Jump to content

D'où viennent les libéraux ?


Avant d'être libéral, vous étiez ...  

450 members have voted

  1. 1. Avant d'être libéral, vous étiez ...

    • plutôt d'extrême gauche
      25
    • plutôt de gauche
      83
    • plutôt centriste
      43
    • plutôt de droite
      138
    • plutôt d'extrême droite
      39
    • sans opinion politique
      37
    • ... libéral
      55
    • anarchiste
      33


Recommended Posts

Il est suffisamment d'exemples de programmes télévisés intelligents dus à des chaines privées (particulièrement depuis que nous sommes entrés dans l'ère du cable) et d'inepties diffusées par des chaînes publiques.

D'autre part, nul ne force qui que ce soit à regarder des programmes ineptes ou supposés ineptes.

Le discours était le même à l'époque de la radio. En Angleterre, la BBC (1922) est contrôlé par l’État dès 1927 pour éviter la "médiocrité des programmes américains" : un rapport de 1935 déclare qu’il faut donner au public non pas ce qu’il souhaite mais ce dont il a besoin (sic).

Link to comment
D'autre part, nul ne force qui que ce soit à regarder des programmes ineptes ou supposés ineptes.

Par contre, on va tout de même un peu vous ponctionner d'une redevance, parce que bon, même si on ne vous oblige pas à regarder la merde qu'on produit, on doit absolument continuer à la produire.

Link to comment

Eh oui…

Mais vous n'y êtes pas encore :doigt: ! Si on arrête la redevance, on fout des centaines de personnes au chômage, ipso facto, il faut que la redevance soit beaucoup beaucoup plus grosse, pour pouvoir fournir du travail aux 3 millions de chômeurs que nous avons sur les bras. En fixant la redevance télé à 4500 EUR par foyer fiscal, je pense qu'on commence à entrevoir le bout du tunnel.

Merci, Kai, vous avez trouvé LA solution au problème du chômage :icon_up: ! :warez:

Link to comment
Eh oui…

Mais vous n'y êtes pas encore :doigt: ! Si on arrête la redevance, on fout des centaines de personnes au chômage, ipso facto, il faut que la redevance soit beaucoup beaucoup plus grosse, pour pouvoir fournir du travail aux 3 millions de chômeurs que nous avons sur les bras. En fixant la redevance télé à 4500 EUR par foyer fiscal, je pense qu'on commence à entrevoir le bout du tunnel.

Merci, Kai, vous avez trouvé LA solution au problème du chômage :icon_up: ! :warez:

Chut !

Un politique pourrait te lire…

Link to comment
Il est suffisamment d'exemples de programmes télévisés intelligents dus à des chaines privées (particulièrement depuis que nous sommes entrés dans l'ère du cable) et d'inepties diffusées par des chaînes publiques.

D'autre part, nul ne force qui que ce soit à regarder des programmes ineptes ou supposés ineptes.

Le discours était le même à l'époque de la radio. En Angleterre, la BBC (1922) est contrôlé par l’État dès 1927 pour éviter la "médiocrité des programmes américains" : un rapport de 1935 déclare qu’il faut donner au public non pas ce qu’il souhaite mais ce dont il a besoin (sic).

Je ne suis pas convaincu. Selon moi, la qualité culturelle est indépendante de sa source de financement. Picasso payé par l'État, ca reste du Picasso. Les grandes chaines françaises privées (bon le système français est biaisé, parce que les chaines privées n'en sont pas vraiment et jouissent d'un certain monopole entretenu par l'État) produisent du vide intellectuel, TF1, M6, Canal + en tête.

Après, s'agissant de l'information, je suis éthiquement choqué des journalistes employés, financés, dirigés par les pouvoirs publics. Pourtant, je crois savoir que la BBC jouit d'une excellente réputation, non?

Link to comment
Je ne suis pas convaincu. Selon moi, la qualité culturelle est indépendante de sa source de financement. Picasso payé par l'État, ca reste du Picasso. Les grandes chaines françaises privées (bon le système français est biaisé, parce que les chaines privées n'en sont pas vraiment et jouissent d'un certain monopole entretenu par l'État) produisent du vide intellectuel, TF1, M6, Canal + en tête.

Je ne crois pas avoir écrit autre chose. Les chaines publiques ne sont pas une garantie de qualité ni les chaines privées nécessairement productrices de néant. Je citais d'ailleurs très volontairement les chaines du câble : quand aux chaines types France 2 et France 3, le vide intellectuel est tout aussi remarquable que sur TF1 et M6. Je crois qu'il faut plutôt opposer la médiocrité hertzienne à une qualité plus grande du câble.

Ceci dit, ce qui est vide pour les uns ne l'est pas pour les autres. Si tant de gens regardent TF1 et M6 c'est qu'ils y trouvent du plaisir. Je ne regarde pas mais je ne crache pas dans la soupe.

