Jump to content

"L'Action humaine" de Mises


Recommended Posts

Je viens de finir "l'action humaine" de Mises! Le livre m'a mis une bonne claque. Pratiquement la meme que celle que Pascal m'a enfligé lors de mes années de lycée.

Une pensée bien puissante donc…..

Neanmoins je m'interroge: La société ne peut elle pas agir sur elle meme? L'individu est il seul a pouvoir juger de ce qui est bon pour la collectivité?

Plus generalement quelles impressions vous a procuré la lecture du livre?

Link to post

C'est un peu tôt pour mes impressions, je n'ai lu pour l'instant que les deux premiers chapitres. Je trouve que le travail de Dréan, qui a traduit mais surtout choisi les paragraphes et chapitres de cet abrégé, est excellent.

La praxéologie y est expliquée de manière fort limpide.

Mais voilà, je suis encore dans la partie epistémologique, il me faut à présent entrer dans le vif du sujet.

Link to post
C'est un peu tôt pour mes impressions, je n'ai lu pour l'instant que les deux premiers chapitres. Je trouve que le travail de Dréan, qui a traduit mais surtout choisi les paragraphes et chapitres de cet abrégé, est excellent.

La praxéologie y est expliquée de manière fort limpide.

Mais voilà, je suis encore dans la partie epistémologique, il me faut à présent entrer dans le vif du sujet.

Oui, moi aussi c'est la version "abrégé". Rien ne vaut la lecture des ecrits originals…Mais bon.

Link to post
Svenaxe: Neanmoins je m'interroge: La société ne peut elle pas agir sur elle meme? L'individu est il seul a pouvoir juger de ce qui est bon pour la collectivité?

Je l'ai lu dans la version complete, il y a deja des années, et c'est un maitre livre vraiment. Le seul bemol, le style de mises a un charme tres austro-hongrois mais est moins limpide et incisif que celui de rothbard.

Pour repondre a ton interogation: la société ne peut agir ni sur elle-meme ni sur quoi que ce soit, car il s'agit seulement d'un NOM qui désigne l'interraction des humains. Un nom ne pense pas, n'agit pas, n'a pas de valeurs, ne commet pas d'injustice, etc… Seul les gens font cela.

L'individu a seul pouvoir de juger au sens ou il est le seul à avoir la CAPACITE de juger.

Ceux qui parle de la société ceci ou cela sont eux-memes des individus (generalement des politiciens) qui veulent masquer le fait qu'une reforme "de la societe" veur dire en fait que certains INDIVIDUS vont imposer leur facon de voir les choses à d'autres individus.

Link to post
Svenaxe: Neanmoins je m'interroge: La société ne peut elle pas agir sur elle meme? L'individu est il seul a pouvoir juger de ce qui est bon pour la collectivité?

Je l'ai lu dans la version complete, il y a deja des années, et c'est un maitre livre vraiment. Le seul bemol, le style de mises a un charme tres austro-hongrois mais est moins limpide et incisif que celui de rothbard.

Pour repondre a ton interogation: la société ne peut agir ni sur elle-meme ni sur quoi que ce soit, car il s'agit seulement d'un NOM qui désigne l'interraction des humains. Un nom ne pense pas, n'agit pas, n'a pas de valeurs, ne commet pas d'injustice, etc… Seul les gens font cela.

L'individu a seul pouvoir de juger au sens ou il est le seul à avoir la CAPACITE de juger.

Ceux qui parle de la société ceci ou cela sont eux-memes des individus (generalement des politiciens) qui veulent masquer le fait qu'une reforme "de la societe" veur dire en fait que certains INDIVIDUS vont imposer leur facon de voir les choses à d'autres individus.

assez pertinent…..!

Link to post
Svenaxe: Neanmoins je m'interroge: La société ne peut elle pas agir sur elle meme? L'individu est il seul a pouvoir juger de ce qui est bon pour la collectivité?

Je l'ai lu dans la version complete, il y a deja des années, et c'est un maitre livre vraiment. Le seul bemol, le style de mises a un charme tres austro-hongrois mais est moins limpide et incisif que celui de rothbard.

Pour repondre a ton interogation: la société ne peut agir ni sur elle-meme ni sur quoi que ce soit, car il s'agit seulement d'un NOM qui désigne l'interraction des humains. Un nom ne pense pas, n'agit pas, n'a pas de valeurs, ne commet pas d'injustice, etc… Seul les gens font cela.

L'individu a seul pouvoir de juger au sens ou il est le seul à avoir la CAPACITE de juger.

Ceux qui parle de la société ceci ou cela sont eux-memes des individus (generalement des politiciens) qui veulent masquer le fait qu'une reforme "de la societe" veur dire en fait que certains INDIVIDUS vont imposer leur facon de voir les choses à d'autres individus.

Je trouve que c'est une façon d'esquiver, mais il faut aller plus loin. Ta pensée n'est également que le NOM qu'on donne à l'interraction de l'ensemble de tes neurones, est-ce que cela vide de sens la notion de personne ?

Ce n'est pas parce que la "société" ou "l'état" sont des entités abstraites qu'ils sont dépourvus de propriété et de moyen d'action, y compris sur eux-mêmes. Là où il faut creuser, c'est dans la pertinence (ou non) de leur appliquer des notions humaines comme "justice" ou "liberté".

Link to post
J'ai en PDF la version parue aux PUF en 1985, si ça intéresse qqun (2,5 Mo)

ça m'intéresse aussi! ça fait longtemps que je cherche à m'en procurer une version papier mais c un ouvrage malheureusement très difficile à trouver…

> stephanelunsin@free.fr

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...