Aller au contenu

Bong

Nouveau
  • Compteur de contenus

    21
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

3 Neutre

À propos de Bong

  • Rang
    Néophyte

Previous Fields

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France
  1. Les droitards, quelle plaie

    Même les groupuscules extrêmistes les plus influents sur internet comme égalité et réconciliation,riposte laïque et bloc identitaire se définissent comme républicain. L'action française de Maurras(monarchiste) était déja Has-Been dans les années 1920-1930. Les Maurrassiens perdaient du terrain à droite face à la droite républicaine(barresiens,croix de feu,gaullistes...) Non l'alt-right ne veut pas absolument pas cela. l'Alt-right américaine veut un retour à l'Amérique des pères fondateurs. Une Amérique où les liberals n'existaient pas. L'alt-right française vise plutôt l'avant Mai 68. Le libéralisme est composé à 80% d'hommes. La plupart des intellectuels et politciens libéraux sont des hommes. Les intellectuels et politiciens libéraux femmes sont très minoritaires. Les cas les plus connus sont Thatcher,Ayn Rand et Verdier-Molinié(qui est plus une socdem qu'une libérale). On remarque que dans les environnements professionnels les plus perméables au libéralisme(banques d'investissement,multinationales...),les femmes restent marginalisées. Les féministes continuent de dénoncer le patriarcat qui régit le monde du privé. Ron Paul était le Benoit Hamon du parti républicain. Il étai très naïf. Il avait du mal à se rendre compte que les liberals mais surtout l'Etat profond américain empêchaient les citoyens américains de vivre comme il l'entendait. Il y a de nos jours aux Etats-Unis un état dans l'état qui réduit les présidents américains à l'état de marionnette. Obama était un socdem de conviction qui voulait faire des Etats-Unis,un état libéral un pays à l'image de Finlande c'est à dire un état libéral avec une forte composante sociale. Ben il a échoué. Il a continué la politique de Bush. Les Trumpistes pensent que pour sauver les valeurs de l'Amérique,il faut vaincre les contre-pouvoirs politisés qui empêchent les américains de vivre comme ils l'entendent. Trump estime comme Poutine en Russie que la liberté ne peut être obtenue qu'à travers un gouvernement autoritaire.
  2. Ce que je trouve assez paradoxal avec l'extrême gauche et l'extrême droite française c'est le deux poids de deux mesures: On voit souvent Mélenchon ou Soral s'apitoyer sur le sort des palestiniens.Ils dénoncent le fait que les palestiniens soient prisonniers dans la bande de Gaza et en Cisjordanie. Ils se plaignent que les palestiniens vivent dans l'extrême pauvreté et soient confrontés à des problèmes de famine . Par contre depuis la mort de Chavez,ils sont devenus totalement indifférent au sort des vénézuéliens.Mélenchon comme Soral étaient persuadés en 2013 que Chavez a sa mort avait un bon bilan. Le Venezuela est aujourd'hui en ruine totale,le pays est en crise et au bord de la guerre civile. Et pourtant Mélenchon comme Soral s'en foutent éperdument. Ils sont passés à autre chose.
  3. Réchauffement climatique

    Une image de propagande environnementaliste qui établit un lien de causalité entre le réchauffement climatique et l'ouragan Irma qui a devasté plusieurs îles des Caraïbes ainsi que la Floride
  4. Les droitards, quelle plaie

