y a peu de chance qu'il soit aussi bien payé que ce que je touche actuellement. Ce qui veut dire que ma compagne doit abandonner ses études (elle est sur le point d'avoir son diplôme) et que je dois quitter l'appartement dans lequel je viens juste de m'installer, avec un déménagement qui m'a coûté. (J'ai certains coûts à amortir, comme celui là.) Je peux aussi probablement faire une croix sur le permis de conduire que je suis sur le point de passer. Et je ne pourrais pas acheter de voiture, ou du moins, je n'en ai pas la garantie. De surcroît, j'aurais quitté un boulot pour certains inconvénients tout en en retrouvant évidemment d'autres dans un nouveau boulot qui sera nécessairement le premier que j'aurais trouvé. Est ce qu'en abandonnant les inconvénients et les avantages du métier de prof je retrouverais directement un poste qui aura un meilleur équilibre entre les inconvénients et les avantages ? Je ne dis pas que c'est impossible, mais c'est pas du tout ce qu'il y a de plus intelligent à faire dans l'immédiat, car les risques sont trop grands. Donc oui, se projeter dans l'avenir est plus confortable, mais le confort, en soi, n'est pas répréhensible pour autant que je sache. En restant prof pendant un temps je peux notamment faire un truc beaucoup plus intelligent qui consiste à mettre de l'argent de côté pour me garantir une certaine sécurité matérielle, préparer un projet de reconversion précis, attendre que ma copine entre dans la vie active et accessoirement obtenir le permis de conduire.
  18. Il faut poser la question à ceux qui provoquent ces méta-discussions. Mais d'après moi :Ça n'arrive pas qu'à moi, loin de là, c'est assez courant sur Internet et sur liborg. Beaucoup de gens font le choix d'ignorer les provocations, les trolls etc. (On me conseille parfois d'ignorer les messages de X ou Y.) Moi pas. Je n'ai pas envie d'ignorer, par exemple, les attaques personnelles. Parce que je suis le seul prof (d'arts pla !) à parler de son boulot. (Or il semblerait que certains membres d'ici ont beaucoup d'idées sur le sujet.) Déjà répondu : rien de particulier. Mais clairement je n'ai pas particulièrement envie d'obtenir des attaques personnelles. Je pense que c'est à peu près pareil pour tous ceux qui postent dans ce topic. Mais tu sais, ça a déjà été dit cent fois sur ce topic. Et cent fois je redis que changer de métier est dans mes projets, mais que cela ne se fait pas du jour au lendemain.
  19. Ou c'est moi qui suis trop con : explique moi le rapport entre JIM16 et la conversation que nous venons d'avoir.
  20. Je ne m'attend à rien, je dis que les propos qui s'en prennent à la personne plutôt qu'au contenu des messages ne sont pas de nature à rendre la suite des échanges sereins. Où est-ce que tu es allé pêché que je m'attend à ce qu'il continue la conversation avec moi ? Je m'en moque de ça. C'est lui qui vient me parler, pas le contraire. Je ne lui ai rien demandé.
  21. On te prêtes des propos qui ne sont pas les tiens, tu réexpliques ton propos, on te répond que tu te fous de la gueule du monde, mais cela n'est ni insultant ni personnel, cela veut simplement dire que ton argument n'était pas convaincant. Aaah d'accord... Dis, tu serais pas en train de foutre de la gueule du monde ? (Rien d'injurieux ni de personnel hein, c'est juste que ton argument ne me convainc pas.)
  22. Si cela te conviens plus, on peut dire que c'est une attaque personnelle. D'après toi, est-ce de nature à poursuivre une conversation de façon sereine ou est-ce une façon de lancer une polémique ?
  23. Sauf que justement, ce sont deux choses qui n'ont rien à voir.
×
×
  • Create New...