Link to comment
Je ne crois pas avoir écrit autre chose. Les chaines publiques ne sont pas une garantie de qualité ni les chaines privées nécessairement productrices de néant. Je citais d'ailleurs très volontairement les chaines du câble : quand aux chaines types France 2 et France 3, le vide intellectuel est tout aussi remarquable que sur TF1 et M6. Je crois qu'il faut plutôt opposer la médiocrité hertzienne à une qualité plus grande du câble.

Ceci dit, ce qui est vide pour les uns ne l'est pas pour les autres. Si tant de gens regardent TF1 et M6 c'est qu'ils y trouvent du plaisir. Je ne regarde pas mais je ne crache pas dans la soupe.

C'est vrai mais j'ai sur-interprété cette phrase qui m'a laissé penser de la supériorité des chaines privées sur les chaines publiques: Il est suffisamment d'exemples de programmes télévisés intelligents dus à des chaines privées (particulièrement depuis que nous sommes entrés dans l'ère du cable) et d'inepties diffusées par des chaînes publiques.

Sinon je trouve France 2 bien au dessus de TF1: on y trouve quand même des émissions de débat de grande qualité souvent: Mots Croisés avec maintenant Calvi, certaines émissions scientifiques, des documentaires parfois forts intéressants (par exemple Moati), …

France 5 avec C dans l'air (toujours l'excellent Calvi), Riposte avec les très bon Moati. Des racines et des ailes, sur F2 ou F3, assez belle émission et plutôt prestigieuse. Je m'étonne moi même de défendre maintenant ces chaines là!

En revanche, TF1 ne compte pas à ma connaissance d'émission de qualité (peut-être celle(s) de PPDA), et en regardant une partie du zapping de l'année sur Canal +, j'ai pu me rendre compte à quel point cette chaine est championne des émissions les plus lamentables du PAF.

Link to comment
Je ne crois pas avoir écrit autre chose. Les chaines publiques ne sont pas une garantie de qualité ni les chaines privées nécessairement productrices de néant. Je citais d'ailleurs très volontairement les chaines du câble : quand aux chaines types France 2 et France 3, le vide intellectuel est tout aussi remarquable que sur TF1 et M6. Je crois qu'il faut plutôt opposer la médiocrité hertzienne à une qualité plus grande du câble.

Tout à fait d'accord.

Link to comment

"Mots croisés", "C'est dans l'air", "Ripostes", etc…c'est bizarre mais si la forme est un peu plus soutenue le contenu reste toujours le même. C'est du politiquement correct à chaque plateau, à quelques exceptions près bien entendu. C'est mieux qu'ailleurs, mais de là à trouver que ce sont de bonnes émissions. Tout comme ASI qui devient de plus en plus fade.

Non vraiment, il n'y a rien à sauver dans le genre politique et autres débats de sociétés.

Link to comment
"Mots croisés", "C'est dans l'air", "Ripostes", etc…c'est bizarre mais si la forme est un peu plus soutenue le contenu reste toujours le même. C'est du politiquement correct à chaque plateau, à quelques exceptions près bien entendu. C'est mieux qu'ailleurs, mais de là à trouver que ce sont de bonnes émissions. Tout comme ASI qui devient de plus en plus fade.

Non vraiment, il n'y a rien à sauver dans le genre politique et autres débats de sociétés.

Je trouve que "C'est dans l'air" est dans l'ensemble une bonne émission (ça dépend des thèmes) dans la mesure où la plupart du temps les intervenants savent de quoi ils parlent. Par contre, "Ripostes" et "Mots croisés", c'est du blabla de politiciens avec en prime un brouhaha à vous donner la migraine. Perso, j'aime bien "Culture et dépendance" sur la trois. Sinon, c'est sur que le niveau moyen de la tv est… disons… faible mais c'est aussi une question de format. Rien ne remplacera jamais un bon livre…

Link to comment
"Mots croisés", "C'est dans l'air", "Ripostes", etc…c'est bizarre mais si la forme est un peu plus soutenue le contenu reste toujours le même. C'est du politiquement correct à chaque plateau, à quelques exceptions près bien entendu. C'est mieux qu'ailleurs, mais de là à trouver que ce sont de bonnes émissions. Tout comme ASI qui devient de plus en plus fade.

Nonr vraiment, il n'y a rien à sauver dans le genre politique et autres débats de sociétés.

Bah une fois la forme faite, l'émission fait son contenu avec l'actualité, et avec les intervenants en vogue dans le pays. Et ce pays, c'est la France. On est tous d'accord pour dire que Ripostes: Mitterrand : inventaires et nostalgies ! , avec Jacques Attali, Hubert Védrine, Arnaud Montebourg, Edwy Plenel, Pierre Joxe et Valérie Pécresse, est plutôt extrêment inintéressante. Mais c'est l'actualité française.

Il n'empêche que Calvi, Moati ou Giesbert sont (semblent être) de (très) bons journalistes.

