Jump to content

John Connor

Utilisateur
  • Content Count

    945
  • Joined

  • Last visited

About John Connor

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    F.MAS

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. John Connor

    Agir

    Tu penses sincèrement que l'absence d'action amènera à contrer la stratégie culturelle des intellectuels socialistes? Je vois pourtant une conjonction favorable à leur thèse : une hégémonie culturelle, des moyens technologiques de contrôles , des minorités influentes en accords avec leurs idées.
  2. Même Reason s'y met maintenant : https://www.youtube.com/watch?v=gChsrwUfNk8
  3. Quand ils pensent démocratie , ils pensent démocratie socialiste où l'état de droit dépend des humeurs des sachants.
  4. Je ne comprends pas à titre personnel , la coalition d'idées qui anime le front national . C'est un grand mystère politique pour moi.
  5. La moyenne a un sens pour l'état et surtout les collectivités locales surtout pour le montant des transactions , pas pour les agences ni pour les analystes sauf pour marquer des tendances. Les agences et les analystes se concentrent sur des biens ou des portefeuilles de biens sur des marchés locaux par rapport à des caractéristiques particulières des bâtiments. L'intérêt de la situation générale en gros c'est la pol° monétaire , les taux d'intérêts , les conditions de financement , les réglementations d'urbanisme et la fiscalité.
  6. Je pense que c'est le problème de beaucoup de chercheurs en sciences sociales qui ne font pas la différence entre leur champ de recherche et leur action d'entrepreneur moral. Que cela soit délibéré ou non, cela trompe généralement le lecteur lambda qui n'arrive pas à séparer le champ de recherche avec des faits plus ou moins établit de la position morale et politique du dit chercheur. Si j'étais sévère , je dirais que parfois il y a des fraudes intellectuelles en série sur certains blogs de ce fait. Cette expérience est un peu tautologique, je l'avais remarqué. Mais en l'absence de bonnes connaissances en biologie , je n'avais pas émis de commentaires à la suite de son article.
  7. Je ne pense pas qu'on puisse réfuter une théorie autrement que par des contradictions internes ou externes. Si on ne peut pas la réfuter on dit qu'elle est logique en elle-même donc indécidable (mais pas forcément vrai). Moi je pense que c'est du flan. Prouver que c'est du flan, c'est une toute autre affaire. Si quelqu'un a une idée de réfutation sérieuse je suis preneur. Oui , je suis d'accord sur ce point. Mais la biopolitique n'est pas exempt de critiques. Je pense que l'auteur par cette théorie souhaite démontrer la chose suivante : aucun élément biologique n'interfère dans la préférence par exemple des hommes pour les femmes. Il dénonce ainsi comme les autres " féministes queer" l'hétéronormativité conséquence du patriarcat. Le problème c'est qu'il mélange sur son blog : féminisme , études de genre, marxisme et théorie queer sous couvert scientifique. +1 c'est un beau métier
  8. Cela fait longtemps que j'étais pas passé sur le site. Ce fil me paraissant intéressant je poste quelques remarques. Les études de genre c'est banal cela change rien depuis Pascal et la dualité des représentations naturelles et culturelles, à part le fait de donner des prétentions scientifiques à des regroupements d'études disparates. La théorie Queer issue des études de genre c'est tout autre chose. C'est dire que la biologie n'interfère pas avec la sexualité qui est une construction uniquement sociale. Je pense que c'est cette théorie qui est totalement infondée, servant à justifier des revendications communautaires LGBT, qui s'inscrit vraiment dans la ligne de Butler de la French Theory (Foucault, Deleuze, Derrida) et de la biopolitique. Un article du sociologue de gauche Denis Colombi défendant cette position "queer" avec l'expérience de la boîte pour illustrer mon propos. http://uneheuredepeine.blogspot.fr/2013/06/lexperience-de-la-boite.html
  9. ESFJ ? En effet j'ai manqué d'argumentation. Je pense simplement que dans l'état actuel des choses, qu'une constitution bien ficelé qui limite strictement les pouvoirs de l'état serait une avancée significative dans la limitation de l'intervention de l'état. Je pense que des définitions simples et claires ne donnant pas sujet à interprétation peut être trouvé pour limiter les risques (toujours existant) de détournement. Mais je peux comprendre l'appréhension de personnes qui n'ont pas confiance dans "l'arsenal juridique" pour limiter le pouvoir des institutions politiques. Moi je pense au contraire que c'est fondamental.
  10. PS : Pourquoi le lien ne marche pas comme les autres ?
  11. Comme dans les copropriétés , il faut l'unanimité des membres du syndicat des copropriétaires pour changer la destination de l'immeuble, je propose qu'on applique cette règle à la constitution : Pour tout changement de constitution le parlement devra réquérir l'unanimité du vote des français et la majorité des deux tiers au parlement ( AN + SENAT).
  12. Une constitution limitant les pouvoir de l'état serait à mon avis une arme juridique suffisante comme contre-pouvoir
  13. Je n'ai pas dit que mon espérance était réaliste non plus. Je pense qu'il faut d'abord un climat de confiance entre les individus avant de parler d'un rapport de force au pouvoir. Les rapports de forces, les crises n'ont jamais profité aux respect des droits fondamentaux de l'individu
×
×
  • Create New...