    Je pense que le terme de "droitard" ne veut strictement rien dire.Je pense que liberaux.org emploient sans se poser des questions des concepts clés en mains venant de journalistes de TF1. Ce que je remarque c'est qu'à l'origine du temps de la révolution française le clivage gauche/droite s'articulait autour de l'étendue des pouvoirs du roi. Les gens qui estimaient que le roi de France devait avoir des pouvoirs semblables à ceux du roi du Royaume-Uni ou de Belgique(c'est à dire des pouvoirs nuls voir honorifiques) se rangeaient à gauche,ceux qui estimaient que le roi devait disposer d'un droit de veto ainsi que des pouvoirs régaliens se rangeaient à droite. Aujourd'hui tous les partis de l'extrême-gauche à l'extrême-droite sont républicains. La question du retour d'un roi au pouvoir en France ne se pose même plus. Ce que je remarque avec les gens de l'alt-right ou de l'extrême-droite se sont tout simplement des déçus des partis traditionnels. Ils estiment avoir été trahi par les dits partis en question. Depuis les années 70/80,des intellectuels comme Clouscard ou Michéa ont remarqué que le clivage droite/gauche a cessé d'exister en France. Le PS est devenu un parti de droite progressiste à l'image du parti démocrate américain de Clinton.Aujourd'hui l'UMP s'appelle "les républicains". Il y a une américanisation de la vie politique en France. La gauche comme la droite ont renoncés respectivement au socialisme et au gaullisme pour se convertir à la social-démocratie. On a depuis les années 1980,une alternance de parti de centre-gauche et de centre-droit qui font la même chose. L'alt-right et l'extrême droite français a développé une ligne politique transcourant: "droite du travail,gauche des valeurs". Après ce que je remarque c'est que la social-démocratie en France est devenue totalitaire comme le communisme en URSS. Elle définit via le politiquement correct et la bienpensance,un espace délimité par un cordon sanitaire. Et tous ce qui sort de ce précarré est considéré comme de l’extrémisme. Les élites politiques françaises comme américaines ont tout fait pour que les citoyens soient tenus dans l'ignorance des actions que ces dernières entreprennent. On a conditionné les gens via la propagande et abruti les gens via la télévision et ses programmes débilitants(ceux de TF1 et de canal +). Des lois restreignant la liberté d'expression ont été promulgués pour interdire aux citoyens de communiquer et de s'informer sur des sujets sensibles(à partir de Mitterrand en France et à partir des années Bush aux Etats-Unis) Et ben "l'alt right" s'est développé car elle a su tirer profit d'internet qui s'est développé à partir des 2000. Elle a mieux su exploiter les réseaux sociaux et les portails vidéos que les libéraux et la gauche. Et c'est pour cette raison que les Soral,Conversano et compagnie sont très visibles sur internet et ont plus de vues que les libéraux.
  5. Un article de la presse suisse qui met en évidence le cynisme des politiciens helvétiques: https://www.rts.ch/info/suisse/8814727--la-suisse-n-existe-pas-ada-marra-suscite-un-tolle-sur-facebook.html Les politiciens détestent la Suisse en tant que nation(son histoire,sa culture,son identité...) mais par contre ils trouvent parfaitement normal d'enchaîner les mandats électifs et de vivre sur le dos du contribuable. J'avais l'habitude de voir cette mentalité en France(culture gauchiste soixante-huitarde qui imprègne l'ensemble de la classe politique),je ne pensais pas que dans un pays libéral comme la Suisse,les citoyens pouvaient tolérer une telle mentalité opportuniste. Cet article montre que la Suisse est entrain de connaître les mêmes travers que la France. triste.
  6. Émeutes racistes à Charlottesville

    Le mot nazi est l'abréviation du mot allemand "Nationalsozialismus". Ça donne en français National-Socialiste. De plus le FN dans un article de contrepoints est défini comme un parti national-socialiste: https://www.contrepoints.org/2016/11/22/142821-le-front-national-parti-dextreme-droite-ou-extreme-etatiste C'est pour cette raison que j'ai fait le rapprochement. Sinon pour en revenir aux similitudes et aux convergences idéologiques entre l'extrême droite et l'extrême gauche,j'ai évoqué le fait qu'il se battait pour les mêmes causes: J'ai notamment parlé de la loi El Khomri. Le PCF(Chassaigne y était farouchement opposé): http://www.lcp.fr/la-politique-en-video/loi-travail-chassaigne-gdr-denonce-un-triple-coup-de-force Florian Philippot,le bras-droit de Marine Le Pen également: http://www.lepoint.fr/politique/loi-travail-philippot-il-faut-retirer-cette-loi-03-03-2016-2022656_20.php Ce que je remarque avec l'extrême gauche et l'extrême droite actuelle c'est que le but ultime des deux franges n'est plus établir un régime totalitaire orwellien. Ils veulent au contraire un retour à la démocratie sociale française des années 1930 à 1960: Le front populaire et les trente glorieuses. Aux Etats-Unis avec du retard,il est entrain de se passer les mêmes mutations qu'en France. Les émeutes de Charlottesville servent en réalité à masquer que l'alt-right et l'alt-left sont en rivalité(voire en guerre) pour le contrôle de l' électorat prolétarien américain. Je pense que Bernie Sanders(le candidat socialiste aux présidentielles américaines de 2016) à défaut d'avoir été capable de prendre le pouvoir par les urnes s'appuie sur les social-justice warrior pour destabiliser Trump en le discréditant. Il cherche à le pousser à la démission. Trump refuse de lâcher l'alt-right car celle-ci lui permet de conquérir le pouvoir. Il est dans une position délicate. Soit il lâche l'alt-right et donc se met à dos les red necks et les prolos américains qui ne voteront pas pour lui en 2020 s'il se représente.. Soit il soutient l'alt-right et il subit les attaques de son propre parti,du parti démocrate,des médias et des institutions politiques américaines.
  7. Émeutes racistes à Charlottesville