Link to comment

Oui en fait ce n'est pas forcément l'émission et le présentateur (celui de cultures et dépendances est très bon par exemple) mais surtout les intervenants. Parfois on a de vrais perles et de vrais bouffées d'airs, mais soyons lucides : ils se font rares.

Par contre je ne trouves pas grand chose à Moati, en fait je ne lui trouve rien du tout, ce qui est pire selon moi. Ce mec est creux.

Link to comment
[…]

Par contre je ne trouves pas grand chose à Moati, en fait je ne lui trouve rien du tout, ce qui est pire selon moi. Ce mec est creux.

Serge Moati est une sorte d'Alain Duhamel de gauche.

Dans l'ensemble, toutes ces émissions révèlent la nullité du débat politique français. C'est à celui qui surenchérira dans le délire étatiste. Il vaut mieux en rire qu'en pleurer.

Link to comment

Je me souviens d'un téléfilm de Moati (l'homme était réalisateur) se déroulant dans une dictature imaginaire d'Amérique du Sud dirigé par une dictature "fasciste" bien sûr et se terminant avec le triomphe des "forces populaires" dans des camions agitant des drapeaux rouges : c'était le happy end !

Link to comment

Et moi un autre consacré à Lepen où je n'ai franchement pas appris grand chose et où visiblement le seul intérêt êtait de pouvoir dire : "Regardez moi je le laisse parler et en plus je le contredis."

Bravo quelle bravoure !

Link to comment

Les émissions comme un regard sur le monde et envoyé spécial sont bien sur France 2. Dans les grandes chaines privés, vous ne trouverez pas d'émissions de variété intéressante. Ensuite, je vous indique l'adresse de mon blog, vous en saurez un peu plus sur ma position (merci de laisser des commentaires):

http://etienneb.over-blog.net

Au départ quand je suis arrivé, je me suis dit je vais socialiser cette bande d'ultra-libérale mais au contraire c'est moi qui me suis libéralisé ^^.

Link to comment

je voulais dire libéralisé, excusez-moi de cette erreur d'étourderie, je voulais dire que Liberte-cherie et liberaux.org m'ont libéralisé. Eti-N, dès le début j'ai dit que je m'appellai Etienne, d'ailleurs le seul autre Etienne que je connais est fan de philo. Il faut croire que tou est dans le prénom ^^.

Link to comment
  • 3 months later...
Aujourd'hui je suis convaincu que la mise en place du libéralisme (ou la libération des hommes) passe par une dualité entre une exigence théorique maximaliste et sans concession, et un travail de terrain qui consiste à avancer à pas de fourmi.

En l'état actuel le rôle d'un parti libéral ne consiste pas à se faire élire mais à faire parler du libéralisme et à forcer la prise de conscience. Et que donc le pire qu'il puisse faire est la prudence. Pour réaliser les réformes libérales concrères (les pas de fourmi), je crois plutôt au soutien aux politiciens plus libéraux que la moyenne au sein des partis classiques ayant une chance d'être élus (UDF-UMP-PS).

Exactement, et j'ajouterai, abattre les mythes fondateurs du socialisme.

C'est ce qui me motive à m'engager pour alternative libérale.

(désolé de réssuciter un fil :icon_up: )

Link to comment
Guest Arn0

J'ai toujours été libéral, même si avant je me croyais de gauche. Au fond je remarque que je n’ai pas changé d’opinion politique depuis que j’en ai. Ce qui m’a aussi épargné le zèle du converti.

Link to comment
Tout à fait d'accord.

Oui, mais là, je dois dire que j'ai une passion pour la BBC. Ils font vraiment des programmes où j'apprends beaucoup, dans beaucoup de domaines, tout en passant du bon temps. Je pense que c'est une référence.

Je pense aussi qu'il y a des bonnes choses sur France Culture. J'y ai entendu des voix libérales. Un économiste nommé Cohen y passait son temps à dire qu'il faut supprimer la PAC.

Sur un sujet légèrement diiférent, le modèle PBS, par soucsription et "fund raising" me semble intéressant.

Link to comment
Guest Aurel
Au départ quand je suis arrivé, je me suis dit je vais socialiser cette bande d'ultra-libérale mais au contraire c'est moi qui me suis libéralisé ^^.

Moi pareil : la force obscure a vite dominé mon esprit.

Link to comment
Je pense aussi qu'il y a des bonnes choses sur France Culture. J'y ai entendu des voix libérales. Un économiste nommé Cohen y passait son temps à dire qu'il faut supprimer la PAC.

Daniel Cohen, un des rares bons économistes audibles auprès du grand public (du point de vue de la "vulgarisation").

(Le titre est une référence au livre de David Landes : Richesse et pauvreté des nations).

Il est par ailleurs éditorialiste au Monde, et sa tendance politique se rapproche d'une certaine gauche moderniste. Pour l'avoir déjà entendu en conférence, il ne verse pas dans des tirades démago à la con.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...