Jump to content
Mike

Prix des forfaits Free Mobile

Recommended Posts

C'est pas si sur, la base clientele de bouygues telecom n'est pas négligable, quand à la masse salariale, il y a des ressources de valeur dedans, et je ne suis pas sur qu'elle soit pléthorique.

 

De façon générale, il ne faut pas surestimer les compétences techniques chez ILIAD, ils manquent singulierement de personnel qualifié intermédiaire, récuperer les techniciens bouygues ne serait pas forcément négatif !

Ceci étant, il semble qu'à de nombreux endroits, la masse salariale de BouygTel est clairement pléthorique si j'en crois un ancien de la maison (qui me dit que son ancien service pourrait fonctionner sans trop de problème avec 10 % de ses employés). Sans même parler de la sale habitude d'avoir des procédures pour tout et n'importe quoi (genre, changer une ampoule par exemple, ça prend au moins deux semaines si l'on respecte le "non-work"flow).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof bof pour ces deux là.

 

LoL.

 

Renault-Nissan c'est un redressement assez formidable.

Varin a revendu Corus 15 fois le prix que la compagnie valait quand il est arrivé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ghosn a réussi avec Nissan, pas avec Renault.

 

Pour ce qui est de Varin c'est lui qui a précipité un peu plus Peugeot et Citroen dans le contexte actuel, ces deux constructeurs sont loin de bien se porter. Et le groupe a mis plus de 10 ans avant de se rendre compte qu'il était nécessaire de monter en gamme afin de produire des biens à haute valeur ajoutée (volumes de vente toujours aussi important même en temps de crise).

 

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20140124trib000811725/philippe-varin-les-grands-echecs-du-president-sortant-de-psa.html

 

 

Varin a revendu Corus 15 fois le prix que la compagnie valait quand il est arrivé.

 

Cela suffit pour faire de lui l'égal de Niel, Bouygues et consort?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de PSA c'était plus les actionnaires - particulièrement la famille Peugeot - le problème que la direction de l'entreprise. 

 

Je sais pas si Varin est l'égal de Niel (secteur protégé) ou Bouygues (BTP ultrasubventionné et télécoms protégés) mais faut pas non plus déconner. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que l'automobile constitue un secteur "libre" en France? Non subventionné ou cocooné par l’État?

 

On vit dans un pays de rentes, de monopoles, etc. C'est valable partout et pour tous dans ce pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et Renault aujourd'hui n'est pas la plus moche des compagnies de ce pays.

 

L'automobile français se prend aussi régulièrement de bonne claque dans la gueule par l'État français. C'est difficile de dissocier problèmes de marges et bonus-malus écologique (qui en plus profite bien à Toyota).

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est assez popcorn les télécoms en ce moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand à la masse salariale et les magasins, je d'y connaît rien mais ij doit bien y avoir des lois spéciales sur les licenciements en cas de rachats d'entreprise.

Ben tiens... Non, ca n'existe pas.

 

Et à la place de Niel, jamais je ne reprendrais les boutiques physiques, à part pour les liquider. Beaucoup trop de charges, pour un avantage minime pour les clients.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Étrangement Bouygues garde tout le monde en boutique et va rapatrier ses centres d'appels.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que Drahi sera le nouveau Messier ?

 

 

NUMERICABLE SFR : Altice et Numericable-SFR plombés par les doutes sur le financement de Cablevision Altice et Numéricable-SFR chutent lourdement en Bourse. Les opérateurs doutent de la capacité du groupe à financer dans de bonnes conditions le rachat de l’américain Cablevision

Numericable-SFR accuse la plus forte baisse du SRD, et de loin, en repli de 8%, à 41,65 euros. A Amsterdam, sa maison mère Altice perd cède 7% à 19,435 euros. Il perd 14% sur cinq jours mais gagne encore 23% depuis le début de l’année. De son côté, Numericable-SFR plie de 7% en cinq jours. Il est maintenant quasiment stable depuis le 1er janvier (+1,7%) mais grimpe toujours de plus de 80% sur 52 semaines.

En cause, les doutes du marché quant à la capacité du groupe de l’homme d’affaires Patrick Drahi à financer sa méga-acquisition du câblo-opérateur américain Cablevision, valorisé 17,7 milliards de dollars (15,8 milliards d’euros).

Une levée obligataire compliquée en fin de semaine dernière

Le 18 septembre, Altice a annoncé qu'il lèverait 3,3 milliards de dollars en actions pour financer en partie ce rachat, Deutsche Bank jugeant que cette émission serait dilutive aux niveaux actuels de l’action. Et sur les 6,3 milliards finalement envisagée dans le cadre d’une levée de fonds obligataire à haut rendement, Altice a dû se résoudre à réduire une deuxième fois le volant de cette opération, à 4,8 milliards d’euros, indiquait vendredi soir l’agence Reuters en citant IFR.

Du coup, le groupe coté à Amsterdam risque de devoir relever le montant du prêt envisagé en parallèle pour mettre la main sur Cablevision. Ce qui n’est pas du goût des investisseurs puisque cela augmenterait ses frais financiers.

Lundi, Goldman Sachs a déclaré que le groupe pourrait avoir atteint les limites du marché de la dette dans le cadre de tels financements. Une opinion partagée par les analystes de Berenberg, qui estiment que cette « tourmente » obligataire va continuer de peser sur les deux actions cotées. 

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/altice-et-numericable-sfr-plombes-par-les-doutes-sur-le-financement-de-cablevision-1082544.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Actualité dans le secteur des télécoms. De nombreuses offres à prix cassés chez les 4 opérateurs et même MVNO pour Noel.

 

On a enfin un exemple libre concurrence en France sur le marché des télécoms. Par contre les forfaits avec des prix divisés par 4 pendant 1 an pour les nouveaux abonnés, ça pousse pas vraiment à la fidélité envers son opérateur. Pour moi c'est pas quelque chose de viable sur le long terme, à voir.

 

Exemple, j'ai une offre NRJ Mobile sans engagement réseau Bouygues 10GO en 4G pour 10 euros par mois pendant 1 an. Si dans un an, Bouygues fait la même offre, je change et tout le monde fera pareil. On a l'impression que les opérateurs s'échangent leurs clients, mais on vit pas avec des forfaits en prix d'appel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...