    Je ne suis pas vraiment d'accord avec ça. Je pense qu'au contraire depuis les années 2000,il y a une convergence idéologique et tactique entre les communistes et les nationaux-socialistes. Ils se battent exactement pour les mêmes causes et ont les mêmes buts. On le remarque notamment avec Chassaigne qui lors de la présidence Hollande a pris à parti Valls. Il l'a notamment accusé d'avoir trahi les idéaux de la gauche voire de la France,en utilisant le 49.3 pour faire passer la loi travail El Khomri. Il reproche à Valls d'être un antidémocrate car les français et les parlementaires sont contre la loi Travail. Il accuse Valls de saboter le modèle social français et les acquis sociaux qui ont fait l'identité de la
  8. Des libéraux ont soutenu Macon en se disant qu'il était un zeste plus libéral que les autres. Pour l'instant, c'est ce cas. Y'a a discuter sur le niveau du zeste, mais je me rappelle pas avoir vu parler du grand soir libéral autrement qu'ironiquement chez les désabusés. Est-ce que Macron peut rayer d'un trait de plume son passé? L'ensemble de sa vie montre que c'est un apparatchik de la politique française. Il est énarque,il est devenu banquier d'affaire durant quelques années grâce à des amis bien placés,il a été ensuite secrétaire à l'élysée sous Hollande puis ministre de ce dernier. Ce n'est parce qu'il a créé un parti qui s'appelle la république en marche qu'il est devenu un outsider antisystéme. D'ailleurs on remarque qu'il ne voulait pas du pouvoir. Il s'attendait absolument pas à devenir président. C'était sa toute première présidentielle. Son but était de faire connaître le parti qu'il a créé. D'ailleurs quelques mois avant la présidentielle,il n'avait pas de programmes et ses meetings étaient creux. Ce sont les médias et "L'Etat profond" français qui l'ont propulsé en tant que président. L'ensemble de ses concurrents ont été écartés par ces derniers. Fillon a été destabilisé par les affaires,Marine Le Pen par l'antifascisme caricatural,le PS de Hamon a été affaibli par Mélenchon Pour moi il n'est un zeste plus libéral que les autres. Il n'est pas libéral du tout. S'il était ne serait-ce qu'un zeste plus libéral que les autres candidats,il ne vivrait pas en France. Les axes de la politique de Macron ne diffère en rien de ceux de Hollande ou de Sarkozy:people,néoconservateur en politique étrangére et antilibéral économiquement et politiquement. Les impôts resteront élevés,l'Etat d'urgence ne sera pas remis en cause,la liberté d'expression restera restreinte. Je pense que le libéralisme contemporain n'a pu émergé uniquement de la droite conservatrice(Thatcher en GB et Ron Paul aux US). Le changement ne peut venir que de l'extérieur du système,uniquement au sein de la société civile.
  9. Beaucoup de libéraux ont soutenu Macron en pensant que c'était un libéral thatchérien. Ils pensaient qu'ils allait faire comme Thatcher,mettre les syndicats au pas,réduire la taille de l'état au strict minimum,rendre les français plus libres... Les médias ont réussi le même coup qu'avec Sarkozy en 2007,faire passer Macron pour un libéral de conviction qui allait sauver la France. J'ai l'impression que les libéraux se rendent compte à posteriori qu'ils se sont fait avoir.Macron n'est au fond qu'un vulgaire socialiste light dans la continuité de flamby.
  10. On remarque que comme les gauchistes vivant en occident,que Chavez et Maduro étaient persuadés que le socialisme était la meilleure idéologie existante au monde. Le socialisme était voué à réussir. Chavez était persuadé que si le socialisme n'a pas réussi comme il le voulait c'est parce que "l'Empire"(métaphore désignant les Etats-Unis) ont tout fait pour saboter les institutions politiques et économiques de son pays. Pour Chavez,les Etats-Unis n'admettent pas que des régimes différents du leur puisse exister dans le monde. Ils veulent régner sur le monde en propageant le capitalisme. Il compare à cette occasion,les Etats-Unis et l'OTAN au siffleur(une sorte d'ogre existant dans les contes vénézueliens qui effraye les villageois). Comme le "siffleur",les Etats-Unis persécutent ceux qui ne se soumettent pas eux. Pour Chavez,si les Etats-Unis n'étaient pas l'hyperpuissance mondiale,le socialisme aurait triomphé dans le monde entier. Cette vidéo illustre l'arrogance et l'aveuglement du régime chaviste qui comme les gauchistes français n'appréhendaient le monde qu'à travers leurs fantasmes. Elle illustre aussi le décalage de Chavez(puis de Maduro) vis-à-vis de leur propre peuple.
  11. Liberté d'expression

    J'ai une question qui me turlupine. Dans les années 90-2000,les partis politiques d'extrême gauche de type maoiste,trotskistes,léninistes... étaient très marginaux. Ils ne dépassaient pas 5% des voix. Pour certains d'entre eux,ils ne faisaient pas 1% de voix. Le principal parti d'extrême gauche qu'est le parti communiste français s'était littéralement effondré. L'extrême gauche avait perdu toute forme de crédibilité suite à la chute de l'URSS et du communisme dans le monde. De même les historiens comme Courtois avait démontré que les régimes communistes avaient commis des tueries de masses. Hors à partir des années 2010,l'extrême gauche est revenue sur le devant de la scène politique. Mélenchon,un ancien du PS a créé le front de gauche puis la France insoumise. Son parti exploite des thématiques populiste dangereuses tels que la haine du riche,du monde de l'entreprise voire la xénophobie(hostilité à l'Allemagne et aux Etats-Unis). Le parti la France insoumise prône notamment le ralliement à l'alliance bolivarienne. Il s'agit d'une alliance dans laquelle font parti des régimes totalitaires que sont l'Iran,Cuba et le Venezuela Chaviste. Mélenchon lors de cette dernière présidentielle a atteint près 20% des voix aux présidentielles.Le parti La France insoumise a 17 députés à l'assemblée nationale(soit deux fois plus que le FN). On remarque que la France s'est doté d'un arsenal juridique répressif pour lutter contre les idées et les pensées extrêmistes de droite. On peut notamment parler de la loi Pleven et de la loi Gayssot. Elles ont servi à malmener le FN et à marginaliser une grande parti de l'extrême droite. Hors les discours haineux d'extrême gauche ne sont restreint par aucune loi. Un homme politique peut tout à fait appeller à la violence institutionnelle contre un banquier ou un homme d'affaire sans rien risquer. Les libéraux et les libertariens sont opposés aux lois qui restreignent la liberté d'expression. De part leur histoire,ils se sont toujours battu pour la liberté d'expression totale. Et cela inclus les idéologies politiques les plus extrêmistes et les plus dangereuses. Ainsi comment contrer l'antilibéralisme radical d'un Mélenchon(et les dangers qu'il représente pour l'état de droit) dans une société libérale/libertarienne?
  12. J'ai souvent remarqué que les profs de collège et de lycée sont souvent de gauche voire d'extrême-gauche. Beaucoup de profs ont votés pour Mélenchon lors de cette présidentielle: https://www.contrepoints.org/2017/03/27/285270-melenchon-lecole-seduire-enseignants Ce que je trouve assez paradoxal avec les profs c'est qu'ils adhérent au discours égalitariste de Mélenchon qui propose de plafonner les salaires des "riches". Le salaire des riches selon Mélenchon ne doit pas dépasser 400 000 euros par an. Mélenchon estime que c'est indécent qu'un cadre ou un chef d'entreprise soient immensément riche alors que ses employés sont pauvres. Hors quand on regarde le système scolaire français,il est très loin d'être égalitariste. Il y a des cancres,des éleves moyens ou passables et des élèves brillants et excellents. Les éleves brillants vont dans les grandes écoles publiques(HEC,ENA,X,Science po,St Cyr...),les élèves moyens vont à la fac,les mauvais élèves sont orientés vers les filières pro(CAP,BEP,Bac pro). Si on appliquait le système économique égalitariste de Mélenchon au système scolaire français,les élèves brillants verraient non seulement leur note plafonné à 10 et les grandes écoles publiques seraient dissoutes. Le Bac serait également donné à tout le monde Comment expliquez-vous que les profs ne soient nullement scandalisés par l'aspect inégalitaire du système scolaire français?
  13. Ce que je trouve assez étrange avec les libéraux,c'est leur "gauchisme" à géométrie variable. D'un côté ils sont d'accord avec la gauche française quand il s'agit d'aider les réfugiés qui fuient les pays en guerre mais d'un autre côté ils sont hermétiques à toutes théorie de l'écologie politique. Même quand celle-ci est proche de la réalité: https://www.sciencesetavenir.fr/sante/en-2100-les-trois-quarts-de-l-humanite-risquent-de-mourir-de-chaud_113963 Pour beaucoup de libéraux,les catastrophes naturelles annoncées par les écologistes c'est de la science-fiction. Je trouve ça dommage car je pense que beaucoup de libéraux n'aimeraient sans doutes pas qu'eux ou leurs enfants vivent dans une planète polluée et dévastée.
  14. La phrase que je vais citer provient de la constitution Suisse: "La force d'une communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres." https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19995395/index.html J'ai souvent remarqué que les socialistes employaient souvent ce type de phrases pour justifier leur politique. Pour un socialiste ce principe de vouloir protéger le plus faible(le pauvre),implique d'affaiblir le fort(le riche). Il faut donc taxer les riches pour redistribuer en direction des pauvres. Hors on remarque que de nos jours la Suisse est l'un des pays les plus libéraux au monde. Comment comprenez vous cette citation? La Suisse était-elle un pays socialiste jadis?
  15. Mélenchon, le Tout Petit Père des Peuples

    Ce qui me sidére avec les politiciens de gauche comme Mélenchon c'est à la fois leur autisme,leur archaïsme voire leur débilité. Mélenchon rend un hommage vibrant à un mec comme Fidel Castro qui est à la fois un mafieux et un criminel. Il est resté 50 ans à la tête de Cuba. Il a fait de Cuba,un ghetto rempli de mendiants. https://www.transat.com/fr-CA/destinations/sud/cuba?search=package&dest=Country-CU Pour Mélenchon,un mec comme Fidel Castro c'est un héros et un libérateur. Quand il évoque les crimes de Castro,il dit que ce sont des erreurs. Le pire c'est que 1 français sur 5 a voté pour un type qui fait l'éloge de régimes totalitaires qui affament leurs peuples. D'après les sondages,il aura une vingtaine de députés à l'assemblée. Quand on voit ça,on a réellement l'impression que la France est un pays de fous et de malades mentaux. Un type de gauche sain d'esprit ferait l'éloge de régimes libéraux à composantes sociales comme la Norvège ou la Finlande. En France,non on fait l'éloge de régimes totalitaires sanglants et tout le monde trouve ça normal. Dés fois je me dis que les français sont irrécupérables et je comprend certaines de mes connaissances qui ont fui ce pays.
×